Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Hyperboréens vs Celtes : Les Hyperboréens ne sont pas des Celtes.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Hyperborée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 002

MessagePosté le: Dim 16 Juil - 18:58 (2017)    Sujet du message: Hyperboréens vs Celtes : Les Hyperboréens ne sont pas des Celtes. Répondre en citant

Je vais citer sans coupure un passage de Pausanias Livre I Chapitre IV :


"V. [1] Les Gaulois dont je parle habitent les extrémités de l'Europe, aux environs d'une grande mer que l'on prétend n'être pas navigable, parce que le flux et reflux, les fréquents écueils, et des bêtes que l'on ne trouve nulle part ailleurs, la rendent fort dangereuse. Leur pays est arrosé de l'Eridan, sur les bords duquel on dit que les filles du Soleil pleurèrent la chute de leur frère Phaéton ; mais ils ne se sont appellés de ce nom qu'après un long espace de temps : car anciennement eux-mêmes se disaient Celtes. Ces peuples ayant rassemblé leurs forces passèrent la mer Ionienne, entrèrent en Illyrie, et subjuguèrent tout ce qu'il y a de pays jusqu'à la Macédoine, et les Macédoniens eux-mêmes. Ensuite ayant couru toute la Thessalie, ils se trouvèrent aux Thermopyles dans un temps où la Grèce n'était nullement en état de leur résister. Elle était épuisée par les guerres qu'elle avait eues à soutenir contre Alexandre, et avant lui contre Philippe, tout récemment encore contre Antipater et contre Cassander, qui lui avaient porté des coups mortels ; de sorte que les divers Etats dont la Grèce est composée trouvaient dans leur faiblesse des raisons pour ne point concourir à leur commune défense. 

[2] Les Athéniens furent presque les seuls qui pensèrent autrement ; tout affaiblis qu'ils étaient par la longueur de la guerre de Macédoine, et par plusieurs combats où ils avaient été battus, ils résolurent d'aller défendre les Thermopyles avec les autres Grecs qui voudraient être de la partie, et prirent Calippus pour chef de cette expédition. S'étant donc saisis des défilés, ils empêchèrent les barbares de pénétrer en Grèce par ce côté-là ; mais eux, ayant trouvé le chemin qu'avaient autrefois tenu les Perses guidés par Ephialte de Trachis, ils forcèrent les Phocéens qui le gardaient, et passèrent le mont Oeta sans être aperçus des Grecs. 

[3] Alors les Athéniens se virent enveloppés de tout côté par les barbares ; mais ils en soutinrent la furie avec courage, et se montrèrent dignes de leur nom. Cependant ceux des leurs qui étaient sur les vaisseaux, eurent une peine inconcevable à sortir du golfe de Larnia, qui est fort bourbeux aux environs des Thermopyles, à cause des eaux chaudes qui s'écoulent par-là dans la mer ; car c'est la raison que j'en imagine. Ces vaisseaux qui recevaient sans cesse les Grecs avec tout leur attirail à mesure qu'ils échappaient de la mêlée, se trouvèrent en un moment surchargés, et faillirent à périr : voilà néanmoins comment la Grèce fut sauvée par la valeur des Athéniens.

[4] Pour les Gaulois, après avoir passé le défilé de la montagne, sans se mettre en peine de prendre d'autres postes, ils ne songèrent qu'à aller piller Delphes* et les richesses du temple d'Apollon. Mais les habitants de Delphes ayant été secourus par les Phocéens qui sont aux environs du mont Parnasse, et par les Etoliens, dont le pays était alors rempli de la plus brave et la plus belliqueuse jeunesse, ils se mirent aussitôt en bataille, et marchèrent droit à l'ennemi. Ils ne furent pas plutôt aux mains, que voilà un orage effroyable durant lequel on vit plusieurs fois la foudre tomber sur l'armée des barbares, et de grosses pierres se détacher du mont Parnasse pour les écraser. On vit même paraître tout à coup trois combattants d'une figure terrible, qui les poussaient vigoureusement : on dit que de ces trois combattants deux venaient du pays des Hyperboréens, savoir Hyperochus et Hamadocus. Pour le troisième, c'était Pyrrhus fils d'Achille : aussi depuis cette assistance les habitants de Delphes ne manquent pas d'honorer sa mémoire tous les ans, au lieu qu'auparavant ils la négligeaient, parce qu'ils avaient toujours regardé Pyrrhus comme leur ennemi."


* Suivant une tradition consignée dans Pausanias (Phocide, ch. 5), l'Hyperboréen Pagasus aurait fondé avec Agyéus l'oracle de Delphes.


--------------------------------------------------


Dans cet extrait on voit clairement que Celtes et Hyperboréens sont deux entités distinctes pour Pausanias, histoirien et géographe II eme siecle, qui a livré un enorme travail sur l' histoire d ela Grèce.


Chez les grecs , tous s'accordent sur le fait que les Hyperboréens vénéraient le Dieu Apollon ... Or si les celtes avaient été ce peuple adorateur du dieu Apollon , ils n'aurait pas attaqué Delphes
pour aller piller .... le temple d' Apollon !   


Par ailleurs dans le même extrait Pausanias relate l'intervention de 2 figures * (combattants / heros / fantomes) venant du pays des Hyperboréens , aider les habitants de Delphes à repousser Les Gaulois / Celtes.


* Hyperochus et Hamadocus: parèdres sacrés du dieu Apollon ... 


ces apparitions miraculeuses/ surnaturelles  lors de batailles etaient une des croyance les plus rependues chez les peuoles anciens.



------------------------------ 
 
 
 
On voit egalement une "nouvelle" localisation de l' Eridan... cette fois il est pour cet auteur chez les gaulois / celtes et va se jeter dans l' océan atlantique... 
 
 
 






Dernière édition par Mitra le Lun 17 Juil - 04:34 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 16 Juil - 18:58 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 002

MessagePosté le: Dim 16 Juil - 19:13 (2017)    Sujet du message: Hyperboréens vs Celtes : Les Hyperboréens ne sont pas des Celtes. Répondre en citant

Idea  Detail de la tradition (une des traditions) sur la fondation d el' Oracle de Delphes par les Hyperboréens


Arrow "Boeo, native du lieu et connue par des hymnes qu'elle fit pour les habitants de Delphes, dit que ce furent des étrangers venus du pays des Hyperboréens qui bâtirent le temple où Apollon a depuis rendu ses oracles ; que plusieurs d'entre eux y prophétisèrent, et entre autres Olen, qui le premier inventa le vers hexamètre et s'en servit à cet usage :

[8] Ce sont, dit-elle, Pagasus et Agyïeus qui, sortis du pays des Hyperboréens, sont venus vous consacrer ce saint lieu, ô Apollon ! Après en avoir nommé quelques autres, elle ajoute : Et Olen qui le premier prononça vos oracles en vers hexamètres, dont il fut l'inventeur. Mais après tout, l'opinion la plus probable et la plus suivie est qu'Apollon a toujours eu des femmes pour interprètes de ses oracles.

[9] On prétend que la première chapelle du Dieu fut faite de branches de laurier, et des branches d'un laurier qui était à Tempé : cette chapelle était une espèce de cabane, un édifice rustique. On dit qu'ensuite des abeilles en construisirent une autre de cire et de leur propres ailes ; celle-là, Apollon, à ce que l'on dit, l'envoya aux Hyperboréens.
(source Pausanias Livre X Phocide - chapitre V)


Arrow  on vous expliquera bientot le pourquoi de la fable des abeilles...  Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 002

MessagePosté le: Lun 17 Juil - 04:16 (2017)    Sujet du message: Hyperboréens vs Celtes : Les Hyperboréens ne sont pas des Celtes. Répondre en citant

Pour Appolionos de Rhodes ( 295-215 av Jc) le pays des Celtes n'est pas non plus le pays des Hyperboréens puisque selon lui:


Les Celtes au contraire racontent que les larmes dont l'ambre est formé, sont celles que répandit Apollon, lorsque irrité de la mort de son fils Esculape, que la Nymphe Coronis mit au monde dans la ville de Lacérie , sur les bords de l'Amyrus, et forcé par les menaces de son père de quitter l'Olympe, il se retira dans le pays des Hyperboréens "


Sinon il aurait dit lorsque il ( Apollon) se retira dans leur pays ...  A noter que les Celtes evacuent Les Helliades / Phaeton  de ce mythe ayant vocation d'expliquer 
les origines de l' ambre pour le recentrer sur les hyperboréens et Apollon. 



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 002

MessagePosté le: Lun 17 Juil - 04:31 (2017)    Sujet du message: Hyperboréens vs Celtes : Les Hyperboréens ne sont pas des Celtes. Répondre en citant

Donc globalement et par elimination on peut considerer que tout ce qui est coloré en teintes marrons (correspondant au monde celte jusuqu' au III eme siecle av JC)
n'ets pas Hyperboréen .... et que theoriquement tout ce que est au Nord de la Thrace et qui n'est pas coloré dans les tons marrons (pas celtes)  peut etre théoriquement vu comme "Hyperboréens"  ( a savoir Daces / scythes / Slaves / peuples germains jusqu'en scandinavie )





(Rappel: * vers 300 ans av JC , Hecaté d' Abdere qui a fait plusieurs ouvrages sur les Hyperboréens affirmait que à son epoque les hyperboréens existaient toujours)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:01 (2017)    Sujet du message: Hyperboréens vs Celtes : Les Hyperboréens ne sont pas des Celtes.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Hyperborée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo