Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

[Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alamata



Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 19:15 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Revue du message précédent :

...

petite digression

ab/zu

trou de connaissance
qui pour les nations qui precederent les babyloniens
etait la demeure de la "grande mere"
post type terrestre de  la "grande mere du chaos" dans le ciel
mere d'ea (la  sagesse) elle meme le prototype original d'oannes, l'homme poisson des babyloniens

L'abime ou le chaos etaint donc la demeure de la sagesse et non du mal... !

 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 19:15 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 19:20 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

chez les grecs,
Posseidon  a place le dauphin
parmi les constellations pour son service

celui ci etait le vehucile de posseidon/neptune
et ne fesait qu'un avec lui

a mettre en rapport avec

chez les egyptiens
le crocodile du nil sacre qui est le vehicule d'horus et horus lui meme

le dieu en forme de momie avec une tete de crocodile, dit

" je suis le poisson(et le siege) du grand horus de kem-our"

le « Grand noir », est une divinité taureau de la mythologie égyptienne lié à la fertilité et souvent assimilé à une manifestation du dieu Osiris
son centre de culte se trouve à Athribis (qu'il partage avec le dieu crocodile Khentykhety)

La couleur noire de sa robe, symbole de fertilité et de renaissance pour les Égyptiens de l'Antiquité, confirme ses fonctions à la fois de fertilisation de la végétation liée au dieu-fleuve et à ses inondations et d'autre part ses fonctions funéraires liées à la renaissance à l'instar d'Osiris.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 19:25 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Okay bien vu - pour le dauphin je viens de poster (dans le sujet le cas Osiris)  un element aussi similaire qui implique Dyonisos (Osiris) avec les dauphins  Razz  

alamata a écrit:


" je suis le poisson(et le siege) du grand horus de kem-our"

le « Grand noir », est une divinité taureau de la mythologie égyptienne lié à la fertilité et souvent assimilé à une manifestation du dieu Osiris
son centre de culte se trouve à Athribis (qu'il partage avec le dieu crocodile Khentykhety)

La couleur noire de sa robe, symbole de fertilité et de renaissance pour les Égyptiens de l'Antiquité, confirme ses fonctions à la fois de fertilisation de la végétation liée au dieu-fleuve et à ses inondations et d'autre part ses fonctions funéraires liées à la renaissance à l'instar d'Osiris.
ben le voila notre faeu poisson ! bravo . Quand au taureau ç confirme Exclamation
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 20:54 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...

L'hymme gravee sur la stele votive d'un tombeau d'abydos (3 registre)
s'adresse a osiris en ces termes;


""

 
Citation:


Salut a toi ,O osiris, fils aine de seb, toi le plus grand des six Dieux issus de la deesee noo (l'eau primordiale)
toi le grand favoris de ton pere Ra, pere des pere, Roi de la duree, MAitre de l'eternite,...

qui, aussitot  que ceux ci jaillirent du sein de ta mere, rassembla toute les couronnes sur la tette et attacha sur elle l'Uraeus (serpent ou naje)

dieu multiforme dont le nom est inconnu et qui a de nombreux dans les villes et les provinces



""

nous sommes ici en precsence,
sortant de l'eau primordiale couronne de l'ureaus(serpent-embleme)
etant lui meme le septieme, dominant les six dieux primaires issus du ciel(pere-mere)

ne peut on pas conjecturer

 sur" l'equivalence"  avec ormazd, dieu solaire et cosmique
le principale Amashaspends qui sont assurement nos archanges,...


si on ocntinue dans cette optique on peut
compare Osiris a Miche l: le boeuf ou le TAUREAU
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 22:55 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Le taureau oui . tout comme Enki est appelé aussi parfois par les sumeriens.

Est ce que tu peux expliquer ou developper cela, je ne connais pas :

"
etant lui meme le septieme, dominant les six dieux primaires issus du ciel(pere-mere)
sur" l'equivalence"  avec ormazd, dieu solaire et cosmique
le principale Amashaspends qui sont assurement nos archanges,...
"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 23:33 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Mitra a écrit:

Mitra a écrit:



Arrow Offrande du pain pyramidal à Osiris enlacé par Isis la mère du dieu.
( je reviendrais en image plus tard sur ce point)



on est d'accord que le faucon et le symbole d' Horus , fils d'osiris. Que les shemsu Hor (les suiveurs d'Horus) ont des têtes / masque de faucon (logique)

Bien regardons maintenant la representation d'un apkalu sumerien (repris par les assyriens je pense sur cette image , mais bon peu importe le style est identique)



un suiveur d' Horus en fait Question

ce qu'il a la main dans le geste de donner. Beaucoup le designe comme une pigne - N'as til pas une forme pyramidale ( le pain pyramidal egyptien Question )




Je rectifie cette erreur ; il s'agit bien d'une pomme (pigne)  de pain  pour la raison suivante:

attributs de Dyonisos ( Osiris chez les grecs) : Ses plantes principales : le pin  et le lierre ainsi que leurs fruits, la pomme de pin et les baies de lierres

Donc ceux qui presentent la pomme de pin sont les suiveurs d' Osiris , pas les suiveurs d' Horus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 00:02 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Idea On va commencer à derouler la pelotte et ça va etre vertigineux...

Tu as raison Ase, Enki n'est peut être pas Oannes  , ça doit etre un de ses sages un suiveur mais en habit de poisson,
fidèle donc au dieu des eaux douces Enki / Osiris.

   Oannes avec la pigne de pin egalement.

Voici egalement des statuettes retrouvées à Ninive qui represente 3 Oannes (donc c'est bien des suiveurs ou des pretres d' Osiris / Enki)



Oannes c'est l' historien Berose qui nous en parle le mieux:

 Uanna ( ou Uan, Uanna, Uannadapa) , hellénisé Oannès par Bérose et surnommé Adapa ("le Sage"), apparaît sous A-lulim, le premier roi antédiluvien, sous l'aspect d'un homme portant un costume en forme de poisson. Il est le premier des apkallu (= AB.GAL en sumérien), c'est-à-dire des 7 sages envoyés par Enki pour civiliser les hommes. Bérose rapporte ce mythe d'Oannès (~4500-4000 B.C.), héros civilisateur qui serait sorti des eaux du golfe Persique

Ca vaut le coup de reprendre l'intégralité du texte maintenant dans son œuvre Babylõniaká
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 01:22 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Voila quelques infos intéressante de berose (helas compilée par flavius Jospehe Mad ) : http://www.sacred-texts.com/cla/af/af08.htm

Arrow Mais dieu est celui qui a la tête d'un faucon [...]
Arrow Les Chaldæans appelle le Dieu  (Dionysus ou Bacchus) Iao en langue phénicienne t (instead of the intelligible light), et il est souvent appelé  Sabaoth, signifiant qu'il est au dessus des 7 poles , qu'il est le demiurge .

http://www.sacred-texts.com/cla/af/af03.htm
Arrow in his time came up from the sea a second Annedotus, a semi-dæmon very similar in his form to Oannes:
Il y aurait un deuxieme Oannes qui serait venu ( preuve que c'ets bien des suiveurs et non Osiris lui même) . 
Berose (et/ou josephe) appelle ça un " Annedotus" Shocked Question

Arrow in whose time appeared the Musarus Oannes the Annedotus from the Erythræan sea.
le Musarus (?) Oannes  l' Annedotus de la Mer Eythréenne  Question

Arrow
; in his time (he says) appeared again from the Erythræan sea a fourth Annedotus, having the same form with those above,

Il y en a eu 4 au total qui sont venus  !!

et on a  la preuve de leur lieu de départ dans ce texte :

in his days there appeared another personage from the Erythræan sea like the former, having the same complicated form between a fish and a man, whose name was Odacon. (All these, says Apollodorus, related particularly and circumstantially whatever Oannes had informed them of: concerning these Abydenus has made no mention.)

http://www.sacred-texts.com/cla/af/af03.htm


en plus d' oannes on a un deucieme nom d'un des 4 "annedoti" : "Odacon"
au passage il faudrait connaitre quel est cet historien nommé Abydenus dont berose semble prendre la source.

sinon le passage original descriptif de Berose concernant Onannes

FRAGMENTS OF CHALDÆAN HISTORY, BEROSSUS: FROM ALEXANDER POLYHISTOR.
   At Babylon there was (in these times) a great resort of people of various nations, who inhabited Chaldæa, and lived in a lawless manner like the beasts of the field. In the first year there appeared, from that part of the Erythræan sea which borders upon Babylonia, an animal destitute1 of reason, by name Oannes, whose whole body (according to the account of Apollodorus) was that of a fish; that under the fish's head he had another head, with feet also below, similar to those of a man, subjoined to the fish's tail. His voice too, and language, was articulate and human; and a representation of him is preserved even to this day.
   This Being was accustomed to pass the day among men; but took no food at that season; and he gave them an insight into letters and sciences, and arts of every kind. He taught them to construct cities, to found temples, to compile laws, and explained to them the principles of geometrical knowledge. He made them distinguish the seeds of the earth, and shewed them how to collect the fruits; in short, he instructed them in every thing which could tend to soften manners and humanize their lives. From that time, nothing material has been added by way of improvement to his instructions. And when the sun had set, this Being Oannes, retired again into the sea, and passed the night in the deep; for he was amphibious. After this there appeared other animals like Oannes, of which Berossus proposes to give an account when he comes to the history of the kings. Moreover Oannes wrote concerning the generation of mankind; and of their civil polity



Dernière édition par Mitra le Ven 12 Aoû - 01:41 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 01:32 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Idea voila qui devrait plaire à Alamata , une signification de Annedotus (un qualificatif pour ces hommes-poissons donc) :

Annedotus
(Greek) Il ya avait 10 et 7 Annedoti chaldéen , ce qui est comparabme aux Sephiroth, amshaspends, rishi-manus, etc.,

Ceci represente les races divines ancestrales precedent / vers les races humainses et constituent un degré dans la hierarchie des emanations procédant du primordial dhyani-chohans (SD 2:365-6). Berose commence son histoire avec la création et les differents stades intervenant avant les races humaines.

Globalement Anedoti est considéré comme une race divine ayant précédé (ou precedant) les races humaines dans une hierarchie...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 02:49 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

10 et 7 dieux primitif et double
qui descendirent de leur demeure celeste et regnent sur la terre

enseignants a l'humanite l'astronomie, l’architecture et toutes les autre sciences qui sont parvenus jusqu’à nous

ces etres apparaissent d'abord comme dieux et createur
puis ils se fondent dans l'homme naissant
et finissent par émerger en qualite de" rois et Souverains Divin"

comme le montre Basnage
les egyptiens avouent que la science n'a brille dans leur pays que depuis l'epoque d'isi et d'osiris

....

non seulemement herodote "le pere de l'histoire"
nous parle des merveilleuses Dynasties de dieux qui precedent
le regne des mortels

puis furent suivies des Dybasties de demi-dieux, de heros et  enfin d'hommes

mais les dire d'herodote
son tconfirme par la serie des auteurs classiques
Diodore,erathostene platon Manethon,...


Dernière édition par alamata le Ven 12 Aoû - 05:25 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 03:31 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Ormazd
ou Ahura Mazda
seigneur de sagesse

est la synthese des Amshspends
ses six aspects les plus haut dans la Mazdeisme

.....

Ces "bienfaiteurs Immortels"
sont ainsi decrit dans le Zamyad Yasht


 
Citation:
les Amhesha Spentas, les resplendissants, qui ont des yeux efficaces, grands,secourables,.....impérissable et purs...
qui ont tous les sept

le meme esprit, le meme kangage, qui agissent tous les sept de la meme facon

qui sont les createurs et destructeurs des creatures Ahura MAzda,
leurs createurs et leurs surveillants, leurs protecteurs et leurs seigneurs

ils sont identiques a Ormazd (Ahura Mazda) et en sont cependants distincts,...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 04:51 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Mitra a écrit:

alamata a écrit:





La civilisation de l'Indus a été précédée par les premières cultures agricoles de l'Asie du Sud qui sont apparues dans les collines du Balouchistan, à l'ouest de la vallée de l'Indus. Le site le mieux connu de cette culture est Mehrgarh, datant des années 6500 av. J.-C..







Est ce que ça a un rapport avec les Mecclhas? Volontier si tu veux nous presenter en detail cette civilisation que je ne connaissais pas . Pas sous ce nom en tout cas.





...
Le Balouchistan

Le Balouchistan est une région aride, désertique, avec des montagnes volcaniques

A l’ouest il s'étend jusqu'aux montagnes de Bam.

Au nord-est, les monts Sulayman se dressent entre le Balouchistan et le Penjab

à l'est, la province se termine par le fleuve Indus

Au sud-est, la chaîne de Khirtar s'étend jusqu'au désert de Makran qui longe la côte de la mer d'Oman.

ces montagnes  au nord est s'ouvrent sur la route ancestrale des caravanes reliant le Moyen-Orient au sous-continent indien



Les premiers habitants du Balouchistan ancien étaient des indigènes,
dont les langues s'approchaient des langues Munda.

Les plus anciens établissements d'agriculteurs sont ceux de Mehrgarh, remontant au sixième millénaire av. J.-C. qui a precede la civilisation de la valle de l'indus

...

A l'arrive des aryas
le groupe aborigène devait être celui des Drâvidiens

 On pense que les Dravidiens ont migré du plateau iranien et se sont installés dans le Balouchistan et dans la vallée de l'Indus vers 4000 av. J.-C.

comme en témoignent de nos jours des « îlots linguistiques » apparentés
 comme les Brahouis du Balouchistan,
ou ceux
des Gonds, des Kui ou des Orâon dans le reste de l'Inde,
ainsi que la survivance de nombreux vocable dans le parler védique.

la reponse a la question de l'origine des dravidiens situe
 l'origine de cette population en dehors de l'Inde moderne,
dans une région peut-être située dans le sud de l'Asie Centrale, au Pamir,
 avant de migrer dans la région de l'Hindu Kush
                
                d'où un premier groupe va par la suite s'étendre à l'ouest vers l'Iran en longeant la mer d'Oman.      
         
                 Un deuxième groupe va s'étendre par l'Est vers l'Assam en longeant les contreforts de l'Himalaya,
                
                 tandis qu'un dernier groupe va longer les côtes indiennes, par l'ouest et par l'est jusqu'à atteindre le sud de la péninsule et constituer les Tamouls d'aujourd'hui.

De nos jours, à la suite du mélange de toutes ces populations, on ne parle plus de « culture raciale » à propos des Dravidiens, mais de « cultures linguistiques »

Pamir
Le Pamir est une chaîne de hautes montagnes centrée sur le Tadjikistan, autrefois traversée par la Route de la soie.

Localisées en Asie centrale...

L’Asie centrale constitue un véritable carrefour des civilisations.

Le néolithique de l'Asie centrale remonte à une période reculée, puisqu'on trouve des communautés d'agriculteurs sédentaires dès le VIIe millénaire av. J.‑C. dans la région du Kopet-Dagh

chaîne de montagnes d'Asie centrale

cultures très anciennes :

celle de Jeitun, au Néolithique (VIIe millénaire av. J.‑C.),
celle de Namazga-depe (Ve au IIIe millénaire av. J.‑C.).

L'ancienne cité parthe de Nisa (ou Nessa) est située sur les contreforts de la chaîne, près d'Achgabat. Wink





Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 11:28 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Merci  Wink . Pamir je l'ai croisé hier  dans les resultats d' une etude génétique d'origines de... (et là c'ets le drame je ne me rapppelle plus de quelle population  Laughing ) et je ù'etais demandé où c'etait...  Ca parait etre un sacré carrefour en tout cas.

Nyssa la bas ? pourquoi pas ! ça cadre ( Arrow pour memo on s'accroche à Nyssa comme ville d'origine d' Osiris / dyonisos)

***

Si on essaye de faire une première petite synthèse:

Osiris ( que les grecs appelle Dyoinisos et que les sumeriens appelle Enki) venant de Nyssa (soit anatolie, soit Asie centrale, soit Israel)  , mariée à sa soeur Isis, apporte à la civilisation Egyptienne une certaine unité, progres social, capacité agricole et vinification.
Il decide avec un groupe de 6 (ou 7)  suiveurs (les Apkallus) d'aller apporter les bienfaits de la civilisation à toutes les contrées environnantes. Sans doute se deplacant en bateau et tenant a cacher ses origines sous des costumes animaliers , ils arrivent par la mer d' Erythrée (qui chez les anciens et golfe persique, mer rouge, ocean indien reunis) et commence la "formation" des Mesopotamiens ,qui le(s) prennent pour des dieux semi-aquatiques et se font benir par eux. Ils vont devenir ces 7 sages ou annunakis de leur mythologie.  "Osiris / Enki " poursui sa route vers l'indus a quiil prodigue le même savoir . Il revient ensuite en Mesopotamie où il organise le commerce et la civilisation egalement de tout le golfe persique (dilmun, etc...) , avant de repartir par l' océan vers l' Egypte . Sans dout a t il fait aussi un periple en meditérannée (crete par exemple) . Toujours est il qu'il revient en Egypte où lapopulation ne comprend pas ses abscences et son attrait pour les contrées etrangères. Y a til eu un contre pouvoir à Osiris qui s'est organisé  en son abscence par Seth (verifiant le viel adage "nul n'est prophète en son pays"  ?  Il semble devoir vivre reclu dans un temple sous terrain  à Abydos, ou néanmoins on vient de loin pour le consulter pour sa grande sagesse.

A t il été mythifié au point qu'on pense que lui et ses suiveurs sont une race divine supérieure à l' homme *?
Que les religions vont prendre ce refentiel pour créer leur systeme de valeurs (chaque apkallu devenant une sphere de valeur, ce lui qui est au dessus de ces sphères devient le Seboath , le createur de l' homme et de la civilisaton ?)

***
* A moins qu' ils soient vraiement une race divine de nature non humaine, explicant qu'ils doivent se deplacer protégé du soleil ou autre par des costumes , qu'il doivent vivre le reste du temps reclu dans un milieu sous terrain et aquatique ?
On note par exemple que l'environnement préféré d'Enki durant son sejour mesopotamien , c'est... les marais !
Que Oannes ne mange rien de la journée et a besoin de s'immerger etc...

Une race bien que repoussante d'aspect hybride homo-poisson par exemple , extremement bienfaitrice pour l' homme, lui ayant transmis les regles de civilisation , les bases de l' agriculture et autres domaines scientifiques. Question

C'est tellement surprenant que je comprendrais en effet pourquoi les prêtres font beaucoup de mystères dans l'antiquité dur la nature des dieux , en reprennent néanmoins tous les elements mais en suprimmant de ceux là toute référence à ces créatures pour les intégrer dans des mythes humains ( par exemple Oannes - Uan , et son mode de vie ascetique et ayant besoin de se plonger dans l' eau  devient Jean Le Bapitise , qui mène une vie d'ascete et propose le bapteme par immersion totale à ces fidèles ) etc... Les exemples pourrainet etre nombreux en recherchant bien Shocked Exclamation
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 11:48 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...

 
Citation:
  "Osiris / Enki " poursui sa route vers l'indus a quiil prodigue le même savoir
Pourquoi ne viendrait il pas justement de l'indus

...
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 11:49 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Salut,

Mitra a écrit:
Enki chez Nicolas Samuel Kramer (un maitre vis à vis de Sumer ) qui ne passe pas pour affirmer des choses à la légère , doutait de l' origine Sumerienne initiale d' Enki , et par ailleurs affirmait que Enki etait 100 % assimilable à Neptune.


Il y a des points communs - certains du moins - entre Enki et Neptune, mais encore plus entre Enki et Okeanos.

Enki et Okeanos ont les mères attributions. Les deux divinités sont les pères des fleuves qu'ils dirigent. De plus, les deux sont représentés sous la forme de dragons marins ou de monstres marins et toujours accompagnés de toutes sortes de créatures aquatiques.

L'association Enki-Okeanos est fréquemment détournée en raison que le nom d'Okeanos induit en erreur : ce n'est pas le dieu de l'océan, de la mer (Thethys, Thalassa = Tiamat) mais un dieu de l'eau douce, un père des fleuves.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 12:26 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Merci bien pour la precison Enki / Okeanos  Dédale. Tu es dans le vrai avec ce parallèle , plus qu'avec neptune ou Poséidon.
Est ce qu'on peut trouver des ressources sur Okeanos , ca devrait enrichir notre hypothèse Okay


alamata a écrit:


...

 
Citation:


  "Osiris / Enki " poursui sa route vers l'indus a quiil prodigue le même savoir


Pourquoi ne viendrait il pas justement de l'indus

...

Je suis la chronologie sumerienne D'enki  telle qu'ecrite par eux. Enki dans son périple civilisateur arrive par l' ocean (enfin le golfe persique)  à Eridu , puis se rend à Ur , puis se rend à Meluhha (Indus) , puis revient vers le tigre et l' euphrate.  Si Enki avait été d'origine Indusienne il aurait d'abord "civilisé " L'indus et n'aurait pas fait ce trajet Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 12:35 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
Je suis la chronologie sumerienne D'enki  telle qu'ecrite par eux. Enki dans son périple civilisateur arrive par l' ocean (enfin le golfe persique)  à Eridu , puis se rend à Ur , puis se rend à Meluhha (Indus) , puis revient vers le tigre et l' euphrate.  Si Enki avait été d'origine Indusienne il aurait d'abord "civilisé " L'indus et n'aurait pas fait ce trajet
Merci pour la reconxtectualisation,... Wink
...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 13:07 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Le mythe Osirien est plus "soft" que la plus part des mythes de religions "creationniste". La les dieux créent l' homme, mais pas en tant que creation biologique (puisque déjà existante) , ils se "contente" de crée l' homme "civilisé" (ce ui ets déjà pas mal) modelé à leur image (sagesse, civilisation, justice). A noter l'association du terme sagesse à ces dieux des eaux douces.

A ce propos j'ai trouvé un extrait de pensée antique qui pourrait nous ecliarer sur la signification de ces etres aquatiques

76. The aquatic, when applied to divine natures, signifies a government inseparable from water, and hence the oracle calls the aquatic gods water walkers.

   T. Proc. in Tim. 270.—Tay.  

L'aquatique quand appliqué à des natures divines, signifie un gouvernement inséperable de l'eau, et de fait l' oracle
appelle les dieux aquatiques , les " marcheurs eau "(suiveurs ? marcher sur l'eau ?)

compliqué mais il ya sans doute une petit graine d'explication à exploiter dans cette phrase Question
Marcher sur l'eau Question ça me rappelle quelque chose Laughing
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 13:35 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

....

 
Citation:




alamata a écrit:

La civilisation de l'Indus a été précédée par les premières cultures agricoles de l'Asie du Sud qui sont apparues dans les collines du Balouchistan, à l'ouest de la vallée de l'Indus. Le site le mieux connu de cette culture est Mehrgarh, datant des années 6500 av. J.-C..


Est ce que ça a un rapport avec les Mecclhas?




La plus ancienne civilisation connue des peuples Mlecchas
est celle des Zarziens (10000-8300 av.JC /12000-10000 BC)
 .
Ensuite, les Mlecchas vont se diviser en deux branches


    une au sud du lac de Van

 Les Mlecchas de l'ouest

Sous l'influence civilisatrice des Mureybetiens
vont évoluer suivant plusieurs phases


Nemrik 1 et Qermez-Dere (8400 av.JC / 10200 BC) :
Chasseurs vivant dans des maisons rondes et utilisant des pointes de flèches de type El-Khiam (voir---> pointes de flèches) venues de Mureybet.

-Nemrik 2 (7600 av.JC / 9200 BC) :
Chasseurs vivant dans des maisons rondes semi-enterrées avec une base de briques crues et utilisant des pointes de flèches de type El-Khiam (voir---> pointes de flèches). Les morts sont enterrés sous les maisons.

-Nemrik 3-4 (6700 av.JC / 8100 BC) :
Utilisation de maisons rondes semi-enterrées en briques crues ou en pisé/torchis et de pointes de flèches de type El-Khiam (voir---> pointes de flèches). Introduction des vases de pierre et de l'élevage des chèvres et moutons (par les Hattis et les Mureybetiens).

-Nemrik 5 (6500-6200 av.JC / 8000-7500 BC) :
Pasteurs-agriculteurs vivant dans des maisons sub-rectangulaires semi-enterrées et utilisant des poteries de platre ou de pierre. Adoption du cuivre martelé.

-Magzalia (6200-5700 av.JC / 7500-6900 BC) :
Domination des Trialétiens venus du Taurus. Construction de maisons carrées et utilisation de pointes de flèches de type Byblos et Amuq .

-Ginnig (5700-5300 av.JC / 6900-6400 BC) :
Domination et absorbtion par les Asianiques d'Hassuna.






     une au sud du lac d'Ourmia .


les Mlecchas orientaux

Mlefatiens


évoluer en suivant plusieurs phases

-Zawi-Chemi et Shanidar (8300-7800 av.JC /10000-7500 BC) : Chasseurs à microlithes vivant dans des maisons rondes sur base de pierres. Domestication du chien et confection de perles en cuivre martelé.

-Mlefatiens occidentaux de Shimshara et Mlefatiens orientaux de Tepe-Sarab (7600 av. JC / 9200 BC.) :
Chasseurs à microlithes géométriques vivant dans des maisons rondes en pisé/torchis sur base de briques.

-Proto-Jarmo dans le Zagros de l'ouest et Bus-Mordeh / Ali-Kosh 3 dans le sud du Zagros (6600-6300 av. JC / 8000-7600 BC.) :
Grace à des influences venues de l'ouest, les maisons rondes sont remplacées par des maisons carrées en blocs de terre (au sud) ou en pisé/torchis avec une base en pierres (à l'ouest). Introduction des vases en pierre, de la culture du blé, de l'orge et des lentilles et de l'élevage des chèvres et moutons.

-Ali-Kosh 4 / Choga-Sefid 4 dans le sud du Zagros (6300-5800 av.JC / 7600-6900 BC) :
Importation des poteries en platre venues de l'ouest.
Progression de l'élevage vers le Zagros de l'est, à Tepe-Guran 3.

-Jarmo dans le Zagros de l'ouest, Tepe-Guran 4-5 dans le Zagros de l'est et Mohammad-Jaffar / Ali-Kosh 5 / Chogha-Sefid 5 dans le sud du Zagros (5800-5600 av.JC / 6900-6600 BC) :
Maisons carrées en briques crues sur des fondations en pierres. Introduction du porc et de la poterie rouge lissée ou à décors rouges sur fond clair (origines occidentales).
Progression des Mlecchas à poteries de pierre vers l'Iran et l'Afghanistan (Mehrgarh 1A et Aq-Kupruk) vers 6700 BC. A Mehrgarh et Ali-Kosh, les morts sont enterrés dans des fosses en four, sur le coté gauche, tête à l'est. Selon le sexe, les bras sont fléchis vers le visage ou alors un bras et tendu le long du corps et l'autre est plié sur l'épaule.

-Choga-Sefid 6 (6700-6400 BC) :
Domination des peuples venus d'Hassuna (Surkh) puis Samarra (Choga-Mami et Djaffarabad) dans le sud du Zagros.
Introduction de la culture irriguée et de l'élevage du boeuf en Iran. En Afghanistan c'est le zébu qui est domestiqué. Et on y cultive 95% d'orge pour 5% de blé..



dont celle ci

-Sialk 1/1-2-3 en Iran (5600-5000 BC) :
Les poteries sont à décors géométriques sombres sur fond chamois clair ou rouge. Des poteries à décors ondulés apparaissent à Djeitum vers les monts Kopet-Dagh (frontière entre l'Iran et le Turkménistan).
Le vin est connu à Firuz-tepe, vers 5400 BC.

-Sialk 1/4 et Giyan 5A en Iran et Anau 1A dans le Kopet-Dagh (5000-4500 BC.) :
Les poteries sont à décors sombres sur fond chamois clair ou rouge.

-Sialk 2, Giyan 5B et Tepe-Hissar 1A en Iran, Anau 1B et Namazga 1 au Kopet-Dagh, et Mehrgarh 2 (style kili Ghul Mohammed 1) en Hilmand-Baloutchistan (4500-4100 BC) :
Les poteries sont à décors géométriques sombres sur rouge ou sur clair.

-Sialk 3/1-2-3, Giyan 5C et Tepe-Hissar 1B en Iran, Namazga 2 au Kopet-Dagh, Mehrgarh 3 (style kili Ghul Mohammed 2-3 - Togau) et Mundigak 1 en Hilmand-Baloutchistan (4100-3700 BC) :
Les poteries sont à décors animaliers sombres sur fond rouge ou chamois clair. En Afghanistan le coton est cultivé. Dans le Kopet-Dagh apparaissent quelques poteries à décors bichromes ... mais aussi des poteries grises lustrées apportées par les pillards Indo-Européens Aryens Indous de Damdam-Chezme (au Turkménistan) lors de leurs raids.

-Sialk 3/4, Giyan 5D et Tepe-Hissar 1C en Iran, Namazga 3 et Tureng 3B au Kopet-Dagh. Mehrgarh 4-5 et Mundigak 2 en Hilmand, Baloutchistan et Pakistan (3700-3000 BC) :
Les poteries sont à décors en métopes noirs sur fond gris clair en Iran, et à décors polychromes au Kopet-Dagh, en Hilmand, baloutchistan et Pakistan (style Kechi-Beg). A Mehrgarh 5 l'avoine est cultivée.
La présence de poteries grises lustrées montre que les raids d' Indo-Européens Aryens Indous continuent dans le Kopet-Dagh.

-Sialk 4 et Tepe-Hissar 2A en Iran, Namazga 3 et Tureng 2A au Kopet-Dagh, Mehrgarh 6, Shah-i-Sokhta 1 et Mundigak 3 en AHilmand-Baloutchistan (3000-2800 BC)


Les Indo-Européens Aryens Indous

envahissent les rives sud et sud-est du la mer Caspienne
en apportant le bronze ainsi que leurs poteries grises lustrées et gravées à Shah-tepe et Tureng 2B (Kopet-Dagh occidental).

Plus à l'est, les poteries des Mlecchas sont grises lustrées avec des décors zoomorphes schématiques noirs

(style Rhaman-Dheri) à Tepe-Hissar 2B, en Hilmand et au Baloutchistan.

Les Mlecchas du Pakistan développent la civilisation d'Amri à poteries de style Kot-Diji. La culture du sorgho et du millet (plantes africaines) est introduite à partir de Magan (Oman).



-Harappa (2600-1800 BC) :
Les Mlecchas d'Amri fondent le grand royaume de Harappa au Pakistan (royaume de Melukha / culture de l'Indus) qui développe une écriture encore indéchiffrée actuellement. La culture du riz est introduite par l'est (venant des Austro-Asiatiques Mundas vivant dans la plaine du Gange).

...Religion

Au début, les Mlecchas de l'est (Mlefatiens) vénéraient les animaux
: chèvres, canidés et surtout les rapaces (aigles et vautours) mais pas les taureaux.


Les Mlecchas de l'ouest (Nemrikiens) étaient des adorateurs des lions, des serpents, des vautours, des chouettes, des sangliers et des taureaux
(ils connaissaient aussi un peu le culte des cranes)
comme les Trialétiens.


 Plus tard, sous l'influence des Mureybetiens et des Trialétiens Hattis et Halafiens,
les Mlecchas de l'est et de l'ouest vont adopter le culte de la grosse déesse de la fertilité.

Celle-ci sera représentée par des statuettes naturalistes ou en forme de T
mais portera également des yeux de hibou comme à Mureybet.

Plus tard, la déesse à yeux de serpent et crane pointu des Samarriens sera également connue dans le Zagros (à Jarmo et Choga-Mami) ainsi que le dieu-taureau, maître des animaux.
 
...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 13:49 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Du culte du Taureau

ce sont  les Mureybetiens

répendirent aussi le culte des cranes et introduisirent le culte du dieu-taureau, maître des animaux (on a retrouvé des statuettes de taureau et, dans les maisons,
des bucranes étaient installés sur des banquettes d'argile servant d'autel alors que des cornes étaient fixées dans les murs




les Mureybetiens adoraient la grosse déesse de la fertilité.


Cependant, probablement sous l'influence des adorateurs de rapaces de Nemrik, ils attribuèrent
des yeux de hibou

 à leur déesse

et la firent règner à la fois sur le monde des vivant et sur celui des morts.


On peut noter l'importance symbolique du hibou,...

animal nocturne

les yeux de hibou permit a la deesee de voir dans l'obsucrite
ce qui a put faire d'elle la reine du royuame des mort
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 13:57 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Restons toujours en milieu aquatique  Mr. Green

La triade Intellectuelle des platoniciens  correspond  aux  Fountains ou Fontal Fathers  des Chaldéens anciens.

Pour retrouver la signification de ces fontaines ou Pères sources , il faut se replonger dand d'anciennes etudes ( à croire que cet aspect là a été oublié.

J'ai retrouvé 2 vielles publications sur le net :

Theosophical Review de 1896:

They likewise venerate a fontal triad oí faith, truth, and love. ... And, again, that there are fontal summits of Apollo, Osiris and Hermes. ..."
Ils venaraient une triad de foi, Verité et amour ... Apollon, Osiris et Hermes

et le journal classique de 1817 bien plus complet en fait:  http://books.google.fr/books?id=bQGB0A1iW9IC&pg=PA336&lpg=PA336&amp…

Evidemment je vais avoir besoin de votre aide pour comprendre cela , là on navigue dans les hautes spheres du symbolisme et des premiers systèmes de croyances antiques voire plus anciennes Shocked Exclamation

Cette trilogie est Saturne, Rhea, Jupiter selon cette ancienne etude.

Mais ces pères la ne sont pas encore les "originels" avant , ont été vénérés les "Lynx" , les "Synoches" et les "Teletarchaes" (à rechercher donc).
Donc cette trilogie "Saturne - Rhea - Jupiter" ou "Appolon - Osiris - Hermes"  est appelée par les grecs les Cosmogoni,
c'est a dire les "leaders du monde" .
C'ets a relié à la definition de dieux " Azoniques" (il ya une autre distinction donc de dieux Zoniques, qui eux a priori restent non manifestés , dans des regions celestes) . Les dieux azoniques (je le comprend comme "apparents" , se manifestation dans la dimension materielle et réelle ) sont selon les anciens: Serapis, Bacchus, tous les suiveurs d' Osiris et d' Appolon.
On a bien un aspect materiel et visible , une existence réelle dans notre dimension de ces dieux et d eleurs suiveurs... enfin je le comprend comme ça ...mais je veux bien avoir votre lecture de ce document  Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:39 (2017)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 2 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo