Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Le nombre d' Or
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Les Sources de l' Histoire -> L' Histoire des Ecritures, Mathématiques et Sciences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra



Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 15:07 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

Revue du message précédent :

Wink Notre galaxie vu du haut :



La petite fleche rouge : Vous etes içi ... Mort de Rire
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Mai - 15:07 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 15:57 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

a mettre en relation avec ce post,...
concernant la geometrie sacree

http://histoiresecrete.leforum.eu/t191-Geometrie-Sacre.htm


""

 
Citation:
la forme circulaire
marque l'achèvement la perfection de la forme
 car elle n'a ni devant ni derrière ni commencements ni fin

""
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 17:31 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

....

...

de la notion de fractal


Les fractals ont été inventés par le mathématicien Benoit Mandelbrot
 pour décrire la géométrie de la nature,
dont les formes complexes et irrégulières
échappent à la géométrie classique.


Une particularité des fractals comme de la nature
est la répétition de formes similaires
à différentes échelles d'observation



Un objet fractal possède au moins l'une des caractéristiques suivantes :

    il a des détails similaires à des échelles arbitrairement petites ou grandes ;
    il est trop irrégulier pour être décrit efficacement en termes géométriques traditionnels ;
    il est exactement ou statistiquement autosimilaire,
       c'est-à-dire que le tout est semblable à une de ses parties.
       C'est une métonymie d'une partie pour le tout ;
    Sa dimension de Hausdorff est plus grande que sa dimension topologique.






Les domaines d'application des fractales sont très nombreux, on peut citer en particulier :

    en biologie, répartition des structures des plantes, bactéries, feuilles, branches d'arbres…
    en géologie, étude du relief, côtes et cours d'eau, structures de roches, avalanches…
    en paléontologie, loi de puissance des apparitions et extinctions d'espèces
    en morphologie animale, structures des invertébrés, plumes d'oiseaux…
    en médecine, structure des poumons, intestins, battements du cœur
    en météorologie, nuages, vortex, banquise, vagues scélérates, turbulences, structure de la foudre
    en volcanologie, prévision d'éruptions volcaniques, tremblements de terre
    en astronomie avec la description des structures de l'univers, cratères sur la Lune, répartition des exoplanètes et des galaxies…
    en sciences humaines, structure urbaine, évolution de la démographie
    en économie et finance, prévision des krachs boursiers (théorie des fractales)
    en électronique, antennes larges bandes des téléphones portables
    dans les arts, art graphiques bien sur, mais aussi en littérature, en musique, au cinéma…

Tous ces domaines - et bien d'autres - peuvent bénéficier de la description et d'une modélisation en termes fractals des phénomènes associés.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 5 Mai - 01:10 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

...

dimension fractale


Les trois dimensions entières:



la dimension fractale, D,
est une grandeur qui a vocation à traduire la façon
qu'a un ensemble fractal
de remplir l'espace,
à toutes les échelles




Une fractale est un espace métrique
dont la dimension topologique
est strictement inférieure à la dimension de Hausdorff.




la dimension de Hausdorff d'un espace métrique (X,d)
est un nombre réel positif ou nul, éventuellement l'infini



la dimension de Minkowski est couramment utilisée pour la mesure d'objets fractals,
car la mesure de Hausdorff est difficile à mettre en application.





La dimension de Minkowski
peut être vue comme la façon dont on peut
recouvrir
un ensemble avec de petits objets de même taille

alors que

la dimension de Hausdorff
considère des recouvrements
par des petits objets de taille variant

Les dimensions de Minkowski et de Hausdorff
sont égales
pour nombre d’ensembles fractals,
pour les ensembles fractals strictement auto-similaires.
( auto-similaires: le tout est semblable à une de ses parties.)
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 06:30 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

...ADN Fractal




l'ADN est base sur le nombre d'or,...

en effte l'helice (spirale en 3d)
mesure 34 angströms de long par 21 angströms
pour chaque tour complet de l'helice
 34 et 21 etant des nombres consecutifs de la suite de fibonnacci
leur rapport tendant vers phi,...

le motif autosimilaire de base de l'adn est basé sur le nombre phi,...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 11:03 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

....

Selon la composition du milieu extérieur,
en particulier le pourcentage d'eau lié aux phosphates hydrophiles,

la double-hélice d'ADN peut adopter trois structures:

    95 % d'eau : ADN type B
    70 % d'eau : ADN type A
    50 % d'eau : ADN type Z



   A            B            Z

ADN-A : forme d'ADN spécifique à la transcription.

ADN-B : forme d'ADN la plus commune.

ADN-Z : son rôle est de favoriser l'interaction des bases avec les protéines régulatrices

...

de l'ADN-B

Les brins entrelacés constituent deux rainures de largeurs différentes,
appelées le grand sillon et le petit sillon,
ce qui peut faciliter la liaison avec des protéines spécifiques.




le grand sillon est de approximativement 21 angstroms
celle du petit est de approximativement 13 angstroms

21 et 13 etant 2 nombres consecutifs de la suite de fibonacci

donc la proportion du grand sillon sur le petit est ici egalement de phi

....

Section transversale



Nous pouvons voir

un decagone qui est par essence deux pentagones,
 avec un tourné de 36 degrés
 par rapport à l'autre,
de sorte que chaque spirale de la double hélice doit tracer la forme
d'un pentagone.

nous avons donc deux pentagone



avec la realation suivante pour chaque pentagone :

Le rapport de la diagonale d'un pentagone à son côté est Phi à 1

Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 12:52 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

de l'importance de la proportion phi,....

dans les differentes "dimensions" de l'ADN


l'adn est une double helice  fractal base sur phi
(helice: spirale 3d, la spirale etant un motif fractal)




a mettre en parallele avec la notion precedente suivante:   

 
Citation:

dans la nature la stabilite est a mettre en relation avec la notion d'adequation
    cad d'adaptation achevee , parfaite,...face aux contraintes,....


    la constante phi est donc liee a la notion d'achevement adaptatif, a la perfection,....




nous pouvons affirmer que

l'adn est une forme  liee de pres a la "perfection adaptative"

et que celle ci dans sa structure
est quasi restee inchangee depuis
son apparition


ce que les sciences cautionnent

et qui corroborrent notre approche du nombe phi,....



phi etant le reponse naturelle la plus adaptee aux contraintes quelles qu'elles soient,....

phi etant a mettre en relation avec le degre de perfection de l'adapation aux contraintes


ce qui nous permet de comprendre l'ubiquite de la spirale "fractale" et de phi









 
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 13:13 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

..

Des contraintes,....

un modele explicatif de ce qui vient d'etre enonce ci dessus

est qu'il y aurais un "lieu" commun a TOUTES les CONTRAiNTES

ou les differentes contraintes qelles qu'elles soient
s'expriment et conditionnent les reponses adaptatives de la nature a ces meme contraintes

et cela quelques soient la dimension consideree,...

ce lieu commun a toutes expression des contraintes

pourrait etre assimile au champs du point zero


L'existence de la champ du point zéro impliquant
que toute la matière dans l'univers a été reliés  par ondes
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Dim 6 Mai - 15:15 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

J'ai vu l'autre jour dans un reportage sur la France 5 , differentes théories sur la fin possible d e l'univers ( ce n'ets pas poru demain je vous rassure Mr. Green ) mais il etait en effet fait mention de ce champ du point zero .
J'avoue que je lis tes avancées avec intérêt alamata mais j'aurais du mal à y contribuer avec mon modeste niveau en sciences et mathematique...

Mais la qeustion est intéressante. qu'est ce qui fait le lien au niveau de la matière , pour qu'une tasse par exemple puisse reternir un fluide ?
pour que tout ce ui nous entoure (et nous même) ne se desagréagons pas ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Lun 7 Mai - 05:52 (2012)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

Mitra a écrit:

... qu'est ce qui fait le lien au niveau de la matière , pour qu'une tasse par exemple puisse reternir un fluide ?
pour que tout ce ui nous entoure (et nous même) ne se desagréagons pas ...



...des 4 forces fondamentales,...


La cohésion de la matière est due aux interactions entre les particules


À notre échelle,

la plupart des interactions proviennent de la force gravitationnelle

essentiellement, en ce qui nous concerne,
le fait qu'on est attiré par la Terre,
qu'elle ne se désagrège pas en poussière,
evolution geologique, marees

et de la force électro-magnétique,

qui est la cause de pratiquement tout ce qu'on peut observer
dureté de certaines matières,
réactions chimiques,
le feu,
état liquide, solide ou gazeux de la matière,
frottements, comportement de la lumière, électricité

L'interaction forte, beaucoup plus discrète à notre échelle,
permet aux particules composées de quarks , comme les protons et les neutrons
de ne pas se désagréger.

responsable
du confinement des protons et des neutrons
dans les noyaux atomiques
( donc de la cohésion de la matière).
Son intensité est considérable
et elle dominerait toutes les autres forces de la nature
si son rayon d'action n'était pas aussi minuscule
(de l'ordre de la taille des noyaux atomiques, soit 10^15 mètre)


Cela explique que dans un noyau,
deux protons, de même charge Q positive,
ne soient pas séparés violemment par la force électromagnétique:
 l'interaction forte est beaucoup plus puissante.


L'interaction faible est responsable de la stabilité des atomes ,
une des conditions de notre existence.
on en voit la manifestation dans les réactions nucléaires

L'interaction faible est plus discrète que les autres:
elle a une intensité dix millions de fois plus petite que l'interaction forte
(d'où son nom de faible)
et sa portée est la plus courte de toutes:
elle agit à 10^-18 mètres
c'est-à-dire pratiquement au contact de deux particules.

rem:
pour les corps de masse importante
la gravitation leur impose une forme globale sphérique

Par contre, un objet de masse faible
c'est la force électromagnétique qui assure sa cohésion interne.
C'est pourquoi il peut avoir n'importe quelle forme

c'est deux force ont une portee infinie
mais contrairement à la gravitation,
pour force électromagnétique  ses  effets cumulatifs
sont ainsi annulés
à grande distance
du fait de la neutralité globale de la matière

L'interaction gravitationnelle, toujours attractive,
est de portée infinie
mais décroit selon l'inverse du carré de la distance.


 
Code:

[size=16]Dominante à l'échelle de l'infiniment grand, 
la gravitation donc négligeable aux échelles accessibles en physique des particules. 
Cependant, elle redevient importante, voire dominante,
 aux échelles ultra-microscopiques de l'ordre de 10-35 m. 
Cette longueur est très particulière et s'appelle la longueur de Planck.[/size]



L'infiniment petit et l'infiniment grand semblent ainsi se rejoindre dans le royaume de la gravitation
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 13:37 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

Reseau Structurel Sous Jacent,..

le Champs,...


alamata a écrit:

..

Des contraintes,....

un modele explicatif de ce qui vient d'etre enonce ci dessus

est qu'il y aurais un "lieu" commun a TOUTES les CONTRAiNTES

ou les differentes contraintes qelles qu'elles soient
s'expriment et conditionnent les reponses adaptatives de la nature a ces meme contraintes

et cela quelques soient la dimension consideree,...

ce lieu commun a toutes expression des contraintes

pourrait etre assimile au champs du point zero


L'existence de la champ du point zéro impliquant
que toute la matière dans l'univers a été reliés  par ondes


 existance du CHAMPS,...


CHANDRA Project

http://www.nasa.gov/mission_pages/chandra/main/index.html#.UrvS57RSE04

Similarite structurelle

entre le champs
et
le reseau neuronal


cfr http://histoiresecrete.leforum.eu/t574-La-cle-quantique.htm
http://histoiresecrete.leforum.eu/image/97/6/c/0/network-total-42ee72e.jpg.…
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 13:58 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

 RESEAU ,...

un réseau désigne au sens concret « un ensemble de lignes entrelacées » et, au figuré « un ensemble de relations »,...

Dans le monde quantique,
les champs quantiques ne sont pas médiés par les forces
mais par échange d'énergie,
qui est constamment redistribuées dans un modèle dynamique.

Cet échange constant est une propriété intrinsèque des particules,
de sorte que même 'vrais' particules sont rien de plus qu'un petit nœud
de l'énergie qui se dégage brièvement et disparaît de nouveau dans
le champ sous-jacent

Émergence et compréhension de fonctions spécifiques au réseau

la conscience -par exemple- serait l'emergence du réseau neuronal

Ce n'est plus une somme de comportements simples, mais le résultat d'une interaction entre ces comportements et la complexité du système.


avec

A element et B element
et les propriete Pro

Apro et Bpro

Si
 Apro+Bpro
alors
 Apro+Bpro  != Apro +Brpo
MAIS
Apro+Bpro=C
ou C est emergeant

les TOUT est plus que la somme des parties,...

analyse SYSTeMiQUE  et vision HOLISTE





Organisation Emergeante de l'interrelation globale
en fonction du niveau d'organisation
de l'incertitude environnementale
et de l'impossibilité, d’identifier tous les éléments et toutes les relations en jeu



 
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 15:00 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

ADN CRISTAL

l'adn est un cristal aperiodique,...

Cristal,...


Corps solide homogène

dont l'organisation dans l'espace est une répétition régulière et périodique qui définit la perfection géométrique du cristal isolé.


"cristal"" est un solide dont les atomes se répartissent de façon triplement périodique dans l'espace

cristal apériodique"", solide sans périodicité tri-dimensionnelle mais présentant un spectre de diffraction essentiellement discret.


la symétrie est la traduction rationnelle des redondances de la nature qui en permet une description minimale,


Un cristal incommensurable est un matériau cristallin dont la périodicité (ordre à portée infinie)
 ne peut être décrite dans un espace tridimensionnel, mais dans un espace de dimension supérieure (4, 5 ou 6).

En mathématiques,

 la commensurabilité traduit le fait
que le rapport entre deux nombres est nombre rationnel.

 La notion de cristal incommensurable est directement dérivée de cette définition

les notions d’ordre et de symétrie servant également à définir la notion de cristal
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 04:07 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

Salut alamata , ça me fait plaisir de te relire .
Je n'ai pas trop de connaissance a verser sur la structre de l'adn. c'est vrai que visuellement
le reseau neuronal ressemble à la structure de l'univers.
 


l’univers tel que nous le verrions si nous pouvions prendre assez de recul dans l’espace pour voir la structure formée par les amas de galaxie. A cette échelle, la structure qui apparait est clairement cellulaire, et plus particulièrement neuronale.

Mais si l'univers est fractal , finalement nous sommes guère plus qu'une replication a petite echelle . et certaines proportions comme le nombre
d'or peuvent se retrouver dupliquées egalement dans tous le systeme fractal Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 07:11 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

Salut ,...

content de revenir parmi vous,... Wink

Mitra a écrit:


Mais si l'univers est fractal , finalement nous sommes guère plus qu'une replication a petite echelle . et certaines proportions comme le nombre
d'or peuvent se retrouver dupliquées egalement dans tous le systeme fractal Question


Oui l'univers est fractal,...

repetition d'un meme motif de base a différentes échelles,...

et le facteur d'echelle utilise pour passer d'une iteration a l'autre est "principalement" le nombre d'or
Revenir en haut
Enkidu


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2013
Messages: 49

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 11:54 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

Sait-on quelle est la proportion de galaxies dont la spirale se rapproche de la spirale d'or ?

J'ai l'impression qu'en général il y a pas mal d’amalgame concernant les spirales et le nombre d'or.

Toute spirale n'est pas d'or. ^^
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 16:37 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

alamata a écrit:

....

de la spirale



spirale est une courbe
qui commence en un point central
puis s'en éloigne de plus en plus,
en même temps qu'elle tourne autour.

Le terme spirale se réfère en général à une courbe plane.

Une spirale à deux dimensions
se décrit facilement à l'aide de coordonnées polaires :
le rayon r est donné par une fonction continue et monotone de l'angle θ


concernant la spirale logarithmique :
La spirale logarithmique :





Spirale logarithmique d'équation



avec phi le nombre d'or,...



la spirale d'or est une spirale logarithmique particuliere d'equation polaire



en tenant compte de ce qui a ete dit precedement


alamata a écrit:


....

la constante phi est donc liee a la notion d'achevement adaptatif, a la perfection,....







la spirale d'or determine donc la disposition "parfaite" sur une surface,...(2 dimensions)
avec la notion sous  jacente de mouvement, dynamisme

alors que

 Le cercle  est  un cas dégénéré de spirale logarithmique a 2 dimensions

le Cercle represente la repartition parfaite sur une surface sans l'idee de dynamisme, de mouvement , de changement










http://histoiresecrete.leforum.eu/t298-Le-nombre-d-Or.htm
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 16:40 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

...

en fait

phi

est le facteur d'iteration principale dans notre unviers fractal,...
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mar 31 Déc - 16:55 (2013)    Sujet du message: Le nombre d' Or Répondre en citant

alamata a écrit:

...

en fait

phi

est le facteur d'iteration principale dans notre unviers fractal,...


L’univers est Fractal et holographique et synergétique
Répétition d’un motif de base à toutes les échelles (fractal)
Présence du tout partout (holographique)
Plusieurs acteurs, facteurs ou influences agissant ensemble créent un effet plus grand que la somme des effets attendus s'ils avaient opéré indépendamment, ou créent un effet que chacun d'entre eux n'aurait pas pu obtenir en agissant isolément. (Synergétique)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:28 (2016)    Sujet du message: Le nombre d' Or

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Les Sources de l' Histoire -> L' Histoire des Ecritures, Mathématiques et Sciences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo