Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

La Kabbale : Elements fondamentaux,...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 21:37 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

comme nous l'avons deja mentionné

La Kabbale offre des outils afin d’aider le disciple sur le chemin de l’appréhension des mondes supérieurs

1) La Torah, les Noms divins et surtout les lettres qui les composent.
La Torah est la révélation d'où sont tirés les Noms divins qui représentent les notions limites du domaine de l’intelligible.
2) Les Séphiroth et les vertus les signifiants, voiles à travers lesquels
    l'essence divine se manifeste.
3) Les degrés de l'âme et la connaissance des différents mondes.
4) Les voies de la Sagesse et les portes de l'intelligence.
5) Les symboles et les nombres


....

effectuons un bref aperçu de l'arbre de vie ou Otz CHiim ,...

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 21:37 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 21:42 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

L'arbre de vie de la kabbale est un glyphe

un dessin représentant plusieurs idées,
un symbole complexe en vue de réduire en une forme de diagramme
toute force et tout facteur de l'univers manifesté ainsi que l’âme de l'homme
de les relier l'un à l'autre et de les distribuer comme sur une carte

de sorte que les positions relatives de chaque unité
puissent être aperçues et les rapports entre eux devenir palpables


l'arbre de vie est essentiellement un ensemble de rapports d'influence et de réflexion

la ou les philosophes se sont perdues dans les mots
le cabalistique use d'une autre méthode
il propose un symbole sur lequel il pourra méditer
lui permettant de monter par degré aux régions où ses ailes ne peuvent le porter…

L’arbre de vie est moins un système qu'une méthode

Le symbole est à l'intuition ce que les mots sont à la pensée

Le symbole précède la compréhension

ainsi
dans l'arbre de la cabale l'explication de cause cachée
nait soudain des relations aperçues entre les différents symboles qui composent cette synthèse graphique

dans cette synthèse graphique
chaque symbole reflète un nouvel aspect selon le plan où il fonctionne

l'esprit grâce à sa logique d'association de symboles évoquant dans l'esprit des images mais ne les évoquant pas par hasard, obéissant un système d'association nettement définie dans la pensée universelle,

l'esprit fait un bond de tels facteurs connus à un tel autre et ce faisant il traverse certaine distance






« C’est un voyageur dans le désert
qui sait l'emplacement de deux oasis
et fait entre une marche forcée
il n'y jamais osé s'aventurait dans le désert
en partant de la premières oasis s'il n'eût connu la position de la seconde mais à la fin de sa marche non seulement
il en sait bien davantage sur les caractéristiques de cette secondes oasis mais encore a-t-il observé la contrée qui sépare les deux
ainsi il explore graduellement le désert tout en sachant que celui-ci est incapable de nourrir n'importe quelle vie»

ainsi en est-il système de notation cabalistique

Les concepts qui les représentent dépassent la pensée et pourtant la pensée errant de symbole en symbole parvient grâce à eux a fonctionner…

le cabalistique formule donc un symbole concret que les yeux peuvent voir et le charge de représenter la réalité abstraite qu'aucun esprit humain non entraîner ne peut saisir

il sait également utiliser un symbole comme moyen de concentrer sa pensée et d'y injecter certaines idées

il se sert de symboles comme moyen afin de guider sa pensée dans l'invisible, l’incompréhensible,…

l'arbre de vie consiste en 10 sphères ou sephira plus une 11e invisible et 22 sentiers les reliant  symbolisés par les 22 lettres de l’alephbeith
l’ensemble formant ainsi les 32 sentiers de la Sagesse



L’arbre sephirotique, peut être appréhendé comme le système de la balance,
en effet, nous pouvons déclarer que le système de la balance donne lieu a trois relations fondamentales,







l’équilibre entre les plateaux établit un rapport de corrélation

la suspension commune  des plateaux a un point d’appui et le soutien de tout le système par un support évoque un rapport de subordination

le rôle différent des deux plateau dans la pensée introduit entre les termes opposés une différenciation grâce a laquelle se produit un orientation ou un courant

Le glyphe de l’éclair  fulgurant, premier symbole présenté dans les pages qui suivent, glyphe représentant la descente du pouvoir de Mezla, l’énergie de Mezla.

Les pointillés présents sur le glyphe représentent l’abyme, séparant la force et la forme, cet abyme est une zone sans retour…

de plus, il existe  derrière la sephira centrale le voile du temple (Paroketh)

qui ne peut être passé sans un changement de conscience et

 derrière la neuvième sephira,

 le mequoubal doit tendre l’arc de la Promesse (qesheth)

qui permettra la remontée de l’énergie de Mezla

par la voie de la flèche, le sentier de sameckh
 
En plus de ce glyphe de l’éclair fulgurant, la descente de Mezla,

 le symbole des piliers de la manifestation peut être superposé au celui de l’arbre…

ainsi la Kabbale enseigne que toute manifestation est basée sur la dualité, le pilier droit représentant le pôle positif, actif, le masculin  alors que le pilier de gauche représente le négatif, le passif, le féminin.

Cette dualité est en toutes chose y compris dans les sephira

Il reste cependant le pilier central qui est le pilier d’équilibre entre les deux piliers de fonction

L’arbre de vie n’est pas constitue de concepts statiques mais d’idées en mouvement,
en changement, en relation.

La seule unité est dans le non manifesté



Dans le néant illimite, cercle n’ayant pas de circonférence et dont le centre est partout, pro-venant du néant, et dont le symbole le plus proche est le nombre précédant le commencement des nombre, le zéro, ce néant illimite devient la lumière illimite



C’est de ce centre que se cristallise la force,  jaillissante en un point,

 Kéther, la première des sephira, est ce point, qui possède une position mais pas de dimension, il existe de lui-même, on peut lui attribuer le chiffre un

Lorsque la couronne de création est établie, elle devient consciente d’elle-même et n’ayant rien d’autre à connaitre se projette en une image de soi même,

 la seconde sephira, ochmah, la sagesse

Vient ensuite binah ou elle prend l’idée de forme et

descend dans la forme via daath, ou la transmutation entre la force et la forme se réalise dans l’abime qu’est le vide entre la force et la forme.

la sephira invisible, se manifeste comme énergie latente, cinétique et équilibrée respectivement en chésed, geburah et tiphereth,

en chesed et geburah les formes dans lesquelles sont fixées la force, que nous nommons énergie, par ce mot nous désignons la force se fixant  dans la formes, ne se sont pas encore solidifiées en forme, en image, a ces niveaux l’énergie pur est une forme

elle se diversifie en netzach, prend des formes concrète en hod, forme un modèle de base en yesod, et se manifeste physiquement en malkuth.

En netzach se trouve la force de l’imagination créatrice et les émotions en générale,

en hod nous avons les images concrètes des concepts mentaux et tout ce qui s’entend habituellement par mentalité,

en yesod l’esprit subconscient et les instincts,

malkuth contenant l’homme physique




Le passage du non manifester au manifester est comparable a un point-miroir
L’énergie converge en un point unique,
Qui en même temps est un miroir
Ainsi les neuf lettre de ayn soph aur se réfléchissent en Kéther
Donnant les neuf sephiroth
C'est-à-dire les neuf niveaux d’énergie spirituelle et matérielle de monde, reflet des neuf principes de l’existence négative
 

....
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 21:46 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

une étude plus complète pour chacune des sephiroth peut être présentée,...

...suivant l’intérêt porté a la chose,...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 21:54 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

mais avant une petite introduction au concept de sephiroth


Les sephiroth sont les voiles à travers lesquelles l'essence de l'absolu se révèle
ce sont 10 attributs par lesquels elle révèle quelque chose de son essence inaccessible.

Le mot hébreu séphira pluriel sephiroth signifient nombre, l'énumération, on pourrait traduire improprement par numération, on voit par là l'influence des idées platoniciennes, pythagoriciennes, Alexandrine sur la kabbale hébraïque.

On connaît le rôle symbolique du nombre, d'une extrême importance pour Pythagore
En effet le nombre ne se borne pas à la mesure précise de grandeur vue au travers de l'espace ce qui est l'objet primitif et la perception physique mais une portée beaucoup plus vaste aux yeux du Mystique

Les nombres représentent par extension assez curieuse ce qui est dans un visible insaisissable

De ce nombre découle la forme de l'unité, la dualité représentée par une image concrète le male et la femelle, elle désigne ainsi  les principes qui impliquent au sein du tout le caractère foncier de l'opposition, il est à remarquer qu'il s'agit ici une image très poussée dans la nature abstraite et pas simplement d'un souvenir sexuel issu de son refoulement.

En effet s’est en faisant table rase de tout ce qui se rattache à la libido de caractère freudienne que les éléments sexuels s'abolissent, sans doute, l'acte merveilleux de la procréation l'apparition extraordinaire d'un nouveau terme, de nouveaux êtres ;  cet acte qui en soi et tout un mystère… ; dans la haute antiquité, les anciens percevaient ces deux éléments hétérogènes lors d’un fait réel, celui de l'acte de créateurs

parfois les sephiroth portent également le nom de couronne ou de lampe ; le premier nom celui de couronne étant le nom même de la première sephira,  de celle qui est la source et la synthèse de toutes les autres et lampe qui exprime que ce sont des instruments pour la manifestation de la lumière…

les sephiroth nous font pénétrer dans le domaine de l'absolu elle permet en quelques sorte de s'adapter aux conditions de la relativité, leurs systèmes expriment les conditions d'intelligibilité et d'existence de toute réalité dans l'absolu ;

les séphiroth expriment l'adaptation de la nature absolue aux conditions de la relativité en fonction de la vie,

les sephiroth sont des émanations

Au point de vue énergétique, une sephira correspond a un niveau vibratoire donné, mais pour la conscience de l’homme cela est perçu en tant qu’état de conscience

les sephira ont un caractère féminin en regard des sentiers qui eux présentent un caractère masculin, dans le sens où,  au niveau d’un sephira, l’énergie se trouve a des taux vibratoires constants, par conséquent statique, alors que l’énergie évolue le long d’un sentier qui est donc, lui, dynamique, actif.

Nous pouvons déclarer également que Séphira (au singulier) provient certainement du mot Sappir, qui veut dire Saphir et symbolise la lumière condensée

La kabbale considère donc que la manifestation primordiale de l'absolu en relatif est fondée sur le nombre

en effet le passage de l'absolu ou relatif implique avant tout la transition de l'unité à la distinction
et toute distinction repose essentiellement sur le nombre
remarquons que le nombre est primordial à l'égard de la distinction des qualités, non pas à titre de dénombrement arithmétique, mais à titre de fonctions d'algèbre métaphysique.
Il est important de noter que c’est en se substituant à l'absolu le rapport de l'un à ce qui ne plus un c'est-à-dire à l'autre que nait la relation

chaque sephira est une phase d'évolution dans le langage familier
ce sont les 10 émanations sacrées

les sentiers qui les relient entre elles sont des phases de conscience subjective
les degrés ou grades par lequel l'âme développe sa compréhension du cosmos ; les sephiroth sont objectives, les sentiers sont subjectifs

ainsi les dénominations des sephiroth sont tirées de concepts qui marquent l'acte unificateur dans le savoir et l’être
et dans leur rapport l'aspect savoir correspondre aux sephiroth supérieurs l'aspect êtres viendra ensuite
l'aspect opération apparaîtra comme résultante inférieure des deux précédents

nous pouvons dire de façon générale que les sephira exprime l'acte concret qui unifie le savoir et institue les conditions de la pensée, qui produit l’être et détermine les conditions de la réalité et qui assure l'éclosion,  la subsistance et l'achèvement de la pensée et de la réalité au sein de la relativité

Ce sont diverses conditions de l'acte émanant de l'absolu pour se rendre manifester par le relatif à travers le relatif et à l'égard du relatif
L’absolu s'irradie donc à travers les énumérations ou sephiroth

Ainsi vu sous l'aspect symbolique,
le mythe du couple primordial d'Adam et d'Eve
est la représentation des lois de polarités de l'univers
D’abord en équilibre, au moment de perfection dans la création.
Puis cet équilibre est rompu par le fait qu'au moment où la création se fit, les premières émanations de lumière infinie beaucoup trop fortes ne purent être contenues dans les réceptacles (Kelim) qui se brisèrent alors
La Kabbale appelle cet incident Chvirath ha kelim (bris des vases), et leurs Nitsotsoth (éclats) furent dispersées et pénétrèrent dans les formes inférieures d’existences. Ceci est symbolisé par le «fruit de l'arbre» détaché par Eve et qui produisit la chute. Le serpent à partir de cet instant rampe dans les profondeurs, il symbolise les résidus de ces vases que l'on appelle Klipoth (coquilles), se sont les sources des désirs sensuels dans la nature humaine.

Trois Klipoth sont entièrement obscures et mauvaises, une
quatrième contient un peu de bien, une parcelle de lumière, son nom est
Klipah Nogah (coquille translucide) .

Pour La kabbale le côté obscur du monde s'appelle
Sitra Ahara (l'autre côté), c'est-à-dire le côté qui n'est pas celui de la
sainteté .

Derrière chaque lumière, chaque Séphira, se dissimule l'obscurité

 Si l'homme dans son expérience et son ascension ne développe pas
en lui le discernement spirituel, il s'expose au déséquilibre ; soit il recevra
trop de lumière qu'il ne pourra supporter comme pour les vases brisés,
soit il glissera dans l'obscur et provoquera sa chute.
Tout ceci est valable à tous les niveaux de l'expérience, même dans les plus élevés ; la Kabbale est la voie du juste milieu.


Revenir en haut
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 8 Aoû - 22:22 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

A noter qu'à l'origine l'arbre de vie n'était pas représenté ainsi.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 10:07 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

.. en effet, il existe de multiple façon de représenter cet arbre,...

cercles concentriques
disposition circulaire de certaine sephiroth
groupement particulier de certaine sephiroth










mais on mon humble avis la représentation présentée ici me semble la  plus adéquate pour un entrée en matière,...
Revenir en haut
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 10:46 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

Il y a aussi une forte possibilité que l'arbre de vie dérive directement de la symbolique de la menorah.

Voir par exemple cette représentation :


Si tel est le cas, l'arbre de vie est une symbolique spirituelle de l'homme : le chandelier menorah composée de ces 7 branches est le symbole de la présence de Dieu (shekhinah).

S'interroger sur la signification de l'arbre de vie reviendrait donc à s'interroger sur le sens de la shekhinah, de cette présence sainte, du Rua'h ha-Kodesh.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 13:44 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

en effet menorah ,  pro-vient de la flamme qu'est Schékhinah , la présence de Dieu

Schékhinah que nous devons faire descendre a l'aide de la kawanna dans le but d'atteindre le deveqout

...l'arbre de vie peut s'apposer  a la symbolique  spirituelle de l'homme
mais ne peut pas y être "réduit"



 
Citation:

S'interroger sur la signification de l'arbre de vie reviendrait donc à s'interroger sur le sens de la shekhinah

oui, Mais bien plus encore,...

rem : le chandelier à sept branches pourrait  aussi etre un équivalent, et un héritier, de l’« arbre babylonien de la lumière »
voire d’un antique « arbre sacré »,...
Revenir en haut
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 16:57 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

salut,
 
Citation:

Schékhinah que nous devons faire descendre a l'aide de la kawanna dans le but d'atteindre le deveqout


La dévekout est un simple mode de vie conforme à la sagesse, c'est la sagesse active.
La tradition hébraïque dit que la dévekout se manifeste dans l'action humaine, la spiritualité se manifeste dans le quotidien. Je ne pense pas qu'il y ai besoin d'une technique particulière pour atteindre la dévekout, ni même qu'il y ai quelque chose à atteindre. De ce point de vue, je suis d'accord avec toi car pour qu'il y ai de la sagesse en œuvre, il faut un minimum de kavana (intelligence du cœur / direction du cœur).

 
Citation:

l'arbre de vie peut s'opposer a la symbolique spirituelle de l'homme mais ne peut pas y être "réduit"


Je ne le pense pas.
Je pense que cet arbre mystique est une métaphore de l'homme spirituel, un homme sans visage comme le dit le Livre du Deutéronome 31.

 
Citation:

le chandelier à sept branches pourrait  aussi etre un équivalent, et un héritier, de l’« arbre babylonien de la lumière » voire d’un antique « arbre sacré »


C'est une thèse actuelle possible mais il est aussi possible que les juifs aient créer leur propre arbre de vie, différent de ceux des peuples mésopotamiens (mesu, kiskanu, etc.) et cananéens (l'ashère). Je pense pour ma part, 1/ que la construction de la menorah puis de l'arbre des sefirot en exode 25 s'inspire des arbres de l'Illumination de la vallée de l'Indus, et/ou 2/ que sa symbolique est à considérer sous l'angle spirituel : l'arbre de vie et la menorah ne seraient que la représentation symbolique et imagée d'une réalité spirituelle qu'auraient conçu les érudits juifs (l'histoire du judaïsme montre qu'ils ont sans cesse essayer d'optimiser leur représentation).
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 17:34 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

Ase a écrit:

salut,
 
Citation:


Schékhinah que nous devons faire descendre a l'aide de la kawanna dans le but d'atteindre le deveqout



La dévekout est un simple mode de vie conforme à la sagesse, c'est la sagesse active.
La tradition hébraïque dit que la dévekout se manifeste dans l'action humaine, la spiritualité se manifeste dans le quotidien. Je ne pense pas qu'il y ai besoin d'une technique particulière pour atteindre la dévekout, ni même qu'il y ai quelque chose à atteindre. De ce point de vue, je suis d'accord avec toi car pour qu'il y ai de la sagesse en œuvre, il faut un minimum de kavana (intelligence du cœur / direction du cœur).

 
Citation:


l'arbre de vie peut s'opposer a la symbolique spirituelle de l'homme mais ne peut pas y être "réduit"



Je ne le pense pas.
Je pense que cet arbre mystique est une métaphore de l'homme spirituel, un homme sans visage comme le dit le Livre du Deutéronome 31.

 
Citation:


le chandelier à sept branches pourrait  aussi etre un équivalent, et un héritier, de l’« arbre babylonien de la lumière » voire d’un antique « arbre sacré »



C'est une thèse actuelle possible mais il est aussi possible que les juifs aient créer leur propre arbre de vie, différent de ceux des peuples mésopotamiens (mesu, kiskanu, etc.) et cananéens (l'ashère). Je pense pour ma part, 1/ que la construction de la menorah puis de l'arbre des sefirot en exode 25 s'inspire des arbres de l'Illumination de la vallée de l'Indus, et/ou 2/ que sa symbolique est à considérer sous l'angle spirituel : l'arbre de vie et la menorah ne seraient que la représentation symbolique et imagée d'une réalité spirituelle qu'auraient conçu les érudits juifs (l'histoire du judaïsme montre qu'ils ont sans cesse essayer d'optimiser leur représentation).

 a mon sens la dévekout est l'union mystique, l'adhesion mystique a Dieu


j'ai ecrit Apposer non opposer... Wink

pour ce qui est de l'inspiration des arbres de l'Illumination de la vallée de l'Indus .. Okay

ou je ne te rejoins pas ce que tu fais deriver l'arbre de la menorah et que tu "Reduis" celcui-ci a une dimension spirituelle,

a mon sens il es tplsu que cela,...

l'arbre est moins une systeme qu'une methode...

c'est un outils et quel outils,...

c'est a mon sens je me repete la passe partout des portes,...
Revenir en haut
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 18:02 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

 
Citation:

la dévekout est l'union mystique, l’adhésion mystique a Dieu


L'union mystique est une forme de sagesse active.

 
Citation:

j'ai écrit Apposer non opposer


Ok je ne connaissais pas le terme.
Dans ce cas oui l'arbre de vie s'appose (signe) cette symbolique.

 
Citation:

ou je ne te rejoins pas ce que tu fais dériver l'arbre de la menorah et que tu "Réduis" celui-ci a une dimension spirituelle


Je dérive celui-ci de celui-là parce que la menorah me semble être un symbole antérieure à l'arbre des sefirot.
Maintenant je peut me tromper puisque ma connaissance de l'histoire des symboles juifs est maigrichonne.

 
Citation:

l'arbre est moins une système qu'une méthode : c'est un outil


Je ne dit pas le contraire. Pour moi c'est comme une équation (cf. ce que j'ai dit plus haut).
Mais le domaine d'application de cette équation est l'homme spirituel, les mondes spirituels.
Maintenant si on le considère comme un outil au sens matériel je ne suis pas d'accord : en rien cette représentation ne me fournira les plans pour construire une maison, ni me permettra d'enfoncer les clous au mur.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 9 Aoû - 18:16 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

...

 
Citation:
Maintenant si on le considère comme un outil au sens matériel je ne suis pas d'accord : en rien cette représentation ne me fournira les plans pour construire une maison, ni me permettra d'enfoncer les clous au mur.

...

entierement d'accord avec toi,...

... effectivement ce dont traite la kabbale est essentiellement les mondes spirituels

mais personnellement j'elargirais le champs d'action  de cet outils en rien materiel,
vers un champs plus large,...

...a suivre,....
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 319

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 06:32 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

Idea Est ce qu'une approche plus "sexuelle" de ces representations est possible ?

L'arbre de vie ... qui autre que la femme peut etre considérée comme un arbre de vie ?

L'arbre de la connaissance - le terme "connaitre" a une signification bien particulière dans l' antiquité qui veut dire
"connaitre intimement , sexuellement"

Schékhinah (= Sophia ?) tou ces noms finissant en "A" réfère au principe feminin je pense. D'ailleurs beaucoup de prenom féminin ont gardé ses racines de terminaison ppar le son A

Dans les temps néolithiques et premiers temps des civilisations , c'ets la déesse mère qui etait le symbole ultime du divin, et non pas un dieu masculin.

Il y a une forte présomption à penser que les premières sociétés etaient organisées en matriarchat. j'en veux pour preuve les statues de déesses paléo- et néolithique retrouvées en grand nombres (par rapport au peu de representation masculine) ; des statues de femmes qui etaient sur des trones , et quelques temoignages d'historiens antiques qui se réfère à ce modèle et à cette epoque:

"Tout cela explique pourquoi la reine reçoit plus de puissance et de respect que le roi, et pourquoi chez les particuliers l'homme appartient à la femme, selon les termes du contrat dotal, et qu'il est stipulé entre les mariés que l'homme obéira à la femme. " (Diodore de Sicile - Livre I - histoire universelle)

A l'opposé le judaisme est un systeme exclusivement patriarchal ( comme les autres religions du Livre). Il n'ets plus question de laisser à la femme un quelconque pouvoir divin. Donc on remplace le chemin d'un accès et d'une communion avec le divin qui se faisait au départ par la femme , par un autre chemin codé resrevé aux hommes cette fois.

A contraire via des mythes comme "adam et Eve " " la faute d' Eve dans le jardin" (dont on connait toutes les références sumériennes qui ne sont pas du tout et initialement dans cette optique de recit) , on culpabilise , voire diabolise la femme "responsable" de la chuet de l' homme ...

Je ne fais pas de procès d'intention . Peut etre y a t il de très bonnes raisons historiques à cet eventuel changement de paradigme (inversion de pouvoir entre le feminin et le masculin) dans les sociétés anciennes. Je veux simplement apporter cet angle de lecture possible.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 07:07 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

....

Pour ce qui concerne les permiers temps,...
 

il faut a mon avis différencier

//la survivance entant que chasseur (paleolithique)

relation d'ordre religieux avec le monde animal
chasseur, guerrier , conquérant,
ici nous sentent intuitivement la place dominante du sexe masculin
voire de l’activité sexuelle



//la survivance en tant qu'agriculteur (meso/neo lithique)

qui supplante les relation d'ordre religieux avec le monde animal et les valeur "paleolithiques"
par ce que certains appelle la solidarité mystique entre l'Homme et la végétation
la sacralite des femmes est mise au premier rang,
elles jouent un grand role la domestication des plantes
la fertilite de la terre est solidaire de la fecondite feminine
car elle connaissent le mystere de la "creation"


il est a remarquer que la sacralité feminine et maternelle n'etait pas ignoree au paleolithique
mais l'agriculture en augmente la puissance

...


 
Citation:



Donc on remplace le chemin d'un accès et d'une communion avec le divin qui se faisait au départ par la femme




la perso je n'adhere pas,...
"qu'au depart l'acces au divin etait fait par les femmes",...

a mon sens les premier contact avec le "divin" sont realises par
"les chamanes prehistorique" lors d'etat alteres de consciences,...



maitenant je pense qu'il ne faut pas confondre relation d'ordre religieuse
et systeme de societe (patri/matri arcale)
meme si comme on le sait les unes influencent grandement les autres,...

.......................



 
Citation:
Est ce qu'une approche plus "sexuelle" de ces representations est possible ?

je dirais au contraire qu'il faut justement s'en éloigner,...
En effet s’est en faisant table rase de tout ce qui se rattache à la libido de caractère freudienne que les éléments sexuels s'abolissent

le positif construit, est une force Kinetique, stimulatrice, masculin
le negatif detruit   est une force Statique, féminin





 
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 319

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 08:31 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

alamata a écrit:


a mon sens les premier contact avec le "divin" sont realises par
"les chamanes prehistorique" lors d'etat alteres de consciences,...



maitenant je pense qu'il ne faut pas confondre relation d'ordre religieuse
et systeme de societe (patri/matri arcale)
meme si comme on le sait les unes influencent grandement les autres,...


Pour le reste je suis d'accord , et en particulier sur l'association fecondité de la femme / fertilité de la terre
qui résume tres bien cette image de "déesse mère" Okay

Maintenat sur ce point de vue là . Justement il me semble que le chamanisme connait une evolution sensible avec l'evolution des modes de vies . Il passe d'un chamanisme pratiqué par les chasseurs (pour le gibier ) à un chamanisme d'agriculteurs / eleveurs . Ou justement la vision mystique se "verticalise" . On ne va plus chercher les esprits dans des grottes ou au fin fond d'une foret , mais a travers le ciel et les racines de la terre , element indispensable pour l' agriculture (un apporte l'eau , de l'autre la plante surgit , se nourrit). Mentalement l' image est un arbre , ce qui fait le lien entre ciel et terre.

De la même façon du fait de l' elevage le dieu " Ours" ou le dieu "cerf" et remplacé par le " dieu vache " ou le dieu " taureau".

Maintenant chamanisme puis religion / société sont indissociables . Si les sociétés agricoles etaient matriarchale ou mettait au centre de leur vie les valeurs de fecondité / fertilité , il y a des chances que les chamanes soit majoritairement feminins aussi. Il ya des chances que le principe feminin soit aussi la voie royale.

Au fil de l'evolution vers le stade civilisation ça a tendance à s'inverser . Par exemple chz les sumerien la déesse mèere est Ninhursag , Enki a un role essentiellement de fecondeur , et quand il feconde toutes les divinités qu'il met enceinte accouche de filles et represente des elements naturels ( l' herbre, la prairie , la laine etle filage , etc...).
Au fil de leur mythologie Ninhursag se fait de plus en plus discrete pour finalement disparaitre , tandis que la Trinité sumerienne au pouvoir devient An / Enlil / enki . Seule Inana rappelle le principe feminin ancestral fort voir même guerrier, et pretend pouvoir elle aussi diriger une ville et civilisation en volant les ME ( à Enki) . a Noter l'image ; Les ME sont maintenant du ressort exclusif d'un dieu masculin, si une femme veut le pouvoir , le partage n'est pas possible , l'unique solution restant ... la séduction ou la ruse ...
Plus tard encore C'est Marduk qui définitivement liquide le principe feminin revoltée incarné par Tiamat ...

Ce n'est pas l' apanage des patriarches ou des religieux que de faire une religion "masculine" , ça a suivit l' evolution sociétale.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 319

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 08:41 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

alamata a écrit:
....

le positif construit, est une force Kinetique, stimulatrice, masculin
le negatif detruit   est une force Statique, féminin



Oui sans doute, mais dans le modèle / l'esprit de ceux qui ont redigé ça ... ça confirme ce que je disais plus haut , qu'il y a eu une masculinisation evidente de la religion , avec une diabolisation du feminin (si diabolisation ets trop fort du moins une association à des images négatives)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 08:47 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

...merci pour la clarification,.... Okay

la question pourrait se formuler de la sorte,...


 
Citation:

 qu'est ce qui a initie la masculinisation de la religion,...

Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 319

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 09:03 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

Franchement ce ne sont que des hypothèses à mon niveau... L' histoire de l' humanité sans doute:
l' age de bronze et la fabrications d'armes , La barbarie , les invasions ... Question

J'ai peur de tomber dans des clichers Mr. Green mais bon face à la violence et la guerre , la réponse la plus adaptée semble plus "virile et masculine". Il vaut mieux un Dieu des armées pour mener ses troupes qu'une déesse de la prairie Laughing quoique il y a des contre exemples avec ishtar , inana, athena mais disons que là c'est plus pour exciter r les hormones des soldats (puisque c'est souvent de très belles femmes à la fois déesse de l' amour et de la guerre)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 10:08 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

..perso,...

je dirais que cela est du a la chute de plus en plus profonde dans la matiere,...
ce qui induit un eloignement de la source primordiale
donc une perte de contact avec celle ci,...

si nous regardons de plus pres la cosmogenese esoterique,...

nous pouvons dire ceci,...

La Mer, Mere,
l'Espace (l'espace est la seule chose eternelle que nous soyons capable d'imaginer)

est la cause eternelle Toujours presente du Tout

a jamais incomprehensible,immmuable, ininfluence par la presence ou l'absence...

CELA (ma) est la CAUSE sans CAUSE de l'Esprit et de la Matiere
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 10:38 (2011)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,... Répondre en citant

Si maintenant nous appliquons  cette analyse a la religion summerienne...

Ninhursag est  La Déesse-Mère

tandis que

Nammu

est  la mer primordiale, créatrice du TOUT

Mère, qui a donné naissance au Ciel et la Terre et mère primordiale

qui a donné naissance aux Déesses et Dieux de l'Univers


Elle a donné naissance à un ciel (An) et Ki (terre), ainsi qu' En-ki


 nous retrouvons ici le theme des eaux primordiale imaginees a la fois comme une totalite  divine et cosmique

la mer primordiale est identifiee a la Mere originel
qui engendra par parthenogenese,
le premier couple AN et KI de leur union naquit EN-Lil
ce dernier separant ses parents

An enleva le ciel vers le haut
et ENLil emporta avec lui sa mere

en-ki marié a Ninhursag  est le frere d'en-lil...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:00 (2016)    Sujet du message: La Kabbale : Elements fondamentaux,...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo