Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

[Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra



Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 13:57 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Revue du message précédent :

Restons toujours en milieu aquatique  Mr. Green

La triade Intellectuelle des platoniciens  correspond  aux  Fountains ou Fontal Fathers  des Chaldéens anciens.

Pour retrouver la signification de ces fontaines ou Pères sources , il faut se replonger dand d'anciennes etudes ( à croire que cet aspect là a été oublié.

J'ai retrouvé 2 vielles publications sur le net :

Theosophical Review de 1896:

They likewise venerate a fontal triad oí faith, truth, and love. ... And, again, that there are fontal summits of Apollo, Osiris and Hermes. ..."
Ils venaraient une triad de foi, Verité et amour ... Apollon, Osiris et Hermes

et le journal classique de 1817 bien plus complet en fait:  http://books.google.fr/books?id=bQGB0A1iW9IC&pg=PA336&lpg=PA336&amp…

Evidemment je vais avoir besoin de votre aide pour comprendre cela , là on navigue dans les hautes spheres du symbolisme et des premiers systèmes de croyances antiques voire plus anciennes Shocked Exclamation

Cette trilogie est Saturne, Rhea, Jupiter selon cette ancienne etude.

Mais ces pères la ne sont pas encore les "originels" avant , ont été vénérés les "Lynx" , les "Synoches" et les "Teletarchaes" (à rechercher donc).
Donc cette trilogie "Saturne - Rhea - Jupiter" ou "Appolon - Osiris - Hermes"  est appelée par les grecs les Cosmogoni,
c'est a dire les "leaders du monde" .
C'ets a relié à la definition de dieux " Azoniques" (il ya une autre distinction donc de dieux Zoniques, qui eux a priori restent non manifestés , dans des regions celestes) . Les dieux azoniques (je le comprend comme "apparents" , se manifestation dans la dimension materielle et réelle ) sont selon les anciens: Serapis, Bacchus, tous les suiveurs d' Osiris et d' Appolon.
On a bien un aspect materiel et visible , une existence réelle dans notre dimension de ces dieux et d eleurs suiveurs... enfin je le comprend comme ça ...mais je veux bien avoir votre lecture de ce document  Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 13:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 17:05 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


Du Serpent ...


C.Staniland Wake


 
Citation:


"cet animal etait le symbole special de Toth, Taut,...et de tous ces Dieux tel que

Hermes, Seth

qui peuvent lui etre rattache."

cela est egalement vrai pour le troisieme membre de la triade
Chaldeenne primitive

 Hea ou Hoa




Sir Henry Rawlinson


 Hea ou Hoa
Citation:

"les plus importants titres de cette divinite
se rapportent a ses fonctions de
 Source de Tout  Savoir et de Toute Science.
Il est non seulement le "poisson intelligent"
mais encore son nom peut etre traduit par
 "vie"  et" seprent" [adepte Initie]
et l'on peut considerer comme represnente
par le grand serpent qui occupe une place  si importante
parmi les symbole des dieux, sur les pierres noires rappellant le bienfait de Babylone"


le Serpent a toujours ete le symbole de l'adapte, de la sagesse

Mercure dans son role psychopompe
conduisant et guidant les ames des morts jusqu'a l'Hades
avec son caducee
et s'en servant meme pour rappeler a la vie

Cette sagesse personnifiee est montree dirigeant l'ame
apres la mort et jouissant du pouvoir de rappeler a la vie
ce qui est mort
..
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 18:15 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

dedale a écrit:


Il y a des points communs - certains du moins - entre Enki et Neptune, mais encore plus entre Enki et Okeanos.

Enki et Okeanos ont les mères attributions. Les deux divinités sont les pères des fleuves qu'ils dirigent. De plus, les deux sont représentés sous la forme de dragons marins ou de monstres marins et toujours accompagnés de toutes sortes de créatures aquatiques.

L'association Enki-Okeanos est fréquemment détournée en raison que le nom d'Okeanos induit en erreur : ce n'est pas le dieu de l'océan, de la mer (Thethys, Thalassa = Tiamat) mais un dieu de l'eau douce, un père des fleuves.



j'ai trouvé cette info dédale:

Diodore de Sicile remarque que le plus ancien nom que les Grecs aient donné au Nil est Oceanus. On lui donna aussi le nom d'Aigle, puis celui d'AEgyptus; et enfin le roi Nileus le fit nommer Nilus. Les Egyptiens rendaient au Nil des honneurs divins; ils l'appelaient Jupiter le Nil.


Enki - Okeanos - Oceanus - Jupiter le Nil - Dyonisos fils de Nilus - tout ça nous ramène til vers l' egypte et son fleuve... Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 00:15 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Idea Voici un lien qui recense les elements archéologiques en faveur de contacts assez tot dans l' histoire de ces 2 pays entre Egyptiens et Sumeriens:

http://patrimages.over-blog.com/article-34176560.html

A souligner en particulier les petroglyphes de Nagada (ou de nombreux bateaux assez grands sont representés pour les egyptiens) et comme l'avait fait Ase dans le sujet sur l'autre forum , la decouerte d'une flotte enterrée de bateaux tres anciens à Abydos.

Je rajouterais aussi sur ce thème , que le commerce longue distance des sumeriens dans tout le golfe persique et jsuqu' à l'indus est connu. A priori et techniquement le contact maritime entre Egypte et Sumer est plus que probable à des dates assez avancées.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 00:59 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Salut,

Citation:
Donc cette trilogie "Saturne - Rhea - Jupiter" ou "Appolon - Osiris - Hermes" est appelée par les grecs les Cosmogoni,
c'est a dire les "leaders du monde" .


Cosmogoni est un terme qui semble être latinisé, mais il signifie : engendré par le cosmos (kosmougéniès) ou qui possède une ascendance (des gènes) cosmique.
Ou alors :
- Kosmougégéniès : les enfants, descendants de ceux qui ont engendré le cosmos (les Gegein : "Géants" parce que fils de Gé, les forces titanesques (gigantès = les géants de la terre) et transformatrices du cosmos, premières engendrées.). Les kosmougégéniès sont les forces protogones, c'est à dire "premières engendrées", et Protogone est le nom de la Gaïa-Kybêlè, c'est à dire la Terre sauvage, vierge de toute souillure humaine.
- Kosmougéiniès : Les créateurs du cosmos, les génies cosmiques.
--> Kôrè Kosmou : la grande-déesse du cosmos (Korè = Cérès = Kybele/Kabali (kab/kyb-Baali/Bêli : la maîtresse du ciel) = Cybele = Rhea = Era = Dionè = Atagartis etc = Isis ) -> La Théïa ( la déesse aux 100 visages -> prob. référence au "visage" que l'on aperçoit sur la lune, et paradoxalement, c'est la lune qui est la déesse de la terre, donc la grande-déesse. Nous dirons : l'âme du monde.

A savoir que le cosmos, c'est le monde - mais plutôt l'ordre du monde, c'est à dire la synchronisation entre les évènements terrestres, ceux de la destinée, et les rythmes cosmiques (précessions, lunaisons, etc). Il ne faut pas oublier que nos ancpetres vivaient dans des conditions assez naturelles pour prendre en compte de cycles très importants tels que les saisons -> la cosmographie.

Autre chose :

Le fait de tenter des assimilations entre les divinités est une pratique qui se fait depuis très longtemps. Tous les penseurs antiques, voyant des similitudes et des héritages culturels, et en particulier les grecs et latins, on tenté la correspondances entre tous les dieux, au moins tous les dieux du bassin méditerranéen.

A la grande époque athénienne et alexandrine, il y a eu d'importantes impulsions en faveur d'un panthéisme, et donc une tentative de créer un super-panthéon. Alexandrie fut un pôle culturel très représentatif de cet état d'esprit typique des grecs antiques qui ne cessaient de s'émerveiller sur les autres cultures que la leur, notamment les cultures égyptiennes, phéniciennes.

Ceci dit, l'assimilation culturelle est une chose qui, dans l'ancien temps, a largement démontré combien elle était facteur de confusion. Les divinités se ressemblent mais ne s'assimilent pas forcément. En d'autres termes, il faut plus qu'une simple ressemblance pour assimiler des divinités entre elles - divinités qui ont chacune des fonctions propres au sein de leur système culturel. Donc en plus de ces ressemblances formelles, il faut que les fonctions coïncident. Et en plus de ces concordances, il y a un facteur très important qui est celui de la transmission culturelle.

Un Zeus par exemple est un dieu de la foudre. Il ressemble à tous les dieux de la foudre. Quelle différence fondamentale pourrait-il y avoir entre ce dieu de la foudre et un autre, sinon des attributs relatifs à la culture du peuple qui le vénère : pour un peuple guerrier, ce dieu aura un casque et une tunique de guerrier par exemple, pour un peuple agraire ou maritime, ce sera d'autres attributs - mais en fait, tous les dieux de la foudre seront fondamentalement un seul et même dieu.

Osiris par exemple, est une divinité très contradictoire. Avant d'être un guide des âme dans l'au-delà, c'etait un dieu de la fécondité - un dieu solaire (héliaque). Il ressemblait à nombre de divinités agraires qui régissent la végétation, les cultures, la vigne et bien évidemment, le fleuve permettant l'irrigation, tel un Tamuz. Il entre dans la catégorie des esprits animaux bovidés entre autre, qui nous ont accompagnés, nous et nos charrues, depuis la préhistoire. Mais ce genre de divinité est propre à toute civilisation fondée sur un régime agraire, laquelle est aménagée sur les rives d'un fleuve.

Alors pourquoi Osiris est-il devenu un dieu caché des royaumes occultes. Tout simplement, parce que c'est une divinité très ancienne qui doit certainement remonter à une époque ou la zone nilotique était hyper-luxuriante, arrosée par les moussons et par le Nil : l'Eden, la luxuriance, l'abondance, la richesse. Mais comme le mythe de l'assassinat d'Osiris nous le décrit : Son frère Seth qui représente le royaume du désert, des sables, reprend en force et par le sang le pouvoir : Cette scène de la mythologie représente le désert qui finit par gagner, peut être métaphoriquement, l'arrêt du système des moussons et les terres jadis fertiles et luxuriantes qui se transforment en zones arides : Osiris est mort. Mais heureusement le Nil est toujours là, trop puissant pour être vaincu, et c'est ainsi que toutes les âmes éprouvées par la famine et la sécheresse peuvent trouver asile et protection sur ses rivages. Et ce Nil-dieu-fleuve est une image-fille d'Osiris le grand-dieu bienfaiteur qui guide les âmes vers la salvation.

En fait, Osiris se sacrifie, comme Jésus, pour le salut des âmes. Il fait le choix de rester dans l'au-delà. Il est à l'image d'un soleil couchant éternel qui illumine l'au-delà, le monde subterrestre pour le seul bienfait des âmes qui risquent de s'y perdre.

C'est le monde chtonien : c'est par les forces qui l'habitent que la graine éclot vers la lumière. En fait Osiris ne fait qu'obéir à la grande initiation "hermétique" : VITRIOL -> visita interiora terrae rectificando invenies occultum/operae lapidem.
(ça c'est une interprétation personnelle, je précise)
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 01:36 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Pardon j'avais mal traduit le terme ce n'etait pas COSMOGONI mais COSMAGOGI Wink

Par rapport à la transmission des dieux à travers les cultures, j'ai une petite remarque génrale et une autre en particlier:

La particulière : on sait que les grecs etaient fortement impressionnés et avides de connaissances par rapport à la civilisation egyptienne - Donc qu' un OSIRIS deveiennt leur DYONISI (ou OS) ça reste dans le domaine du tres possible.

Par contre et de façon générale ce n'ets pas que le contenu du dieu qui bloque certaines transmissions , c'est le nom !
par exemple les grecs se sont longtemps disputé pour savoir s'ils devaient renommer les dieux etrangers qu'ils empruntaient ou conserver leur noms "barbares" parce le nom en lui même suppose contenir la puissance magique du dieu en question. Finallement ils ont tranché pour grecquiser les noms ... non sans debat et appréhensions.

A l' inverse pour les egyptiens la question ne se posaient même pas. Moins ouvert sur l'etranger ils pouvaient quand même etre attirés par certains dieux extérieurs . Dans ce cas pour les adopter ils etaient obligatoire d'en changer le nom.
Les divinités étrangères, les modes de vie et les hommes sont adoptés par les Égyptiens après avoir été dotés d’un nom égyptien. Cette égyptianisation est nécessaire pour que les choses soient conformes à l’ordre cosmique et divin (leur Maat).

Par exemple s'ils avaient du adopter une divinité de Sumer il l' aurait obligatoirement "egyptisé" . Sur ce point il serait intéressant de voir si ENKI naurait pas un nom equivalent en egyptien , ou ne serait pas déjà plutot un nom egyptien "sumerisé"

Pour le mythe osirien je ne contexte en rien l'interpretation symbolique qui doit en etre faite. par contre je pense que ce mythe a pris pour origine une histoire réelle , recontextualisé dans une exploitation symbolique.

A ce sujet que pensez vous de la relecture (voir sujet le cas osiris" ) faite par l' histoirien chretien de Constantin, la possibilité d'un conflit "familial" à cause D' Isis entre Seth et Osiris. Dans sa relecture Seth est epoux d' Isis (d'ou sa réaction + que violente) , Osiris classiquement son frère et son amant . les 2 sont rois en egypte.
Et chose qui m'interpelle Seth n'est pas nommé Seth mais thyphon ! Embarassed
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 15:47 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Salut,

Mitra a écrit:
elephant ("ab") associé à une montagne ("jou") donne "abjou" (Abydos).


Je suis très en retard sur ce sujet, car je procède à quelques vérifs. Mais je rattraperais petit à petit, lorsque cela me semblera le moment.

- Abydos (hellénique) de l'égyptien abdjou/abdiou/abitiou (abi-ti-iou) : serviteur de dieu.
Le dieu originel d'Abydos est Kenthamentiou : celui qui est.
Kenthamentiou est considéré comme le précurseur d'Osiris. Ces 2 divinités sont donc assimilées.

p.20 : salut à Osiris-Kenthamentiou : https://docs.google.com/viewer?url=http://jerusalem-4thtemple.org/nouveau%2…

- Les coptes nommaient cette ville "la montagne" : abot (aboud, abidou). Mais le sens est celui de tumulus/tertre en réalité.
Dans la plupart des anciennes tradition, le tertre/tumulus était toujours généralement nommé "la montagne".

- Le symboles tels que les (rois) éléphants, les (rois) coquillages, les (rois) taureaux, les (rois) crocodiles, etc, du site d'Oum-El-Qaab, correspondent à des dynasties antérieures qui selon les égyptologues, pourraient être ajoutées à la dynastie 0.

Comme tu dis Mitra, pourquoi des éléphants à Abydos? N'oublions pas qu'à une certaine époque, il y a avait des éléphants, des lions, etc, partout autour de la Mediterranée, même dans les îles.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 15:59 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Exact Dédale pour les elephants , c'est vrai qu'au fil du temps la faune e du ceder du terrain et redescendre.
Et puis je n'ai pas percuté mais il ya les iles elephantines en haute Egypte Mr. Green çz ne devait pas etre pour rien ce nom.
Donc autant pour moi il y avait des elephants sans doute à abydos aussi en periode predynastique.
Il ya eu un roi elephant alors ? Intéressant.
Je vais ouvrir un dossier sur le forum pour refaire un peu le point sur la proto-histoire egyptienne. ca nous aidera pour ce sujet aussi Okay

Je te laisse faire les verifications nécessaires sur tout ce sujet , il ya de quoi faire Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 16:52 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Citation:
- Abydos (hellénique) de l'égyptien abdjou/abdiou/abitiou (abi-ti-iou) : serviteur de dieu. 


Comparaison entre abdjou et apsou -> élimination du 'p' : les anciens ne connaissaient pas le 'p', c'était un 'b' -> absou, abshou, abthiou, (th est un 't' sifflé dental, proche du "s" (tsiou, tçiou). 't' = 'd'. Donc 'th','d', 'ts','ds','dz','diu" -> même morphème.

Morphémiquement : abdjou = apsou, c'est indiscutable. Mais ça s'arrête là pour le moment, même si les correspondances semblent aller plus loin. S'il y a réellement une correspondance, ça rentre dans l'ordre d'une transmission chaldéo-égyptienne. Je n'ai pas d'info à ce sujet, mais l'hybridation culturelle chaldéo-égyptienne existe bien. Il y a peu d'infos parce que c'est très ancien, antérieur à l'histoire de l'empire et des dynasties officielles.

Mais globalement, on peut prétendre que la transmission culturelle entre les peuples du Croissant Fertile fut très intense. Et comme vous le suggérez, cette effervescence multiculturelle devait être étendue au-delà du Croissant (Indus, Erythrée, etc), attirait d'autres peuples et permettait des échanges. En fait toute l'Asie Mineure est concernée dans ces échanges. On le voit par exemple avec l'explosion de l'écriture et son exportation rayonnante vers l'Afrique, l'Asie, l'Europe.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 17:06 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Tres intéressant . Est ce qu'on ne peut pas remont de abjou Arrow absou jusqu' a ABZU sumerien Mr. Green Question

Sinon les echanges sont intenses, et bien plus eloignés qu'on ne puisse l'imaginer. J'ai lu l'autre jour que au plus les sources sont anciennes , au plus il faut considerer le nom " Scythes" comme... les chinois en fait Exclamation
Ab minima le monde connu s'etend au moins jusqu'à l'indus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 23:23 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Citation:
Tres intéressant . Est ce qu'on ne peut pas remont de abjou  Arrow  absou jusqu' a ABZU sumerien


C'est la même chose : abdjou, abdiu, abdziou, abdthiou - Ce n'est qu'une question de prononciation. par exemple certains peuples ne connaissaient pas le 'z', ils disaient 'ks', 'xiu, 'sh', 'tch', 'ts', 'th' ou 'ç' (un 't' sans appui sifflé un peu comme les anglais ), d'autres ne connaissaient pas le 's' comme nous, ils diaient 'tz', 'thiu', 'thou' un peu comme quand on crache. C'est seulement une question de dialecte.

Abzou est exactement la même chose que Apsou. La différence présente ici est phonétique et la phonétique est une science extrêmement complexe dont les protocoles varient. Par exemple entre la phonétique francophone et la phonétique anglo-saxone, il y a des différences, ce qui donne des variations pour le même mot. Mais heureusement, le mot lui-même reste reconnaissable dans ses fondamentales étymologiques.

Mais bien évidemment, un Kenthamenthou prononçé à la française sera reconnaissable mais cependant assez différent d'un Kenthamenthou prononcé à l'anglaise. Tu mets un 'th' à un anglais et jamais, il ne pourra jamais s'empêcher de nous faire son petit 'zi' alors que pour nous cela sera un 't' légèrement exhalé. Heureusement que nous avons l'écriture. Sans quoi, toutes ces recherches seraient très difficiles, voire impossibles.

Citation:
Sinon les echanges sont intenses, et bien plus eloignés qu'on ne puisse l'imaginer. J'ai lu l'autre jour que au plus les sources sont anciennes , au plus il faut considerer le nom " Scythes" comme... les chinois en fait
Ab minima le monde connu s'etend au moins jusqu'à l'indus.


A l'origine, l'écriture chinoise obéit aux mêmes graphèmes que le phénicien. La différence entre l'écriture alphabétiforme et celle des chinois par exemple se situe dans l'évolution de ces graphèmes. En occident, dans certains systèmes, les graphèmes furent soumis à un design "géométrisé", tandis que les chinois l'ont plutôt enrichi et stylisé de façon purement littéraire, artistique, figurative, ayant parallèlement à leur écriture, un système mathématique autonome et très complet.

Car les alphabets originels tenaient lieu de systèmes alphanumériques. Le système purement numérique est d'origine asiatique, vraisemblablement. C'est assez difficile de faire de la généralité, car certaines civilisations étaient naturellement versées dans les systèmes calculatoires. On ne saurait dire réellement qui a inspiré qui. Mais certains peuples ont inventé, découvert, des principes universels, tel que le 0, ou les fractions, ce qui les a propulsé au premier plan devant tous les autres, car ces inventions mathématiques leur permettaient de faire des calculs très avancés, donc de maîtriser la cosmographie, mais aussi la géométrie, l'architecture, la construction, la navigation - et la stratégie, l'économie, la gestion et la répartition des ressources, d'effectuer des prévisionnels.... Un homme de la terre qui bosse aime savoir ce qui va se passer le lendemain, donc les math, c'est d'une certaine manière l'assurance que l'on peut calculer, anticiper, certaines actions ou évènement.

Voilà pourquoi certains ont pensé que tout était mathématique : car sur la base des mathématiques, toutes les sciences évoluent.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Sam 13 Aoû - 23:38 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Razz  c'ets quand même un point d'encrage fot que de confirmer que l' Abzu où est supposé reigner Enki (dieu des eaux douces et souterraines) , soit la même chose  en sumérienque le nom egyptien Abjou , nom pré-dynastique de la ville d' abydos , là même ou à été decouvert le temple secret d' Osiris sosu terrain et avec un bassin d'eau interieur supposé representer les eaux primordiales.  C'est une coincidence... forte !  
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 03:06 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Sanscrit : http://sanskrit.inria.fr/DICO/4.html


- ap : l'eau
- apas : l'eau en tant qu'élément.
- api : les eaux.
- apam : des eaux.
- apamnapat : issu des eaux. Épithète d'Agni (latin : neptunus)
- Apsu : dans les eaux.
- apsuyoni : issu des eaux.
- abja : né dans l'eau. Épithète de Brahma.
- Abjadeva : né de l'océan primordial. Épithète de Dhanavantari, medecin divin équivalent de Thot-Hermes. Auteur de l'Ayur-véda.
- abda : qui apporte l'eau. 

Donc, comme tu le vois, en prenant le sanscrit, on retrouve des termes équivalents, mais aussi un cadre symbolique qui s'approche de très près du sumérien et de l'égyptien. Bien sûr, il y a aussi forcément des différences, mais le lien entre ces cultures, au moins en ce qui concerne ces notion d'océan primordial, d'apsu, possède une bonne validité.

Il y a une idée qui me vient en tête : l'océan primordial, duquel sont issus les dieux et la vie, peut être une métaphore des eaux maternelles qui sont parfaitement symbolisées par des eaux reposant à l'intérieur de la terre.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 08:27 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:

... en prenant le sanscrit, on retrouve des termes équivalents, mais aussi un cadre symbolique qui s'approche de très près du sumérien et de l'égyptien.


ce qui pourrait renforcer l'hypothese des sumerien austriques Question
...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 11:00 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Enki/Éa

commença à vivre dans les eaux d'Apsû

avant même que les êtres humains voient le jour.

Ea sait tout et est souvent vu comme étant la source et le maître de la sagesse

dont le fils aine est Marduk

(en akkadien, AMAR.UTU en sumérien) ou Mardouk

le plus grand dieu mésopotamien





ICi

Le dieu Marduk et son dragon-serpent ou mušhuššu

sumérien MUŠ.HUŠ, littéralement « serpent/dragon rouge »

Le mušhuššu est un génie protecteur.

ce qui corrobore


 
Citation:

le Serpent a toujours ete le symbole de l'adapte, de la sagesse


 et l'association serpent/Dragon

Cet être était réputé posséder un
corps de serpent surmonté
d'une tête cornue était représenté avec
les membres antérieurs d'un lion et
postérieurs d'un rapace.




ICI

Un mušhuššu, détail de la Porte d'Ishtar, Babylone, VIIe s. av. J.-C.

A la subjugation  par Babylone, le concept du dragon-serpent est réattribué à Mardouk, alors dieu tutélaire de la cité, avant de devenir la principale déité de la Mésopotamie.




pour Enki/ea

l'animal-symbole est le Le poisson-chèvre Sukhurmashu (capricorne)
dont

la partie supérieure de son corps est celle

 d'un bouc et la partie inférieure est la queue d'un poisson

Il est donc associé aux Eaux primordiales.

Le dieu Marduk et son seprent-dragon


.....

Du Capricorne

Dans l'astrologie indienne le dixieme signe du zodiaque
est Makara
que l'on peut a peu pres traduire par "crocodile"


Selon le Livre des Morts ou Rituel Egyptien

le defunt est "Osirifie"
et presente sous le glyphe d'un dieu momifie,
a tete de crocodile



 
Citation:

"Je suis le poisson du grand Horus
je suis fondu en sekhem."


Sekhem est la residence ou Loka, du Dieu Khem (Horus-Osiris ou le Pere et le Fils)
et Khem c'est Horus  vengeant la mort de son pere, Osiris

le livre de morts

montre le defunt comme entrant en Sekhem, avec Horus-Thot et
"en sortant comme pur esprit"

C'est ainsi que le defunt Osirifie devenait le Dieu Khem
qui moissonne les champs d'aanru
cest a dire
qu'il moisonne sa recompense ou sa punition,
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 11:35 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Cela renforce l'hypothèse d'une source proto-indo-européennne, laquelle aurait donné naissance au sanscrit, mais aussi à l'ancien germanique et l'ancien scandinave, entre autre, car on retrouve des racines dans le pré-hellénique et l'ancien latin.


Par exemple, Osiris (Osar, Asir, Osret) permet des rapprochements sur le plan purement linguistique avec :


- Osiris est hellénique, n'oublions pas. 
- Assur, Azor, Ashur, Astarté, Ascherat, etc, pour le côté Asie-Mineure. 
- Asuras pour le côté hindou
--> Asuras = Ahura : Ahura Mazda, dieu équivalent d'Horus, fils d'Osiris et d'Isis. 
Mais aussi :
- Aesir, Osir, Oïsir (les Ases)
--> nommé As, Asa, Asu. ( Astorr = Thor -> Astoreth, Ishtar, Hâthor?)
--> ancien saxon Os (Aûss) ou oth, ost
--> ancien germanique Esa, As. (Nom bibiliques : Esaïe, Esaü?)


Et tous ces termes tournent autour d'un même sens
Il est possible que le mazdéisme, ou une forme plus ancienne encore védantique, ait eu une grande influence dans leur propagation à travers les continents. 


On retrouve la même racine de l'Islande à l'inde, en passant par l'Egypte et le Golfe persique. Si on n'assimile pas un peu trop précipitamment bien sûr. 


Pour ce qui est des sumériens austriques : des dravidiens ou proto-dravidiens en fait, ou apparentés, dont l'évolution était parallèle, contemporaine, de celle de Sumer.Ces peuples vivaient sur les bords du golfe persique, adoraient quasiment les mêmes divinités primordiales - comment n'auraient-ils pas pu se rencontrer, établir des contact et des échanges? Pareillement, les peuples de l'Indus pouvaient établir un contact avec l'Egypte en passant par le sud de la péninsule arabique, par l'Erythrée et rejoindre le Nil vers le sud en naviguant sur d'ancien bras fluviaux du Nil aujourd'hui disparus - justement, sur le lieu des plus anciennes nécropoles d'Egypte qui devaient être des carrefours : à l'époque des proto-dravidiens, ce n'était pas le désert et le brassage culturel semble avoir été très important, pour l'Egypte, avec des influences indo-européennes, indo-aryennes, mais aussi africaines et orientales. Et il sembvle que des peuples, des civilisations, encore très mal connues, et très anciennes, aient joué un grand rôle. 


Du moins, je pense. 
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 11:42 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Le problème c'ets enki en tant que representation "capricorne" moitié caprin - moitié poisson ça ne represente rien chez les egyptiens.
C'est une represenraion sumerienne exclusivement.


alamata a écrit:

Selon le Livre des Morts ou Rituel Egyptien

le defunt est "Osirifie"
et presente sous le glyphe d'un dieu momifie,
a tete de crocodile


Question ah bon. est ce que tu peux nous donner le lien de ceux qui affirme ça pour vérification. J'ai jaimis vu Osiris avec une tête de crocodile
ils confondent pas avec Sobek , ou bien au pieds d' osiris parfois Ammit... Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 11:55 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

dedale a écrit:



Par exemple, Osiris (Osar, Asir, Osret) permet des rapprochements sur le plan purement linguistique avec :


- Osiris est hellénique, n'oublions pas. 
- Assur, Azor, Ashur, Astarté, Ascherat, etc, pour le côté Asie-Mineure. 
- Asuras pour le côté hindou
--> Asuras = Ahura : Ahura Mazda, dieu équivalent d'Horus, fils d'Osiris et d'Isis. 
Mais aussi :
- Aesir, Osir, Oïsir (les Ases)
--> nommé As, Asa, Asu. ( Astorr = Thor -> Astoreth, Ishtar, Hâthor?)
--> ancien saxon Os (Aûss) ou oth, ost
--> ancien germanique Esa, As. (Nom bibiliques : Esaïe, Esaü?)


Et tous ces termes tournent autour d'un même sens
Il est possible que le mazdéisme, ou une forme plus ancienne encore védantique, ait eu une grande influence dans leur propagation à travers les continents. 



la racine " saah "qui signifie etoile . D'ou l' association Osiris - Orion ou Sirius ( le levée de sirius correspondait semble t il à la periode de cru/ debordement du nil ) O- Saah - i . Arrow "Oh regarde l' etoile " pour simplifier.

La racine Osar , ça vient de qui dédale , c'est celle qui me semble la plus proche de cette explication.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 12:02 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
J'ai jaimis vu Osiris avec une tête de crocodile
 le defunt est "Osirifie"

 
et presente sous le glyphe d'un dieu momifie,
a tete de crocodile

Le defunt "osirifie"

devenait le dieu KHem

qui
"moisonne les champs d'"aanru"
c'est a dire qu'il moisone sa recompense ou sa punition



la momie (le defunt ) prennait la tete d'un crocodile pour montrer
que c'etait une ame arrivant de la terre"
...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 12:06 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

....


 
Citation:
Le problème c'ets enki en tant que representation "capricorne" moitié caprin - moitié poisson ça ne represente rien chez les egyptiens



 
Citation:
 Du Capricorne

Dans l'astrologie indienne le dixieme signe du zodiaque
est Makara
que l'on peut a peu pres traduire par "crocodile"




...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 12:15 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

franchement je vois mal les indiens avoir une quelconque influence sur l' egypte. Pour une raison simple : la distance .
On va raisonner en rationaliste , ce n'est pas les elements les plus eloigné qui s'influencent ...

La civilisation égyptienne a des racines africaines autant que sémitique. Le vocabulaire comme la grammaire semblent rattacher l’égyptien à ces deux groupes à part à peu près égale. Mais ce serait peut-être vers les fonds lybico-berbères qu’il faudrait chercher aussi, car les dernières découvertes archéologiques du désert libyque montrent que certaines populations du Sahara ont pu s’installer dans la vallée lorsque la région est devenue plus désertique à la fin du néolithique.

Il faut voir tout simplement si à coté de l' egypte il n' y avait pas déjà des peuples ou civilisations qui aient joué un grand role.

Mal connu evidemment vu les changements de climats et la desertification autant chercher une aiguille dans une dune Mr. Green mais bon on commence à decouvrir ça.

Pour moi c'est plus simple en capaicité d'influence que de traverser 2 oceans , 2 golfes, remonter par le nil pour trouver une influence védique Question

***


Ok Alamata donc c'est l' ame qui prend la tete de crocodile ... quel rapport avec Osiris donc ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:28 (2016)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 3 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo