Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

[olmeque] la stèle enigmatique de la Venta
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Amérique du Nord et Meso Amérique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 18:00 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Ok on a resolué la mauvaise interpretation des "elephants",maya , dans le même sujet la mauviase interpretation du "cosmonaute de palenque"

Maintenant j'aimerais vaoir votre avis sur une des stèles de la Venta :





c'est peut etre une scene de sacrifice ?  par contre ce qui m'interpelle est le fait que le personnage ait à la main un petit sac . de quoi s'agit il ?
J'ai la tenation de le rapporcher à d'autres type de petits sacs de nos fameux apkalu mesopotamiens...


Dernière édition par Mitra le Ven 16 Mar - 18:23 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Mar - 18:00 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 18:11 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

par exemple:








S'agit il bien de sacs déjà ? ont ils un role symbolique , commun à plusieurs cultures anciennes ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Skipp


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 79

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 09:23 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Il y'a ressemblance... mais cela n'est qu'un sac... Perso, j'aurais tendance à penser que cela pourrait être un sac Nocibé: Mr. Green

Ils ont peut être été acheter du parfum pour leur(s) femme(s) ? Laughing
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 10:15 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Laughing

On plaisante mais la mode sumerienne c'etait déjà tres attractif pour la sumerienne (aisée).
Il ya avait déjà une forte attirance pour acquerir toute sorte de chaussure / sandale .

Pourquoi pas le sacs comme accessoire après tout Question

Ceci dit si ce n'ets pas un sac qu'est ce que ça pourrait etre Question j'ai vu des dessins dessus certains de ces "sacs"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Skipp


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2011
Messages: 79

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 10:38 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Mitra a écrit:
On plaisante mais la mode sumerienne c'etait déjà tres attractif pour la sumerienne (aisée). Il ya avait déjà une forte attirance pour acquerir toute sorte de chaussure / sandale .
Pourquoi pas le sacs comme accessoire après tout Question
Ceci dit si ce n'ets pas un sac qu'est ce que ça pourrait etre Question j'ai vu des dessins dessus certains de ces "sacs"

C'est beaucoup beaucoup trop petit pour être un sac à main de femme Mr. Green

Pour ces "sacs" mésopotamiens, il pourrait s'agir d'un porte encens (thuriféraire de nos curés)... Pour ce qui est de la méso-amérique ? Là, je ne sais pas... Les olmèques brûlaient ils des plantes rituelles ? Il y'a le tabac... mais après, ce genre d'objet doit être connu des archéos je pense.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 11:11 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Idea ça y est je pense avoir solutionner pour le sac dans le contexte mesopotamien déjà :

Méchant démon-Utukku, dans ta steppe ! Méchant démon-Âlu, dans ta steppe ! (…) Prends ta
gourde, prends ta pitance, prends ton sac de cuir. Ta place n’est pas à l’Est ; ta demeure n’est
pas à l’Ouest. Ta nourriture est la nourriture des revenants ; ta boisson est la boisson des
revenants. Contre l’homme fils de son dieu, ne te tiens plus constamment dans les coins, ni assis
dans les recoins, cesse de l’encercler constamment dans le noir au beau milieu de la ville, ou de
l’entourer dans la campagne. Va-t-en aux tréfonds des Enfers et à tes ténèbres. Sois conjuré par
les grands dieux et qu’enfin tu t’en ailles !

C'est un accessoire a relier aux pratiques d'exorcisme de demons. c'ets le genre d'ancienne pratique que je n'aime pas trop aborder , mais pour ceux qui veulent plus d'information (explicant en autre la presence du sac en cuir) ce lien là est complet :

http://www.qro.unisi.it/frontend/sites/default/files/Démons_et_exorcismes.p…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 15:37 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

C'est peut être un sac de cuir, mais ça peut être également un encensoir primitif, genre brasero. 


le prêtre agitait l'objet pour exorciser/bénir en diffusant les essences et la fumée dans l'atmosphère. 


Celui-ci est beaucoup plus récent et anglais (moyen-âge) - Désolé je n'ai pas trouvé d'encensoir mésopotamien, même si l'encens était utilisé chez les sumériens. C'est juste pour se faire une idée de l'objet. Cet encensoir anglais est en métal, mais il en existe en terre cuite, en bois, en cuir.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 15:45 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Citation:
c'ets le genre d'ancienne pratique que je n'aime pas trop aborder


Ben pourquoi? Tu n'es pas superstitieux quand même? Dans l'antiquité, ça n'avait rien de pratiques sataniques : Simplement on chassait les démons comme on chasse les mouches (C'est assez bien expliqué dans l'Avesta). Les mauvais démons sont des métaphores de maladies, de contagions et d'épidémies, d'invasions de parasites qui pourrissent la nourriture, etc. Et les essences, l'encens, les fumées, ont un rôle répulseur contre les parasites, qui était vu comme magique dans les anciennes traditions.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 02:19 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Salut dédale.
Oui c'ets vrai que la pluspart des "vieux demons du passé" Mr. Green , la science , la medecine, la psychanalyse, etc.. peuvent aujourd'hui les demasquer ... mais peut etre pas tous. Dans le doute je m'applique le principe de precaution Laughing

Autant l'encessoir dans le contexte mesopotamien et oriental ça parait fort logique , autant dans les cultures meso americaine (là en l' occurence olmeque) ça me parait bizarre.

Visuellement les 2 representations de cet objet (contexte mesopotamien et olmèque) sont très proche.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 04:36 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Exclamation Je rectifie mes posts précédent .

En effet sur la stèle de la venta il s'agit egalement d'un encensoir dans le contexte meso americain, un "sac à copal" exactement. J'ai trouvé confirmation de ceci chez D.LEVINE:

Ainsi la stèle olmèque numéro
19 du site de La Venta apparaît
comme la première représentation
du dieu serpent à plumes,
le Quetzalcoatl aztèque, figure
particulièrement emblématique
du panthéon divin des anciens
Mexicains. Cette stèle représente
un prêtre, portant un
masque de jaguar, assis dans
les anneaux formés par le corps
d’un serpent à sonnettes. La
tête du reptile est ornée d’une
coiffe de plumes et le prêtre est
reconnaissable au sac à copal
qu’il tient dans sa main. Le
copal est de l’encens utilisé par
les prêtres lors de toutes les
cérémonies.


Votre solution de l'encensoir etait donc la bonne Okay
On peut donc considerer l'enigme résolue , enigme qui nous apaporté une précision intéressante sur l'utilisation de sacs comme "encensoirs" aussi bien dans le contexte mesopotamien que celui mesoamericain.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 05:59 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Enfin résolu... façon de parler. Ona identifié un accessoire à prioir commun dans le contexte mesopotamien et mesoamericain.
Accessoire qui est un attribut des apkallus ( sage - pretre -exorciste ) coté ancien monde , et un attribut des pretres olmèques.

Par contre pour moi l'enigme est bien plus vaste... Je rebondis sur un post de dedale dans un autre sujet :

"Zoroastre lui même, dans l'Avesta, se réfère au serpent-à-tête-d'épervier qui est par excellence le quetzacoatl phénicien, nommé agathodaïmon"

Serpent à tete d'epervier d'un coté , serpent à plume de l' autre, pretres qui se ballade avec des petits sacs porte encens d'un coté , porte copal de l'autre.
Comment ne pas etre interpellés par ce type d' analogies ??
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 12:09 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

On a la chance sur le site olmèque de la venta , de voir le vrai et premier visage de Quezalcoatl , avant qu'il ne soit repris, réinterpretté avec des sur ajouts symboliques par d'autres cultures (proches cependant) que sont les mayas, les azteques , les tolteques , tiwanaku, etc...



C'est peut etre déjà des incarnations humaines de ce dieu ... ou ce dieu lui même.

Dans le contexte americain ce dieu a quelques attributs bien specifique :

- la couronne de plume de l'oiseau Quezal , avec un nombre de plume assez précis: 14- qui réponde aux regles de representation de cet oiseaux ( 7 plumes sur la tete et 7 plumes sur la queue) La couronne du dieu quezalcoatl c'est 7 plumes à gauches , 7 plumes à droites formant parfois une plume centrale.
- la coiffe trilobée dont on retrouve l' heritage chez les "bouffons" en europe et dans l' iconagraphie du Joker , car en effet le personnage du joker nous est parvenu d'un tres ancien jeu pratiqué en Amérique.
- le baton de marche , car c'ets le prototype du dieu dit civilisateur qui se deplace de contrée en contrée (il est d'ailleurs assimilé par cet aspect à virococha , cuculain , etc... repris par d'uatres cultures meso americaine et andines.)

Les cultures meso americaines sont persuadées du retour de ce dieu Quezalcoatl qui marquera la fin de notre monde , pour lancer une nouvelle ere ( un quatrième ou cinquième monde selon les mythologies).

Autat dire que decoder ce personnage qu'on a en filigramme dans différentes civilisations (dedale parlant par exemple du quezalcoatl phénicien, on peut y associer l'image des apkalu mesopotamiens) est un sujet majeur, pour comprendre le passé et certaines prophéties.

[/img]


Dernière édition par Mitra le Lun 2 Avr - 12:45 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 12:41 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Ce dieu si important pourriat il envoyer des messages annonciateurs de son prochain retour ?
Certains pensent que oui parmi ceux qui étudient les crops cicrle . Car en effet certain crops circle sont incontestablement
liés aux connaissances des cultures meso americaine. est ce qu'il s'agit d'une supercherie faite par des groupes de jeunes qui veulent s'amuser Question Dans ce cas il faudrait leur donner un diplome universitaire en culture meso americaine , car les informations de certains crops ne peut etre decodé que par des specilsites qui connaissent exactement tous les mecanismes des différents calendriers qui ontb été utilisés dans le contexte meso americain.

Parmi les crops circle les plus complexes celui ci est impressionnant :



il figure clairement la couronne de Quealcoatl avec 7 plumes à droite et 7 plumes à gauche. Chaque plume comporte des nombres mayas ( . et _ ) , un support cirulaire qui permet de positionner les dates selon les différents calendriers utilisés par les meso americains , l'indication sur le coté de 2 comètes qui semblent etre les signes correspondant aux dates indiquées
du dernier et du prochain passage de Quezalcoatl





Paersonnellement je n'ai pas la comptence pour aller plus loin dans ce type de déchiffrement. par contre je peux vous garantir que si c'ets des "plaisantins" qui ont fait ce crops , c'est aussi des experts de la culture maya ...[/img]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 12:59 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Moins impressionnant mais quand même il faut avoir une connaissance specifique de l' histoire de quezalcoatl

On retrouve les autres attributs de ce dieu dans ce crops egalement:



coiffure trilobe associée au baton de voyageur
Il faut quand même avioir une bonneculture meso americaine pour réaliser cette association.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 00:53 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Citation:
Par contre pour moi l'enigme est bien plus vaste... Je rebondis sur un post de dedale dans un autre sujet :

"Zoroastre lui même, dans l'Avesta, se réfère au serpent-à-tête-d'épervier qui est par excellence le quetzacoatl phénicien, nommé agathodaïmon"

Serpent à tete d'epervier d'un coté , serpent à plume de l' autre, pretres qui se ballade avec des petits sacs porte encens d'un coté , porte copal de l'autre.
Comment ne pas etre interpellés par ce type d' analogies ??


En fait il y a une explication à ces similitudes.

On trouve dans des mythologie très différentes divers types de serpents : Serpent-à-Cornes, Serpent-à-tête-de-Bélier, Serpent-à-tête-d'épervier, le grand serpent volant anatolien, la Woêvre ou grande-vipère-à-cornes des celtes. Parfois Tiamât fut représentée comme une sorte de griffon à tête d'aigle, possédant des ailes et 4 pattes, mais avec un corps de reptile et donc, une queue se terminant comme celle des grands dragons marins sensés habités les abysses océaniques. Dans la mythologie grecques, on trouve également beaucoup de divinités secondaires ayant des corps de serpents et des bustes ou des têtes d'homme : Okéanos par exemple et d'autres divinités secondaires des fleuves.

Dans le même genre, on trouve des J'noun, des Djinn, des génies, dont le corps se termine par une queue de serpent.

Il y a une première chose à savoir : Lorsque le corps d'un dieu ou d'un démon se termine par une queue de serpent, il est plutôt orienté vers le bien, c'est un agathodaimon. Lorsque un dieu ou un démon possède la gueule de l'un de ces animaux, soit il est orienté vers le mal ou la force qu'il représente est impondérable, éventuellement calamiteuse, c'est un kakodaimon. Bien évidemment ce n'est pas un principe qu'il faut respecter à la règle, mais il fonctionne en général, sauf si des éléments mythologiques décrivent le contraire : En réalité, chez les dieux-démons zoomorphiques de l'ancien temps, la frontière entre le bien et le mal est floue, pas aussi nette que dans les religions monothéistes par exemple. Ainsi une divinité calamiteuse peut elle agir objectivement pour le bien.

Pourquoi des similitudes frappantes de part et d'autres du monde?

- l'oiseau : L'oiseau est un symbole céleste, il vole. Dans l'ancien temps, toute divinité suprême ou primordiale est toujours en rapport avec l'oiseau, possède des ailes, des plumes ou un faciès ornithomorphique comme chez Horus. A cela s'ajoute d'autres attributs spécifiques, tels que, pour Horus, la vision acérée et la fulgurance des attaques du faucon, par exemple.

- Le serpent : S'il y a bien un animal singulier sut terre, c'est le serpent. Pas de membre (de pattes, de bras...) et qui présente la fameuse propriété de muer. Par ailleurs, dans le monde animal, sa façon de se nourrir est l'une des plus spectaculaires. Dernière chose : Tous les serpents du monde affectionnent les temples, les tombes, les vieux monuments. Les vipères des pyramides sont parmi les animaux qui font les plus de victimes au monde (proportionnellement à leur population et à celle des humains).

Si 2 peuples totalement différents sur le plan culturel adoptent le symbole du serpent, les attributs, le sens des symboles, seront sensiblement les mêmes.

Le serpent symbolise une métamorphose, la renaissance, les forces les plus mystérieuses du monde. C'est l'animal qui inspire cela, quelle que soit la culture ancienne.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 05:59 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

ok donc globalement tous les symboles utilisés qui caractérise un Dieu, un daimon (bon et ou mauvais) sont partagés à la base de façon universelle puisque relevant de l' observation de son environnement ( le 4 elements , les animaux , le ciel , etc...) qui est commun à toute l' humanité. 
Pourquoi l' association serpent et cosmos ? Naturellement le serpent rampe a terre , ou sur l'eau. Même si certains se redresse , de là à en faire des serpents cosmiques... Il y a même plusieurs cosmogénèses qui represente l'univers comme un grand serpent qui l'entoure . D'ou peut venir cette image commune à plusieurs cultures anciennes ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 11:43 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Citation:
ok donc globalement tous les symboles utilisés qui caractérise un Dieu, un daimon (bon et ou mauvais) sont partagés à la base de façon universelle puisque relevant de l' observation de son environnement ( le 4 elements , les animaux , le ciel , etc...) qui est commun à toute l' humanité.


Disons qu'il existe des notions élémentaires communes à tous les peuples - mais ça n'explique que certaines similitudes fondamentales que l'on retrouve dans les cosmogonies.

Par contre si je tente de t'expliquer pourquoi les prêtres d'Horus et de Quetzacoatl se balafraient le visage de la même façon, il faut aller cher d'autres hypothèses que celle de la notion universelle, et se tourner vers des transmissions initiatiques, des rîtes primitifs avec des mutilations, extrêmement anciens, qui étaient pratiquées par les migrateurs préhistoriques. Du moins je pense.

Il y a des choses qui relèvent de l'universalité, de l'observation, et d'autres de la transmission depuis des époques très anciennes, notamment en ce qui concerne certains rîtes.

Citation:
Pourquoi l' association serpent et cosmos ? Naturellement le serpent rampe a terre , ou sur l'eau. Même si certains se redresse , de là à en faire des serpents cosmiques... Il y a même plusieurs cosmogénèses qui represente l'univers comme un grand serpent qui l'entoure . D'ou peut venir cette image commune à plusieurs cultures anciennes ?


Oui mais dans ces cas là, pourquoi aussi le taureau céleste, par exemple? Simplement à cause d'une analogie : Ses cornes qui sont symbole du croissant lunaire. Et la lune, c'est la grande déesse du ciel.

La relation dragon-serpent/ciel provient peut être de son analogie avec le fleuve qui, lui aussi, serpente à travers les terres et qui, dans les anciennes cosmogonies, puise ses sources dans les montagnes qui sont des demeures célestes.

On peut noter aussi qu'au point de vue cosmographiques, la plupart des grands repères célestes étaient proches de la Voie Lactée, qui se présente comme une sorte de fleuve ou de serpent lumineux sur la voûte céleste.

Sur la trajectoire de la voie lactée on retrouve pas exemple le Serpentaire, Ophiuccius, le Taureau (dont les Pléïades et Al-Gol), le Cocher qui est l'une des plus anciennes constellations (Erychtonyos : le Chariot), le Chien qui est la constellation des nomades du désert depuis les temps les plus anciens , et bien d'autres constellations très anciennes.

Le "grand serpent d'étoiles" qui entoure le monde, c'est la Voie lactée, et tous les petits ou grands serpents, les dragons ou varans qui rampent, nagent et parfois, volent, sont ses avatars sur terre, dans le monde des hommes.

D'un peuple à l'autre, d'une époque à l'autre, les constellations peuvent être sensiblement différentes, mais les étoiles principales qui forment les divers signes cosmogoniques, les régions célestes, restent les mêmes : Les précolombiens utilisaient ces mêmes repères (la voie lactée, les pléïades, sirius, les planètes, vénus, etc).

Quetzacoatl est lui même une variante de la vénus phosphora et lucifera : Il est tlahuizcalpanthéculthli à l'est, et se présente sous la forme de l'âme de la divinité qui en ouvrant les yeux, empli le monde de lumière (même chose pour le Serpent-à-tête-d'épervier qui en ouvrant ses yeux, illumine le monde) et quand Quetzacoatl est à l'ouest, c'est le grand maître des sortilèges, le "seigneur du Miroir Fumant".

A savoir que les aztèques considéraient que Quetzcoatl n'était pas le même à l'est qu'à l'ouest, tout comme la Vénus antique : A l'ouest, l'astre devient une figure des grands mystères théophanes.

Contrairement à ce que l'on pense, à l'idée reçue de certaines doctrines traditionnelles, une divinité n'est pas un astre, la divinité représente une certaine configuration cosmologique : Une vénus levante précédant le soleil (une lucifera), un soleil de midi (Nergal), une vénus cachée ou visible (une Théïa), les lueurs rougeoyantes qui succèdent au soleil couchant (Tezcatlipoca), l'aurore, l'aube, etc. Une divinité en fait représente plus une sorte de révélation, un instant de la vie, de l'homme dans ses relations avec le cosmos, qu'un simple paramètre cosmographique (un astre à telle ou telle position, symbolisant telle ou telle divinité). Dans ce genre de percept théomorphique, il y a toujours plusieurs éléments qui se combinent et qui échappent à des notions précises. L'imaginaire est au rendement, et dans l'immense richesse de cette production mentale, il y a forcément des points qui se rejoignent d'une manière ou d'une autre, quel que soit le contexte culturel.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 14:03 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Merci dédale. j'espère que je ne t'embete pas avec toute ces questions.
La voie lactée tient la corde comme image de fleuve celeste et donc aussi de serpent.

Je pense que tu as raison pour la relation etoiles / dieux.  Les principaux dieux ont leur etoile, mais ne sont pas ces etoiles. C'est peut être plus à considerer comme une manifestation de ce dieu dont on peut interpreter visuellement l'humeur ou l'etat du moment grace à la configuration de son etoile.  
Je note aussi que la plupart des anciens dieux sont naturellement dual. Les frontières entre le bien et le mal ne sont pas aussi claire que dans les religions. Dès lors pratiquer l'astronomie (et la divination) devient essentiel pour savoir si les dieux seront favorables ou pas pour telle ou telle action ou a tel moment. Mais il y a un certaine acceptation que son dieu n'agisse pas de façon juste ou ne vous aide pas  voire vous enfonce. Tandis que la religion elle , "vend"  du dieu forcement bon , protecteur , un peu comme des assureurs qui viennent vous proposer un contrat avec bonus post mortem  à la clé si vous cotisez bien toute la vie ....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 267

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 11:25 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

dédale , toi qui plus de refrence et de recul que moi sur les mythologies , pourrait tu nous mettre ne avant les points de convergence et de divergence entre le mythe de Thot et le mythe de Quetzacoatl . Je vous expliceterais plus tard , en detail pourquoi je demande cette comparaison.

D'avance merci pour voir déjà si techniquement cette correspondance peut etre valable.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 9 Avr - 14:14 (2012)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta Répondre en citant

Citation:
 pourrait tu nous mettre ne avant les points de convergence et de divergence entre le mythe de Thot et le mythe de Quetzacoatl . Je vous expliceterais plus tard , en detail pourquoi je demande cette comparaison.


Quetzacoatl est une divinité largement représentée chez les précolombiens, mais les détails de l'épopée mythologique sont mal connus. Ce n'est pas une divinité principale des panthéons d'empire, pourtant il joue un rôle capital dans l'histoire des anciens peuples d'Amérique. Tous les spécialistes ne sont pas en accord avefc la position de cette divinité charismatique au sein des panthéons. Il semble correspondre au mythe du dieu/héros civilisateur, qui est à la fois dieu et homme, et autre chose, une incarnation complexe de la nature.

A l'origine, pour les aztèques, na-huatl, dans la légendaire Aztlàn, Quetzacoatl était un dieu-esprit de l'eau : le "précieux serpent", un esprit qui aimait à flotter sur les rivages venteux. La légende aztèque raconte que cet esprit se serait approprié les pouvoirs du vent, Ehectal. C'est pour cette raison que les attributs de cet ancien esprit aquamantique sont dits ehecailacozcatl. Ce terme explique que l'ancien dragon aztèque se serait approprié les plus hautes facultés de la magie, les "Joyaux Divins". En combinant ses pouvoirs mystiques à ceux du Vent, il atteignit la connaissance des luminaires et des astres, la faculté de parcourir le monde et les espaces, d'emporter les paroles. Il posséda alors le plus grand des joyaux qui accordait le souffle divin à celui qui le détenait. L'esprit-du-Serpent acquit alors le pouvoir sublime de créer la vie, d'insuffler l'âme aux êtres vivants et de façonner le monde.


Mais il existe d'autres versions de la naissance de Quetzacoatl, mais en général il est toujours associé au Vent, à des grandes divinités atmosphériques. Une version explique pourquoi il s'est attribué les pouvoirs du vent : Il serait né du souffle de Ometeotl (ou Tonacatecuhtli) sur la terre, soit directement du vent. Le serpent-esprit se "revendiquait" d'être un esprit du vent.

Dans la version où Quetzacoatl est le fils des premiers dieux, Tonacateuhli et Tonacihuatl, le caractère du dieu est d'autant plus mystérieux puisqu'il naît comme l'une des 4 faces (l'un des avatars) de Tezcatlipoca, et devient par la même occasion, l'un des propriétaires "héréditaires" du Miroir Fumant.Ce qui lui confère la plus haute distinction, après Tezcatlipoca, de seigneur des sortilèges.

Tezcatlipoca signifie "miroir fumant". La rencontre de Quetzacoatl et Tezcatlipoca sera fatale pour ce dernier, et après sa triste victoire, le serpent-à-plumes deviendra le seigneur du Miroir Fumant, qu'il porte à son pied droit, comme un instrument en guirlande que l'on porte dans les danses rîtuelles, avec lequel il déclenche les pluies qui arrosent le maïs.

Le maïs : Une fois, Quetzacoatl s'est transformé en fourmi pour aller leur voler du maïs, afin de sauver les hommes de la famine (mythologie mixcatl)

Citation:
« Le Seigneur Serpent plumé – de la quatrième génération- est particulièrement grandiose, il est capable de voler dans le ciel et de descendre à Xibalba. En d'autres occasions, il se transforme en grand jaguar, en serpent, en aigle ou en flaque de sang. »
-Codex Popol Vuh.


C'est une divinité qui rentre dans la grande famille des protéïformes, aux multiples visages, et aux très nombreux avatars. C'est un dieu-héros, fondateur d'empire, civilisateur, initiateur et salvateur/protecteur. Mais cet ancien dieu serpent est également une vieille divinité de la religion animiste : Un esprit des eaux, né du vent, que l'on invoque chez les tribus de chasseurs.

J'arrête là pour l'instant mais ce n'est pas fini.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:03 (2016)    Sujet du message: [olmeque] la stèle enigmatique de la Venta

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Amérique du Nord et Meso Amérique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo