Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

[Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra



Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 12:15 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Revue du message précédent :

franchement je vois mal les indiens avoir une quelconque influence sur l' egypte. Pour une raison simple : la distance .
On va raisonner en rationaliste , ce n'est pas les elements les plus eloigné qui s'influencent ...

La civilisation égyptienne a des racines africaines autant que sémitique. Le vocabulaire comme la grammaire semblent rattacher l’égyptien à ces deux groupes à part à peu près égale. Mais ce serait peut-être vers les fonds lybico-berbères qu’il faudrait chercher aussi, car les dernières découvertes archéologiques du désert libyque montrent que certaines populations du Sahara ont pu s’installer dans la vallée lorsque la région est devenue plus désertique à la fin du néolithique.

Il faut voir tout simplement si à coté de l' egypte il n' y avait pas déjà des peuples ou civilisations qui aient joué un grand role.

Mal connu evidemment vu les changements de climats et la desertification autant chercher une aiguille dans une dune Mr. Green mais bon on commence à decouvrir ça.

Pour moi c'est plus simple en capaicité d'influence que de traverser 2 oceans , 2 golfes, remonter par le nil pour trouver une influence védique Question

***


Ok Alamata donc c'est l' ame qui prend la tete de crocodile ... quel rapport avec Osiris donc ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 12:15 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 13:33 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

 
Citation:



Ok Alamata donc c'est l' ame qui prend la tete de crocodile ... quel rapport avec Osiris donc ?





hypothese depart : Enki/osiris

avc

Enki/Hea
hea =poisson-chèvre Sukhurmashu (capricorne)

Du Capricorne en inde

 Makara +-=  "crocodile"

Le defunt "osirifie" devenait le dieu KHem

avec Khem =Horus-Osiris
ou le Pere et le Fils
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 13:47 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

en inde,

Le makara
est un animal aquatique

 Il s'agit d'une créature ayant à la fois une petite trompe l'apparentant à l'éléphant de mer,
la denture du crocodile
et une queue de poisson.

 une créature propice liée à la fécondité (osiris aussi)

monture du dieu des eaux, Varuna.

Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 13:54 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

C'ets la relation Capricorne / crocodile qui pour moi est tirée par les cheveux.
Le capricorne est le seul signe du zodiaque à ne pas apparaître dans le bestiaire égyptien.
Donc on en peut pas faire une association d'idée entre un dixieme signe de zodiaque indien (qui serait donc selon ton info le Makara crocodile) et le capricorne qui est en dixieme position de notre zodiaque ok , mais qui ne correspond pas à une dixieme position dans le zodiaque egyptien.
C'ets une association par rapport au zodiaque occidental uniquement. a mon avis.

Et puis de toute façon Dendérah est le seul exemple de zodiaque réalisé en egypte et il est en datation - 50 av JC. Donc ces representations egyptiennes zodiacales sont trop récentes ou à mon avis influencé par les greco-romains pour avoir une signification originelle.


Dernière édition par Mitra le Dim 14 Aoû - 14:10 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 13:59 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...
l'interrogation porte sur l'association

 zodiaque occidental  avec le zodiaque oriental ??
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 14:14 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Non mais ta demontsration part du fait que le 10 eme signe du zodiaque indien est le crocdile , et tu l'associe ensuite au capricorne qui est le 10 eme signe zodiacal actuel.
Quel rapport avec l'egypte , c'est ça que je ne comprends pas Question

Dans le zodiaque egyptien Osiris n'est pas le capricorne ,il est associé au Lion , 1 er mois de l'innondation par le nil . ce qui est logique puisqu'il correspond à la levée de l' etoile Sirius (orion) qi marque le debut des crues pour les egyptien - comme je l'ai expliqué déjà Osiris , le nom egyptien vient de la racine etoile d' Orion - sirius.

Tandis que le capricorne egyptien n'est pas aquatique c'est le 2 eme mois de l' hiver, il est le bouc / chevre Mendès (Pan le bouc en fait , compagnon de Dyonisos / Osiris mais en aucun cas Osiris / dyonisos lui même)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 15:07 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

 
Citation:

le nom egyptien vient de la racine etoile d' Orion - sirius


  Okay

....


l'association ne se fait pas en fait pas sur le

capricorne
(qui n'est qu'un passage)

mais porte sur la symbolique du Crocodile

En egypte ,....


Le Soleil levant etant considere comme Ame des Dieux
envoyee pour se manifester aux hommes tous les jours
 
comme le Crocodile

sortait des eaux aux premiers rayons du Soleil

cet animal personnifiait l'ame la plus  haute pour les Egyptiens

il etait  la monture d'horus et horus lui meme

"L'Horus Crocodile est un des rois de la dynastie 0"



En inde,...

LE Crocodile (MAkara) est la monture de VAruna
varuna etant a l'époque pré-védique, probablement la divinité suprême


...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 15:18 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

... pour ce qui est d'Osiris

Enki/Hea
hea =poisson-chèvre Sukhurmashu (capricorne)

et hypothese de depart

enki/osiris
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 15:54 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Ok on peut sans doute faire un parallèle entre la symbolique indienne du crocodile et celle des egyptiens. comme on peut faire un
parallèle abdjou = Abzu = apsou et abjadeva en sanskrit , tout ça lié à "dans les eaux"

Ca signifierait quoi ? que proto sumeriens, sumeriens, proto egyptiens viendrait d'une source indienne Question Peut etre.

Mais si on poursuit l' etude la civilisation par contre ne vient pas d'inde. Les indices nous renvoit de l'autre sans ( les dieux egyptiens viennent en mon avis de la sphere atlantico- lybienne ) , l' hypothese enki-Osiris - dyonisos nous indique le sens inverse -> depart d'egypte -> sumer _> indus

On aurait un espece de monde bipolarisé dans cette hypothèse : les racines de l' humanité dans la zone indienne , mais la civilisation part de l' ouest. Ce n'est pas logique.
Et dans cette vision la theorie (à prioir prouvé) du " Out of africa" où trouve t elle sa place Question

C'ets complexe. il faut y aller avec calme et discernement Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 15:57 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
C'ets complexe. il faut y aller avec calme et discernement Wink
 
Okay

encore une fois raison,... Wink

 j'ai tendance  a me laisse 'emporter " par mes élans  Embarassed
...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 16:22 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

non mais tous je te rassure Laughing c'ets assez excitant comme recherche Razz donc forcement on aimerait trouver un modèle de suite
mais ça semble encore plus compliqué. Ce lien egypto-sumero-indien m'intrigue vraiment.
Il faut repartir de cette axe , et voir qui etait en mesure d'influencer qui.

Autant l'influence de Sumer sur l' inde me parait possible (mais bon ona qu'un son de cloche , la litterature sumerienne - vu qu'on a rrive riena dechiffrer de l'ecriture de l' Indus), autant la possibilité de proto sumerien venant de l'inde aussi . Mais bon il sera venu en bateau, aurait converti les Ubaids sans problème, ça signifie qu'ils avaient déjà un certain potentiel niveau civilisation. Ils font fructifier ce potentiel dans uen region tres favorable et avec l'apport des cultures mesopotamienne locale.

At après ? est ce qu'une elite sumerienne peut etre allé fonder les predynastie egyptienne ? on a zéro element historique nous prouvant cela . Il ya tres peu de trace dans l' egypte predynastique qui peut nous faire penser à une influence sumerienne. Même apres en quoi la civilisation egyptienne ressemble à Sumer ou Sumer à L'egypte ? En rien...

Il nous reste l'inde (un peu civilisé) , sumer (tres civilisé) , l' egypte pre-dynastique (pas tres civilisé) mais qui le devient rapidement et si on les ecoute grace a des dieux etrangers (qui a priori ne sont pas les sumeriens) ... y a comme des trous dans le puzzle.

Est ce que ça serait le caucase ou l'anatolie (quand tu vois le profil des sites gobleki tepe il ya 11 000 ans tu te dis que c'ets possible) , est ce que ça serait l'europe (apres tous les premières civilisations danubienne et des balkans n'avaient pas grand chose à envier au proche oreintaux - bien qu' a mon avis pouvant etre un produit "anatolien" et:ou "caucasien" ) , est ce que c'est les lybiens atlantiques (les fameux atlantes mais en les nettoyant de tous les fantasmes "hi tech" ou autres , qu'on leur a accolé), est ce que ça peut etre des arabos -africains dont l'influence remonterait par le nil , etc... et qu'elle est la réelle influence de la chine dans tout ça . vivait elle en vase clos... pas sur.

On a trouvé un lien intéressant Osiris-Enki mais est ce qu'on peut l'enrichir d'autres elements de convergence entre l'egypte et sumer, c'est ça le problème Exclamation
Confused
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 16:28 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

 
....


 
Citation:
un modèle de suite mais ça semble encore plus compliqué. Ce lien egypto-sumero-indien m'intrigue vraiment
...  je pense, malgre tout,  a  de possibles elements pouvant etre consideres comme eclairants...

....
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 16:34 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Citation:
La racine Osar , ça vient de qui dédale , c'est celle qui me semble la plus proche de cette explication.


Osar, Oser, est un nom d'Osiris proche de l'hellénique: on le retrouve dans Oserapis (Oser-Apis), culte alexandrin.

Citation:
Le problème c'ets enki en tant que representation "capricorne" moitié caprin - moitié poisson ça ne represente rien chez les egyptiens.
C'est une represenraion sumerienne exclusivement.


Si, en égypte, il y avait 2 sortes poissons-chèvre : (mais je ne me rappelle pas les noms)
- Un était un poisson sacré du Nil, consacré à Osiris, et on ne le pêchait pas. On le nomme toujours poisson-chèvre, il vit dans les eaux chaudes.
- Un autre était un monstre marin : très certainement l'un de ces orques de la méditerranée qui présentaient une tache blanche sur leur tête, donnant l'impression qu'ils possédaient des cornes blanches.

Citation:
a racine " saah "qui signifie etoile . D'ou l' association Osiris - Orion ou Sirius ( le levée de sirius correspondait semble t il à la periode de cru/ debordement du nil ) O- Saah - i . "Oh regarde l' etoile " pour simplifier.


Oui, mais tu fais juste une faute, semble-t'il :

- Orion est une constellation (le chasseur) dont l'étoile alpha est Bételgeuse.
- Sirius est l'étoile alpha du Grand Chien.

Ce sont des constellations très anciennes. Mais peut être que ces étoiles ont bougé depuis l'Egypte antique.

En égyptien, Sirius se nomme Sothys. On établissait le calendrier sothiaque (année sothiaque : 3112 ans env.) des levers de Sirius.
Et la racine de Sothys (sot, sat, set) donne le nom du dieu Seth. Seth est l'Adversaire d'Osiris, on le nommait : l'Assassin (de son frère) pratiquement comme un épithète.

Or, Soth est aussi la racine de Shaïtan l'Adversaire, et d'Aschatan, l'Assassin.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 16:48 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Ah ! s'il existe un poisson chevre lié à Osiris c'est tres intéressant dédale - ça fait un point d eplus de concordance avec l' Enki sumerien (representé comme un carpicorne - chèvre - poisson donc)

Si Sirius est liée à Seth , pourquoi ils l'associerait à quelque chose de mal , le lever de sirius correspond à la crue du nil qui leur apporte la fertilité, pour moi cette etoile est liée à osiris (agriculture, fertilité) . Le grand chien , ça me parle comme utilisé par Isis , je vais retrouver ça Wink


Arrow stele d'isis (qui n'existe plus mais rapporté ce qu'on pouvait y lire - par diodore (tenant sans doute cela de pretrs egyptie,ns):

A chacune de ces divinités est élevée une colonne avec une inscription en caractères sacrés. Sur celle d'Isis, on lit :

« Je suis Isis, reine de tout le pays; élevée par Hermès, j'ai établi des lois que nul ne peut abolir. Je suis la fille aînée de Saturne, le plus jeune des dieux. Je suis la femme et la sœur du roi Osiris. C'est moi qui ai la première trouvé pour l'homme le fruit dont il se nourrit. Je suis la mère du roi Horus. Je me lève avec l'étoile du chien. C'est à moi qu'a été dédiée la ville de Bubaste. Salut, salut, ô Égypte, qui m'as nourrie! »

Isis je crois c'est “l'Étoile du Chien en Tête” , sur des momuments romains on voit isis assise sur un chien.
depuis l’Antiquité il y a une étoile qui a toujours été appelée l’étoile du Chien. Cette étoile était d’importance majeure pour toutes les cultures
Dans les cosmogonies de diverses traditions occidentales et orientales, il s’agit d’un chemin que l’on appelle le “Retour vers Sirius”

Sans rentrer dans le detail de la demonstration mais dans les anciens tarot: Nous avons une association étoile - déesse - chien bleu qui dans le Tarot fait la relation entre la déesse Isis et Sirius.


Dernière édition par Mitra le Dim 14 Aoû - 17:01 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 16:51 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

....

 
Citation:



Est ce que tu peux expliquer ou developper cela, je ne connais pas :

"
etant lui meme le septieme, dominant les six dieux primaires issus du ciel(pere-mere)
sur" l'equivalence"  avec ormazd, dieu solaire et cosmique
le principale Amashaspends qui sont assurement nos archanges,...








Dans la mythologie mésopotamienne, les Sept Sages (en akkadien apkallu, sumérien ABGAL) sont des figures mythiques issues de la mer (l'Apsû) qui, avant le Déluge, révélèrent aux hommes la science, les arts et les techniques

Ils sont mentionnés sous la forme d'êtres non-humains mi-hommes, mi-poissons et reprennent une idée commune à de nombreuses civilisations antiques : celle de personnages, de héros ou de dieux civilisateurs qui apportent le Savoir à l'être humain

Sept Sages, que l'on pouvait appeler également "les Carpes brillantes, les Carpes de la mer, l'Heptade, les sept apkallu qui sont nés dans la Rivière, et qui sont les gardiens des plans du Ciel et de la Terre" 

U-an(nadapa) / Adapa
U-an(ne)ugga
En-me-dugga
En-me-galamma
En-me-bulugga
An-enlil-da
Utu-abzu

On peut comparer cette liste avec celle de berose
Oannès (Adapa)
Euedôkos
Eneugamos
Eneuboulos
Anêmentos
Odakôn
Anodaphos
--------------------------------------

Reprennons:

U-an(nadapa) / Adapa
U-an(ne)ugga
En-me-dugga
En-me-galamma
En-me-bulugga
An-enlil-da
Utu-abzu


...

avec "en" signifiant « seigneur »
avec "me" pouvoirs sacrés associés à la sagesse.
avec Enlil, Li ou Ellil en akkadien l'un des dieux principaux de la religion
et "en-lí"l, ce qui signifie « Seigneur du Vent »
avec An (en sumérien), Anu (en akkadien)
le dieu du ciel, de la végétation ainsi que de la pluie ; il était le père de tous les dieux. Il habitait un royaume dans les cieux ; on disait de lui qu'il avait le pouvoir de juger tous les criminels. Il était notamment le père d'Enlil et d'Enki.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 17:12 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Merci Alamta Wink je connais bien les apkallu , j'avais fait une recherche poussée dessus (mais pas sur ce forum). Ce sont ce qu'on appelle les carpes divines, sacrées
c'est pour ça qu'on peut dire sans hesiter que Oanes (Adapa) est le 1 er apkalu par exemple à avoir été en contact. Ca releve d'une tradition sumerienne reprise par les akkadiens , comme tu le soulignes avec la liste des dieux qui sont purement sumerien ( an , enlil, Utu, etc...)

Il serait intéressant si on retouve echos dans d'autres cultures de carpes sacrés ou pas Wink comme de noter qu' après le deluge , il ya changement de statut , il ya toujours un sage -vizir (c'ets un peu le role terrestres qu'on leur attribu) mais qui devient " Ummanu" du roi. je rapproche ça dans les listes des rois aux dates supposées de vie des rois avant et apres le deluge (chez les sumeriens, les semites -bible - et chez les egyptiens d'ailleurs !) qui souligne bien un changement de statut de la royauté.


Dernière édition par Mitra le Dim 14 Aoû - 17:19 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 17:17 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...

 
Citation:

Il serait intéressant si on retouve echos dans d'autres cultures de carpes sacrés



perso je pense direceetment a la chine ...

a voir...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 17:35 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

out of Africa

je ne remet en rien en doute cette "hypothese"
qui est a l'heure actuelle
presque 'un fait scientifique"

L'homme moderne, Homo sapiens



une "Contextualisation" s'impose,...





Un australopithèque est un hominidé disparu ayant vécu entre environ 4,4 millions et 1 million d'années avant notre ère. Le genre Australopithecus (du latin australis, « du sud », et du grec ancien πίθηκος, píthēkos, « singe »)

Les australopithèques présentent à la fois des caractères archaïques (cerveau peu volumineux) et des caractères évolués (denture proche de celle du genre Homo).


Leur locomotion est généralement mixte et associe une forme de bipédie à une capacité au grimper encore marquée. La lignée humaine est probablement issue d'une forme gracile ancienne d'australopithèque.


Homo habilis (littéralement « homme habile ») est une espèce du genre Homo qui vivait il y a approximativement 2,5 à 1,8 million d’années en Afrique du nord, orientale et australe


Homo erectus signifie littéralement « homme dressé, droit » en latin : ce nom binominal d'espèce est un héritage historique lié à la description du fossile de Pithecanthropus erectus par Eugène Dubois en 1894. Il s'agissait alors du plus ancien ancêtre bipède connu d'Homo sapiens, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Ils vecurent entre environ 1 million d'années et 300 000 ans avant le présent.
la position verticale marque le dépassement de la condition des primates, cette position permet à l'espace d’être organisé en une structure inaccessible aux préhominiens.

L'espace se laisse maintenant organisé autour du corps humain comme s'étendant devant, derrière, à droite, à gauche, en haut et en bas, c’est à partir de cette position que s'élaborent les différents moyens afin de permettre de vivre longtemps dans le vertige provoqué par la désorientation d'une étendue apparemment illimitée inconnue et menaçant provenant de cette nouvelle position

l'une des caractéristiques des Paléanthropiens est de produire
des outils à faire des outils

L'immobilisme technologique assurant la survie des Paléanthropiens.

Des fruits, des racines étaient récoltées par les femmes et les enfants étaient insuffisants pour la survie de l'espèce.




Les Hominiens ont réussi à dépasser leurs ancêtres en devenant carnivores en effet durant quelque 2 millions d'années des Paléanthropiens ont vécu de la chasse.

Homo ergaster (« l'homme artisan ») , les « H. erectus africains »
 
La séparation définitive des Paléanthropiens avec leurs prédécesseurs zoologiques est la possibilité de produire, conserver et transporter le feu il s'agit de la domestication du feu.

Il est probable que la domestication eut lieu bien avant 600 000 ans avant Jésus-Christ et en plusieurs endroits.



De l'importnace de Homo neanderthalensis

l'industrie moustérienne qui leurs  est associée est l'industrie qui est  la principale manifestation culturelle du Paléolithique moyen en Eurasie (environ - 300 000 à - 30 000)



Le moustérien est principalement l’œuvre de l’Homme de Néandertal, notamment en Europe,
Il est marqué par la généralisation d'une méthode de débitage particulière, mais aussi par les premières sépultures ainsi que les premiers indices de préoccupations esthétiques (utilisation d'ocre, collecte de fossiles, incisions géométriques sur des ossements, etc.).




Un homme de Neandertal ou Néandertalien est un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Europe et en Asie occidentale au Paléolithique moyen, entre environ 250 000 et 28 000 ans avant le présent

il est considéré comme une espèce indépendante nommée Homo neanderthalensis.

il est  à l'origine de la culture moustérienne

Ils auraient longuement cohabité avec les Hommes anatomiquement modernes, l’Homo Sapiens, l’homme sage

Les Néandertaliens sont de corpulence souvent très massive et robuste : 90 kg et 1,65 m en moyenne pour les mâles et 70 kg et 1,55 m pour les femelles (des individus auraient atteint 1,90 m).


L'ensemble de leur structure et leurs attaches musculaires laissent supposer une grande force physique

Les Néandertaliens présentent quelques caractères archaïques, hérités de leur prédécesseur (caractères plésiomorphes),

ainsi que des caractères évolués (caractères apomorphes).

Les caractères évolués peuvent être partagés avec les Homo sapiens (caractères synapomorphes)

ou bien être des caractères dérivés spécifiques (caractères autapomorphes).






Les caractères plésiomorphes des Néandertaliens sont :
la présence d'un épaississement osseux au-dessus des orbites (dit bourrelet sus-orbitaire) ;
un front fuyant ;
l'absence de menton.

Les caractères synapomorphes des Néandertaliens sont :
un cerveau volumineux (leur capacité crânienne moyenne est légèrement supérieure (1 500 cm³) à celle de l'humain moderne) ;
des molaires de dimensions réduites, comme chez Homo sapiens.

Les caractères autapomorphes des Néandertaliens sont :
une face allongée, de forme particulière ;
des orbites hautes et arrondies ;
une vaste cavité nasale ;
une arcade dentaire et un nez avancés ;
des pommettes en retrait ;
le trou auditif externe est ovalaire et se place dans le prolongement de la racine de l'arcade zygomatique (en-dessous chez Homo sapiens). Il est fermé par un tympanal à deux versants.
la présence d'un espace séparant les dents du fond de la branche montante de la mandibule, dit « espace rétro-molaire » ;
un crâne au profil circulaire en vue postérieure (alors que le crâne de tous les autres Hominidés présente un profil pentagonal) ;
Un os occipital formant une sorte de chignon et présentant une fosse en son centre, dite fosse sus-iniaque.

 

 

Les traits spécifiques aux Néandertaliens ont souvent été présentés comme des adaptations au froid.

Mais le climat ne suffit pas à expliquer cette évolution et des facteurs écologiques tels que l'isolation de la population et le faible brassage génétique liés aux avancées glaciaires ont également dû intervenir.

L'aptitude physique au langage articulé des Néandertaliens a longtemps été controversée.

un os hyoïde néandertalien très semblable à celui de l'homme moderne a été découvert à Kébara (Israël). L'os hyoïde est un petit os qui maintient la base de la langue et qui est indispensable à l'élocution.

la complexité de l'outillage moustérien attribué à l'Homme de Neandertal est une preuve indirecte de ses capacités cognitives, incluant une forme de langage articulé.

l'analyse de l'ADN provenant des restes de deux Néandertaliens découverts à El Sidrón (Espagne) aurait permis d'y détecter la même version du gène FOXP2 (en) (forkhead box P2) que celle présente chez les hommes modernes. Cela pourrait plaider en faveur de l'aptitude des Néandertaliens au langage puisqu'on estime que ce gène joue un rôle important dans le développement des parties du cerveau liées à la maîtrise du langage articulé.

l'Homme de Neandertal apparait comme un être doté de capacités intellectuelles et de traditions culturelles.

Les premières véritables sépultures connues sont néandertaliennes. Les plus anciennes datent d'environ - 100 000 ans et ont été mises au jour au Proche-Orient.

Ces sépultures comportent souvent des fosses intentionnelles et sont pratiquement toujours associées à des habitats. Il est peu probable qu'elles n'aient eu qu'un rôle fonctionnel simplement destiné à se débarrasser d'une dépouille, même si leur interprétation en termes de religiosité

l'Homme de Neandertal avait lui aussi développé certaines techniques évoluées (débitage de lames) et adopté des traits culturels modernes (sépultures, signes gravés).
 
À l’outillage diversifié et aux méthodes de taille complexes déjà évoquées, il faut ajouter un certain nombre de comportements évolués, tels que

la chasse de grands herbivores (rennes, bisons, aurochs, chevaux)

la sélection et le transport des silex de très bonne qualité sur des distances pouvant aller jusqu’à une centaine de kilomètres  ou encore l’aménagement de l’habitat, dont témoignent des restes de cabanes ou des foyers construits, autant en plein air que sous abri

L’Homme de Neandertal semble aussi être le premier, il y a environ 100 000 ans, à avoir eu des préoccupations d’ordre spirituel :

 en effet, plusieurs squelettes de Néandertaliens ont été découverts dans des sépultures particulièrement soignées, parfois accompagnées de dépôts sans doute rituels d’outils ou de cornes animales

À ces sépultures s’ajoutent d’autres témoignages de préoccupations d’ordre esthétique, telles que la collecte d’ocre, de fossiles insolites ou de minéraux rares et la réalisation de gravures ou d’incisions non figuratives

Les chasseurs-cueilleurs nomades néandertaliens étaient donc parfaitement adaptés à leur environnement et suffisamment évolués pour survivre durant plusieurs dizaines de milliers d’années, parfois dans des conditions climatiques extrêmes (périodes glaciaires).

La disparition des Néandertaliens semble coïncider avec l'arrivée de groupes d'Hommes anatomiquement modernes ayant quitté le Proche-Orient pour l'Europe, il y a environ 40 000 ans, sans doute à la faveur d'un épisode climatique tempéré de la dernière glaciation.

Ces groupes sont porteurs d'une nouvelle culture matérielle, appelée Aurignacien et caractérisée par la généralisation du débitage laminaire et lamellaire, l'utilisation du percuteur tendre pour ces débitages, la fabrication d'outils en matières dures animales (notamment des pointes de sagaies en os).

Les hommes de l'Aurignacien sont également les auteurs des plus anciennes œuvres de l'art pariétal et mobilier d'Europe.

concernant la disparition  des Néandertaliens peut être due à la fois à des

maladies épidémiques d'origine tropicale auxquelles les groupes d'hommes modernes ont apporter et auxquelles ils étaient résistants.

compétition territoriale pour l'exploitation des ressources à l'arrivée des hommes modernes

d'accouplements féconds mais donnant des hybrides stériles,

accouplement fécond impliquant que le patrimoine génétique des Néandertaliens ait pu contribuer au patrimoine génétique de l'homme actuel

Une étude a suggéré qu'au moins 5% du génome moderne humain peuvent être attribués à un ancien mélange, qui en Europe viendrait des Néandertaliens
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 17:43 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

Les apkallu sont pour moi le prototype d'anciens sages antédilluvien:

l’intervention des apkallu représente une étape antérieure au deluge mais tout aussi décisive, celle du passage de l’état de nature à l’état
civilisé. C’est par eux qu’ont été communiquées à l’humanité, en une seule fois, les bases techniques et intellectuelles qui fondent la société humaine et permettent à l’homme civilisé de se situer par rapport à la nature et aux non-civilisés .

On les nomme apkallu mais si on reste dans le contexte sumerien on doit les nommer ABGAL (qui arrive a expliquer Abgal l'ethymologie du mot nous apprendra beaucoup d'ailleurs). à l’époque historique, apkallu désigne un prêtre, spécialisé dans le maniement de l’eau ou de l’huile. génies bienfaisants, maîtres de la purification par l’eau .
Sur les bas-reliefs néo-assyriens, on voit des apkallu semi-humains jouer le rôle normalement dévolu aux exorcistes-conjurateurs pour protéger le roi : ils utilisent de l’eau pour procéder à des ablutions protectrices avec une pomme de pin. Ainsi est-ce en raison de leur caractère hybride et de leur statut d’intermédiaire
entre les dieux et les hommes que les premiers Apkallu se sont vu conférer une fonction apotropaïque. Adapa (Oanes) est présenté comme étroitement attaché au culte de ce dieu et à la ville d’Eridu (Enki) , que les Sumériens tenaient pour la plus ancienne, dont il fut le premier “prêtre-purificateur”. Toujours en rapport avec Enki, il est également à l’origine des connaissances et des pratiques médicales et magiques qui délivrent des maladies »

Pourquoi je pense que ce sont les suiveurs d' Osiris : On sait que les suiveurs d' Osiris masquait leur identité sous des costumes animaliers ( poissons, aigles , tete de chien , etc...)
La pigne de pin est le symbole emblematique de Dyonisos / Osiris . On a vu le role que jouait l'eau dans le temple d' Osiris. Il me semble que Ase a confirmer que Osiris etait lié aussi aux connaissances medicales.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 17:51 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

...


 
Citation:
je pense que ce sont les suiveurs d' Osiris


Okay

cela confirme ...


 
Citation:
Salut a toi ,O osiris, fils aine de seb, toi le plus grand des six Dieux issus de la deesee noo (l'eau primordiale)
cite precedement  dans ce post
...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 19:22 (2011)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos Répondre en citant

LA genetique des populations,...

les ADN mitochondrial (ADNmt) est presque à l'abri de mixage sexuelle,
contrairement à l'ADN nucléaire dont les chromosomes sont mélangées et recombinés dans mendéliens.
 ADN mitochondrial, par conséquent, peut être utilisé pour retrouver
 l'héritage matrilinéaire et de trouver l  Eve Mitochondrial
(également connu sous le nom d'Eve africaine),
le plus récent ancêtre commun de tous les êtres humains

l'eve mitochondrial est estimé avoir vécu environ  a -140.000 ans.
Adam Y-chromosomal est estimée à avoir vécu près   -60.000 ans.

 il ya des millénaires, 100-80,


Le premier lignage à se séparer du plus récent ancêtre matrilinéaire commun, surnommé « Ève mitochondriale », est L0.
L0, Cet haplogroupe se trouve en proportions élevées parmi les San d'Afrique australe et les Sandawe de Tanzanie.

trois grandes lignes de l'Homo sapiens sapiens divergent,

porteurs de mitochondrial haplogroup L1 (ADNmt) / A (Y-ADN)
coloniser l'Afrique australe (les ancêtres de la Khoisan (Capoid) les peuples),

porteurs de haplogroup L2 (ADNmt) / B (Y-DNA)
de régler l'Afrique centrale et occidentale
(les ancêtres du Niger-Congo et Nilo-Saharan parlant des peuples et des Mbuti pygmées),
 
tandis que les porteurs de haplogroup L3 est resté en Afrique de l'Est.

Halogroupe M

Selon l'hypothèse de l'origine africaine récente
d'un petit groupe de porteurs L3 vivant
en Afrique de l'Est ont émigré au nord-est,
peut-être à chercher de la nourriture ou échapper
à des changements climatiques,
en traversant la mer Rouge,
pour peupler le reste du monde.

une partie des porteurs L3 migré dans le Proche-Orient,
se répandant vers l'est vers le sud de l'Asie

a voyagé le long de la route de la côte autour de la côte de l'Arabie et de la Perse jusqu'à atteindre l'Inde,

ce qui semble être le premier point majeur de peuplement.
60% de la population indienne appartient à l'Haplogroupe M.

On pense que les Andamanais possèdent les gènes des premiers habitants de l'Asie en raison de leur long isolement de l'Asie continentale, ceux ci possedant M

M est également trouvé fréquemment dans les hautes terres de la Nouvelle Guinée,
les Andamanais et les habitants de la Nouvelle Guinée ont une peau sombre et des cheveux de type africain

Halogroupe N

plus on va vers l'Asie de l'Est, plus l'haplogroupe N réapparait en tant que lignage dominant

REM :
En comparaison avec l'ADN humain,
 ses séquences diffèrent de manière significative,
indiquant que fondés sur l'ADN mitochondrial, moderne,
les Européens ne sont pas des descendants des Néandertaliens
et qu'aucun croisement a eu lieu

L'Europe est pensée avoir été colonisés par le nord-ouest
lié aux migrants de l'Asie centrale et du Moyen-Orient.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:28 (2016)    Sujet du message: [Egypte] Le temple d' Osiris à Abydos

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 4 sur 8

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo