Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 17:09 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

LA GENESE DE MOISE

Avertissement préalable:

Le Livre est le premier livre de la Torah , de la bible hebraique et aussi de l'ancien testament intégré dans la bible chretienne. En hebreux ce livre est appelée " beraeshith " C'est le premier mot de la Bible et, selon la tradition hébraïque qui veut qu'un livre porte comme nom ses premiers mots.

Arrow Important: La tradition juive considérant qu'il a été écrit par Moïse, on l'appelle parfois le Premier Livre de Moïse.

Arrow Important 2: Nous l' appelons Génèse mais litteralement dans sa version originale Le titre hébraïque :Sefer ou livre du Principe , Sepher Beraeshith signifie littéralement : Livre du Principe.

son premier mot Beraeshith a plusieurs traduction possible: "au commencement" mais aussi " En principe"

La Genèse de Moîse n'est pas la Bible, elle en est le texte fondateur .sur lequel, viendront se greffer ajouts et commentaires acceptés par l'Église.

Autre détail qui aura son importance pour essayer de comprendre la cosmogonie de Moise: Sepher signifie livre , mais pas un livre "moderne" dont on tourne les pages, mais un support roulé, forme préservée de nos jours dans la tradition juive.




5 questions par rapport à ce sujet :


Question Les traductions successives s'accordant avec nos concepts modernes occidentaux déroulent l'action créative entre passé, présent et futur. le Temps suggéré dans ce texte, proche-oriental et datant probablement du 12 ème siècle avant notre ère englobe t-il l'action d'une manière identique?

Question Moïse décrit-il une création linéaire ou bien une première fois suivie d'un éternel retour cyclique?

Question La toute première fois a t-elle légué un reste, un principe, un germe inhérent à une nouvelle création ouvrant la porte à une suite générationnelle,"un fils" ?

Question En accordant au Sepher Beraeshith plusieurs niveaux de niveaux de lecture (sens propre, figuré et "hieroglyphique"), la Genèse dite de Moïse, porte t-elle les attributs d'une pré-science ?

Question La cosmogonie de Moïse a t-elle une place dans l'origine des sciences modernes. ?


Exclamation Les traductions successives :


La Genèse, calligraphiée en caractères hébraïques carrés , sous l'impulsion d''Esdras, fut traduite en grec sous le nom de Septante, puis en latin par Saint-Jérôme, après 17 années passées en Egypte trouvant là, un rabbin d'Alexandrie pour guide. Celle-ci prendra pour nom: Vulgate.
Rien que pour la langue franaise on trouve 24 traductions de la bible possible !!
L' occasion de rappeller que traduction signifie "interpretation" là pluspart du temps. qui dit interpretation dit renoncement et choix arbitraire (au final) d'un sens du mot.

Le meilleure solution serait de travailler sur la "VO" pour avoir l'information la plus complète possible.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 17:09 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Dim 7 Aoû - 17:28 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

Cette presentation faite je vais m' appuyer sur l'etude faite par cette personne:
http://jeanpaulmarlot.free.fr/

et essayons d'en extraire et resumer les points forces. Je vous met le lien pour une vision dans la globalité de cette etude.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 02:58 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

J'ai discuté, sur un  autre forum (sceptique), avec l'auteur de ce site. Quand j'ai commencé à discuter avec lui, JPM était déjà agacé par les réponses faites par d'autres personnes que moi. Evidemment, dans ce contexte, je l'ai agacé encore plus. Mais son boulot est assez impressionnant, c'est un gars qui bosse et qui, contrairement à beaucoup d'autres traitant des mêmes domaines, a de bonnes capacités d'analyse et sait de quoi il parle. 



 
Citation:
La cosmogonie de Moïse a t-elle une place dans l'origine des sciences modernes. ? En quoi, l'éventuelle méthologiepermettant une détermination, une spécification, une classification des choses et des êtres, ouvre t-elle la porte à un manque, une incompatibilité dans l'observation du réel?


C'est la question sur laquelle nous avons débattu. Evidemment, moi je suis mitigé. Dans la cosmogonie de Moïse, il y a des éléments principiels, relevant directement des systèmes numéraux fondateurs, qui peuvent effectivement être vus comme fondateurs des sciences. Pareillement, l'idée, le questionnement philosophique et/ou formel d'une cosmogonie telle que le Sepher Bereshit est l'ancêtre de nôtre cosmogonie moderne. Mais comme toutes les cosmogonies le sont également. La cosmogonie était une investigation savante relative à son époque, équivalente à nôtre cosmologie moderne. On tente de répondre à des question du même ordre, concernant l'origine du monde, de l'univers, des êtres et des choses. L'investigation, l'intention, est fondamentalement la même, que l'on s'appelle Moïse ou Einstein.

Avec la cosmogonie, nous pouvons parler d'un essai de structuration de la réalité, d'une approche préscientifique dans la lecture théorique des évènements observables.

Il ne s'agit donc pas de juger la valeur de ces théories cosmogoniques. Elles sont ce qu'elles sont : assurément d'immenses prouesses savantes de l'époque. Personne n'aurait fait mieux. La cosmogonie de Moïse équivaut sur le plan socioculturel au postulat de la relativité einsteinienne. Il ne s'agit donc pas de déclasser d'anciennes théories qui étaient en réalité un avancement de la pensée sur le plan cosmologique.

La question de JPM aurait été cependant plus pertinente si elle concernait toutes les cosmologies. Toutes les cosmologies sont effectivement des germes de nôtre cosmologie moderne. Mais pas plus celle de Moïse que celle d'Héliopolis ou celle des Védas. Certains peuples étaient peut être plus proches du paradigme moderne, ceci en raison de l'évolution de la cosmographie et de la répertorisation d'objets et phénomènes célestes chez certains peuples, tels que les chaldéens, babyloniens, par exemple.

Dans la cosmographie, mère de l'astronomie, certains principes n'ont pas changé : la notification de corps célestes. Nous avons aujourd'hui encore des astronomes postés à l'observation, qui enregistrent toute nouvelle information, qui calculent des trajectoires, mesurent la lumière des corps, et cartographient leurs observations, tout comme à Sumer il y a des milliers d'années.

Et ce vieux savant astronome sumérien savait, comme le scientifique d'aujourd'hui, que sa connaissance est celle de l'instant.

Les science sont aussi vieilles que l'humanité. Celui qui le premier, admettons, a découvert le feu et l'a utilisé, était un scientifique. Il ne faut surtout pas se laisser piéger par des clichés. Les sciences ont toujours été partout et en tout. C'est seulement un savoir-faire, ou la recherche d'un savoir-faire. Dans l'ancien temps, les termes "art" et "science" se confondaient.

Seul détail : Durant la Renaissance, les domaines les plus pointus des sciences, en occident, ont définitivement et consensuellement divorcé des religions : on appelle donc "science moderne" une science divorcée de la religion, qui développe une approche et une pensée indépendante. Peu de temps après la scission science/religion, on a eu la scission exotérisme/ésotérisme, puis la scission sciences/philosophies. Les sciences, aujourd'hui, possèdent des modalités philosophiques et sociologiques propres.

Puis enfin, il y a les sciences de l'époque moderne. On peut dire qu'aux alentours du 19°-20° siècle, tout a été repris à 0. Les découvertes et théories devinrent si soudainement étendues que le paradigme scientifique ne pouvait rester ce qu'il était. L'esprit des sciences "modernes modernes" est en fait très récent et incomparable avec tout ce qui existait auparavant.

L'esprit a changé : il ne s'agissait plus vraiment d'élaborer des connaissances que l'on admettait ensuite comme vraies, une fois démontrées. Il s'agissait vraiment de lancer des défis. Ainsi sont apparues de nouvelles sciences nommées les "sciences de pointe", lesquelles donneront naissance aux "sciences-tech".

Et avec toutes ces révolutions est née une petite dernière qui a pris d'assaut le monde moderne : la SF.

La cosmogonie est donc un ancêtre, au même titre que pithecanthropus et l'ancêtre de sapiens. Ca n'a plus rien rien à voir. La cosmogonie n'a pas de place "active" dans" les sciences modernes, c'est plutôt une place historique. le monde a changé, Darwin est passé par là, l'univers observable a explosé dans toutes les directions à des milliards d'AL, nous réduisant à l'état de minuscules poussières d'atomes entraînées par les courants cosmiques, dans une existence improbable. Le "sens" donné par la cosmogonie est irrémédiablement perdu. C'est un contexte dans lequel nos ancêtres seraient devenus fous de désespoir.

Ils auraient pensé que l'homme du futur est un homme sans futur.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 09:53 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

Une science fossile en quelque sorte Question

Evidement la cosmogonie des anciens (pas que celle de Moise comme tu dis justement) a explosé , a été pulvérisée, par la technologie que nous avons mis en oeuvre pour etudier l' univers. C'est un peu comme si un ver pensant connaitre son "univers" en vivant dans une pomme, découvre un jour que la pomme n' est qu' un element d'un arbre, un arbre celui d'un foret, une foret qu'un element d'un paysage qui comprend aussi des champs, des montagnes , la mer etc... et qu'un dieu ne la pas déposé dans une belle pomme juteuse et sucrée mais qu'il est en fait le produit d'une larve de mouche...

Il aurait pensé que l' homme du futur est un être insignifiant dans toute cette immensité , alors qu'il pensait qu'un dieu venait le border tous les soirs et le reveiller tous les matins ... Mr. Green

Ceci dit , et de la même façon qu'on fait de l' archéologie , on peut sans doute trouver des elements intéressants dans ces cosmogonies, des intuitions géniales qu' ont peut etre exploré ou laissé de côté les sciences modernes Question . C'est toujours emouvant de savoir d'où l'on vient et comment on percevait le monde !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 10:05 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

Parce que je me dis aussi peut etre que dans 2000 ans , notre vision de l'univers sera egalement totalement obscolète, et nos sciences seront aussi considérées comme des fossiles de l' histoire Mr. Green Question

il faut faire preuve d'humilité egalement et remettre en question sans cesse nos connaissances. C'est le mecanisme je pense qui a fait progresser l' humanité. Quand tu parles de divorce des sciences avec la religion, est ce que ça revient a dire divorce avec un paradigme figé pour remettre sur la table sans cesse toutes nos connaissances Question
Il faut par ailleurs eviter de tomber dans le piège de recréer vec nos connaissances fraichement acquise de nouveaux paradigme (de nature scientifique cette fois) pour ne pas freiner notre progression Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 200
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 11:23 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

 
Citation:


il faut faire preuve d'humilité également et remettre en question sans cesse nos connaissances. C'est le mécanisme je pense qui a fait progresser l' humanité. Quand tu parles de divorce des sciences avec la religion, est ce que ça revient a dire divorce avec un paradigme figé pour remettre sur la table sans cesse toutes nos connaissances.



Il y a un livre que j'avais lu et qui parlait de cela, c'est le livre de Bertrand Russell (mathématicien philosophe anglais), Pourquoi je ne suis pas chrétien. Ce livre à eu beaucoup d'influence sur la pensée scientifique matérialiste moderne, sur la conception moderne et épistémologique de ce qu'est une théorie, notamment son célèbre paradoxe du barbier qui illustre qu'un système aussi complexe soit-il est toujours incomplet, non capable d'autojustification (rejoignant par là les travaux de Gödel et de Cantor). Certains chercheurs considèrent que ce livre à contribué à l'idée répandue actuellement que la science ne doit pas s'occuper de religion, que les disciplines sciences et religions sont antagonistes, incapables de converger, que si la science se mettait à s’occuper de religion, alors ça reviendrait à emprisonner la science dans des apriori obscurantistes.
Dans la sous-partie La religion a-t-elle contribué à la civilisation ? il y explique que la religion est une maladie née d'un facteur émotionnel (la peur), il la compare à un dragon qui empêche l'humanité d'accéder à son âge d'or, cependant elle permet aussi des prouesses : elle a permis de fixer le calendrier, elle a permis aux prêtres égyptiens d'enregistrer les éclipses et de les prédire.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 13:36 (2011)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

Il est un peu dur dans son analyse ce Bertrand Russell. A l'inverse de sa vision, il ets possible que des sites religieux au néolithique ait permis au contraire à divers petits groupes d'humains , de se reunir , de fusionner (mariages), d'echanger toute sorte de "progrès" autour de cultes communs.
Dans les premières structures urbaines on peut identifier au centre des villages et premières villes, de grands batiments sans doute cultuel. La religion a à mon avis, été au coeur des cultures qui deviennent ensuite les premières civilisations.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
maliha


Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 1
Localisation: usa

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 11:25 (2013)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith Répondre en citant

Merci pour ce document, c'est une vraie bande dessinée. Même sans connaitre l'écriture maya on peut retracer la vie de ce chasseur, de l’accouchement de sa femme et de nombreux rituels ... c'est un peu délicat d'entrer dans son journal intime, mais je vais m'enquérir de la traduction.
_________________
certkiller.org - Cisco 352-001 study guide CompTIA CV0-001 9L0-422 VCPC550 3308
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:19 (2017)    Sujet du message: La Génèse de Moise / livre du principe / Sepher Beraeshith

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo