Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

L' Atlantide / Origine du nom
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Dim 22 Avr - 12:11 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant



dedale a écrit:


Le paradigme de l'histoire connaît des évolutions, des remises en questions, comme tous les autres domaines.

Par exemple, je lisais que chez les auteurs du 19° et 20° siècle, il existait un dogme hellénistique, qui donnait presque systématiquement une origine grecque aux termes linguistique employés autour de la Méditerranée : Ce dogme fonctionne globalement, puisque beaucoup de termes furent hellénisés, européanisés, mais la grande faiblesse de ce dogme est que beaucoup d'auteurs pouvaient s'arrêter à cette étymologie grecque, sans aller voir plus loin. Et considérer qu'un terme berbère par exemple pouvait être un emprunt à la langue grecque.

C'est assez important quand on a des noms comme "Atlas". La relation avec la mythologie grecque semble évidente. Et il semble donc assez raisonnable de penser que le nom "Atlas" fut donné par les grecs à leur époque, voire à l'époque gréco-romaine. Et on peut penser que cette relation entre les noms Atlas, Atlantique, Atlante, Atlantis n'est qu'une légende d'origine grecque : L'occident fut d'abord la demeure d'Ouranos, puis de Cronos et des Titans.

Hérodote précise que les Atlantes se sont eux-mêmes donnés leurs noms d'après l'Atlas. C'est un toponyme, un nom local qui a certainement été hellénisé, comme l'Atlas. Donc il serait peut être nécessaire de connaître le nom autochtone de l'Atlas. A priori, les historiens (pas tous) ont assimilés les Atlantes avec les Loxytes ou Lixytes, les Atalantes qui semblent être les mêmes également, les Nasamons, les Atarantes, les Apharantes, et cette assimilation s'est même parfois étendue aux Garamantes. J'en oublie.

En fait, en cherchant sur les dicos, dans la géographie du Haut-Atlas, l'Atlas, chez les anciens berbères, se nommait Tla, mais aussi, Atil, Atla, Tala, Til, et c'était une montagne sacrée, laquelle était l'objet d'un culte solaire, équivalent sur certains points à Amon, et Tla signifie "la colonne, le pilier, l'autel' et peut être aussi la "demeure sacrée" et "le guide". Quant à Til, cela viendrait d'Attils, ou d'Atlis qui dans les langues archaïques de l'Atlas, signifie "Elevation, Hauteur, sommet enneigé". Attil aurait également la même signification que autel. Ces étymologies sont proches de l'ancien Amzight, qui était parlé dans l'antiquité, du berbère archaïque, à l'époque où ces peuples pratiquaient la religion naturelle et vouaient des cultes aux cavernes, aux rochers, aux montagnes, aux fleuves et où chaque lieu possédait son génie.

Notons que les termes Atlas, Tla, Stalaï, Atra, Atar, Adra, Adirys, dirys, etc semblent posséder les mêmes racines étymologiques et signifier la même chose : Une colonne soutenant le ciel -> une montagne sacrée.

Le Dirys, cet ancien fleuve qui, partant de l'Atlas, se dirigeait vers le Nil (selon les anciens) en traversant le Sahara et la région des Atarantes, vers l'oasis de Touat.

Seul le peuple des Atlantes n'est pas formellement localisé et reste donc une légende.

Les anciens géographes étendaient l'Atlas (tout le relief montagneux) jusque dans la Lybie actuelle, ce qui explique l'assimilation de ces peuples sensés faire partie de cet antique Atlas.

Une dernière chose : Les historiens antiques décrivent ces peuples bien après que la désertification se soit installée chez eux. La disparition des anciennes ressources a certainement du créer une diaspora ver les oasis qui subsistaient encore, vers les montagnes ou condamnant certaines populations au nomadisme, du moins celles qui n'ont pu trouver refuges dans les empires épargnés par le désert.

Mais il reste un point obscur : Les civilisations en questions ont disparu en raison du climat, de la désertification, alors que l'Atlantide fut submergée par les eaux.

Mission : trouver une civilisation disparue sous les eaux au nord-ouest africain. L'archéologie sous-marine est une discipline récente, très développée dans des points comme les Caraïbes ou la région crétoise, mais beaucoup moins sur le littoral marocain par exemple, pourtant il est reconnu d'après des prospections qu'il y a bien des ruines sous-marines très anciennes à El-Jadida, Essaouira, Tanger, etc.

C'est peut être là que ça va bloquer car, d'après un article que j'avais lu en 2008-2009, la décision d'étudier le littoral marocain n'était pas encore prise en 2008. Il en était juste question.

Mais déjà, heureusement qu'on a les Garamantes. Disons que ça se précise.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Avr - 12:11 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Dim 22 Avr - 12:31 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Comme lessources antiques parle d'un empire atlante sur les rives mediterranéenne (en particulier Lybie - afrique du Nord donc - et Thyrénée ) il est clair qu'on peut retrouver des comptoirs atlante ou des villes colonies. Moi aussi j'attends avec impatiente l'evolution des fouilles Graramantes.

Sinon la submerssion du plateau d' Essaouira est une hypothèse qui circule. Elle aurait pu avoir lieu lors de la déglaciation (vers - 9600). Si en effet il ya des ruines dans cette zone elles sont forcement très anciennes !

***


Atra signifie "Le plus haut" en akkadien egalement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 01:44 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Sur la racin ATIL , j' ai trouvé cette information en Kabylle (sur le net - donc à verifier)

ATLANTE => ATH ILATH

et qui veut dire en kabyle : "CEUX des GEANTS"

du kabyle aux langues latines:

ATH ILATH => ATHLETE = SPORTIF = HOMME FORT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 08:06 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Une chose m'interpelle : les croyances dans cette région sont très proche de celles des anciens IE ( culte 'cosmique' au soleil et à la lune, pilier soutenant le monde).
Ces deux mondes culturels n'ont pourtant pas, à priori, la meme origine...

Mitra, toute structure retrouvée sous l'eau ne date pas forcément de 9500BC, faut pas faire de fixette non plus !
Premierement parce que le niveau de la mer n'a pas cessé de monter après 9500BC.
Deuxiemement parce qu'il existe des phénomènes d'ensablement, dessensablement, rupture de cordon littoral sous l'effet de tempetes et/ou grande marée, voir de tremblements de terre, qui font qu'on connait des structures de l'époque 'historique' actuellement sous l'eau.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 15:37 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Oui tu as raison soucolline ma remarque n'etait pas bonne.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 16:23 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

"Comme Solon songeait à utiliser ce récit pour ses poèmes, il s’enquit du sens des noms, et il trouva que ces Égyptiens, qui les avaient écrits les premiers, les avaient traduits dans leur propre langue. Lui-même, reprenant à son tour le sens de chaque nom, le transporta et transcrivit dans notre langue"

Atlantide , Atlante est forceent une hellinisation d'une première traduction egyptienne , elle même qui a egyptisé les noms des perosnnes et des lieux à partir d'une autre langue. Reste à savoir laquelle...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 18:29 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Sur le plan de l'étymologie du mot "Atlantide", rien n'est certain.  Il y a une relation mythologique qui semble se conformer à des éponymes orientaux, mais dont l'étymologie se perd en raison de l'ancienneté des termes et des variations survenant d'un langage à l'autre.


L'étymologie la plus simple serait littérale : Les Atlantides sont les filles d'Atlas, ou peut être également d'Atlantée (Atlantéïa).


Les Atlantéïdes sont certaines femmes de Danaos, roi légendaire de Lybie, fondateur d'Argos et inventeur du navire, et semble-t'il, disciple ou adorateur d'Athéna. Parmi les Atlantéïdes, on rerouve la titanide Phoebe, qui est pour ainsi, la contrepartie féminine de Phoebus, une ancienne divinité-titan héliaque, et on a également les Hamadryades qui sont des nymphes qui, comme les Dryades, habitent les arbres, les chênes, particulièrement (de Druos : Chêne -> druides). Les Amadryades (Hamadryades) sont donc des nymphes aussi nommées Atlantéïdes. 


Atlantée est une hamadriade (une nymphe vouant un culte à un arbre particulier), épouse de Danaos, avec lequel elle enfante les Danaïdes. Les Danaïdes sont les lybiennes légendaires. 


L'allégorie est intéressante (nymphe/arbre) et relève d'une étymologie lybique, le mot Atlantée est composé comme celui d'Antaios (Antée), d'un radical berbère-kabyle NT signifiant : être enraciné, s'enfoncer dans le sol, être originaire de, avoir commençé, être apparu, être né (dans un lieu, une terre). - ENT (touareg) : Etre fixé au sol, à la terre. ENTOU : Etre enfonçé (Kabyle).
- TLA-ENTE : Celui qui est fixé au sol, être fixé à Atlas (TLA).
- TLA : Ancien nom berbère de l'ATLAS, dont la signification est en rapport avec l'eau.
- ou A-TLA-ENTE : (A privatif) Qui n'est pas fixé à Atlas. (île?)
- ATL (Huansch-Guanche) : eau. Et TLA : souffrance
- ATL-ENTE : Eau fixée dans le sol. (terre imbibée d'eau - période marécageuse du Sahara?)

Il y a de très fortes chances que le mot Atlantide soit une hellénisation d'une ancienne désignation autochtone.

Citation:
... il ya encore d autres Ethiopiens voisins des Maures qui confinent aussi avec les Nasamons Ces derniers qu'Hérodote sous le nom d Atlantes sont appelés par les Géographes Loxites. Ils habitent à l'extrémité de l'Atlas & ne sèment riem mais ils vivent des fruits de vignes sauvages. Ces Ethiopiens ou les Nafamons dont nous venons de parler n ont point vu de fleuve car les eaux qui découlent du mont Atlas & qui se divisent en trois différents torrents ne font point de fleuves mais s'imbibent d'abord dans les sables.
source : http://books.google.fr/books?id=5lP7--M_B_kC&pg=PT468&lpg=PT468&amp…


1er point : Nasamons - Atlantes - Loxites - Atlas - marécages. Le peuple est décrit "sauvage" à l'époque d'Hérodote, pratiquement des chasseurs-cueilleurs.

--> d'autres infos suivront.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 01:54 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Si on prend le mot Atlas et qu'on applique des variations classiques : 'T' = D/DH, 'L" = R roulé, on obtient le mésopotamien ADRAR, équivalent d'ATLAS. ADRAR est proche de DIRYS, or les monts d'Atlas étaient nommés Dyris Mons par les géographes antiques.

Selon Pline, Dyris est le nom donné par les autochtones au mont Atlas. Les critiques historiques furent que ce sont les grecs qui inventèrent le nom d'Atlas pour le donner au mont Dyris : En réalité, Atlas et Dyris sont issus d'une seule et même étymologie, et désignent la même chose, semble-t'il.

Toujours dans l'Antiquité, les monts d'Atlas, les Dyris mons, furent aussi nommés Monts de Carène. Il semble que cette désignation de Carène soit en rapport avec les formes dites carénées de l'art berbère primitif. http://fr.wikipedia.org/wiki/Aurès

Mais c'est aussi forcément en rapport avec la partie de l'oeuvre vive, submergée, des navires, et également la constellation de la la Carène, désignée par l'astronome alexandrin Ptolémée. La Carène fait partie de la grande constellation de Navis Argos (Aratos - Phénomènes - 4° siècle avJC). Alpha Carena se nomme Canopus et fait revenir à l'urne funéraire canopîque égyptienne.

Carène est issu du grec Karénaï : Couper, séparer. D'où l'éventualité d'une étymologie autochtone proche de : A-TLA-ENTE : (A privatif) Qui n'est pas fixé à Atlas ou, inversement, Atlas étant séparé du reste de la Lybie, ou du moins de l'ancienne Berbérie.

On notera que la racine kabyle-berbère NT se retrouve dans l'AmeNTi égyptien qui inspira certainement le mythe orphique de l'Enfer version hellénique. L'Amenti est une allégorie de l'Au-delà, une région toute à la fois surnaturelle et subterrestre habitée par les âmes des défunts, mais aussi de grandes divinités telles qu'Osiris. Elle désigne, non pas un lieu géographique à proprement dit, mais un lieu cosmologique, celui de l'occident, du soleil couchant, et par extension, l'Atlantique et la région occidentale de l'ancienne Lybie, dans laquelle se situe l'Atlas. La relation Carène - Canopus et l'urne funéraire "canopique" égyptienne est donc justifiée.

Par ailleurs, la belle et souriante Amentès, déesse de l'Arbre à la lisière du désert occidental qui accueille l'âme des nouveaux défunts avec du pain et de l'eau trouve son équivalent avec l'Atlantide/Hespéride Aréthuse, en grec Erythéïa/Erythéïs/Erythée, désignée comme la splendeur, la gloire, d'occident. Son nom est une variation d'Astarté/Ertosi/Athor, dans ses allégories guerrières, style Athéna : Déesse protecttrice, fortement affectionnée pour sa justice, mais vengeresse. Amentès, l'égyptienne, est également une version assez fidèle de l'Hamadryade.

Erythéïa est nommée photosmos (lumineuse) ce qui la rapproche de la phosporos (resplendissante vénus d'occident).

La distinction entre Dryades et Hamadryades est tardive, dans la mythologie grecque. Les Dryades, nymphes des arbres et en particulier des chênes, prenaient naissance dans l'Arbre des Hespérides, en d'autres termes : Un arbre situé dans la direction du soleil couchant (Hesper : Soir, Amenti : Couchant). Seule Diane-Artémis, la chasseresse, est en mesure d'approcher ces déesses timides issues d'une cosmogonie archaïque

On retient au passage l'étymologie IE de "dryade" : drew, signifiant, "ce qui est solide", et qui ramène à la notion de pilier (en égyptien djed, le pilier, attribut de Ptah). Et le chêne faisant métaphore à l'expression de ce qui est fiable, solide, l'arbre-pilier : le pilier de la sagesse, celui de l'éternité.

D'autre part, on a dans la théogonie égyptienne, un sérieux candidat à la représentation d'Atlas ; Shou, le dieu de l'air humide et chaud (d'occident) soutenant Nout, la déesse de la voûte étoilée du ciel. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:GebNutShu_MAN.JPG

--> à suivre
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 02:34 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Bien !  voici une etude bien menée !
la suite de ta recherche nous ramene vers le pilier djed , celui la meme erigée sur ce que j'appelle l'ile du pietinnement ...(ou du monticule primordial)  nos recherches se croisent et semble t il, se lient à l'origine mythique des premières cosmogonies egyptiennnes ? 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Sam 28 Avr - 13:11 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

dedale a écrit:

L'étymologie la plus simple serait littérale : Les Atlantides sont les filles d'Atlas, ou peut être également d'Atlantée (Atlantéïa).


Les Atlantéïdes sont certaines femmes de Danaos, roi légendaire de Lybie, fondateur d'Argos --> d'autres infos suivront.


Bon Ok Atlantides -> filles d' atlas -> dont les noms sont ceux données aux 7etoiles les Pleiades.

Pas de problème jusque là . Par contre je suis en train de lire Appolodore:

III, 10, 1. Atlas et Pléioné, la fille d'Océan, eurent sept filles sur le mont Cyllène en Arcadie, appelées Pléiades : Alcyonée, Mérope, Céléné, Électre, Stéropé, Taygète et Maia.
[...]
Poséidon fit l'amour avec deux d'entre elles, d'abord avec Céléné qui lui donna un fils, Lycos, que le dieu mena vivre dans les Îles des Bienheureux
III, 10, 2. Maia, l'aînée, s'unit à Zeus dans une grotte du mont Cyllène, et mit au monde Hermès

Arrow L' origine d'atlas et des atlantes ne serait pas du tout l'afrique du Nord mais l' Arcadie selon lui. Par contre Poséidon lui est bien de cette zone afrique du Nord et il ramene vivre son fils Lycos dnas les iles des bienheureux qui sont comme on l' a vu l'archipel des canaries et probablement l' atlantide.

Qu'en pesnes tu ?

***

Pour les danaides , peux tu lire ce texte et me dire ce que tu en penses:
http://ugo.bratelli.free.fr/Apollodore/Livre2/II_1_5.htm

a un moment appolodore se référe à "Atlantia"
les dix jeunes filles (nota les danaides), quant à elles, étaient nées de Nymphes hamadryades, quelques-unes d'Atlantia, les autres de Phoébé
Question
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 29 Avr - 08:48 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Citation:
L' origine d'atlas et des atlantes ne serait pas du tout l'afrique du Nord mais l' Arcadie selon lui.



Ca c'est le problème auquel on est confronté depuis qu'on a commencé à s'intéresser à l'Atlantide.

Première chose à considérer : Dans nôtre recherche, nous essayons de déterminer la valeur des toponymes, leur ancienneté, leur possible origine linguistique. Dans le cas de l'Atlas lybique, nous trouvons des termes et des radicaux d'origine berbère par exemple, dont le sens ne s'éloigne pas de la signification recherchée.

Il n'en est pas de même avec les éponymes et la théogonie. Quand on pense par exemple aux colonnes d'Hercule, on pense à l'Hercule d'Homère - au fameux héros grec. Mais sur le lieu, à Cadix, l'Hercule en question est d'origine phénicienne : Melkarth. Parrallèlement à cela, l'Hercule des Colonnes de Gibraltar est revendiqué par les égyptiens : Il s'agit de leur champion, fils du Soleil, Gom (ou Som, ou Chon). Et c'est Gom, l'Hercule égyptien, qui aurait donné son nom aux Gegein (et non les Gigantès comme il est dit d'ordinaire confusément), les Géants. Donc dans la théogonie égyptienne, Hercule est un dieu et sa chronologie est beaucoup plus originelle que celle du fils de Zeus. Gom est condiséré comme le "seigneur suprême". Source : http://books.google.fr/books?id=NWgGAAAAQAAJ&pg=PT73&lpg=PT73&d…

Citation:
...Carli s aidant en partie des observations de Fréret conclut qu'Atlas et Hercule vivaient en l'an 4600 avant notre ère. Du reste l Hercule a qui Allas apprit l'astronomie car voilà dans ce système d an tédiluvianisme à quoi se réduisent expéditions tentées au pays des Hespérides, Hercule disons nous n'est plus le fils d Alcinène, c est le Sem ou Chon, Hercule égyptien

source : http://books.google.fr/books?id=qbZBAAAAcAAJ&pg=PA339&lpg=PA339&amp…
P. 343


Quand Hannibal décida d'attaquer Rome avec sa formidable armée, il jura sur l'autel de Melqart à Cadix, une haine éternelle aux romains.
source : http://books.google.fr/books?id=BMNBAAAAcAAJ&pg=PA363&lpg=PA363&amp…


En fait, les grecs sont considérés comme les "voleurs" de la mythologie phénicienne et égyptienne. Il ne fautr pas oublier, Mitra, que, quand on s'intéresse à la mythologie, c'est l'Egypte qui est la source : Tous les auteurs antique se sont inspirés de cette terre du Nil, mythique, la Shekinah : C'est d'elle que venait la lumière de la Terra Cognita, et nombreux sont les modèles, les arrangements, qui furent calqués de la culture égyptienne, l'une des plus mystiques, et ceci, de l'Inde au Portugal.

Les historiens berbères admettent que, malgré toute l'originalité de leur culture, la plus grande partie de leurs anciennes notions sont d'origine égyptienne. Entre un Ptah et un Rê égyptien, un PH'tah et un Ph'ré de l'ancienne berbérie, il n'y a absolument aucune différence. Par exemple, également, quand on apprend que le vieux TLA qui désignait autrefois l'Atlas est une montagne sacrée d'Amon, il n'y a plus de doute sur les origines : Le Zeus-Amon des grecs est d'origine égyptienne. Voilà où est la confision : La légende raconte que l'ancien empire égyptien s'étendait de la Phénicie à l'Ogygie, ce n'était pas à mon sens une domination militaire ou politique, mais une domination culturelle, empruntant à la culture égyptienne.

Par exemple, la culture alexandrine a dominé sur la terra cognita, tout est venu de là. Les égyptiens de l'antiquité ont toujours eu le monopole de la culture, dans le même profil que les phéniciens qui furent les tuteurs du monde méditerrannéen. Donc pour l'Atlantide, déjà le Critias ne fut jamais achevé, mais le mythe en lui-même se situe côté lybien. Et c'est là qu'il faut chercher (àmha).

Les peuples revendiquaient l'origine des dieux chez eux. Evidemment, dans ce contexte, ce sont soit les mythes les plus anciens, soit les informations autochtones qui ont la priorité. En ce qui concerne donc les toponymes lybiques, ce sont les peuples lybiques qui ont la priorité et non les grecs.

L'Atlas marocain possède un toponyme qu'on ne peut aller chercher en Arcadie, même si les Arcadiens revendiquent tout naturellement l'origine de leur grand Titan porteur du ciel chez eux, mais il semble que les Tyriens faisaient pareil, les latins donnaient une origine latine à ces dieux. Mais les dieux ne sont qu'une allégorie à laquelle on peut donner l'origine qu'on veut, selon la croyance qu'on a - ce qui n'est pas du tout la même chose avec le toponyme : Il faut comprendre pourquoi il y un Atlas au Maroc et avec quoi c'est en rapport. Ce n'est pas un mythe, l'Atlas existe bien en tant que lieu.

Par ailleurs, on s'aperçoit également que les berbères actuels, ayant fait pour certains des recherches dans l'histoire ancienne de leur propre culture, revendiquent tout un pan de la mythologie grecque, tel qu'Antée et Poséïdon qui seraient à l'origine d'anciennes divinités libyques. Tout comme avec les dieux égyptiens, il faut considérer le brassage des cultures : La partie africaine, la partie orientale, la partie occidentale selon le lieu.

Pour les égyptiens, qui fut autrefois, avant Carthage et les Grecs, la culture dominante de la Lybie antique, les liens ne sont pas non plus en reste : Shou (le porteur), Djed (le pilier, colonne vertébrale d'Osiris, un arbre de vie stylisé), l'Amenti (le couchant), Ptah, ainsi que leur Amentès (entre autre) quii peut être comparée à une amadryade et une Hespéride, etc, etc.

Dans la reconnaissance des éléments qui constituent le mythe atlantéen, les grecs n'ont pas plus la priorité que les autres, même si les peuples hellènes revendiquent l'origine de certains éponymes, surtout que pour l'Atlas, l'étymologie la plus ancienne (ADRAR) semble provenir de Mésopotamie, via les phéniciens.

Citation:
Par contre Poséidon lui est bien de cette zone afrique du Nord et il ramene vivre son fils Lycos dnas les iles des bienheureux qui sont comme on l' a vu l'archipel des canaries et probablement l' atlantide.

Qu'en pesnes tu ?


Je suis en train de chercher des variations possibles du nom Poséidon. Quant à Lycos, ça ressemble à Lyxos, même par variation, au mot "rift".

Les Canaries jouent un rôle, c'est certain : l'étymologie gouanche fonctionne bien en tous cas : Les gouanches vénéraient un dieu similaire à Atlas (un porteur), dont je retrouverais le nom compliqué qui est quelque part dans mes favoris (maintenant je prend des notes pour ne plus perdre).

Citation:
Pour les danaides , peux tu lire ce texte et me dire ce que tu en penses:
http://ugo.bratelli.free.fr/Apollodore/Livre2/II_1_5.htm

a un moment appolodore se référe à "Atlantia"
les dix jeunes filles (nota les danaides), quant à elles, étaient nées de Nymphes hamadryades, quelques-unes d'Atlantia, les autres de Phoébé


C'est peut être l'Atlantia éthiopienne, ou une relation. Bien qu'il est très difficile de dire à quoi correspond exactement cette ancienne Ethiopie nommée Atlantia. J'aurais tendance à penser, vu ce que nous disent les historiens antiques, parlant des atlantes comme des éthiopiens à certains moments, que l'Atlantia pouvait être la partie de l'Ethiopie antique proche du fleuve Dyris ou bordant ce fleuve, sensé partir de l'Atlas-Dyris, et au bord duquel les atlantes ("berbères" occidentaux) ont développé leur mode de vie, leur culture : d'où le nom d'Atlantia. C'est une hypothèse.

Ou inversement, les peuples sahariens avaient remonté le Dyris et s'étaient établis sur les rives, et ont pris le nom d'atlantes en raison des sources de ce fleuve qui venait de l'Atlas.

Car n'oublions pas qu'à l'origine, Atlantia est une lybienne, et que la Lybie antique représente toute l'Afrique du nord (le continent africain connu des anciens).
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Dim 29 Avr - 14:13 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Bien , grace a tes recherches ethymologiques je trouve qu'on arrive bien a discerner les racines de cette atlantide.
C'est le paradoxe et la difficulté de cette recherche. il faut au départ se baser sur des données mythologiques grecques , mais lorsqu'on pousse l'investigation , l'atlantide n' a en effet rien de grecque. Elle est au coeur des premières mythologies egyptiennes.
Et oon retombe dans une autre diffciulté : d'ou vient la mythologie egyptienne. l' egypte est un creuset de différentes influences africaines , c'ets sans doute pour ça qu'on retrouve un partie du recit qui concerne la Lybie , l' autre L' ethiopie (dans leur sesn antique) , d'autre la mesopotamie , voire l' arabie , la nubie etc...

Atlantia je l'avias identifié dans le sujet comme ancien nom de Meroe (ou du moins du sud du nil)
Mais bon avec les reserves d'usage quant à la confusion géographique habituelle.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Dim 29 Avr - 14:37 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Quelques remarques sur les personnages :

- l' hercule egyptien : je ne connaissais pas ce gom / chom / som , c'est tres intéressant.
J'en avais croisé un autre par contre nommé Sesosteris qui etait aussi assimilé à l' herakles egyptien.

- Poséidon : je pense qu'on peut l' assimler à Amon (dieu egyptie d el' eau et de la fertilité des sols , representé avec la peau bleue. lui même assimilable au dieu des afrocains du Nord Ammon , dont a racine du nom nous ramène aau mot " eau " (aman = eau jee crois en berbère)

Quoi'il en soit l' atlantide tel que décrite par Platon est un peuple qui colle parfaitement au culte de Poséidon. Poseidon c'est celui " qui est "le dompteur de cheveaux" . on retrouve la domestication du cheval tres présentedans l' atlantide. Les peuples qui vénèrent par la suite Poseidon sacrifie des taureaux (et aussi des cheveaux) à ce dieu. c'est le cas des atlantes de Platon qui decrit le sacrifice d'un taureau.
Poseidon se deplace sur un char tiré par des etres hybrides (cheval-seprent) . les atlantes connaissent le char tirés par des cheveaux.

- Athena : tu avais commencé a chercher dessus. les soruces antiques semble dire que c'est une déesse egyptienne qui est aussi la déesse Neith de Saîs . J'ai aussi croisé dans ma recherche une
Athéna dite "Tritogénie" (en rapport avec le lac tritonis de diodore ) ce qui fait que Athéna est au départ une déesse Lybienne.

Evenor : si on e croit Critoas c'est le premier homme residant de l' atlantide- Historiquement parlant ce qui represente les " proto atlantes". ethymologiquement comment ne pas le rapprocher de
Uenor ancetre tribal mythique des berbères ?

Tout nous ramene vers la Lybie (qui influence l' egypte biensur) Mais bon la Lybie c'est tres vaste Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Dim 29 Avr - 17:59 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Pourquoi très vaste. parce linguistiquement parlant les anciennes tribues berberes (rien que pour la lybie actuelle on compte 140 tribues différentes ...) ont cette specificité d'avoir une unicité linguistique forte qu'on retrouve de la méditérranée au Soudan , et de la mer rouge à l' atlantique Exclamation

On peut identifier 11 pays actuels qui ont cette base linguistique en commun :
Egypte, Lybie, Tunisie, Algerie, Maroc, Iles Canaries, Mauritanie, Niger, Mali, Burkina Faso et TChad. Soit dans le passé les anciennes langues Egyptiennes, Chadique, Ethiopiennes, Semitiques and Omotiques de l' afrique de l' Est.

C'est ce qu'on appellait le groupe Hamito-Semitique and maintenant modernisé en groupe Afro-Asiatique ou Afrasiatique.

Toujours est il que pour arriver à ce niveau d'unicité , il y a fallu avoir un foyer linguistique commun sur une tres longue durée. C'est le cas en afrique du Nord ou un peuple autochtone à eu une continuité d'au moins 50 000 ans . J'aurais l'occasion de developper ce point dans le sujet "identité atlante".
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 30 Avr - 02:04 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Citation:
- l' hercule egyptien : je ne connaissais pas ce gom / chom / som , c'est tres intéressant.
J'en avais croisé un autre par contre nommé Sesosteris qui etait aussi assimilé à l' herakles egyptien.


Sésostris (grec) = Sénousert (égyptien) : de la déesse Ousert (Sekhmet/Hâthor) - Titulature de Sa-Rê.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nom_de_Sa-Rê

C'est le 34° de Thèbes, Sésortosis ou Sisostis : Sisostichermes, "hercule le vaillant" ou "Hermès le vaillant", en l'occurrence l'Hermès kriophoros (porteur de bélier : d'une toison) qui est assimilable à Hercule pour ses exploits. Le kriohoros est le défenseur des cités.

Sen-Wos-Ret, avec la bénédiction de sa grande déesse Wosret, sous la 12° dynastie, dieu vivant, avait l'ambition de mettre le monde à ses pieds. Ce qu'il fit avec plus ou moins de succès, presque 2000 ans avJC. Toutes ses expéditions militaires contre les asiatiques, les lybiens, les nomades, pour protéger les cités du Nil, furent des réussites. En -1971, il devient maître absolu de l'Egypte. Il délègue les responsabilités à des gouverneurs qui dirigent les nômes. Il devient roi de l'Ethiopie, et fidèle à sa grande déesse qui préside aux richesses, aux métaux précieux,, il s'approprie toutes les mines d'or que sa conquête lui permet d'exploiter. Sa richesse est immense et l'Egypte connaît une grande prospérité.

Sous son règne et après, une grande période de paix et de développement verra le jour. C'est lui qui institua également le "travail obligatoire" : Les pillards, les nomades, les rebelles, les prisonniers ennemis, les fauteurs de troubles disons, étaient tous "invités" à travailler pour le bien de l'Egypte. (Ou sinon, ils avaient toujours le choix de nourrir les crocodiles sacrés.)

Donc une fondateur, un héros civilisateur et un protecteur des égyptiens.

Le nom de la déesse Ausert est proche d'Osar, Auset, Osiris. Se rapproche d'Ertosi, d'Astarté.
- Déesse des métaux précieux, des filons d'or. Sésostris : hermès-hercule le vaillant. Kriophoros, le porteur de Bélier, le protecteur des cités. Sisostris : les mines d'or.
- La toison d'Or, cadeau d'Hermès, est un symbole fidèle aux anciennes techniques d'orpaillage : On utilisait des peaux de mouton que l'on faisait tremper dans le lit des rivières pour capturer la poudre d'or.

Je répondrais au reste.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 30 Avr - 11:34 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Citation:
- Poséidon : je pense qu'on peut l' assimler à Amon (dieu egyptie d el' eau et de la fertilité des sols , representé avec la peau bleue. lui même assimilable au dieu des afrocains du Nord Ammon , dont a racine du nom nous ramène aau mot " eau " (aman = eau jee crois en berbère)


Amon (signifie "le caché") est le dieu suprême, en Egypte, l'Invisible, l'Inconnaissable, c'est le seigneur de l'Amenti. Son parèdre Amemet ou Amenet (Amunet, Amaunet, Amentet, Amentit, Imentet, Imentit, et Ament) est nommée Amenty, en référence directe à l'Amenti. C'est une déesse protectrice, une ailleule, mère des dieux, mais extrêmement féroce. Elle est identifiée à Neith (Thèbes) et à Sekhmet, parfois également à Astarté version guerrière infernale, une Athéna primitive. On la trouve figurée de diverses maniières : Antropomorphe avec la couronne rouge d'Egypte et l'uréus, sous la forme d'une vache, ou encore portant l'uréus et la dépouille d'un vautour, à tête de grenouille ou de lionne, ou enfin sous la forme d'un dragon très ressemblant à Tiamat. Amenty surnommée la Dévoreuse.

Parallèlement à l'Amon de Thèbes, il y a une Ammon possédant un caractère oasien, lybique, dont le culte se pratiquait à l'oasis de Siwa, ou anciennement, l'oasis d'Ammon, à la frontière Egypte-Lybie. Dans ce cas, Ammon signifie sablonneux. C'est un dieu oraculaire et Alexandre le Grand prétendit être son fils. Les grecs l'assimilèrent à Zeus, et les égyptiens à Amon. Certains égyptiens au Min-Amon.

Min-Amon est aussi un dieu du désert (Min "avatar" d'Amon), mais il apporte aux égyptiens l'humidité et est protecteur des navigateurs. L'humidité est celle des embruns maritimes ou celle de la végétation, ou encore celle de l'ombre. Ce qui le fait correspondre au Poséïdon archaïque qui était lui aussi un dieu de l'humidité avant d'être une divinité de la mer.

Les égyptins n'avaient pas de dieu de la mer, ils se représentaient la mer comme une force cosmique et leur grand dieu de l'eau était Hâpy, la divinité du Nil. Mais à une certaine époque, aux alentours du 2° millénaire avJC ou avant, une divinité particulière fit son apparition dans le delta, le dieu Ym.

Ym, Yam, Yaw, Yammu, était un dieu de la mer (Yam = mer en sémite).

Citation:
...les dieux de l’Egypte étaient en conflit avec Yamm, le dieu de la Mer, et chacun s’attendait au pire. Yamm exigea un tribut en or, argent et lapis-lazuli qui lui fut apporté par la déesse Renenoutet. Cependant, ayant bel et bien reçu ce trésor et y prenant goût, il exigea un nouveau tribut. Si l’on n’accédait pas à sa requête, il menaçait de réduire tous les dieux d’Egypte en esclavage. Désespérée, Renenoutet fit appel à Astarté, connue pour sa beauté mais aussi son épouvantable caractère. Le messager – un oiseau – supplia Astarté de porter le nouveau tribut à Yamm. Astarté accepta, bien que sans enthousiasme. Lorsqu’elle atteignit le rivage, sa nature reprit le dessus et elle commença à vilipender le dieu de la mer. Scandalisé de son impudence mais ensorcelé par sa beauté, Yamm exigea qu’Astarté fasse partie du tribut. La déesse Renenoutet se retira pour délibérer avec l’Ennéade. N’ayant guère le choix, les dieux accédèrent aux exigences du dieu de la Mer et offrirent à Astarté une dt composée du collier de Nout et du sceau de Geb.

Seth n’accepta pas la perte de sa belle épouse.

Malheureusement, la suite de la légende ne nous est pas parvenue. En tout état de cause, par force ou par ruse, Seth parvint à vaincre le dieu de la Mer, à sauver le panthéon égyptien de l’esclavage et à retrouver la belle Astarté.

site cool : http://fandemythologie.unblog.fr/category/mythologie-egyptionne/


Dans ce texte Seth est assimilé à Baal, et Astarté à Nephthys, car il existe une autre version ou Yam est vaincu par Baal, et où l'on voit apparaître El en tant que grand dieu. Dans certaine versions de la mythologie égyptienne Isis et Nephthys, les 2 soeurs, ne font qu'une, Nephthys est nommée l'Isis Noire.

Yam est donc une ancienne divinité du delta, distincte du Nil, un dieu de la mer. Il s'éprend de la beauté d'Astarté, hélas pour lui car non seulement la déesse est une peste, une furie, mais son parèdre Seth/Baal/Typhon est surnommé "la terreur des dieux" - il représente la force des tempêtes (de sable, pour Seth). Ceci fait penser à un ancien épisode typique de la titanomachie où les forces divines se confrontent et s'éliminent, retraçant certainement des invasions et des guerres réelles.

Parallèlement à cela, on a aux environs d'Alexandrie, un autel de Poséïdon et de son parèdre Isis Pharia (Ph'ré : l'oeil de Rê, & Pharos) qui est une variation du couple conflictuel et précaire Astarté-Yam.

On ne peut non plus s'empêcher de faire le lien entre les termes Sa-Rê/Ph'rê qui s'appliquent à Hercule égyptien, à l'île Pharos (de la lumière Ph'rê), et au terme Phoros grec (porteur) qui est employé dans kréophoros (crépuscule) pour lukophoros (lucifer : la vénus "lucifera" qui porte la lumière). Ces termes s'appliquent à toutes les grandes déesses.

Amon, quant à lui (le caché) correspond à la Calypso (la voilée) et son Isis. Ce sont des divinité théophanes. On peut faire entrer Osiris dans la même catégorie.

Un dernier point qui est peut être un hasard, est que l'embouchure du Nil est à la fois un nôme canopique et hérakléotique. Et là ou la Méditerranée débouche sur l'Atlantique, à Gibraltar, on retrouve le rappel à Hercule et à Canopus(*), de la même façon que le Nil débouche par son delta dans la Méditerranée. On dirait une projection, bien que cette symbolique est peut être postérieure aux toponymes et éponymes égyptiens, car la désignation de l'Atlas par Mont de Carène est totalement impossible à dater.

(*) Calpe, colonne-espagne : grec, l'urne (ref. astronomie, zodiaque le verseau). Mais il existe d'autres étymologies possibles : http://books.google.fr/books?id=2VdJAAAAcAAJ&pg=PA278&lpg=PA278&amp…
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 30 Avr - 19:29 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Notons également que, parallèlement à l'Isis Pharia, sensée représenter l'éblouissante Astarté, qualifiée de ce terme "fille de Ptah", "fille de Rê", ou "Oeil de Rê" lorsqu'elle est vengeresse, le radic Ph'rê que l'on retrouve également dans le grec Aphrodite, Aphrodite qui semble être une variation d'Eosphoros, l'aurore. S'il y a variation entre aphrodite "née de l'écume de la mer" et éosphoros "celle qui apporte l'aurore" (Lukophoros), elle ne se base pas seulement sur un jeu linguistique propre à la poésie grecque, mais à des relations existant entre les différentes grandes déesses que les diverses cultures se sont transmises et assimilées en raison de similitudes.  


Pourquoi? Parce qu'on retrouve un équivalent du Sisostrichermès dans le Tithon Memnon (Tithon qui tient bon) de L'Iliade, qui est le fils d'Eos, roi d'Egypte et d'Ethiopie. On retrouve à Suse, à Ecbatiane et à Thèbes des monuments tempulaires à son nom : les memnonium. Ce qui conduit à penser que Ausert est assimilée à Eos. Et on comprend clairement maintenant que l'origine de Lucifer est le delta du Nil, du moins, l'une des origines principales. Toujours ça de gagné. On comprend également que l'Astarté, le Baal, le El, le Yam, semblent provenir d'Asie Mineure, puisque Tithon Memnon porte secours à Priam dans la Guerre de Troie, avec 10 000 soldats. Ceci est conforté par certains récits égyptiens qui racontent que Sisostrichermès possédait également une partie de la Perse. Mais ceci n'est pas confirmé dans l'histoire officielle de Sésostéris dont le règne s'étend semble-t'il au moins jusqu'à Tyr  : reste à savoir exactement ce que les anciens nommaient "perses" et jusqu'où ceux-ci étendaient leur colonie, car ce fut un peuple très puissant. Je pensais plutôt que le Baal et le Yam du delta seraient philistins par exemple. En tout cas, le mythe de Yam-Astarté est antérieur à l'invasion de peuples de la mer, bien que le delta du Nil fut toujours l'objet d'un certain remue-ménage, de conflits et d'invasions. 


Dernier point : Si on admet la relation Tithon Memnon/Sisostrichermès, alors la guerre de Troie se situe en 2000 avJC. Cependant il ne faut pas prendre ce repère chronologique pour argent comptant car certainement que plusieurs héros égyptiens ou d'origine égyptienne ont été nommé "Hercules".


La question est de savoir si Sisostrichermès est bien l'hercule égyptien auquel Atlas apprit l'astronomie, comme le disent les légendes. Je pense que Sisostrichermès est un avatar du "père divin" de Thèbes de la 11° dynastie. 
http://www.historia.fr/web/complement-thematique/la-legende-de-sesostris-20…


Donc l'hercule égyptien serait une allégorie des Sésostéris. A voir. 


http://books.google.fr/books?id=2Drz0ovfjCAC&pg=PA329&lpg=PA329&amp…
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mar 1 Mai - 08:45 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Atlas : Phénicien Athlas.
Isidore et Solin (Solon) : Athlas Gigas (de gegeïn et non pas de gigantès)
Je rappelle : Gegeïn, les Géants enfants de Gé, Titans enfants de Titée. Eponyme ayant engendré une confusion avec la description physique tenant d'une relation au premier degré.
Solon : Athlas est l'inventeur de l'astrologie. 
Philon de Byblos : Athlas, probablement un phénicien installé en Maurétanie (ou en Mauritanie, qui a été l'ancien nom du Maroc comprenant une partie de la Mauritanie actuelle)

Dans les inscriptions du Pont-Euxin, le Porteur, équivalent d'Atlas, se nomme Télamon. Les télamones ou Atlantes sont des figures architecturales gréco-romaines représentant des figures d'hommes soutenant des corniches.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Atlante_(architecture)
pour les femmes, ce sont des cariatides ou Atlantéïdes (Diane Cariatide).
http://fr.wiktionary.org/wiki/cariatide
En grec ancien : Kion.

Citation:
Est Athlas doctor, ortus scola, pagina multa
Virgultum pomum, clara sophia nitet,
Ex auro ramus fulget, sapientie sudor
Est dracho quem docti mens superare studet.
Septem germane quarum sunt aurea poma
Sunt artes septem quas rutilare vides.
Fert Athlas celum dispensans dogmata celi
Que fertur Perseus subripuisse sibi.

Atlas est le docteur, le jardin, c’est l’école, le fruit broussailleux,
c’est la page innombrable, la sagesse rayonne, claire,
la branche resplendit d’or, la sueur de la sagesse,
c’est le dragon que l’esprit du savant s’applique à soumettre.
Les sept sœurs qui possèdent les pommes d’or
ce sont les sept arts que tu vois étinceler.
Atlas porte le ciel en dispensant le savoir du ciel
que Persée, rapporte-t-on, lui a dérobé.


source : https://docs.google.com/viewer?url=http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/6_a…


A propos d'une relation entre Busiris ( Bê-Ausiréï - Copte et Saïte) et Hercule.

Citation:
ANTEE : géant égvplien ou libyen que la mythologie grecque, traduction infidèle des dogmes égyptiens, met en rapport avec Hercule lors de sa fameuse expédition contre les Hespérides, était selon Diodore de Sicile ( liv I ch 17 et 21 liv IV ch 17) contemporain d Osiris. Osiris, dit il, avant d' entreprendre son grand pèlerinage armé, préposa son parent Hercule au gouvernement de l'Egypte et confia les deux régions extra-égyptieunes l'Arabie ou Ethiopie et la Libye (Tiarabia et Niphaïat des anciens manuscrits coptes) a Antée. Les deux vice rois ne tardèrent point à avoir ensemble des démêlés dont le dénouement fut la mort ou du moins la défaite d Antée auprès d un bourg de même nom (Antéopolis? du Nil ou une cité aux envirions de Tingis? Tanger, sensée être le lieu de l'affrontement)

source : http://books.google.fr/books?id=_7o5AAAAcAAJ&pg=PA223&lpg=PA223&amp…
- A lire ) partir de p.223 (Antée) très intéressant.


Antaeopolis : Cette cité du Nil fut fondée, selon la légende, en l'honneur de la victoire d'Hercule sur Antée. http://fr.wikipedia.org/wiki/Antaeopolis

A propos de Busisris : http://books.google.fr/books?id=_7o5AAAAcAAJ&pg=PA499&lpg=PA499&amp…
lire P.498 à Busiris

Citation:
... Busiris était devenu amoureux des Atlanlides, les sept filles d Atlas, les mêmes que les Hespérides et qu il envoya des pirates a leur poursuite. Ceux ci avaient exécuté leur commission et s'apprêtaient a faire voile pour l'Egypte avec leur proie lorsqu Hercule lès tua et rendit les sept déesses à leur père qui en récompense lui apprit l astronomie.
P.499


Correspondance Busiris - Orion. Busiris de Thèbes, Orion de Thènes en Béotie. Busiris fils de Poséïdon, représenté par la déesse vache, Orion né d'une magie fécondatrice de Zeus et Neptune exercée sur une peau de vache.
Osiris : Même racine - Sa-Rê.
Busiris : Béw-Siréï/Taph-Ouséréï (Saïte): Nom de la tombe taureaumorphe d'Osiris. La tombe de Sa-Rê.
La tombe taureaumorphe est symbolisée par Apis, le taureau, qui est l'avatar : Il s'agit de l'incarnation charnelle mais sacrée du dieu, et dans le même temps, l'image de sa propre tombe vivante : Son tombeau participant au cycle de ses morts renaissances, de la fécondité : L'urne canopique, est à la fois un symbole funéraire mais aussi un symbole de fécondité. Calpe, l'urne du Verseau est percée ou renversée, laissant ainsi échapper la substance de la vie, l'âme qui anime le souffle des êtres. L'eau canopique, l'humidité, est une eau céleste.


- Selon Champollion le Jeune : Osiris est l'oeil - "l'Oeil seul est déjà Osiris"
- Ousert : la déesse vache avec l'Oeil. Variation à peine distincte d'Auser (Osiris).

Citation:
Suivant la tradition locale qui nous a été transmise par Diodore de Sicile, lorsqu'Osiris partit pour sa grande expédition dont l objet était de répandre les bienfaits de la civilisation par toute la terre, il laissa pour gouverner l Egypte en son absence Hercule son parent le plus renommé pour son courage et pour sa force en même temps qu il préposait à la défense du pays voisin de la mer et limitrophe de la Phénicie Busiris et qu il plaçait l Ethiopie et la Libye sous le commandement d Antée. D après cette relation établie d une part entre Osiris et Hercule de l autre entre Busiris et Antée et le même Osiris il est difficile de ne pas reconnaître dans ces personnages de la mythologie égyptienne indiqués sous des noms grecs des dieux du pays subordonnés tous à Osiris et les deux derniers à Hercule Voilà déjà un premier trait du mythe égyptien qui me paraît devoir être admis en toute confiance et qui tend à nous faire considérer Antée quelle que soit la forme égyptienne de son nom 2 comme un dieu égyptien d un ordre secondaire ou local Un second trait de lumière que nous devons encore à Diodore de Sicile3 c est que cet Antée préposé par Osiris au gouvernement de l Ethiopie et de la Libye fut puni de mort par Hercule le parent et le lieutenant d Osiris...

source : http://books.google.fr/books?id=8PyOun7TnoAC&pg=PA309&dq=antée osir…

Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Mer 2 Mai - 00:06 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

dedale a écrit:
Atlas : Phénicien Athlas.Isidore et Solin (Solon) : Athlas Gigas (de gegeïn et non pas de gigantès)
Je rappelle : Gegeïn, les Géants enfants de Gé, Titans enfants de Titée. Eponyme ayant engendré une confusion avec la description physique tenant d'une relation au premier degré.

Salut. confusion je ne sais pas n fait. J'ai remarqué chez les voyageurs de l' antiquité , que dans leur voyage sur la zone farique du Nord , il etait fait etat de population plus grande que la normale on va dire.  Duy style 2 mètres par exemple. Il est possible que les atlantes ou leurs descendants furent assez grand et ait pu etre comparé à des géants ?

Sinon excuse moi dédale mais j'ai perdu le fil par rapport à tes dernières explications. Tu reviens sur une origine phencienne / caucasienne des atlantes ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mer 2 Mai - 01:03 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom Répondre en citant

Avant de continuer, il faut s'arrêter sur certaines précisions.

Le mot Atlas, du français moderne et provenant du grec, pratiquement sans variation, ne présente pas de grande richesse étymologique. L'étymologie est plus étendue côté berbère, kabyle, lybique. Par contre, on a une nouvelle piste avec l'Athlas de l'ancien français qui, lui, se rapproche du phénicien et fut certainement introduit suivant une ancienne piste d'érudition chrétienne, du style Eusèbe de Césarée qui étudiaient l'histoire phénicienne, pour beaucoup dans la connaissance des phéniciens.

Si l'on respecte donc la phonétique liée au lybique, le TH d'ATHLAS se prononce "DZ" ou "Z" ou "ç" et donne azalas, asla, asilah, azylis (Atlys) : ATH devient AZ. Or la corne d'Afrique comporte une Asla à 25km au sud de Ceuta, et une Azala à 30km au sud de Tanger sur l'Atlantique. Par ailleurs, nombre de lieux de l'Atlas se compose de "AZ" en tant que préfixe.

Pareillement, en inversant la phonétique du mot Açores, on revient au "Z" d'Azores (latin) et à la désignation française qui donne à l'autour (le faucon des Açores) l'étymologie grecque ocior signifiant "voler rapidement".

L'étymologie rappelle kirkéou, l'île légendaire de l'enchanteresse Circé (kirkê = faucon) qui piégeait les marins comme l'oiseau de proie capture ses victimes dans ses serres. Pareillement, les légendes du delta du NIl, mentionnent Keftiou, une île légendaire d'occident, dont le préfixe kef, en Saîte et Copte, signifie "capturer", "déposséder, qui donnera son nom à un lieu au nord-est du delta nommé Caphtor, et aux Caphtorim de la Bible.

Pareillement, ocior, rappelle Hâthor (prononcer Azor, Assour) déesse qui, chaque année, était conduite à Edfou sous la forme d'un faucon femelle (Biketh), pour s'accoupler avec Horus, le dieu faucon.

Epithète d'Horus : Harmakhet, loin dans l'horizon - sensé être dieu du soleil levant, mais comme Horus est Râ-Harakhté, dieu des 2 horizons, il est aussi celui du soleil couchant, de l'extrême occident, des terres lointaines dans l'océan, notamment celles qui sont le paradis de l'oiseau sacré et qui voient le soleil, l'Haroéris, le plus ancien dieu, se rapprocher d'elles et les toucher à chaque couchant, lorsqu'il devient l'Harsiésis, fils d'Isis, seigneur de l'ïle flottante, Horus le Second, engendré et protégé du ténébreux Seth par la magie de l'Enchanteresse (Isis).

Par ailleurs, on donne à Heraklès une étymologie purement hellénistique : Gloire, puissance de Héra. Mais le mot Héraklès peut tout aussi bien venir d'Horus : Harakh/Hérak, qui signifie probablement : Parcourir (la terre ou le ciel) d'un horizon à un autre.

Dans le Canon Royal de Turin, les rois légendaire d'Egypte sont nommés "Suivants d'Horus", et le plus ancien roi égyptien qui puisse être nommé est "Horus-au-Serekh". Le mot serech nous fait toujours revenir à Sa-Rê (Ph'ré), fondateur de la dynastie pharaonique, épithète d'Osiris, et d'Hercule égyptien.

Horus est également He-man, avatar d'Amon.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:59 (2016)    Sujet du message: L' Atlantide / Origine du nom

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
Page 1 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo