Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Le serpent - quelques reflexions
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 183

MessagePosté le: Lun 2 Avr - 14:56 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

Le serpent  :
 un vieux dieu premier que nous retrouvons au départ de toutes les cosmogénèses, avant que les religions de l'esprit ne le détrônent.

***

Proverbe Dogon: "

Tout forgeron lorsqu'il travaille
est comme assis sur la tête du serpent


***

Selon René Alleau

7, "Le nom de "serpent"
a été donné, à toutes les époques et en des aires culturelles diverses, aux initiés euxmêmes,

qui recevaient le double pouvoir de "faire monter ou descendre" la force magique

universelle. C'est pourquoi, dans les sociétés traditionnelles anciennes, le roi divinisé,

qui avait reçu son pouvoir sacré par une transmission directe du démiurge ou de

l'ancêtre, appartenait, comme l'attestent des textes abyssins archaïques donnant la liste

des pharaons, à la "progéniture" du serpent.

***

Les grands dieux créateurs  sont toujours, dans leurs représentations premières

des serpents cosmiques...

***

Presque toutes les mythologies gardent en mémoire des légendes relatives aux

énergies reptiliennes qui précédèrent les dieux eux-mêmes. Ainsi, dans de nombreuses

cosmologies, nous avons des serpents-Leviathans entourant l'univers, ou des Tiamatdragons

d'où émergent toutes les existences. Les dieux sont souvent décrits comme

ayant emprisonné ces forces reptiliennes, ou cherchant à les détruire.
***
Pour les Ophites ou les naasènes le Serpent était le messager d'un dieu inconnu

(souvent appelé Bythos ou encore Sagesse ou Sophia-Achamoth dans son émanation la

plus matérielle) plus ancien que IHVH

17, qui aurait eu pour mission de transmettre secrètement
le Savoir à l'homme.

***

Le Téli est une figure céleste et zodiacale centrale, qui est assimilée à un grand

serpent circulaire qui entoure l'espace. On le considérait comme étant la constellation du

dragon
Sepher Yetsirah VI, 7 : "Le Dragon dans l'univers est comme un roi sur le trône."

***










Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Avr - 14:56 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 183

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 14:18 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

Si ces reflexions vous ont plu , je vous conseille la lecture de cet ouvrage pour aller plus loin dans
la symbolique du serpent.  Bien que plus centré sur l' explicationde la position de l' ophisme , certains points peuvent nous eclairer sur les anciennes croyances du passé et formation de mouvements religieux.

LIEN :  http://misraim3.free.fr/divers2/les_oraisons_du_serpent.pdf
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 10:38 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

merci Mitra, pour ce lien eclairant,... Okay
...
ce qui  y a  ete dit entre autre
a propos

du serpent

NA'AS
na'hash

On traduit ordinairement le mot Na'hash par serpent, alors que son sens en hébreu
est plus large et peut désigner aussi toute espèce de reptiles et même des animaux
tels que le dragon.


Le Teth est un idéogramme très ancien qui désigne un Serpent qui se mord la
queue ou encore, un bouclier

le Thet est le symbole d'une perfection atteinte,
il introduit aussi inexorablement
la nécessité d'une destruction pour atteindre à une plus grande perfection encore
"le serpent change de peau"

le serpent est la plus sage barrière du champ de conscience
de l'homme car, dans la profondeur, le serpent se fait aussi barrière divine car son
nom, Na'hash est construit autour de la lettre de la huitième lettre
de l'alephbeth, et ce 8 couché représente le Grand Serpent Originel ∞, l'Ouroboros

l'Ouroboros, ce Serpent qui se mord la queue ou parfois représenté
sous la forme de deux serpents se mordant mutuellement la queue.

le Grand Serpent Originel representé par le  8 couché

Il y a aussi identité numérique, 358 [qui est une suite de Fibonacci et donc nous
donne le Nombre d'Or, Clé Universelle du beau et du bon, Tov]
_________________
Facebook account
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 10:43 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...


NA'As SAT
..
_________________
Facebook account
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 183

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 14:03 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

c'est génial d'arriver à faire se type de relation. L' histoire ancienne est pleine de secrets , de codes
initiatiques , de signes de reconnaissances , de symboles, c'est tres bien d' integrer cette dimension dans les etudes des civilisations.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 15:49 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...

Wink


...


Du Serpent Cosmique

tout comme le célèbre serpent à plumes des
Aztèques, Quetzalcoatl, symbole de «l'énergie vitale sacrée», et son
frère jumeau Tezcatlipoca, tous deux enfantés par le serpent cosmique
Coatlicue

Un double serpent, d'origine
cosmique, symbole de l'énergie vitale sacrée?! Chez les Aztèques?!



sceau mésopotamien, datant d'environ 2200
av.J.C., qui montrait «la divinité sous forme humaine, sur son trône,
avec son emblème caducée derrière lui et un autel de feu devant»*.
Le symbole de ce Dieu Serpent n'était autre qu'une double hélice!

dans presque chaque image représentant une scène sacrée.

Les serpents mythiques sont presque invariablement associés
à l'eau

Bien sûr, le serpent cosmique, en tant que créateur de la vie,
est un maître de la métamorphose. Invariablement, dans les mythes
du monde où il joue un rôle central, il crée en se transformant; il
change tout en restant le même.
_________________
Facebook account
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 16:04 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

... ca ne s'arrete pas la ,...



alamata a écrit:


...

Wink


...


Du Serpent Cosmique




sceau mésopotamien, datant d'environ 2200
av.J.C., qui montrait «la divinité sous forme humaine, sur son trône,
avec son emblème caducée derrière lui et un autel de feu devant»*.
Le symbole de ce Dieu Serpent n'était autre qu'une double hélice!

dans presque chaque image représentant une scène sacrée.

Les serpents mythiques sont presque invariablement associés
à l'eau

Bien sûr, le serpent cosmique, en tant que créateur de la vie,
est un maître de la métamorphose. Invariablement, dans les mythes
du monde où il joue un rôle central, il crée en se transformant; il
change tout en restant le même.



correspondances entre récits mythologiques et biologie moléculaire

//effectuéé par Jeremy Narby - Le Serpent cosmique - L ADN et les origines du savoir//

Le symbole de ce Dieu Serpent n'était autre qu'une double hélice !!!!

similarite avec la representation actuelle de l'ADN !!!



Le biologiste moléculaire
Christopher Wills écrit, par exemple: «Les
deux chaînes d'ADN ressemblent à deux serpents
enroulés autour d'eux-mêmes dans une
sorte de rituel amoureux/.
....

l'ADN

est un maître de transformation
à la forme serpentine, qui vit dans
l'eau et qui est à la fois très long et minuscule,
simple et double.


Tout comme le serpent cosmique.
_________________
Facebook account
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 183

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 17:53 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

Dans la même idée , ette representaion sumerienne:

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 06:37 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

alamata a écrit:

l'ADN

est un maître de transformation
à la forme serpentine, qui vit dans
l'eau et qui est à la fois très long et minuscule,
simple et double.


Tout comme le serpent cosmique.



...Complements d'infos,...




Le noyau d'une cellule mesure approximativement deux millionièmes
d'une tête d'épingle. L'ADN, long de deux mètres, se compacte
à l'intérieur de ce volume minuscule en s'enroulant à l'infini
autour de lui-même, conciliant ainsi longueur extrême et petitesse infinitésimale.

L'ADN
baigne donc dans l'eau, et celle-ci joue un rôle crucial dans l' établissement
de sa forme.

En effet, le milieu
aquatique confère à l'ADN sa forme d'échelle torsadée, car les
quatre bases de l'ADN (Adénine, Guanine, Cytosine et Thymine)
sont insolubles dans l'eau, et elles se tournent vers l'intérieur de la
molécule pour former, en s'associant, les barreaux de l'échelle ;
puis, elles se torsadent, évitant au maximum le contact avec le
milieu humide qui les entoure

Ainsi, la molécule d'ADN est une longue chaîne unique constituée
de deux rubans entrelacés et reliés en leur milieu par les
quatre bases. Celles-ci ne peuvent s'accoupler que par paires spécifiques-
A avec T, G avec c.

L'ADN et ses mécanismes de duplication
sont les mêmes pour tous les
êtres vivants
.

Chaque être vivant est construit à partir des instructions
écrites dans la substance qu'est l'ADN.

Schrodinger a dit que l'ADN était un 'cristal apériodique'

un cristal  c'est-à-dire un arrangement extrêmement
régulier d'atomes, qui vibre à une fréquence très stable
font de lui un excellent récepteur et émetteur d'ondes
électromagnétiques.

l'ADN est aussi un cristal, comme l'explique le généticien
Maxim Frank-Kamenetskii: «Les paires de bases sont arrangées
comme dans un cristal. Cependant, il s'agit d'un cristal linéaire et
unidimensionnel, où chaque paire de bases est entourée par seulement
deux voisines. Le cristal de l'ADN est apériodique, puisque la
séquence des paires de bases est aussi irrégulière



les photons d'origine biologique, ou «biophotons».
"biocommunication non-substantielle"

Au début des années 1980, des chercheurs démontrèrent,
grâce à la mise au point de techniques de mesures sophistiquées,
que les cellules de tous les êtres vivants émettaient des photons à
un taux allant jusqu'à une centaine d'unités par seconde et par centimètre
carré de surface de tissu. Ils montrèrent également que
l'ADN était la source de ces émissions

l'ADN est un
«cristal apériodique qui capte et transporte efficacement les
électrons, et qui émet, à des fréquences ultra-faibles et à la limite
du mesurable, des photons, c'est-à-dire des ondes électromagnétiques-
et ceci plus que toute autre matière vivante

...
_________________
Facebook account
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 07:00 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...

du serpent

NA'AS
na'hash


identité numérique, 358 qui est une suite de Fibonacci et donc nous
donne le Nombre d'Or

de L'ADN

nous retrouvons dans l'adn (34/21)
 
la porportion de phi ainsi que la construction de la spirale correspondante



Serpent (cosmique) - ADN  - nombre d'or
_________________
Facebook account
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 183

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 13:03 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

Génial . Je ne savais pas que l' ADN emettait egalement un "signal". Comment on peut mesurer ça ?
Ce sont des vibrations sonores ou autre ? je ne sais pas trop la nature de ce "signal" Question
Et avec toutes les autres ondes electromagnetique dans lequel on baigne (vive les wifi, portable et autres ...) , il n' y a pas "brouillage" Question

A grande echelle (par exemple toute la planète) cette signature globale du vivant (tout ce qui comporte de l' adn qui emet) ça doit former un enorme flux de signal non ?

Est ce que le signal adn emit par une limace par exemple et le même que celui d'un singe ou d'un homme Question (forcement dans des proportions différentes selon la taille je suppose)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 15:35 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...
Complement d'infos sur le complement d'infos,...oops...

Ce complement d'info s est a recadrer dans la these de Narby

:"la connaissance ancestrale de chamanes qui, en buvant une décoction à base de plantes,
voient et acquièrent une connaissance bio-moléculaire universelle"

et ne doit pas eloigner de la correspondance principale

Serpent (cosmique) - ADN  - nombre d'or

...
_________________
Facebook account
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 15:36 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...

Cependant

Cette théorie révolutionnaire serait née en 1975 ,
dans un laboratoire de Kaiserlautern .


le chercheur allemand Fritz - Albert - Popp ,
démontra qu'il existerait une luminescence très faible
qui aurait la faculté de transporter de l'information .

Expérience :

- On place côte a côte , deux verres contenant du sang frais de cochon .

On introduit un agent pathogène dans le premier verre . Le sang va réagir en

fabriquant des Anti - corps . On constate par la suite , que le sang se trouvant

dans le deuxième verres a commencé lui aussi a fabriquer des Anti - corps ,

alors qu' aucuns agents n' y avait été ajouter .

Si on réalise la même expérience en plaçant un écran total entre les deux verres,

l'information déclenchant la production d' Anti - corps dans le second verre

n' est pas transmise .

...

Les Biophotons se comportent dans se cas , comme un laser qui transmettrait

une information nécessaire a l'activation des processus biochimiques .

Cet expérience étrange met en valeur l'existence d'une émission Biophotonique .
_________________
Facebook account


Dernière édition par alamata le Jeu 26 Avr - 15:41 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 15:38 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...

les biophotons "sont" importants dans le développement des structures organiques complexes
telles que les organes ou les organismes.

Pourtant, en raison des difficultés que l'on rencontre pour isoler
les effets pressentis des biophotons,
des nombreuses interactions chimiques entre molécules,
on ne peut pas établir une théorie réellement vérifiable.


on peut  signaler l'objection suivante :
la plupart des organismes baignent dans de la lumière
(lumière du jour, ou même lueur nocturne)
dont l'intensité, relativement très forte,
parasite l'émission ultra-faible de biophotons
 
ceci n'empêche pas un biophoton de se signaler
dans des séquences de longueurs d'onde spécifiques,
ou d'être opérationnel dans les tissus profonds isolés de la lumière
dans le cerveau humain, par exemple
...
_________________
Facebook account
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 15:39 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...

Critique de Narby

Critique

Ce que les chamanes décrivent comme des serpents enroulés et que Jermy Narby interprète
comme la double hélice de l'ADN,
sont simplement des hallucinations
d'images de spirales assez communes sous psychotropes !

Ce phénomène de visions récurrentes sous hallucinogènes
étudiées par diverses équipes scientifiques multidisciplinaires,
faisant appel à l'imagerie médicale, la neurologie, les mathématiques, etc.
Un phénomème étudié intensivement par
JD Cowan depuis 30 ans, et de nos jours très bien compris
_________________
Facebook account
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 15:40 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...

Cependant

....

la biophotonique actuelle concerne l'étude,
la recherche et l'utilisation des connaissances sur les biophotons.

Les recherches portent le plus généralement sur des points fondamentaux
de biophysique et des sujets qui s'y rapportent
— par exemple, le métabolisme et la croissance et différenciation de la cellule,
 les relations entre la « luminescence retard »
et le spectre des émissions lumineuses en biochimie des macromolécules de tissus vivants, etc.

L'étude publiée par Masaki Kobayashi et ses collaborateurs en juillet 2009
a démontré que  l'émission de biophotons est liée au métabolisme...
_________________
Facebook account


Dernière édition par alamata le Ven 27 Avr - 03:12 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 15:42 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...
_________________
Facebook account
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 183

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 02:53 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

C'est incroyabe ces experiences sur les biophotons !
Chaque cellule peut en emettre (la tu parlais de l'experience avec le sang) ou bien c'est uniquement l' ADN ?

Pour les pratiques shamaniques sous hallucinogènes (type plantes, champignons, etc...) c'est sur dès la préhistoire et ça commence a etre bien documenté en proto histoire dans différentes cultures. Là aussi c'est bizarre que se soit des formes serpentiformes qui s'imposent comme visions trans culturelle on va dire.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 04:45 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

Mitra a écrit:


Chaque cellule peut en emettre (la tu parlais de l'experience avec le sang) ou bien c'est uniquement l' ADN ?





chaque cellule du vivant possede de l'ADN...

Des etudes tres recentes ont tendance a faire penser que l'émision de biophotons n'est pas a ratachee avec l'ADN mais au metabolisme energetique,...(Masaki Kobayashi 2009)

et

il faut egalement  signaler que l'hypothese de la communication via biophoton
est largement remise en cause,...
_________________
Facebook account


Dernière édition par alamata le Mer 2 Mai - 05:04 (2012); édité 8 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 05:50 (2012)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions Répondre en citant

...






L'intensité de la lumière émise par le corps est 1000 fois inférieure à la sensibilité de nos yeux



""
Spectral Instruments 600 series CCD camera system (Spectral Instruments, Inc., AZ, USA) was used.
Mounted CCD42-40 (e2v technologies Ltd., Essex, UK),
which is a back-illuminated, full-frame operation CCD with a 2048×2048 pixel resolution
and 13.5×13.5 µm pixel size.
The camera system is equipped with a cooling head to maintain the CCD at −120°C
using a closed-cycle mechanical cryogenic unit.
""

Ultraweak photon emission

donne son nom a  l'énergie libérée sous forme de lumière à travers les changements dans le métabolisme énergétique.

Le mécanisme de l'émission de photons est considéré comme provenant de la génération de radicaux libres dans les processus métaboliques de l'énergie
Les radicaux libres réagissent ensuite avec des lipides ou de protéines, générant des espèces électroniquement excités comme sous-produits

Ces molécules excitées, comme groupe carbonyle dans l'état triplet excité de la peroxydation lipidique ou de protéines, y compris la tyrosine ou tryptophane, excité
peut ensuite réagir avec des fluorophores par le transfert de l'énergie et conduire à émission de photon
_________________
Facebook account


Dernière édition par alamata le Mer 2 Mai - 03:49 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:15 (2017)    Sujet du message: Le serpent - quelques reflexions

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo