Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Energie
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Questions à nos spécialistes et réponses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 13:09 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

je me permet d'ouvrir ce topic afin de d'essayer de cenrtaliser
toutes les quetions et reponses concernant

l'Energie

qui je crois peut s'averer etre un bon lien,fils conducteur
(religion= religare=relier)

pouvant peut etre permettre de conjuguer

physique et meta-physique,....
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 13:09 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 13:20 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

L’énergie se manifeste sous deux formes :

    l’énergie cinétique d’une masse en mouvement ;
    l’énergie potentielle des forces d'interaction s’exerçant entre des systèmes.


concept d'énergie dans toutes les branches de la physique :

    en mécanique ;
    en thermodynamique ;
    en électromagnétisme ;
    en mécanique quantique ;
    
    en chimie.


on ne peut la nier 
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 13:23 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Je salue ton effort de synthèse. Ok toutes les informations et elements qu'on trouvera en rapport avec l' energie on les postera içi Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 13:39 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Energie /Matiere

La matière occupe de l'espace et possède une masse.
tout ce qui a une masse est de la matière ou de l'antimatiere
                                  

Cette équivalence masse-énergie est toujours vérifiée, dans toutes réactions
=> toute matiere est Energie
      les hommes sont matiere
donc
       l'homme est Energie
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 13:43 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Mitra a écrit:

Je salue ton effort de synthèse. Ok toutes les informations et elements qu'on trouvera en rapport avec l' energie on les postera içi Okay


... merci a toi,... Okay

j'espere qu'on pourra aboutir a des choses etonnantes
..
mais cela je n'en doute pas,...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 14:20 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

En première info etonnante j'ai lu qu'une ceinture d'anti matière (qu'on cherche souvent bien loin ou a reproduire en impliquant une technologie ultra lourde) s'etait formée autour de la terre Exclamation

http://www.planet-techno-science.com/ciel-et-espace/de-lantimatiere-autour-…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 14:40 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

 
en parlant de chose etonnante,...

Energie Noire

forme d'énergie inconnue en laboratoire
emplissant tout l'Univers
dotée d'une pression négative, qui la fait se comporter comme une force gravitationnelle répulsive

en termes de densité d'énergie,elle est
la composante majeure de l'univers.
Elle représente 65% à 80% de la densité d'énergie totale de l'univers

en 2011 sa nature reste inconnue
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 15:18 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Énergie du vide

employé pour désigner deux notions a priori différentes :


se trouvant presqu'aux antipodes de l'echelle de grandeur actuelle

sur des échelles cosmologiques


La densité moyenne d'énergie du vide
mise en évidence par l'observation de l'accélération de l'expansion de l'univers.

Cette densité d'énergie calculée à partir de ces observations (de l'ordre de 10-29 g.cm-3)
est associée à l'énergie sombre, ainsi qu'à la constante cosmologique.


à de très faibles échelles

densité moyenne d'énergie et de pression
engendrée par les fluctuations du vide quantique
effet casimir dû aux fluctuations du champ électromagnétique

Le vide
toute les grandeurs qui les caractérisent ont des valeurs moyennes nulles à l'exception près de l'énergie
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 20 Aoû - 08:42 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Du photon

le photons
particule dont la masse exposee a une
resonnance inverse aurait une vibartiaon
servant uniquement au transport d'E,
au passage du flux,
vibrant donc a la longeur d'onde
de la source emettrice du photons
puisque la vibration inverse annule la masse
il ne reste plsu que l'influx

ce qui impliquerait que la limite de la lumiere est due
a l'Energie emettrice
et la longeur d'onde reel
cad celle de l'ensemble moins les longeur d'onde resistante ( venant freiner la vibration emmetrice),...
et les longeur d'onde catalisante ( venant amplifiee la vibration emmetrice)
puisque le photons a une masse contrebalancee
par une source d'onde inverse (de raisonnance inverse)
a la masse du photons
qui au repos a une masse

mais pas en mouvement puisque
puisque son mouvement n'est du qu'a l'influx
au transport
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 11:36 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Salut,


Je laisse un peu passer la canicule pour réfléchir à tout cela.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 16:06 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Quand on parle de masse du photon, il s'agit de la masse au repos. Et au repos, le photon équivaut à un quantum 0. Sa masse est donc nulle. Si sa masse au repos n'était pas nulle, il n'atteindrait pas la vitesse de la lumière. 


Mais par contre, quand il y a transfert, la masse du photon est équivalente à son énergie ( E = MC2 ) : c'est le principe d'équivalence qui fait qu'à toute énergie correspond un masse -> Quand le photon se déplace à la vitesse de la lumière, il possède une énergie proportionnelle à sa fréquence : un photon gamma, ultraviolet sera plus "lourd" qu'un photon visible (sous forme de rayon lumineux). Pareillement, le grain d'une émission radioélectronique sera encore plus fin que celui d'un rayon visible.


Contrairement à l'équivalence de la masse-énergie durant l'émission de photons, la masse au repos est immuable. Quel que soit le référentiel, le point d'observation, le photon se propage à la vitesse de la lumière. Par contre, si la masse d'un objet, d'un corps de la physique, n'est pas nulle au repos, sa vitesse varie en fonction du référentiel lorsque il se déplace, et cet objet ne peut atteindre la vitesse de la lumière, il se désintégrera avant puisque sa masse d'origine l'obligera à atteindre la vitesse de la lumière en accélérant, jusqu'au point où sa masse deviendra critique : il produira trop d'énergie pour lui-même. Il tendra donc à ne devenir lui-même que de l'énergie, ou à s'effondrer sous la charge.


Oui, parce qu'il y a la masse mais aussi la charge. Quand la masse d'un corps devient énergie, il se charge. Le corps en question devient un accumulateur  de charge (l'énergie produite étant celle de l'électron) : tout dépendra de la faculté du corps à stocker, conserver et résister à cette énergie, qui, à la vitesse de la lumière, est tout simplement beaucoup trop intense pour qu'un corps puisse la supporter. 



Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 12:36 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Citation:
Energie Noire

forme d'énergie inconnue en laboratoire
emplissant tout l'Univers
dotée d'une pression négative, qui la fait se comporter comme une force gravitationnelle répulsive


L'énergie ou matière noire est une énergie hypothétique. C'est un postulat développé pour rendre compte d'observations concernant la masse dynamique des objets galactiques, leur gravitation et les fluctuations du fond cosmologique.

On peut résumer en disant : il nous manque un paramètre essentiel. Il existe donc une forme d'énergie, peut être également aussi, une force interactionnelle, une particule, dont nôtre ignorance fausse certains calculs. Par exemple on observe des amas d'étoiles dont la masse lumineuse est largement supérieure à la masse dynamique. On observera également dans les années 70 que les étoiles des galaxies-spirales peuvent tourner plus vite lorsque elles sont dans la périphérie de la galaxie que lorsqu'on se rapproche du centre de celle-ci.

IL y a bien sûr plusieurs possibilités :
1 - Nous connaissons mal les objets cosmiques tels que les étoiles neutrons, les trous noirs, les naines brunes, mais aussi des nuages moléculaires intergalactiques; c'est à dire des phénomène généralement difficiles à observer, pouvant interférer sur l'équilibre des forces d'un système galactique.
2 - Mais les décalages entre l'énergie qui devrait être produite par la masse réelle d'un objet cosmique et l'énergie observée est parfois tellement grande (jusqu'à 500 fois, voire plus) nous conduit à penser qu'il existe probablement un facteur inobservable d'ordre physique : de la matière -> une matière noire, noire parce qu'elle n'émet pas de lumière et devient donc inlocalisable.

Mais il y a une différence entre la physique à proprement dit et la cosmologie. Objectivement, on peut expliquer qu'un corps émet plus d'énergie qu'il en possède, en faisant appel à des subtilités de la mécanique quantique et également, de la physique nucléaire. La masse dynamique d'un objet cosmique ne suffit pas à déterminer la masse lumineuse : on a des nébuleuses chaudes qui sont très lumineuses et des nébuleuses froides qui ne le sont presque pas. Donc il faut imaginer qu'il existe des objets quasiment inobservables, car sombres, qui peuvent avoir une énorme influence sur la gravitation des étoiles environnantes ou même des galaxies.

Plus un objet est chaud, plus il émet des ondes électromagnétiques. Mais un objet froid, lui, devient pour nous, un néga-objet qui peut n'émettre aucun spectre, ou sinon extrêmement faible. Mais selon sa propre masse dynamique, son influence peut être très grande.

C'est évident qu'il y a encore beaucoup de choses à connaître ou à éclaircir. L'univers est très vaste et on n'est pas au bout de nos peines.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 20:43 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Citation:
ce qui impliquerait que la limite de la lumiere est due 
a l'Energie emettrice


Il y a d'immenses subtilités dans la compréhension de ce qu'est la lumière. C'est un transfert d'énergie élémentaire. Sans doute l'une des premières formes d'énergies ayant existé dans les premiers instants de l'univers, lorsque les électrons et positrons libérés, composant le plasma primordial, ont vu leurs premières interactions se produire.

Dans ces premiers instants, la matière n'existait pas encore à proprement dit. Pour qu'il y ait de la matière, il fallait d'abord que l'univers se refroidisse. Lorsque l'univers se présentait encore à l'état d'impulsion d'énergie élémentaire, une énergie telle que la lumière ne se distinguait pas du reste. Il y avait seulement de l'énergie élémentaire qui se propageait dans tous les sens à partir d'une source. l'univers ressemblait à une sorte de grand flash au coeur duquel rayonnait une température extrême. Cette température originelle dont il existe encore des traces aujourd'hui traduisait l'état d'extrême excitation, les fréquences très élevées, qui agitaient les particules. La question est de savoir exactement quelles particules élémentaires sont la cause de l'excitation de toutes les autres.

Dans l'origine de l'apparition de l'univers, dans la notion de vide quantique, il y a un paradoxe semblable à celui de la métaphysique, qui concerne la vacuité des choses - pour la physique notamment, la vacuité des particules virtuelles telle le photon - qui rend difficile la compréhension de l'existence première des choses, et pour le métaphysicien, la distinction entre l'être qui est essentiellement du vide et le non-être qui est le vide lui-même.

Dans la mécanique quantique, les particules élémentaires sont et ne sont pas - dans le même temps. Si les particules existent, c'est selon le principe d'une probabilité quantique. Elle ne peuvent pas être considérées comme des corps finalisés de la physique du fait qu'elle ne possède pas de masse, leur existence ne tient que dans le fait d'une interaction.

Dans un espace tel que le nôtre, une interaction est observable, du fait qu'elle est produite dans une relation énergie-matière qui inclue des transferts d'énergie dans l'espace et dans le temps. Mais il ne faut pas oublier que, quel que soit le référentiel, ce transfert d'énergie qu'est la lumière, franchira l'espace et le temps avec la même vélocité.

Autrement dit, quel que soit la vitesse à laquelle je me déplace, j'observerais toujours la lumière se propager à 300 000 km/s.
Pourtant nous savons que lorsque 2 corps physiques se déplaçant à une vitesse donnée servent de référentiel pour observer la vitesse de l'un ou de l'autre, ces vitesses s'ajoutent, se soustraient, se divisent ou se fractionnent. Autrement dit, si 2 voitures se croisent en roulant chacune à 60 km/h, chaque conducteur verra l'autre aller en sens contraire à 120 km/h. Logique.

Mais pourtant la relativité fait que ce n'est pas toujours vrai, notamment dans le cas où la vitesse donnée tend à se rapprocher de celle de la lumière.

Et c'est la où ça se complique énormément : la relativité d'un côté, et la nature des éléments physique qui sont concernés.

- Quand un corps physique traverse l'espace, c'est le déplacement d'un corps dans l'espace. Ce corps se distingue de l'espace dans lequel il est, et son déplacement ne dépend pas de l'espace mais seulement de sa propre inertie.
- Mais quand la lumière franchit une distance à travers l'espace, c'est un transfert. Pour le photon, l'espace est un supraconducteur. S'il n'y a pas de transfert, le photon vaut 0 quantum : il n'y a pas de transfert mais il y a l'espace. S'il y a transfert, alors le photon vaut 1 quantum. 0/1 c'est binaire.

Or 1 quantum, c'est le produit de la vitesse de la lumière (C - la constante "celeritas" = 300 000 km/s) par la fréquence ('h' de Planck) par la masse et la charge. Si ce produit n'équivaut pas 1 quantum, on a un tachyon d'hyperluminance, un baryon subluminique, mais pas un photon, soit ces corps peuvent être produits par une masse négative ou positive, mais pas une masse nulle comme le photon. Ce qui nous donnera des particules (théoriques) qui n'ont rien à voir avec le photon.

En fait, la vitesse de la lumière, c'est la vélocité propre permise dans l'espace lorsque la masse au repos d'une particule est nulle et qu'elle possède le même spectre qu'un corps noir. Toutes les émissions donc qui sont apparentées au photon, telles les ondes électromagnétiques, se propagent à la même vitesse de tranfert et selon les mêmes modalités.

C'est donc l'espace lui-même qui est la clé de ce transfert.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 09:20 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Salut,..;

de retour,...

  
 
Citation:
  ""Si les particules existent, c'est selon le principe d'une probabilité quantique""


 un nuage probalistique de presence qui est modifie simplement par le fait d'etre observe ....



si je comprend bien

on peut ici distinguer  2 modalites de l'Energie

quand:


---/deplacememnt = corps physique traversant l'espace,

qui est une fonction  de sa masse inneritelle
pas de l'espace

en sachant que la presence de masse inertielle implique la relativite de referenciel



---/tansfert =  E=mc²

qui est fonction  de sa masse (nulle, dans le cas qui nous occupe)   
et de sa charge
et porpotionnellement a sa frequence

.....
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 09:22 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Toute Energie est bi/polaire,..., polarisee

Dernière édition par alamata le Sam 27 Aoû - 09:28 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 09:25 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

...


 
Citation:

à s'effondrer sous la charge


...


Dernière édition par alamata le Mer 4 Avr - 18:16 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 09:30 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Le deplacement est a la masse ce que le transfert est a l'Energie

une modalite de porpagation dans l'espace,....

effectivement il semble qu'un point important soit la notion d'espace,...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 09:33 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

...


 
Citation:
Quand la masse d'un corps devient énergie, il se charge. Le corps en question devient un accumulateur  de charge
on pourrait faire de belle pile ,....

...
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 11:27 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

Salut,


alamata a écrit:
 un nuage probalistique de presence qui est modifie simplement par le fait d'etre observe ....


Ce n'est pas le fait d'observer qui altère l'observation, mais l'observateur et/ou les instruments d'observation et de mesure.
L'observateur et ses instruments possèdent une masse, un champs électronique, qui altèrent les paramètres de mesure. Et si, dans le cas des particules élémentaires, la méthode d'observation altère les paramètres de mesure, cela signifie que c'est la masse des particules elle-même qui est altérée, car ces particules n'existent qu'en fonction de leur charge, masse, et fréquence.

C'est la problématique de l'expérience Gleyzes-Kuhr (2006, c'est très récent) : il s'agissait de mesurer des particules telles que le photon sans qu'il y ait interférence entre l'observateur et l'objet l'observé (en l'occurrence l'énergie d'une particule) , en confinant les particules dans un espace à -273° se situant entre 2 miroirs espacés de 2,7 cm : un piège à photons qui augmente leur réflexion. Ainsi le photon est piégé pendant 0,13 sec, parcourant 1 milliard de fois la distance entre les miroirs, ce qui donne le temps de calculer les variations électroniques permettant de mesurer l'énergie réelle du photon.

Quand je parlais de probabilité quantique, je voulais plutôt dire : un indiscernable quant à la prévision de l'éventuelle émergence d'une particule dans un lieu donné.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 14:32 (2011)    Sujet du message: Energie Répondre en citant

...

l'impossibilite de savoir simultannement la vitesse  et  la position

...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:57 (2016)    Sujet du message: Energie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Questions à nos spécialistes et réponses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo