Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Questions à nos spécialistes et réponses
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 05:36 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

C'est la question que je me pose aujourd'hui , en m' etant rendu compte que probablement:

- Les lettres des alphabets (pheniciens et hebreux déjà)  sont assimilables a des formes de constellations

- Les rois mythiques andiluviens et leurs durées de reigne pourrait etre assimilables à des observations de levées d'etoiles X ou Y

- que la pluspart des divinités et mythologies sont assimilables a des etoiles ou planètes

- que la pluspart des anciennes constructions megalithiques ont un rapport avec les solcistes et camendriers solaires

- que certains monuments emblematiques comme les pyramides et le sphynx de Gizeh ont une correspondance avec des positions astrales , sans  compter les nombreuses pyramides dans le monde dite du soleil, de la lune, etc...

- que les religions présentent des références marquées avec l'astrologie (maisons zodiacales, precessions, ères ou ages, sol invinctus, aspects solaires de nombreuses divinités orientales, etc...)

Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Sep - 05:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 07:17 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

...

Je dirais  que l'Asto-logos, le langages des astres,l'astrologie, joue en effet un grand role dans les conceptions des Anciens, c'est une dimensoin importante dans les mysteres , part intégrante d'un contexte plus large, mais je ne m’avancerais pas a réduire ce contexte en terme essentiellement astrologique
_________________
Facebook account
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 09:35 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

ça joue un rôle important mais en effet on ne peut pas réduire les mystères , enigmes , etc... uniquement à cela.
C'ets un vecteur de connaissance par contre, de codes , de referentiels pour les anciens.  Je dirais que c'est une pièce du puzzle Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 10:03 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

...

c'est en effet une cle qui ouvrent pas mal de portes,..

et elle permet de voir cela sous un autre eclairage
qui etait probalement partie integrante de leur conception
_________________
Facebook account
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 3 Sep - 18:50 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

Salut,

L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ?

Les phénomènes cosmologiques sont une clé de voûte des mystères qui fascinaient nos anciens.
Jusqu'au 18° siècle, l'astronomie était la science-mère. Par "astronomie" il faut aussi entendre cosmologie, toiut ce qui est en rapport avec l'ordre du monde et la marche des astres.

Attention, ce n'est pas de l'astrologie, c'est de la cosmographie. Dans l'ancien temps, pour les chaldéens par exemple, l'astrologie était de la cosmographie et non de l'horoscopie. Bien sur, il y avait tendance à la divination, à la prophétisation : les phénomène cosmiques étaient vus comme des présages, mais l'essentiel de la cosmographie constituait une archéoscience, car parallèlement à la part de spéculation, il était possible de réellement prédire certains phénomènes : les crues, les marées, les saisons, les migrations, les solstices et équinoxes, les éclipses, etc. Pour des peuples qui vivent essentiellement en s'adaptant à des contraintes naturelles, la cosmographie plus l'expérience propre de ces peuples au contact de la nature, devaient constituer une source de connaissances très précieuses.

L'astronomie/cosmographie fut élevée comme une science-mère car elle apportait une certaine amélioration dans l'organisation humaine et la compréhension du cosmos. Pour un peuple vivant des ressources naturelles, les cycles naturels composaient leur plan de travail : donc un empire, une nation, une civilisation pouvait effectivement s'organiser en fonction de ces cycles, pour des question de sécurité, de survie, de production.

Mais les mystères en eux-mêmes s'éendent à bien d'autres choses que la cosmographie n'explique pas : la mort, les séismes et volcans par exemple. Dans les mystères, il y a toujours une part qui restait inaccessible :

- On aperçoit la lune se coucher au-dessus des montagnes. Mais si l'on grimpe à ces montagnes, la lune reste toujours aussi lointaine. Et quelle que soit la hauteur à laquelle on s'élève, par dessus les nuages, les astres restent toujours aussi inaccessibles. Pour les anciens donc, du moins certains, le ciel était un domaine inaccessible physiquement : on ne pouvait le rejoindre qu'en esprit.

- Personne n'était physiquement en mesure de contempler l'abysse d'occident dans lequel les astres plongent quotidiennement. On ne peut observer ces couchers que du monde des hommes : mais quels terribles secrets, quels fantastiques mystères, se tapissent au-delà de l'horizon? Quel est ce monde souterrain duquel la lumière jaillit ou dans lequel elle disparaît?

- Pourquoi naît-on? Pourquoi meurt-on? Quelles sont les causes de toutes ces choses?

Il faut s'imaginer un homme à poil dans la nature, qui ne sait rien et qui a tout à découvrir par lui-même. On peut penser : Dans la même situation qu'un enfant. Mais quand un enfant nous pose une question, on lui répond. Tandis que nos ancêtres, personne n'était en mesure de leur répondre : ils se sont donc débrouillés, et la première chose pour comprendre un mystère, c'est d'abord de l'admettre.

Les symboles et les alphabets figurent à la fois des choses précises appartenant à la réalité perceptible mais aussi des choses appartenant à la pensée qui porte un mystère, car la chose qui était traduite par le signe était en elle-même un mystère pour les hommes.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 10:40 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

Si l' on devait resumer les passions de notre espèce dans le passé (diffcile de les hierarchiser) :

- l'astronomie
- Le sexe
- la mort
- La chasse , l' agriculture , l'elevage
- L' art et la beauté
- l'exploration de nouveaux territoires (géographique et spirituel)

globalement tout ça a un lien: une soif infinie de découverte, conquête et de possession.
Est on vraiement différent , s'intéresse t on vraiment a autre chose depuis des millénaires ? Seule les modalités et moyesn d'acquisition ont pas mal variés , mais le fond me semble commun non Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 15:11 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

Citation:
Est on vraiement différent , s'intéresse t on vraiment a autre chose depuis des millénaires ? Seule les modalités et moyesn d'acquisition ont pas mal variés , mais le fond me semble commun non?


Les grands axes restent toujours les mêmes, ce qui n'exclue en rien des évolutions profondes, des découvertes. Mais si on s'éloigne de ces grands axes, l'existence perd de son intérêt, ne rime plus à rien.

J'ai remarqué que bien souvent, lorsqu'on parle d'évolution, il y a le reproche fait aux sciences de mettre en avant la notion de hasard. Pour certains, dans le cadre de l'existence humaine, le hasard est vu comme une abomination issue d'une pensée froide et logique. Mais le hasard ne peut exister sans une relation entre des variables et des constantes.

Par exemple, si l'on considère un comportement tel que la séduction chez l'être humain. Il se caractérise par des constantes que l'on retrouve chez des espèces très anciennes : les insectes par exemple. Mais il se caractérise aussi par des variations propres à chaque espèce, et par des évolutions au sein des espèces.

Les variations et adaptations sont nécessaires pour que les constantes perdurent.

Une abeille butine, quelle que soit sa famille (africaine, asiatique, etc). Ce comportement est une constante : une abeille qui ne butine pas, ça n'existe pas ou alors c'est un insecte apparenté à cette espèce mais qui n'est pas une abeille. Donc, un essaim butine du tournesol et du bruyère qui sont des nectars qu'il trouve dans son environnement. L'essaim est donc adapté au cycles de ces plantes. Mais admettons qu'une nouvelle reine fasse son apparition, et qu'un nouvel essaim se forme et aille conquérir de nouveaux territoires. Or dans le nouveau territoire, il n'y aura peut-être pas de tournesol mais du châtaigner : Mais le cycle de fleuraison du châtaigner n'est pas du tout le même que celui du tournesol ou de la bruyère, et tout le comportement productif de la ruche va subir une variation qui va se répercuter sur le comportement sexuel de l'essaim et donc, sur son devenir. Sur le nouveau territoire, nos abeilles vont rencontrer de nouveaux prédateurs ou dangers qui vont les forcer à s'endurcir, à être plus agressives, plus productrices et reproductrices pour des questions de survie.

Pour l'être humain c'est pareil, selon des combinaisons de critères plus vastes et complexes que ceux des abeilles, mais qui sont fondamentalement les mêmes. Tant que nous sommes des animaux comme les autres, nôtre comportement est animal, reproduit des caractéristiques ancestrales d'espèces qui nous précédées. Mais cela n'exclue pas le fait de présenter des nouveautés qui nous sont propres, aussi bien par rapport aux espèces qui nous ont précédées, qu'aux générations d'hommes dont nous sommes issus.

Nous ne sommes pas une évolution radicale, en rupture avec ce qui existait auparavant. Nous possédons des caractères ancestraux qui remonte à la première cellule-mère.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 04:28 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

Oui des caractères ancestraux on en a plein.
Comme celui de vouloir reproduire ce qu'on voit en haut (la voute celeste) en bas (sur la terre).
« Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

Aujourd'hui je lisais la mythologie Yanomani , un peuple amazoniens tres isolé entre guyane et venezuela, qu'on a decouvert que dans les années 1970 et qui est tres retif par rapport aux cultures des blancs.

Et bien dans leur cosmogonies qu'on ne peut prétendre d'etre entrée en collusion avec les idées de Hermes trimégiste,

Le dos de ce ciel tombé au premier temps est devenu la forêt où nous vivons, le sol où nous marchons.
  C'est pour cette raison que nous nommons la forêt wàro patarima mosi, le vieux ciel, et que les chamans l'appellent aussi hutukara, du nom de cet ancien niveau céleste. Plus tard, un autre ciel est descendu et s'est fixé au-dessus de la terre, venant remplacer celui qui s'était effondré
.

Comme nos "ancêtres les gaulois" (façon de parler)
ils ne redoutent qu'une seule chose , c'est qu'un jour le ciel
ne leur tombe sur la tête.

Comme les antiques , ils pensaient encore, que nous vivions
sur un disque terrestre plat .

L'humanité il la nomme tëpë.

Tepe un nom tres repandu en Iran, Anatolie, etc...
pour designer un mont , une colline, etc...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 5 Sep - 14:38 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

Pour moi, il y  a une explication à tout, mais sous 2 conditions :
1 - Que la réponse, la proposition, l'hypothèse, soit nuancée.
2 - Et que l'on admette -  sans résistance -  que cette réponse ne soit jamais définitive


Par exemple, il y a eu une théorie dans les 60's-70's comme quoi tous les langages possédaient une origine commune. C'était une théorie intéressante mais très controversée : des éléments semblaient l'appuyer et d'autres la contredire. La conclusion fut qu'il y avait tellement de ramifications ethno-linguistiques qu'il était impossible de déterminer qu'elles sources étaient effectivement à l'origine des autres.


Mais pourtant 40 ans plus tard, aujourd'hui, nous savons grâce à la phylogénétique que l'humanité (sapiens) est née en Afrique et a conquis le monde depuis cette origine. Le mode de communication du sapiens originel était aussi évolué que le nôtre : il possédait une morphologie vocale identique à la nôtre, et le gène fox p2. Ces premiers sapiens ont été les inventeurs de nôtre langage, les pionniers des premières grandes notions linguistiques, mais aussi philosophiques, qui ont permis la naissance d'une culture originelle.


Donc dans nôtre langage existent des notions vieilles d'au moins 40 000 ans. Bien sûr, la culture a évolué, s'est ramifiée et diversifiée et ces notions primordiales sont enfouies très profondément, à la racine de la racine de la racine des termes. Mais le sens premier est resté le même quand il s'agit du ciel, de la terre, du soleil, de la forêt. En utilisant nos sens et nôtre inspiration, que peut-on dire de plus sur le ciel et la terre que ce qu'en disaient les premiers hommes? 


Quel peuple ne raconte pas que le ciel s'est effondré, que les dieux détruisent et recréent le monde en permanence? 
Quel peuple n'a pas eu peur de voir un jour un astre chevelu ou une pierre formant la voûte céleste tomber et détruire tout ce qu'il avait connu. En 40 000 ans, il s'en passe des choses et certaines restent gravées, transmises de générations en générations. Un telle transmission, aussi ancienne, est possible, quand les éléments du récit originel restent présents : les cultes célestes, funéraires, en sont un exemple significatif. 


Donc, dire que les langues ont une origine commune est prut être excessif, mais penser que certaines notions élémentaires, de première importance, ont une origine commune, du fait que, où que l'on soit sur terre, restent fondamentalement les mêmes, sont confirmées, est raisonnable vu les éléments que nous possédons aujourd'hui. 
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 08:04 (2011)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ? Répondre en citant

...


 
Citation:
Si l' on devait resumer les passions de notre espèce dans le passé (diffcile de les hierarchiser) :

- l'astronomie
- Le sexe
- la mort
- La chasse , l' agriculture , l'elevage
- L' art et la beauté
- l'exploration de nouveaux territoires (géographique et spirituel)

onn peut tenter une hierarchisation en fonction des desirs, besoins,...

qui sont  en premier lieu l'impulsion necessaire a toute action,...

en schema:



E//le spirituel
D//connaissance
C//controle, honneur,gloire
B//argent, bien materiel
A//alimentaire,logement, famille,repos, coporel

on ne passe quasi a un niveau superieur que lorsque le niveau inferieur est realise


...
_________________
Facebook account
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:21 (2017)    Sujet du message: L'essentiel des mystères anciens est il lié à l' astronomie ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Questions à nos spécialistes et réponses Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo