Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

[Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra



Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 14:49 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Revue du message précédent :

Très intéressant . Merci à vous Okay
La conclusion est particulierement etonnante: "Conclusion : si on rajoute le 666° (666/1000) à une valeur, elle tend à devenir un logarithme naturel harmonique avec le nombre d'or."

Ca revient peut etre à ce qu'on disait précédemment dans la conception des mythes (dont celui d' Osiris et le role de Seth) Question  que la composante qu'on considère comme le "mal" est en fait un complement necessaire et indipensable à l' harmonie et l'equilibre du monde. Question

Le syteme sexadecimal me semble etre aussi un bon indice de la connaissance de ce nombre d'or.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 14:49 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:03 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Idea Par rapport aux deluges , l'histoire d' Enki / Oannes et des poissons apkallu
je pense qu'on pourrait faire peut etre le liens avec ce que nous racontent les aborigènes Wororan d' australie
avec leur peintures et leurs mythes sur les wandjinas : http://histoiresecrete.leforum.eu/t194-Wandjinas-Leurs-incroyables-mythes-e…

Il me semble y avoir pas mal de similutude Shocked

(j'ai ecarté les representations récentes de ces wandjinas, les photos sur le sujet sont bien des peintures de 20 000 ans environ)


Dernière édition par Mitra le Mer 17 Aoû - 17:20 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:12 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

alamata a écrit:
comment mathematiqhement sont explication de "tendre"

 on peut toujour prendre le milieu d'un segment 

comment sont defini les infini mathematique...?


Dans les mathématiques, l'infini est un potentiel. Vu que nous ne pouvons pas atteindre la valeur réelle de ce potentiel illimité, on définit des valeurs qui tendent en puissance vers l'infini .

Pour prendre un exemple simple : si nous prenons la valeur 1 et que nous l'additionnons à elle-même : 1 + 1 + 1 + 1...etc. On peut le faire sans jamais s'arrêter. Cette valeur peut infiniment s'additionner. Tout est infiniment démultipliable et divisible. Il n'y a pas de limite dans le principe.

Les suites de Fibonacci sont infinies, elles ne s'arrêtent pas

Citation:
lorsque a est à b ce que a + b est à a, soit : lorsque (a+b)/a = a/b.
Le rapport a / b est alors égal au nombre d'or.


exactement.

Sauf que dans cette formule, on estime que la valeur de 'a' est positive (elle commence par exemple à 3) alors que si elle commence à 0, la division de 'a' par 'b' est impossible. C'est pour cela que j'ai arrêté la formule originale purement mathématique pour préférer une formule algorithmique. mais il n'y a aucune différence dans les résultats, sauf que je peux commencer par 0 et savoir à partir de quelle séquence de la boucle le nombre d'or émerge en puissance (d'abord 0.6) , et c'est la 3°. Autrement on aurait une première séquence qui mathématiquement se révèle impossible : (0+1)/0 = 0/1, qui laisse la suite à 0 - donc c'est une suite qui, comme je le disais plus haut, n'est pas purement mathématique : il y a une recherche des harmonies, et donc, une référence à des choses observables, et non pas seulement des valeurs théoriques.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:21 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
Il n'y a pas de limite dans le principe.
c'est le cas dans TOUT


si on an une sequence originel de 4 terme  x=a+b+c
la suite comme au 4 element de la sequence

y a til des suite du style x=a²+b




...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:22 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...

"quels sont les notions en musique "

les harmoniques,...

harmonie amene a la resonnace... Question
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:26 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
l'infini est un potentiel.

qu'est qu'un "potentiel Electrique"


potentiel,
Energie Potentiel, latente
principe Feminin


qui par une stimalution,
principe  MAsculin

descent d'un niveau en brisant
sa forme
et libere ainsi l'Energie
dans ce niveau inferieur

..
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 17:29 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
la composante qu'on considère comme le "mal" est en fait un complement necessaire et indipensable à l' harmonie et l'equilibre du monde. Question
 agent de Kharma
...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 01:16 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

alamata a écrit:
...


 
Citation:
la composante qu'on considère comme le "mal" est en fait un complement necessaire et indipensable à l' harmonie et l'equilibre du monde. Question
 agent de Kharma
...


oui si on en croit cette civilisation. Par ailleurs j'ai bien compris maintenant la dualité du couple Osiris- Isis et Seth-Nephtys . chacun a un role bien attribué de ce qu'on peut experimenter de la vie.

Je voulais revenir sur un point essentieml dans le temple d' Osirion qu'on a pas encore abordé :

Ce temple caché , n'a aucune hieroglyphique ecrit dessus à l'exception de ce symbole sur un des pileirs exterieurs visibles (puisque l'interieur etant semi submergé seul les archéologues ont le droit d' y acceder .

Voici le symbole qu'il nous offre , le seul pour l'instant mais le plus important :



Le symbole de la fleur de vie . J'espère qu'on pourra développer dessus ça dans le contexte egyptien Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 03:25 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Citation:
Le symbole de la fleur de vie . J'espère qu'on pourra développer dessus ça dans le contexte egyptien




Je doute que le symbole sur le temple d'Abydos soit d'origine égyptienne antique.

http://en.wikipedia.org/wiki/Flower_of_Life
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 09:26 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Qu'est ce qui te fais douter du caractère egyptien de ce symbole ?
De quelle origine je ne sais pas (d'ailleurs de quelle origine sont vraiement les egyptiens personne ne peut avancer de certitude sur cette question Question ). C'est sur le coté Origine ou sur le coté antique que tu doutes ?

j'ai vu les videos du pilier en question pas dans le temple d' abydos , mais sur l' Osirion découvert à 2/3 flottant dans la nappe phréatique. Il est tres effacé et semble avoir subi aussi l'humidité générale du site, donc à mon avis assez ancien.

Sur le lien wikepedia posté j'ai vu qu'un certain nombre de monuments antiques de divers horizons géographiques portaient ce symbole.

* Assyria – Palace of Ashurbanipal.[9]
* Egypt - The Temple of Osiris in Abydos[4][10][11][12][13] and at Mount Sinai.[12]
* Romania - Carphatians.[14]
* Israel - Masada[12]
* China - The Forbidden City[10] and various temples.[12]
* Japan - Various temples.[12]
* India[12] - The Harimandir Sahib (Golden Temple), Hampi, and the temples at Ajanta.[10]
* Bulgaria - ancient city of Preslav(893 BC) and in ruins of Kabile, near the city of Jambol
* Turkey - Various old Roman sites.[10]
* Spain[10][12]
* Austria[10]
* Italy - Italian art from the 13th century (Wolfram 2002, p. 43).[11]
* North Africa - Morocco[10]
* Middle East - Lebanon and various Islamic mosques.[10]
* South America - Peru[10]
* North America - Mexico[10]
* Great Britain - In Westminster Abbey within the 13th century Cosmati pavement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 09:39 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...

 
Citation:

alamata a écrit:
...


 
Citation:
la composante qu'on considère comme le "mal" est en fait un complement necessaire et indipensable à l' harmonie et l'equilibre du monde. Question
 agent de Kharma
...


oui si on en croit cette civilisation.


 dedale
Citation:
Les mythologies polythéistes, et leur dieux, sont très violents. Mais ils ne sont pas mauvais : ils obéissent à des lois cruelles qui, bien souvent, échappent à la morale des hommes. Des lois naturelles et nécessaires - mais pas sentimentalistes.

...

cela concerne donc tous les polytheistes
a mon sens la mise en relation de sumer et indus  est a mettre en evidence
c'est pour cela que je parle de Kharma Makara,...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 09:48 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

makara ça signifie quoi Almata ?

Sinon Dédale , pour completer sur l'origine ou non de la fleur de vie sur l' Osirion et le temple d' abydos :

je reprends sur ton lien :

One of the earliest known occurrences of the Vesica Piscis, and perhaps first, was among the Pythagoreans, who considered it a holy figure



Si les pythagoriens connaissaient la notion de Vesica Picsis qui est partie intégrante de la fleur de vie , il ya des chances que les egyptiens aussi. Parce que entre ce qu' a pompé Pythagore des mesopotamiens et ce qu'il a pompé des egyptiens... Sans eux , je pense qu'il aurait survecu en faisant du fromage de chèvre Laughing
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 10:06 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

MAkara

outre la signification zodicale
 MA: 5
Kera: main ( avec ses 5 doigts, main: signe a 5 cotes ou pentagone)

 avec

le pentagone lie au 5 membres de l'homme, de l'homme
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 11:00 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Citation:
Qu'est ce qui te fais douter du caractère egyptien de ce symbole ? 


En premier, le style : Ce n'est pas celui de l'Egypte antique. Ces rosaces, c'est un autre style et une autre philosophie que celle des égyptiens.

Secundo, ça ne correspond avec aucune hiéroglyphe ou figuration égyptienne, qui sont toujours narratives.

Tierso, ces rosaces ont été tracé avec de l'ocre rouge et le temple d'Osiris fut totalement ensablé pendant des siècles : dans le sable, l'ocre n'aurait jamais tenu. Donc cela a été fait lorsque le temple était déjà ensablé, et c'est pour cela que ces figurations sont en hauteur, car le sable était à un niveau plus élevé lorsque le temple était enfoui.

Ces éléments nous ramènent à une période postérieure à celle de la civilisation égyptienne. L'ancienneté de cette figure remonte au maximum au 3° siècle apJC. Ce qui est très récent par rapport à l'ancienneté du temple et celle de la civilisation égyptienne.

Citation:
d'ailleurs de quelle origine sont vraiement les egyptiens personne ne peut avancer de certitude sur cette question


C'est sûr qu'en Egypte, il y a eu de sacrés brassages entre l'Afrique, l'Asie-Mineure, l'Asie et l'Europe, la Méditerranée, le Sahara, etc. On ne peut pas dire : tiens! les égyptiens avaient telle origine! Car en fait leurs origines sont diverses. Diverses mais principalement nilotiques. Et d'après les vestiges, les peuples nilotiques sont très anciens.

Après cela dépend de quelles origines : celles des peuples ou celle des dynasties, qui ne sont pas toujours identiques.

Disosn que ce n'est pas que l'on puisse s'avancer, mais il très difficile de faire un bilan ethnique définitif.

Citation:
* Assyria – Palace of Ashurbanipal.[9]
* Egypt - The Temple of Osiris in Abydos[4][10][11][12][13] and at Mount Sinai.[12]
* Romania - Carphatians.[14]
* Israel - Masada[12]
* China - The Forbidden City[10] and various temples.[12]
* Japan - Various temples.[12]
* India[12] - The Harimandir Sahib (Golden Temple), Hampi, and the temples at Ajanta.[10]
* Bulgaria - ancient city of Preslav(893 BC) and in ruins of Kabile, near the city of Jambol
* Turkey - Various old Roman sites.[10]
* Spain[10][12]
* Austria[10]
* Italy - Italian art from the 13th century (Wolfram 2002, p. 43).[11]
* North Africa - Morocco[10]
* Middle East - Lebanon and various Islamic mosques.[10]
* South America - Peru[10]
* North America - Mexico[10]
* Great Britain - In Westminster Abbey within the 13th century Cosmati pavement.


Ces rosaces nommées "fleur de vie" ne se ressemblent pas toutes. Par exemple, dans le palais d'Assurbanippal, je ne vois pas bien où il y a une forme géométrique identique; par contre, en effet, il y a des fleurs et des arbres de vie. Ensuite, dans cette liste la plupart des monuments sont moyen-âgeux, et le Moyen-äge est l'époque où l'art arménien-roman-gothique se sont successivement développés, lesquels représentaient des ouvertures, vitraux, et divers symboles en forme de rosaces géométriques. Au début du Moyen-âge en orient, en Inde, ces pratiques se sont également propagées. Certains temples sont construits sur la base de telles figures proches des mandalas : les temples-vimanas par exemple.

Après pour l'amérique, je serais curieux de voir car j'ai vu beaucoup de choses des Incas ou Mayas, mais pas des rosaces de ce genre. Sauf bien sûr après l'invasion des colons. Mais j'ai toujours préféré la période antérieure à la découverte du nouveau monde.

Ces informations sont difficiles à vérifier d'une part, et donc, ne permettent pas d'établir une ancienneté antique de ces rosaces qui se sont beaucoup propagées à partir du moyen-âge.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 11:30 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Je ne suis pas sur que'elle soit simplement tracée sur l'osirion mais peut etre incrusté et pigmentée ? Juste tracée et vu la finesse des taits je ne sais pas si elle ne serait pas complement effacée avec le sable , l'eau , etc...

Par contre j'ai retrouvé sur le net 1 photo ailleurs en egypte - Temple dans le périmètre de la région des temples de Philae et d’Abou Simbel
qui montre une gravure egyptienne d'un oiseau au dessus de l' oeuf de vie (partie de la fleur de vie donc) qui tendrait a prouver donc qu'ils connaissaient bien ce symbole et que c'etait dans leur style artistique.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 18:24 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

dedale a écrit:
Diverses mais principalement nilotiques. Et d'après les vestiges, les peuples nilotiques sont très anciens.

[...]

j'ai vu beaucoup de choses des Incas ou Mayas, mais pas des rosaces de ce genre. Sauf bien sûr après l'invasion des colons. Mais j'ai toujours préféré la période antérieure à la découverte du nouveau monde.


Je compte bien m'attaquer prochainement à cette zone nilotiques et saharienne Okay

Moi aussi. ce nouveau sujet en etude de cas devrait t'intéresser alors: http://histoiresecrete.leforum.eu/t197-Les-dieux-a-barbes-du-nouveau-Monde.…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 23:08 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Mitra a écrit:
Je ne suis pas sur que'elle soit simplement tracée sur l'osirion mais peut etre incrusté et pigmentée ? Juste tracée et vu la finesse des taits je ne sais pas si elle ne serait pas complement effacée avec le sable , l'eau , etc...

Par contre j'ai retrouvé sur le net 1 photo ailleurs en egypte - Temple dans le périmètre de la région des temples de Philae et d’Abou Simbel
qui montre une gravure egyptienne d'un oiseau au dessus de l' oeuf de vie (partie de la fleur de vie donc) qui tendrait a prouver donc qu'ils connaissaient bien ce symbole et que c'etait dans leur style artistique.





1 - Pour que cet "oeuf de vie" soit une partie de la "fleur de vie" citée plus haut, il faudrait qu'ils aient existé à la même époque. Sans quoi le premier ne peut pas être la partie d'une chose qui n'existe pas encore.

2 - En Egypte, l'oeuf est une création de Ptah, et il est représenté sous la forme d'un oeuf normal - un oeuf d'oie précisément, qui est le symbole de la matrice cosmique. C'est l'oeuf cosmique, création de Ptah, le potier divin.

3 - Comme tu dis, la forme de l'oeuf est en effet une partie de la fleur : Mais existe-t'il des correspondances symboliques ou mythologiques qui font que l'ont peut relier ces 2 formes autrement que par leur apparence première?

4 - Cet "oeuf de vie" ressemble à un fruit coupé dont on aperçoit, sous une forme stylisée, des quartiers et leurs membranes, ou les pépins, dont se nourrissent les oiseaux (symbole de fécondité : la pollénisation). Mais si ce hiéroglyphe représente le Benou (on voit mal pour l'affirmer), la rosace peut traduire le jaillissement du renouveau et de la création. Il faudrait pour cela connaître les autres hiéroglyphes du contexte pour se faire une idée.

Pas évident que cela ait un rapport avec la fleur de vie. D'ailleurs le terme de "fleur de vie" ne semble pas justifié, il est donné sans pour autant que la forme de cette rosace complexe ressemble à une fleur. Cela ressemble plutôt à de la géométrie sacrée qui, avant d'orner les cathédrales du moyen-âge, étaient gravées, sculptées, intégrées aux maisons de vie, aux temples de la connaissance, mais toujours après la période égyptienne.

Citation:
Si les pythagoriens connaissaient la notion de Vesica Picsis qui est partie intégrante de la fleur de vie , il ya des chances que les egyptiens aussi. Parce que entre ce qu' a pompé Pythagore des mesopotamiens et ce qu'il a pompé des egyptiens... Sans eux , je pense qu'il aurait survecu en faisant du fromage de chèvre


N'importe quoi. Si tu fais des math ou n'importe quelle autre discipline, tu seras obligé de reprendre les études de tes prédécesseurs. Pythagore n'a rien pompé puisqu'il a fait évolué les math bien au-delà de ce que les babyloniens connaissaient.
Pour faire évoluer les choses, il faut d'abord les apprendre.

Pour ce qui est de Vesica Piscis, c'est un principe premier et général de la géométrie. On peut donc développer la fleur de vie comme beaucoup d'autres structures sur cette base. Tu peux faire par exemple des crop circles de formes diverses et variée, en reportant indéfiniment le rayon du cercle à partir des 2 sommets de l'amande : il suffit d'avoir un compas.



http://www.google.fr/imgres?q=vesica piscis&um=1&hl=fr&sa=N&amp…

http://www.google.fr/imgres?q=vesica piscis&um=1&hl=fr&sa=N&amp…

http://fusionanomaly.net/vesicapiscis.html

C'est par la suite, dans la période du moyen-âge que la Vesica devînt la Vulva, un symbole fémin en rappelant à la naissance, à l'accouchement, et représenté avec prudence et tabou.

http://www.google.fr/imgres?q=vesica piscis&um=1&hl=fr&sa=N&amp…

J'ai mis les adresses des sites parce qu'on est obligé je crois et, dans le même temps, ça nous permet d'avoir une idée comment les mythes anciens sont vivaces et s'adaptent au monde moderne.

Pour revenir à nos moutons, on n'est pas du tout dans le même registre culturel que celui des égyptiens. Chez eux, l'expression figurative n'est pas géométrique, elle est hiéroglyphique. Les hiéroglyphes ne sont pas une prouesse mathématique mais un langage narratif, pouvant être traduit par des textes et non des méthodes géométriques.

Ce n'est pas le cas de ces formes. Pour les comprendre, il faut en appeler à Pythagore et à la sacralisation des sciences : c'est de la géométrie sacrée. Cela peut au mieux correspondre éventuellement à une école initiatique greco-égyptienne par exemple, mais pas à l'Egypte, en tant que culture, qui ne produit pas le même langage cosmogonique. La géométrie sacrée, utilisée en tant que modèle symbolique est typique du monothéisme - > dogme iconoclaste qui oblige la représentation d'image abstraite, d'entrelacs géométriques, comme dans l'Islam alors que le langage hiéroglyphique égyptien est empreint d'une très forte humanité, d'un caractère naturel qui est un héritage très ancien, d'une poésie, d'une intense sensualité, etc. Les hiéroglyphes, c'est parmi les plus beaux langages qui existent. Même si on ne comprend pas précisément, ça nous parle intuitivement.

Mais bien sûr, je peux me tromper : disons qu'il y a des éléments acceptables. Ca peut être égyptien. Mais d'autres éléments contredisent cela. Il y a une incertitude, un doute, pour moi. Mais ce n'est qu'un tout petit détail dans l'immensité de la culture égyptienne.

Citation:
Moi aussi. ce nouveau sujet en etude de cas devrait t'intéresser alors: http://histoiresecrete.leforum.eu/t197-Les-dieux-a-barbes-du-nouveau-Monde.…


Oui, mais d'abord je vais rester un peu ici, dans le croissant fertile.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 00:01 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Je fais confiance a ton jugement quand tu dis que les egyptiens n'avait pas la culture géometrie sacrée , qui serait venu plus tard par l'ecole de pythagore, les solides de platon, etc...
Pourtant leur arcgitecture semble traduire cette connaissance . Les pyramides me semblent etre etre un exemple de geometrie maitrisée, après correspondent elle à une géométrie sacrée ? Les Labyrinthes egyptiens aussi.

Pour pythagore je te garantie que son théorème etait déjà ennoncé dans un texte babylonien (il me semble qu'on en avait déjà parlé et exposé le texte sur le forum avec ase - de mémoire c'est dans le sujet sur l' histoire des ziggurats) . il n'ets pas allé au dela sur ce point preçis.


Par rapport à la photo je n'ai pas les éléments nécessaires (hormis l'oiseau on a pas une vision globale de la scene , du batiment sur lequel est ce symbole, la periode exacte, etc...), le seul site qui l' a publié est une photo amateur (on peut s'en etonner d'ailleurs... vu le nombre d'egyptologues !) et il n' a pas vraiment contextualisé cette photo.

Sinon Rien ne presse pour les amériques Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 00:17 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Juste pour l'anecdote - theorème de pythagore amorcé par l'explications des mesures du temple de l' Esagil:
Le texte, copié à partir d'un document plus ancien, décrit le temple du dieu Marduk à Babylone tel que le reconstruisirent les rois de la dynastie babylonienne Nabopolassar (625-605 av. J.-C.) et Nabuchodonosor II (604-562 av. J.-C.).
 la récapitulation des dimensions à calculer comporte l'indication : "que l'initié à l'initié le montre, le profane ne doit pas le voir". Ce système hermétique et savant n'était destiné qu'aux "sages", gardiens de la traditio

Extrait du texte :
"Mesures de la base de l'etemenanki : voici la longueur et la largeur à considérer : 3x60 est la longueur, 3x60 est la largeur, mesurée en coudées standard (1 coudée=environ 50 cm). Ses dimensions sont donc : 3x3=9 ; 9x2=18. Si tu ne connais pas la valeur de 18, la voici : 3 mesures de semence, superficie mesurée avec la petite coudée. Base de l'etemenanki : la hauteur est égale à la longueur et à la largeur. Que le sage initié montre ceci à l'initié. Que le non-initié ne le voit pas. Tablette écrite, tracée et collationnée, d'après une copie de Borsippa... Uruk, mois de Kislimmu, 26e jour (12 décembre 229 av. J.-C.). Année 83 : Seleucos (II était) roi."

Autre exemple la tablette "plimpton 322" babylonienne

 La tablette nommée Plimpton 322 (parce qu'elle porte le n°322 dans la collection G. A. Plimpton ) dont on fixe la rédaction au
au 18 eme siècle avant JC comporte un tableau de nombres vérifiant (1200 ans avant Pythagore...) la relation de Pythagore: a2 + b2 = c2
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 05:22 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

 
Citation:
Je fais confiance a ton jugement quand tu dis que les egyptiens n'avait pas la culture géometrie sacrée...


Je ne dis pas tout à fait ça. Il y a une géométrie sacrée en Egypte. Les pyramides en sont un exemple. On notera que même, si la forme de ces immenses tombeaux paraît simple, ils n'en n'ont pas moins des proportions sacrées et harmonieuses, des orientations cosmographiques extrêmement précises, entre autre. De tous les édifices construits par les hommes de ce monde, ce sont les plus marquants.

Justement c'est une géométrie typique de la prouesse égyptienne : Elle n'est pas complexe dans son principe - une pyramide est une forme simple, elle est complexe dans sa réalisation, dans sa perfection architecturale simple, son énorme précision, et qui s'impose devant toutes les autres. C'est l'aspect massif et dénudé de fioriture, qui ne laisse place à aucune fantaisie, qui fait de la pyramide une sorte de véhicule conçu pour une mission urgente et déterminée.

Les égyptiens avaient un esprit très particulier (notamment en ce qui concerne le culte pharaonique) : Ils aimaient la beauté mais la sophistication ne les intéressaient pas. C'était une culture esthétique et fonctionnelle. Toute devait être justifié : l'orientation, la correspondance de la forme avec un principe cosmique, les couleurs, tout. Chez les égyptiens, ce n'était la géométrie en elle-même qui était sacrée, mais ce qu'elle permettait de calculer et de réaliser. Pour eux la géométrie était une science au sens propre, un savoir d'initié, d'architecte ou d'astronome. Mais il n'expliquaient pas le cosmos avec. Pour cela ils avaient des cosmogonies basées sur des épopées divines. Et quand ils utilisaient cette géométrie, c'était toujours en l'adaptant à cette philosophie qui était la leur.

Moi, c'est juste le style de la fleur de vie qui me semble décalé par rapport à celui des égyptiens : cela tient d'une connaissance d'un principe de géométrie. Alors bien sûr, il y a systématisme : si l'on répète une forme aux mêmes dimensions en l'entrelaçant, forcément cela crée une forme harmonieuse, équilibrée, proportionnée, symétrique, quelle que soit sa complexité. On peut y voir une harmonie naturelle ou divine, mais on ne voit rien de sa fonction, alors qu'une pyramide par exemple, représente le sein cosmique en lequel convergent des forces génésiques et ascensionnelles., le ben-ben originel, qui est à la fois la source et la destination. C'est à dire que si on enlève la correspondance symbolique à la forme pyramidale, elle redevient une forme géométrique vulgaire, laquelle peut être interprétée de 1000 façons toutes aussi fallacieuses les unes que les autres. Et c'est en cela que la figuration hiéroglyphique est au moins aussi importante que la science de la géométrie, dans ce qui est de donner une fonction aux choses. Alors que dans le fait que les sciences, dont la géométrie, furent sacralisées, la notion symbolique, narrative, métaphorique, est devenue de plus en plus confuse. S'il n'y a plus le contexte symbolique originel, on ne sait plus à quoi la forme correspond. Est-ce une fleur ou autre chose? Si oui, pourquoi? Et cela, il n'y a que le contexte symbolique, hiéroglyphique, qui peut le dire. A moins que l'on appelle cette forme une fleur en raison d'une lointaine ressemblance, mais dans ces cas là, on est dans la vulgarisation. Et généralement, la vulgarisation ne conduit qu'à l'erreur puisque elle a du mal à respecter le sens originel des notions.

Et une figuration égyptienne sans hiéroglyphe, c'est comme un oiseau sans aile : Ca ne décolle pas.

Mais je te répète, je peux me tromper. Il n'y a pas beaucoup d'infos pour prétendre quoi que ce soit. Si ça se trouve, je fais erreur sur toute la ligne, parce que là, je doute, mais je doute de ce que je doute. Après tout, le système est simple et peut être très ancien, et s'il représente quelque chose, cela peut être une évidence, ce qui explique pourquoi on n'a pas beaucoup d'infos. Cela serait un peu comme si l'on trouvait une croix d'Ankh isolée : signification évidente mais nous on ne comprend pas ce qu'elle fait là.

Citation:
La tablette nommée Plimpton 322 (parce qu'elle porte le n°322 dans la collection G. A. Plimpton ) dont on fixe la rédaction au
au 18 eme siècle avant JC comporte un tableau de nombres vérifiant (1200 ans avant Pythagore...) la relation de Pythagore: a2 + b2 = c2


D'accord, mais ce n'est pas du pompage que de reprendre des connaissances certifiées par des prédécesseurs. C'est ainsi que la connaissance se transmet. Le jour où j'ai commencé à m'intéresser à l'évolution, je suis tombé sur Darwin, fatalement. Si tu t'intéresses à la relativité et que tu ne tombes pas sur Einstein, c'est qu'il y a un problème. Pythagore n'avait donc pas le choix, étant mathématicien, il ne pouvait se référer qu'à ce qui existait, et vu que tout ce qui était ancien était vénéré à cette époque, il a naturellement repris des travaux d'anciennes civilisations réputées pour être maîtres en mathématiques, en l'occurrence babyloniens, chaldéens, sumériens, etc. Il n'était pas le seul. Tous les savants se sont inspirés des sciences anciennes jusqu'à la Renaissance.

On ne naît pas avec la connaissance des siècles. Il faut apprendre.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 19 Aoû - 15:12 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Je pense que ce style de symbole sont assez archaiques. la s'il n' ya rien d'autres que cette "fleur" sur ce monument c'ets que ça devait etre une signalitique evidente pour ceux qui l'ont construit. c'ets un peu comme çi dans 10 000 ans on retrouvait ce panneau:



alors que ça fait 8000 ans que l' homme n'utilise plus d'essence et qu'ila renoncé à la voiture par exemple Laughing

Dans la partie europe inconnue, a été decouvert un temple en Roumanie qui date de 8000 ans env. Les archéologues l' associe àun temple solaire parce qu'ils ont trouvé plein de disque a evc un point central (censé figurer le soleil). Or ça indique autre chose en géometrie sacrée ( à prioir qui n' arien avoir avec le soleil)

Instinctivement les hiéroglyphes nous "parlent" parce que c'est une signalitique aussi , mais c'est un peu comme vouloir lire des panneaux routiers sans savoir ce qu'est une voiture.

Exemple de hieroglyphe qui correspond à une transmission de science: l' Oueil d' Horus et les fractions en mathematiques. Ase avait fait un sujet dessus en partie Mathematiques.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:26 (2016)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 7 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo