Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

[Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Civilisations Mesopotamie , Asie Mineure , levantines , Proche et Moyen Orient
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 07:20 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant



GOBEKLI TEPE - LA VILLE ETERNELLE - Temple de 9000 ans av JC

    

Localisation du site : sud-est de l'Anatolie, région de l'actuelle Turquie, près de la frontière avec la Syrie. Au sud-ouest se trouve la ville de Sanliurfa.




Rattachement culturel: fin du mésolithique - débuts du néolithique

Les cultures antécédantes dans cette région sont la culture Kebaran (un peuple nomade du paleolitique vivant dans le levant et le Sinai entre 18 000 et 10 000 av JC) et la culture Natoufien (peuple de chasseur -cueilleur du mesolitique vivant entre 12 500 et 9500 ans av JC , peuple atypique dans le sens où ils ont bati des villages fixes acant même de developper l' agriculture)
En langue Turque actuelle Gobekli Tepe signifie "la colline avec un nombril"

Description du site


Le site situé sur le haut d'une colline consiste en de nombreuse construction de pierres taillées et de murs de pierres , datés entre 9000 et 7500 ans av JC bien que le debut des constructions puissent etre estimée vieux de 11 000 ans av JC.
Avant même l' avenement d el' agriculture donc, et même avantl'invetion de la poterie.
Supposé construit par un peuple de chasseur cueilleur par Klaus Schmidt, chef archeologue de Göbekli Tepe , qui pensent que les chasseurs cueilleurs vivaient à coté de ce site , dans des tentes . La decouverte de nombreuses pointe d efleches taillées à coté du site , valide ce scenario.


Beacoup de pilier de pierre en forme de "T" ont été estimés entre 15 et 20 tonnes (quelques uns plus de 50 tonnes) nécessitant selon les archéologues au moins 500 travailleurs pour les tailler, les transporter et les eriger.


La structure originelle est de type megalithique , ronde ou ovale. 

Reconstitution de l'ensemble:  


4 construction de ce type ont été excavées sur le site , chaque cercle de pierre faisant entre 10 et 30 M de diamètres . Les données Gophysique du site indique qu'au moins encore 16 structures baties sont encore enterrées dans la colline.

Les murs sont faits en pierre brute . Les piliers par contre sont taillées en forme de T et avec des reliefs et ornements.
Ils font tous env 3 Mètres de hauteur et situés proches des murs à l'interieur du premier cercle , indiquant qu'il devait supporter un toit plat à l' origine.

Les reliefs sculptés sur les pilliers représentent des renards , lions, chevre , hérons, canards, scorpions , serpents, etc...
Il y aussi un certain nombre de figures diffcielment identifiables.

 


Aucune trace d'habitations fixes (type maison) n'a été decouverte sur le site. Rien ne prouve que le site fut habité en permanent. De même aucune tombe ou autre sepulture n'ont été trouvées.
On pense que le site avait une vocation de lieu de culte ou de religion primitive. On a retrouvé plusieurs restes humains à l'exterieur du site.  Il smeble que les cadavres ont été laissé à l'air libre pour etre dévorés par les animaux.

Ensevellissement Mysterieux du site :

Vers 7500 av JC , le site a été volontairement ensevelli ! On retrouve les traces d'ensevellissemnt volontaire. des hommes l' ont recouvert d' environ 500 M3 de terre !  Pour quelle raison ?...


Un site unique dans l' histoire de l' Humanité


Aucun autre site ausis reculé et sophistiqué  dans l' antiquité n' apour l'instant été decouvert.
Une site du même type mais beaucoup plus "primitif" et de taille reduite , à été trouvé à Nevali Cori a quelques kilometre de celui çi. 500 ans env. lus ancien que Gobelki tepe , avec le même type de pilier en T , sculpté egalement avec des representations d'animaux et d'humains. de nombreuses petites statuettes d'argile represnetatnt la plus part des hommes  y ont été exhumées. Preuve que les hommes commencaient à maitriser le feu et l'argile pour plus tard faire de la poterie.
Des restes huains (cranes et squelette incomplets) ont été egalement trouvé.
A la différence de Gobelki Tepe , Nevali Cori etait utilisé comme lieu d' habitation. Ce site de Nevali cori  n'ets plus accessible aujourd'hui, car sous les eaux du fleuve Atatürk Dam.


Goblekli Tepe , considéér comme le plu ancien temple de l' humanité, garde pour l'instant une grande partie de ses secrets !




Dernière édition par Mitra le Sam 16 Avr - 08:47 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 11 Mar - 07:20 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Ven 11 Mar - 20:50 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Pour l'instant ce site me pose question sur 4 points principalement:

Arrow Pourquoi des chasseurs cueilleurs vivant dans des tentes se saurait donné autant d emal pour construire en" dur" un tel endroit ? Je trouve une certaine disparité de moyens entre leur lieu d' habitation habituel et ce lieu

Arrow Pourquoi avoir ensevelli ce site en 7500 ans av JC sous 500 M3 de terre ?

Arrow Sur le site de Necali Cori (500 ans antérieur à ce site) il a été retrouvé de nombreuses statuettes en argile. Mais aucune trace de poterie sur les 2 sites . etait il plus diffcile d efaire des statuettes que des pots ou autres recipiants quand on travaille l' argile ? pour des chasseurs cueilleurs les recipiants auraient pu representer un intérert certain non ?

Arrow certains font le parralèle entre "jardin d'eden" et ce site . Il est vrai que ce site marque la transition du moment ou l' homme passe de chasseur cueilleur à travailleur de la terre. Peut on mettre en parallèle l'histoire de l'expulsion de l' Eden et laprsence de ce site ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 09:52 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Idea Plus d'information sur ce site , qui est sans trop exagerer , l'un des sites archéologiques les plus important de l' humanité.

Ses principaux fouilleurs sont Klaus Schmidt et Harald Hauptmann de l’Institut allemand d’archéologie, à Istanbul. Tous les complexes à Göbekli Tepe qu’ils ont mis à jour jusqu’à présent sont caractérisés par des structures contenant des piliers en T.

Ces piliers ont été utilisés comme « des planches à dessin » et beaucoup représentent des animaux, avec une préférence apparente pour les sangliers, les renards, des reptiles, des lions, des crocodiles et des oiseaux, ainsi que les insectes et les araignées. La plupart d’entre eux étaient taillés sur les surfaces planes des piliers. Toutefois, certains sont des sculptures tridimensionnelles, dont une découverte, au cours de la saison de fouilles 2 006 représente une créature reptilienne descendant sur le côté d’un pilier en T, ce qui démontre que celui qui a créé celle-ci avaient maîtrisé l’art de la sculpture sur pierre

Les structures sont situées sur le versant sud de la colline, orienté approximativement nord-sud, avec leurs entrées au sud. Tous les piliers en T ont été exhumés dans une carrière de pierre sur la pente sud-ouest au bas de la colline. L’un des piliers reste in situ dans la carrière, il a sept mètres de long et trois mètres de large, et s’il avait été entièrement excavé il aurait pesé environ 50 tonnes, cela souligne que la construction avec des pierres qui pèsent des tonnes n’a pas commencé en Egypte ou en Angleterre avec Stonehenge.

Le complexe A, la première structure circulaire à avoir été fouillée, est surnommée « l’édifice à colonnes serpent », car les représentations du serpent dominent dans les sculptures sur les piliers en T. L’une est réseau de serpents. Un autre pilier, toutefois, représente une «triade» le taureau, le renard et la grue, installés l’un sur l’autre. Certains piliers représentent seulement un taureau, d’autres seulement un renard, et ainsi de suite.

Le complexe B mesure neuf mètres de diamètre, mesuré d’est en ouest et de 10 à 15 mètres du nord au sud (partie pas encore fouiller). Il est néanmoins le seul complexe creusé jusqu’au niveau du plancher, révélant la surface du plancher de terrazzo. Deux piliers centraux ont un grand renard représenté sur eux. Le pilier central, no. 9, est de 3,4 m de haut; le pilier no. 10 est de 3,6 m de hauteur, leur poids est de 7,1 et 7,2 tonnes respectivement. Le complexe a été clairement conçu pour abriter ces piliers monolithes, ce qui prouve qui nos ancêtres étaient à l’aise dans le travail avec des pierres gigantesques, et pas seulement dans l’excavation dans les carrières mais aussi dans l’élaboration et la décoration. Les archéologues pensent que 200 piliers en T à était à l’origine à Göbekli Tepe. Si chacun pesait « seulement » cinq tonnes, cela signifierait que 1.000 tonnes de piliers ont été extraits et décorés, et cela souligne l’importance du site et l’effort qui a été fait pour le créant.

Le complexe C est surnommé «le cercle du sanglier», car il décrit divers cochons sauvages. Il reste neuf piliers autour du mur, mais plusieurs ont été enlevés à un moment donné dans le passé. Un pilier montre un filet d’oiseaux. Plus tard, d’autres cultures sont connues pour avoir attrapé des grues migratrices dans les filets, cela pourrait-il être une coutume qui se pratiquait beaucoup plus tôt que prévu? Le complexe C est également intéressant car une pierre en forme de U a été trouvé là, qui est réputée avoir été la pierre d’accès. Cette pierre a un passage central de 70 centimètres de largeur, et un côté du U est surmonté d’une représentation d’un sanglier; l’autre côté est manquant malheureusement. Encore une fois, la forme en U et le sanglier soulignent les compétences techniques des artisans en sculpture, ce qui est montrée encore plus sur le pilier n° 27, mettant en scène la créature reptilienne en 3 dimensions

Le complexe D est surnommé « le zoo de l’Age de Pierre». Le pilier no. 43 a scorpions, et certains piliers sont en effet si abondamment décorée, beaucoup plus intensivement que dans les autres complexes que Zoo « est tout à fait une bonne description. Une fois de plus, il ya deux piliers centraux (n° 18 et 31), bien d’autres piliers révèlent des symboles, comme l’un en forme de la lettre H ainsi que l’un avec un H rotation de 90 degrés. Le site a révélé d’autres symboles, plus précisément une croix, une demi-lune se couchant et des barres horizontales, la preuve que l’origine de l’écriture est susceptible d’être beaucoup plus ancienne qu’on ne le pense actuellement. Le pilier n° 33 est la « star » du complexe. Schmidt déclare que les formes sur ce pilier se rapprochent des hiéroglyphes égyptiens, d’où il pose l’existence d’un langage pictographique au 10ème millénaire avant JC.

Ensemble, ces quatre complexes et les autres, demeuré intacts sont une série d’ellipses.

Ailleurs sur le site, sur le versant nord de la colline, il y a un bâtiment rectangulaire nommée « le bâtiment à la colonne lion». Ses quatre piliers ont des représentations d’êtres léonins, qui pourraient aussi être des tigres ou des léopards. Un pilier a un graffiti de 30 cm de haut représentant une femme accroupie qui semble donner naissance.




Dernière édition par Mitra le Sam 16 Avr - 09:54 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 09:54 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Idea Tentative d' interprétation du site

Les fouilles à Göbekli Tepe sont toujours en cours et peuvent encore nous reserver certaines suprises.
Donc l'interpretation proposée n'ets que partielle et loin d' être définitive.

Klaus Schmidt a qualifié Göbekli Tepe «de premier temple» et «un sanctuaire du chasseur de l’âge de pierre». Il voit le site dans le cadre d’un culte de la mort, il n’est pas spécifiquement lié à un groupe sédentaire, mais c’est une sorte de sanctuaire central pour plusieurs des tribus vivant dans la région. On pense que les animaux sculptés sont là pour protéger les morts. A Göbekli Tepe il n’y a aucune preuve d’habitation, il semble donc avoir été purement un centre religieux.

La civilisation qui a construit Göbekli Tepe avait donc beaucoup plus de considération pour ses édifices religieux que pour toute autre structure de caractère « pratique » ou plus matérialiste. Pourtant à ce jour, le seul Complexe B a été fouillé au niveau du sol, on n’y a découvert aucun tombeau ou aucunes sépultures.

Schmidt soutient que les chasseurs-cueilleurs se rassemblaient sur ces lieux à certaines périodes de l’année. Si ces rencontres étaient déterminées par les cycles solaire ou lunaire, on l’ignore, mais c’est néanmoins une question intéressante à méditer. De même, on peut logiquement conclure que ceux qui ont construit le site y vivaient et avait une ressource dédiée fournie par d’autres qui les ont soutenus pour les besoins alimentaires et de logement. Les archéologues ont estimé que jusqu’à 500 personnes auraient été nécessaires pour extraire les 10 à 20 tonnes de piliers et pour les déplacer de la carrière à leur destination, sur une distance allant de 100 à 500 mètres. Toutefois, Schmidt pense que l’entretien de la communauté des constructeurs a été la véritable raison pour laquelle nos ancêtres ont «inventé» l’agriculture: ils ont commencé à cultiver les herbes sauvages sur les collines pour nourrir cette population sédentaire. En bref, il estime que «la religion a motivé les peuples pour entreprendre une exploitation agricole ».

En apparaissant comme ayant une signification rituelle, Göbekli Tepe, avec ses grands blocs de pierre joliment décorés, révèle que ses créateurs avaient une extraordinaire capacité et familiarité avec la maçonnerie en pierre et la sculpture.
Jusqu’à présent, il n’y a aucun moyen de connaître le details croyances des créateurs et des utilisateurs de Göbekli Tepe.
Cependant Andrew Collins a particulièrement insisté sur le potentiel chamanique de ces sites dans l’actuelle Turquie. L’image de la femme nue a été mentionné précédemment décrit ses cheveux en forme de chapeau de champignon. Le côté d’un pilier à Göbekli Tepe comporte une série de serpents à têtes en forme de champignon, quatre descendent vers le bas et un cinquième montent à leur rencontre, tandis que l’autre montre plusieurs serpents entrelacés portant des chapeaux de champignons, huit émerge au sommet et un neuvième au bas. Est-ce là la preuve d’un rituel impliquant les champignons hallucinogènes ou de substances similaires qui altèrent l’esprit?

Des os de vautours ont également été trouvés à Nevali Cori et Göbekli Tepe. On sait que, dans un passé lointain, les gens de cette région placèrent les corps des morts sur de grandes constructions et laissaient les vautours manger la chair des morts. Les représentations d’une telle tour de décarnation néolithique ont été trouvées sur une peinture murale en Çatal Höyük. Fait intéressant, des ossements humains ont été récemment trouvés dans le sol qui remplissaient des niches derrière les mégalithes à Göbekli Tepe. Schmidt affirme: «… les anciens chasseurs apportaient les cadavres de parents ici, et les installaient dans des niches ouvertes dans les pierres. Les cadavres étaient ensuite décharnés. « Non seulement les vautours mais aussi les animaux sauvages semblent avoir pris part à ce rituel. Ceci peut expliquer pourquoi un si grand nombre d’animaux sont représentés sur les piliers en T: peut-être que le peuple qui a construit ces sites a estimé que «quelque chose» des morts vivaient dans ces animaux.

Autour de 8000 avant J.-C., les descendants des créateurs de Göbekli Tepe se retourné contre les réalisations de leurs ancêtres et leur temple a été enseveli sous des milliers de tonnes de terre, créant ainsi la colline artificielle, le «ventre», que nous voyons aujourd’hui. La raison pour laquelle ils ont fait cela est inconnue, bien que ce fût une décision qui préserva le monument pour la postérité mais qui impliqua aussi une quantité extraordinaire de temps et d’effort. Schmidt fait valoir que le paysage local a commencé à changer à cette époque: que les arbres ont été abattus, le sol commença à perdre de sa fécondité, la région est devenue aride et nue, et les gens étaient forcés de se déplacer ailleurs.

l’entrée dans la mentalité de ces chasseurs-cueilleurs-comment ils voyaient ces animaux et ce qu’ils croyaient arriver à la mort- est un sujet difficile, qui exigera des années d’étude. Hélas, c’est un domaine où peu d’archéologues osent se risquer...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 16:47 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Idea un petit indice



à la base du pilier on voit une homme sans tête (decapité)  en erection

Maintenant :

Arrow Dans le Musée d'Anthropologie et d'Histoire de la ville de Mexico, se trouve un monolithe phallique, qui représente un homme décapité ; le phallus de l'homme est en érection ; de sa colonne vertébrale sortent des rayons de lumière qu'il montre avec une main.

Le reste du monolithe de Gobleki Tepe maintenant:



L'oiseau nous montre aussi une boule (ou quelque chose) d'une aile

Je trouve personnellement tres troublant cette analogie entre culture inconnue de Gobleki Tepe qui a representé cette homme décapité et en erection (il ya env 12 000 ans) , avec quelque chose qui nous ait montré d'une main , et reprise de ce symbole par la culture Nahua en amerique centrale Exclamation

Ca peut signifier que les anciens partageait une connaissance identique , intemporelle , lié à la nature humaine Shocked
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 06:04 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Shocked Incroyable site ... incroyable pilier fait au 10 eme millenaire av JC !
il y a sur ce pilier antropomorphique , des symboles dessus de type H  O  (   , une frise sur socle des plus intrigrante , une ceinture décoré au dessus de la pelisse de renard semble t il.




Un  rapport de fouille (2010) de Klaus Smidt pour plus d'information : http://arheologija.ff.uni-lj.si/documenta/authors37/37_21.pdf
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Skipp


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 79

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 08:36 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Il faut dire que l'époque de cette construction correspond au mésolithique... qui se situe après le paléolithique. Au mésolithique les hommes utilisent les propulseurs pour leurs lances, les arcs et les flèches ainsi que l'hameçon. C'est une période charnière entre le paléolithique et le néolithique où les hommes ont alors moins besoin de se déplacer puisqu'ils trouvent leurs nourritures plus facilement et un peu partout. Du coup, ils ont put commencer progressivement à se fixer ou en tout cas à avoir un circuit de chasse (avec quelques points où aller alternativement).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 19:45 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Le mot important est qu'on parle bel et bien d'un site mesolithique . Sur cet exemple préçis Gobleki (et d'autres sites f"rères " comme nevali Cori , Karan tepe, etc...) nous oblige a réevaluer les capacités des anciens (architecture et sculpture et travail de la peirre impressionnante sur ce site) . Si on y rajoute la qualité artistique des productions aurignaciennes -en periode paleolithique supérieur - , on se rend compte qu' il faille reconsiderer les revolutions néolithiques non comme porteurs d'avancées et de "progès techniques" , mais simplement comme changement de systeme economique et productif et une relation différente à la nature.

Les capacités de developpement ne me semblent pas moins importantes chez les mesolithiques voire avant , que chez les néolithiques Question Seule les valeurs et les priorités changent je trouve non Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Skipp


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 79

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 20:25 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Mitra a écrit:
Les capacités de developpement ne me semblent pas moins importantes chez les mesolithiques voire avant , que chez les néolithiques Question Seule les valeurs et les priorités changent je trouve non Question

Avec le mésolithique, la population s'accroît... Plus de populations, cela fait plus de cerveaux...

C'est aussi avec le mésolithique que certaines idées émergent... elles émergent... mais ne sont pas forcément utilisées à grande échelle. Exemple, en Amazonie, il y'a des populations vivant comme au mésolithique qui utilisent une proto-agriculture. Ils sèment certaines plantes qu'ils sauront retrouver lorsque le camp se réinstallera à proximité. Ils chassent et pêchent en utilisant des circuits. Lorsqu'ils ont assez pris de ressources aux environs d'un camp ils vont au camp suivant... plusieurs camps plus tard ils reviendront à ce camps.

L'on sait aussi que suivant les populations, les lieux, la poterie est apparue au mésolithique... ou au néolithique.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 22:38 (2011)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

tu as raison de souligner que l'une des différences principale entre mesolithique et neolithique c'est l' echelle demographique.
la population s'accroit , ce qui change forcement la façon , de produire, de se nourrir , d'organiser son quotidien et de penser son environnement, etc.... En tout cas il ne faut pas sous estimer, chose que tu soulignes aussi dans ton post , l' efficacité et l' organisation des chasseurs mesolithiques. La preuve certains d'entre eux ont été capable d'ériger un site tel que gobleki Exclamation

Sinon je partage l'idée de reseaux, de circuits , de specialisation du travail pourquoi pas dès cette époque. On le voit avec les echanges ou commerce de l' obsidienne, du sel , j'ai même lu que certains sites aurait pu servir de stockage de gibier, d'autres de decoupes, etc... c'est une piste séduisante cette organisation en camps.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Sam 10 Mar - 01:04 (2012)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Idea Etude extremement intéressante présenté dans ce lien permettantb d'eclairer le symbolisme animalier de gobleki comparé et repositionné par rapport à d'autres sites de la même region et periode .

Arrow http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/Helmer.pdf

Les règles de codification apparaissent de plus en plus evidente , il existe une certaine homogonéité dans les choix symboles, combinaisons de symboles , etc... Je pense qu' on peut envisager serieusement cela sous l'angle d'une mythologie préhistorique déjà bien developpée et assez répendue et commune à plusieurs cultures mesolithiques.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 21:16 (2012)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Mitra a écrit:

Idea Etude extremement intéressante présenté dans ce lien permettantb d'eclairer le symbolisme animalier de gobleki comparé et repositionné par rapport à d'autres sites de la même region et periode .

Arrow http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/Helmer.pdf

Les règles de codification apparaissent de plus en plus evidente , il existe une certaine homogonéité dans les choix symboles, combinaisons de symboles , etc... Je pense qu' on peut envisager serieusement cela sous l'angle d'une mythologie préhistorique déjà bien developpée et assez répendue et commune à plusieurs cultures mesolithiques.



je serais heureux d'avoir acces a ce document mais le lien propose renvoie  a


 
Code:

La ressource demandée n'est pas disponible,...


un moyen d'acceder a ce pdf,... ???

merci de votre comprehension,...
Revenir en haut
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 22:25 (2012)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/pdf/10588_Helmer.pdf
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 22:48 (2012)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

.....

Citation:


 Andrew Collins a particulièrement insisté sur le potentiel chamanique de ces sites dans l’actuelle Turquie. L’image de la femme nue a été mentionné précédemment décrit ses cheveux en forme de chapeau de champignon. Le côté d’un pilier à Göbekli Tepe comporte une série de serpents à têtes en forme de champignon, quatre descendent vers le bas et un cinquième montent à leur rencontre, tandis que l’autre montre plusieurs serpents entrelacés portant des chapeaux de champignons, huit émerge au sommet et un neuvième au bas. Est-ce là la preuve d’un rituel impliquant les champignons hallucinogènes ou de substances similaires qui altèrent l’esprit?





...Du Chamanisme...

En devenant carnivores, les Hominiens ont réussi à dépasser leurs ancêtres.
En effet durant quelque 2 millions d'années des Paléanthropiens ont vécu de la chasse.

La chasse chez les hominiens
a déterminer la division du travail fait unique chez les carnassierst dans tout  le monde animal
mais la chasse est plus que cela,
en effet
 elle induit un rapport  entre les chasseurs et les animaux massacrés,
en effet,
la solidarité mystique avec le gibier dévoile une parenté entre les sociétés humaines et le monde animal,
abattre la bête chassée équivaut un sacrifice dans lequel les victimes sont interchangeables


Les chasseurs primitifs ont une vision nagualiste du monde,…

Ils considèrent les animaux comme semblables aux hommes,
mais dotée de pouvoirs surnaturels,
l'homme peut se transformer en animales,
et vice versa,
les âmes des morts peuvent pénétrer dans les animaux
 il existe des relations mystérieuses entre une personne est un animal individuel.

Quant aux êtres surnaturels attestés dans les religions de chasseurs

on distingue :

les esprits des différentes espèces animales
les esprits de la brousse
les compagnons ou les esprits gardiens thériomorphes, 
les divinités de type être suprêmes seigneurs des fauves protégeant à la fois le gibier et les chasseurs, car pour les Chasseurs  l'animal renaît grâce au seigneur des Fauves où a la force vitale qui réside dans les os ou enfin grâce au fait que les chasseurs lui assuraient une sépulture.

Ces differentes conceptions constituent l’idéologie religieuse spécifique des civilisations de la chasse,

l'existence d'un certain type de chamanisme à l'époque paléolithique semble assurés,
nous sommes donc en présence ici de chaman de spécialistes de l'extase
dont les expériences oniriques et extatiques spécifiques du chamanisme et leurs archaïsmes
est indubitables et solidaire avec les mythe palentrhopiens.

Ces spécialistes de l'extase ou chaman,
qui d'un point de vue étymologique provient de « sam»
une racine altaïque signifiant « s'agiter en remuant les membres postérieurs » ;
Saman est un mot de la langue evenki qui signifie "danser, bondir, remuer, s'agiter",
« shaman » se dit xamān ou samān.

la langue evenki est une langue altaïque,
une famille de langue eurasienne qui doit son nom à l’Altai, une chaîne de montagnes d'Asie centrale

Repartition au debut de XXI Siecle des langues altaiques



......


Les traits essentiels du chamanisme, dans les sociétés de chasse, sont :
l’alliance avec les esprits de la surnature,
le voyage de l'âme,
la gestion de l’aléatoire par le rapport entre chamane et esprits,
mais aussi la fluidité, car le chamanisme n’est pas quelque chose de figé puisqu’il intègre.

Le chamanisme suppose aussi que certains humains savent établir à volonté
une communication avec le monde-autre.
 Ils peuvent le voir et le connaître,
à la différence des autres hommes, qui ne font que le subir ou le pressentir



Pour communiquer avec les esprits,
le chamane se met en transe grâce à ses rituels.
Ceux-ci se caractérisent par une expression corporelle et un état psychique particulier,
dont les tremblements sont l'élément le plus évocateur (un esprit est présent dans le corps du chamane).
La transe est toujours associée à un élément musical et dans son étymologie
 il y a la notion de passage et de changement.

L'expérience extatique
en tant que phénomène originel est constitutive
de la condition humaine
ce qui est fluctuant avec les différentes formes de cultures et de religion
c'est l'interprétation et la valorisation de cette expérience extatique


Certaines conditions susceptibles d’induire des états de conscience altérée existent.
Elles incluent la déprivation sensorielle (absence de lumière, de bruit et de stimulation physique),
l’isolement social prolongé,
la douleur intense,
la danse exténuante et des sons insistants et rythmiques,
comme le tambour et les chants psalmodiés.


Le recours à des substances chimique naturelles
qui à des doses non toxique provoque des changements
de la pensée et l'humeur,
de la perception du réel de l'espace ou du temps
ainsi que de la perception du soi 
a été un puissant véhicule de l’extase chamanique
 
Ces plantes doivent leur propriété
un petit nombre de corps chimiques
agissant spécifiquement sur des parties bien déterminées du système nerveux central

De toute évidence l'utilisation
de ces types de plantes
remontent aux premiers pas de l'homme
dans la connaissance de son environnement végétal

Dans une société archaïque,
comment l'on pouvait-il plus facilement entrer en contact avec le monde des esprits
que grâce aux principes actifs de certaines plantes ?

La modification de la conscience menant à l’hallucination
est un cheminement dont les principales caractéristiques sont connues, identifiées et universelles

 il est admis que l’hallucination est un phénomène «yeux ouverts» :

Stade 1, la perception sans objet d’idées et de formes: Le sujet voit des figures  géométriques, des cercles, des vagues, des lignes, des grilles.

Stade 2, rationalisation: Le sujet rationalise l’objet de sa vision et assimile la forme à une forme connue, il transforme l’objet en signifiant au niveau religieux ou émotionnel.

Stade 3a, transition: Le sujet voit un tunnel, un gouffre, un tourbillon, un vortex tournoyant ayant pour fonction de synthétiser les visions précédentes dans un treillis décoré d’images géométriques.
Le bout du tunnel donne accès à un univers peuplé d’animaux, de personnages, de monstres.

Stade 3b, hallucination : Le sujet est synthétisé avec l’animal, on hallucine. Ce stade comme le second est conditionné par le socle culturel et social.
 
Dernier Stade : On se voit intégrer un autre sujet, un animal par essence symbole de puissance (lion, tigre, bœuf), dont même la posture a son importance (accouchement, charge, combat, etc.)

Un stade particulier d’union mystique, d’experience de conscience du divin, prise de conscience holistique ce stade etant tres rare, ne fait par partie des 4  stades cités plus ci-dessus..

Les sociétés des chasseurs-collecteurs pensent habituellement que les effets et les hallucinations du dernier stade de la transe résultent d’une perte de l’âme, c’est-à-dire que l’esprit du chamane quitte son corps. La perte d’âme est fréquemment ressentie comme un envol ou comme un voyage sous terre.

La transe résulte de moyens « techniques » particuliers : danse rotative, accompagnée de musique percussive ou à tendance obsessionnelle, hyperflexion ou hyperextension du cou, pression sur les globes oculaires et fermeture des paupières, usage de certains procédés sonores, jeûne, respiration accélérée, usage éventuel de principes actifs induisant des etat de conscience altérées…

Le Chamisme ’est l'un des grands systèmes imaginés par l'esprit humain dans diverses régions du monde pour donner sens aux événements et pour agir sur eux

L’univers spirituel  des Paléanthropiens était donc dominé par les rapports d'ordre mystique entre l'homme et l'animal

....
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 22:49 (2012)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Embarassed

...Merci a toi Ase pour le lien,... Okay
Revenir en haut
verybadwoman


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2013
Messages: 1

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 14:25 (2013)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

Ou peut-on trouver une photo du monolithe se trouvant au musée d'anthropologie et d'histoire de Mexico ? 
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 21:20 (2013)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ? Répondre en citant

verybadwoman a écrit:
Ou peut-on trouver une photo du monolithe se trouvant au musée d'anthropologie et d'histoire de Mexico ? 

Bonsoir. Je suppose que c'est de celui là que tu veux parler ?

"Dans le Musée d'Anthropologie et d'Histoire de la ville de Mexico, se trouve un monolithe phallique, qui représente un homme décapité. "

Je n'ai pas trouvé de photos mais une source un peu plus detaillée sur ce monolithe
 http://spheres.dyndns.org/gnosis/text/MCA03.html
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:07 (2016)    Sujet du message: [Turquie] Gobekli Tepe, plus vieux temple de l' humanité ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Civilisations Mesopotamie , Asie Mineure , levantines , Proche et Moyen Orient Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo