Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

L' atlantide probablement retrouvée à tartessos !
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dedale



Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 11:57 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Revue du message précédent :

Citation:
A l'époque de Platon on pensait que régnait un "abîme sans fin", une "mer impraticable", une "mer qui s'étend au loin", dont "les eaux ne permettent qu'une faible navigation" (à cause du brouillard et du vent), c'est ainsi que le dépeint Himilcon, le premier navigateur carthaginois (avant Platon). Il est probable que Himilcon ait choisi son itinéraire en fonction de ceux des marins de Tartessos, et que la mer qu'il décrit est celle des sargasses, ce qui montre que les carthaginois seraient quand même allés assez loin dans leurs navigations.

Colomb avait-il connaissance de la mer des Sargasses ? La mer des Sargasses serait-elle la mer des Atlantes ?


D'après ces textes qui décrivent cette fameuse mer impraticable, il y a le brouillard et le vent, mais aussi la mer qui charrie des sédiments; c'est vaguement décrit; cela peut être aussi des branchages, des morceaux qui flottent et rendent la navigation difficile, voire dangereuse lors des tempêtes.

Certains ont pensé aux Sargasses puisque dans cette région, il y a de terribles tempêtes qui décrochent le varech (géant) et emporte toute sorte de morceaux, de troncs déracinées, de boue qui ensuite dérivent dans la mer.

Mais je pense que dans le cas d'Himilcon, c'est très peu plausible que cela soit les Sargasses. Ces périples décrivent des trajets de circumnavigation : ils font le tour des terres. Et une traversée jusqu'aux Sargasses aurait marqué les récits, à moins de longer les côtes par le nord et redescendre ensuite vers la Floride, mais là aussi, le récit donnerait des descriptions de régions nordiques.

Cette fameuse mer impraticable (pour les galères phéniciennes et navires de l'antiquité) c'est juste après le Détroit, zone où les masses liquides méditerranéenne et atlantique se rencontrent et rendent la navigation dangereuse en raison des très forts courants que l'on observe encore aujourd'hui. Sans compter les fleuves de l'Atlas et de la Sierra qui s'y déversent, entraînant avec eux les sédiments, et d'autres choses arrachées à la terre, quand il y a des crues, des tempêtes.

La mer du Détroit n'est pas réputée pour être sans risque, c'est au contraire très dangereux, et on comprend qu'avec les navires de l'antiquité, ça devait l'être beaucoup plus qu'aujourd'hui, d'autant plus que les anciens navigateurs ne connaissaient que très mal cet endroit de brouillard, de vents et de courants très forts, qui conduisait à un océan sans fin. Avant d'être les colonnes d'Hercule, c'étaient les colonnes de Briarée, et Briarée est un géant des tempêtes, du vent, le plus terrible - plus terrible que Poséidon.

Si on dit "colonne de Briarée" à un navigateur grec antique, il sait à quoi s'attendre : A essuyer les humeurs "venteuses et océaniques" du géant.

Autre détail, est-ce Hérodote ou Diodore qui parle du Loukhos, et des Loxytes, Lyxites, en tant qu'atlantes. Le Loukos est l'oued Loukos, fleuve de Larache, au Maroc. Et ce fleuve est réputé charrier beaucoup de sédiments et d'autres choses, lors de ses crues (de plus en plus rares) et ainsi rendre la navigation particulièrement difficile dans la région de son embouchure et au large. Entre Tiznit, Agadir, Essaouira et les Canaries, c'est le même problème : Des oueds importants descendent (ou descendaient) de l'Atlas et charriaient beaucoup de sédiments et de morceaux dangereux pour la navigation.

Donc, pas besoin d'aller aux Sargasses.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Sep - 11:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 13:26 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

 
Citation:
La mer du Détroit n'est pas réputée pour être sans risque, c'est au contraire très dangereux, et on comprend qu'avec les navires de l'antiquité, ça devait l'être beaucoup plus qu'aujourd'hui, d'autant plus que les anciens navigateurs ne connaissaient que très mal cet endroit de brouillard, de vents et de courants très forts, qui conduisait à un océan sans fin. Avant d'être les colonnes d'Hercule, c'étaient les colonnes de Briarée, et Briarée est un géant des tempêtes, du vent, le plus terrible - plus terrible que Poséidon.


Est-ce que ce détroit ou ce relief du Maroc Atlantique peut correspondre à une mer d'algues ?
"... Au-dessus des flots se dressent des algues nombreuses, qui, par leur entrecroisement, forment mille obstacles. Aucun souffle ne pousse en avant le navire. Les flots restent immobiles et paresseux. Des algues en quantité sont semées sur l'abîme et souvent elles arrêtent la marche des vaisseaux, qu'elles retiennent comme avec des joncs. Toutefois, la mer n'est qu'une surface sans profondeur ; à peine si une légère couche d'eaux recouvre le sol. Çà et là rôdent toujours des animaux marins ; des monstres nagent au milieu des vaisseaux qui se traînent lentement et péniblement."

Platon quand à lui parlait des fonds vaseux de cette mer :
"cette mer-là est impraticable et inexplorable, la navigation étant gênée par les bas fonds vaseux que l'île a formés en s'affaissant."

De plus, il me semble, que les anciens pensaient qu'au delà de l'Atlas marocain se situait les colonnes du ciel (colonnes de Briarée ?). Donc un lieu qui relie le ciel à la terre. Et donc au delà se situe le monde des dieux.
Certains textes anciens parlent aussi d'un grand continent entourée d'océans. Et certains chercheurs se demandent si celui-ci n'est pas l'Amérique.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 14:05 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Eneffet pas la peine d'aller aux sargasse . Le detroit de gibraltar ets cliarmeent identifiable .
Par contre rappelez vous des dimensions supposées de l' atlantide et que cet zone là (gades , maroc , espagne) n'en ets en selon platon que l'extreme bout et province "orientale" de l' atlantide. Wink

Pas l' amerique Ase , c'etait un vrai "continent" entre l' amerique et l' europe et l' afrique . Qui s'est reduit comme peau de chagrin au fil du temps . si bien que l 'atlantide de Platon est la description de la derniere phase de ce continent (ile de Poseidonis ) avant disparition.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 14:27 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Intéressant mais cela ne remet-il pas en cause la dérive des continents ? 
l'afrique et l'amérique du sud semble s'accorder mais il est vrai que le reste pas trop !
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 14:43 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

c'etait surtout entre l'amerique et l'europe je crois et jusqu' a devant afrique du Nord / gibraltar) Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 21:44 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

 
Citation:
En effet pas la peine d'aller aux sargasses. Le détroit de Gibraltar est clairement identifiable.

Je ne suis pas encore satisfait, d'où ma question sur les algues.



 
Citation:
Pas l' amerique Ase , c'etait un vrai "continent" entre l' amerique et l' europe et l' afrique . Qui s'est reduit comme peau de chagrin au fil du temps . si bien que l 'atlantide de Platon est la description de la derniere phase de ce continent (ile de Poseidonis ) avant disparition.

Les relevés topographiques et diverses cartographies des fonds marins n'ont montré l'existence d'aucun continent entre l'Amérique et l'Europe/Afrique.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 22:22 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Citation:
Est-ce que ce détroit ou ce relief du Maroc Atlantique peut correspondre à une mer d'algues ?
"... Au-dessus des flots se dressent des algues nombreuses, qui, par leur entrecroisement, forment mille obstacles. Aucun souffle ne pousse en avant le navire. Les flots restent immobiles et paresseux. Des algues en quantité sont semées sur l'abîme et souvent elles arrêtent la marche des vaisseaux, qu'elles retiennent comme avec des joncs. Toutefois, la mer n'est qu'une surface sans profondeur ; à peine si une légère couche d'eaux recouvre le sol. Çà et là rôdent toujours des animaux marins ; des monstres nagent au milieu des vaisseaux qui se traînent lentement et péniblement."


Ce qui est décrit dans ce passage, ça ne correspond pas uniquement aux Sargasses. L'exemple est que le mot "varech" est normand et désigne une algue verte : Il signifie "épave", pour plusieurs raisons, et la première est que lorsqu'un navire de pêche se faisait prendre par une masse d'algue flottante, attirant à elle, de surcroît, tous les prédateurs - ce navire pouvait y rester, à moins qu'un vent favorable ne le pousse en dehors de ce piège. Mais si le vent est trop fort et que le navire est piégé dans la masse d'algue, il est renversé car le navire ne peut manoeuvrer dans ces conditions.

Ces algues flottent du fait que leurs "branches" possèdent des bulles de flottaison. On en trouve des masses considérables qui s'échouent sur les plages de l'Atlantique, arrachées par les marées et les tempêtes, puis ces masses flottantes dérivent avec les courants ou stagnent, piégeant avec elles toutes sortes de débris. Elles peuvent rester ainsi à flotter jusqu'à engendrer une véritable niche écologique dans laquelle des populations de poissons, de crustacés, voire d'oiseaux parfois, se nourrissent et se reproduisent. Bien souvent de plus gros prédateur peuvent évoluer à proximité de ces masses d'algues, du fait qu'ils ont du gibier caché dedans.

Je pense qu'on peu trouver de ces îles ou lits d'algues un peu partout dans le monde, partout où il y a du varech, du fucus, etc.

Pour ce qui est de la profondeur de la mer des Sargasses : C'est vague car on peut la traverser en paquebot, dont il y a surement des points peu profonds mais pas partout. Pour l'Atlantique c'est pareil : Il me semble qu'en face du Détroit il y a un point peu profond. Et puis la mer des Sargasses n'est pas vaseuse en général, c'est plutôt une eau limpide, un aquarium, c'est le top de la beauté océanique. On voit le fond, mais on peut naviguer. En Méditerranée aussi, si on navigue proche des côtes, on peut voir le fond. Par contre, pas avec l'Atlantique.

Il faudrait faire une petite reconnaissance géographique d'endroits précis où l'on trouve des "mers vaseuses, peu profondes, et qui charrient des algues". La première idée qui me vient, c'est du côté de la Rochelle, de la Bretagne. A voir. Ca ressemble à une mer qui est proche de la côte. Faut vérifier.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 23 Sep - 23:54 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Mitra a écrit:
l’Amérique a été le berceau du cheval, de l’éléphant, du chameau, du rhinocéros, de l’élan irlandais, du bœuf musqué, du bison, du cerf, du lion. Toutes ces espèces se rencontrent à l’état fossile dans les terres américaines appartenant à l’Atlantide et ont émigré peu à peu en Europe, en Afrique, en Asie par ce continent intermédiaire.


Je ne sais qui raconte ça, mais il n'y a pas le moindre iota de preuve. Il y a eu des espèces de la famille des mammouth en Amérique, mais pas des éléphants. Et le gars qui me trouve ne serait-ce qu'un fossile de poil du cul de chameau en Amérique, je l'élève au panthéon darwinien sur le champs.

Qu'il y ait des ancêtres communs, oui. Mais pas de Rhinocéros en Amérique. Il y avait des genres : Hyrachyus, Colonoceras, Triplopus, de l'éocène moyen (40 millions d'années) et supérieur de l'Amérique du Nord, qui sont des variétés à partir d'ancêtres plus anciens. Et la répartition de ces espèces s'explique sans faire intervenir de continent intermédiaire, sinon la formation des continents qui ont eu pour effet la répartition des espèces, ainsi que leurs caractères et adaptation.

Il y a 40 millions d'années, quand ces espèces étaient présentes - mais pas sous la forme de rhinocéros et éléphants, lions, cerfs, modernes - c'était la fin du Gondwana, de l'Asiamérique, de la Baltica, la formation de l'Eurasie était en train, et on assistait donc à d'importantes répartitions de faune et de flore.

J'ai déjà donné une source (faudra faire le point) étudiant la parenté des espèces entre Europe et Amérique : Elle démontre parfaitement, avec des plantes et des animaux, qu'il n'y a jamais eu, depuis la formation première de nos continents, de contact entre ces 2 continents. Même les germes européens n'étaient pas les mêmes que ceux de l'Amérique, avant l'arrivée des colons.

Citation:
L’anthropologie admet donc nécessairement l’Atlantide, pour expliquer ces émigrations d’animaux originaires d’Amérique et qui n’y subsistaient plus lors de sa découverte


Quel est le rapport entre migrations (et non "émigration") animales et anthropologie? Pour l'anthropologie culturelle, il va de soi qu'on ne peut prendre ces légendes, le récit de Platon, au premier degré et selon nos propres critères culturels. Il y a tout un contexte à respecter :
- "Au-delà des colonnes d'Hercule..." ne signifie pas "au milieu de l'Atlantique" mais "une fois passé les colonnes d'Hercule". Il faut relativiser car à l'époque, on ne voyageait ni en avion ni en hors-bord, donc les distances étaient relatives au rayon d'action. Sinon on fait de la SF ou de l'AF (archéologie fiction).

Citation:
Enfin se pose la fameuse question du bananier. Le bananier n’est qu’un plantain évolué par la culture. Il ne se reproduit que par des boutures et se transporte très difficilement. Il faut tous les soins qu’apporte dans ses expériences notre science moderne pour effectuer un transport de plants de bananier. Or le bananier se trouve en Afrique et en Amérique ! Il a fallu nécessairement que ce produit d’une civilisation fût apporté d’un pays dans un autre et, comme il ne peut se transporter, il a fallu qu’un continent intermédiaire lui permît d’émigrer peu à peu par des boutures successives. Ou il a émigré naturellement par boutures, ou il a été transporté par des hommes jouissant d’une civilisation avancée, et cela à une époque très reculée, car le bananier est connu depuis très longtemps.


Déjà, c'est prouvé (noté et archivé à l'époque) que les esclaves ont apportés avec eux des variétés de bananes en Amérique. Selon Humbolt, historien précolombien, aucune variété de bananes n'avait été aperçue avant l'arrivée des colons. Il n'y a pas de dessin, sculpture, mot, pour la "banane" chez les incas, mayas, tolttèques, etc. Ces questions datent du 19° siècle et il me semble que toutes ces théories de continent intermédiaire aussi ( plus ancienne que la théorie de la dérive des continents et celle de Darwin pour l'ancêtre commun et la répartition des espèces causée par le transformisme ).

Il faut travailler avec des éléments scientifiques récents, si possible. Humbolt est un historien du 19° siècle je précise et répond déjà à la théorie des bananes américaines. Sinon on fait de la banane un objet mythologique. Ca n'empêche pas qu'il y ait des arguments valables dans les anciennes analyses, surtout au niveau linguistiques, langues et terminologies anciennes.

Citation:
L’Helix quimperiana et l’Helix constricta sont des produits de la flore Américaine et, chose curieuse, l’Helix quimperiana ne se rencontre en France qu’au pays des Basques et aux environs de Quimper, deux terres que la tradition considère comme ayant appartenu à l’Atlantide.


On reconnait que les marins basques sont arrivés en Amérique 2 siècles avant Colomb, il y a des éléments assez concrets en faveur de cette hypothèse, ils ont aussi fait partie, pour certains, des conquistadores. A Quimper, on, a aussi une tripotée des marins, navigateurs, historiquement renommés.

Ces espèces communes, identiques, sont le résultat, d'échanges récents survenus lors de la conquête des amériques. C'est le cas de la plupart des variétés : patates, maïs, tomates, le cacao, les courgettes, ... sans compter les fleurs et aussi, toutes choses qui furent involontairment importées ou exportées en Amérique.

Par exemple, l'helix constricta est un coquillage de quelques mm, qui s'accroche à la coque des bateaux, tout comme furent importées en Atlantique les moules (mytilus) venant du Pacifique : par la coque des navires. Et le quimperianna, escargot terrestre est un mollusque qui existe sur toute la côte atlantique ( à Quimper, mais chez moi aussi, il n'est pas que "quimperianna").

Disons que ces petites bestioles ont dû apparaître voici 450 millions d'années (au minimum) et, à l'époque, il n'y avait qu'un seul et unique continent. Donc il y aura nécessairement des gastéropodes identiques en Amérique, puisqu'ils n'ont que très peu évolués depuis des éons.

Donc la théorie de continents intermédiaires est à prendre avec prudence.

Astéroide a écrit:
Intéressant mais cela ne remet-il pas en cause la dérive des continents ?


Entre autre. La théorie des continents intermédiaires est antérieure à celle de la dérive, semble-t-il.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 00:46 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

dedale a écrit:
Mitra a écrit:
l’Amérique a été le berceau du cheval, de l’éléphant, du chameau, du rhinocéros, de l’élan irlandais, du bœuf musqué, du bison, du cerf, du lion. Toutes ces espèces se rencontrent à l’état fossile dans les terres américaines appartenant à l’Atlantide et ont émigré peu à peu en Europe, en Afrique, en Asie par ce continent intermédiaire.


Je ne sais qui raconte ça, mais il n'y a pas le moindre iota de preuve. Il y a eu des espèces de la famille des mammouth en Amérique, mais pas des éléphants. Et le gars qui me trouve ne serait-ce qu'un fossile de poil du cul de chameau en Amérique, je l'élève au panthéon darwinien sur le champs.


Bien resreve moi un eplace au pantheon darwinien alors Laughing

'ancêtre du chameau a fait ses premiers pas en Amérique du Nord, il y a 45 millions d'années. À l'origine, il avait la taille d'un lièvre. Puis, il a commencé à grossir pour atteindre la taille d'une chèvre.

Il a continué à se transformer, et le cou s'est allongé. Cette espèce a vécu dans le centre des États-Unis, il y a 23 millions d'années. Il a également fréquenté le Yukon. En Amérique du Sud, il a donné naissance aux lamas et à ses cousins.

À la même époque, il a gagné l'Asie par la Béringie. De là, il s'est diversifié pour donner naissance au chameau moderne d'Asie et au dromadaire, que l'on retrouve surtout en Afrique. Pour les grandes tribus nomades, ce vaisseau du désert est vite devenu un compagnon indispensable. Ironie du sort, pendant qu'il prospérait dans les vieux pays, chez nous, en Amérique, à la fin de la dernière glaciation (il ya 12 000 ans), le chameau disparaissait à jamais.

Le chameau est priginaire d'amerique et sa disparition sur ce continent remonte à 12 000 ans pas plus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 00:48 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

C'ets fou come la berengie est tres utilisé pour toutes les especes - une veritable autouroute a double sens . bien pratique pour eluder certaines questions Mr. Green

Dernière édition par Mitra le Lun 24 Sep - 01:09 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 01:06 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Ase a écrit:
 

Les relevés topographiques et diverses cartographies des fonds marins n'ont montré l'existence d'aucun continent entre l'Amérique et l'Europe/Afrique.


Et pas de chaines de montagnes , de chaines d evolcans , de sources d'eaux chaudes , etc ... ?
La principale caractéristique du fond de l'océan Atlantique est une longue chaîne de montagnes sous-marine appelée la dorsale médio-atlantique. Le centre de la dorsale est occupé par un fossé profond de plus de 1 000 m et large de 25 à 50 km. De part et d'autre de ce fossé, la dorsale s'élève à moins de 1 500 m au-dessous du niveau de la mer, plusieurs montagnes s'élèvent même au-dessus de l'eau et forment des îles.

L'ocean atlantique n'a t il pas varié de niveau sur le dernier million d'année ? Ce qui etait immense ile il y a 800 000 ans n'etaiyt peut etre plus qyu' archuipel il ya 12 000 ans et apres la fin de l'ere glaciere et le rechauffement , plus rien de tout d'imergé ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 02:07 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Au niveau de la dorsale medio atlantique il ya un rift.
Bruce Heezen et Marie Tharp publièrent en 1955 une première carte des fonds de l'Atlantique, montrant la dorsale médio-atlantique creusée sur toute sa longueur par une grande vallée centrale, le rift.
Un rift c'est l'element indispensable a la formation d'un ocean .

C'est pour ça en autre qu'on peut affiirmer que l'actuel grand rift en Afrique sera un jour le fond oceanique d'un nouvel ocean !

Par ailleurs l’activité des dorsales médio-océaniques, provoquent des changements de volume des bassins océaniques.

Par exemple l' europe n'a été longtemps qu'un archipel d'iles tellement le niveau des eaux etait haut... je ne crois pas que tout le monde en soit conscient aujourd'hui ?

Tout comme le fait que dans 50 millions d'année le continent americain n'existera plus et va "sengloutir" au niveau de la zone de subdiction apparu sur s acote Est .

Les archeologues dans 50 millions d'années vont etre bien emmerdés pour prouver qu'une civlaisation americaine hautement avancée dominait alors la planète ... Laughing Ca sera le nouveau mythe pas atlantide mais " americain" peut etre Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ase


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 204
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 09:53 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

On parle d'un dit continent il y a quelques milliers d'années, en rapport avec le mythe atlante.
Or il n'y a pas de trace de continent en Atlantique.
Donc si il y a eu existence d'Atlantes platoniciens (ce dont je doute fortement), ils n'étaient pas sur un continent aussi grand que décrit par Platon dans l'océan Atlantique.
Revenir en haut
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 11:04 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

avez vous vu cela ? 
http://www.dailymotion.com/video/x8qgd7_l-atlantide-retrouvee-grace-a-googl…  mais cela parait tellement énorme que je n'y crois pas trop !
mais ceci ? http://fr.was-this-atlantis.info/fond-ocean.html semble plus plausible pour étayer la thèse d'une grande île (un petit continent ) engloutie


de plus je viens de regarder une animation de la dérive des continentshttp://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=geo-0062-1 et celle-ci http://www.dinosoria.com/derive.htm il y a quand même des trucs assez bizarres


le fait de l'effondrement tiendrait de la théorie es "ponts continentaux" seule théorie qui s'oppose à la théorie de la dérive des continents, mais ...... Laughing  comme souvent la réalité ne serait-elle pas un mélange des deux ???


de plus est-il possible d'envisager un effondrement relativement "récent" du fond de l'atlantique surtout si aidé par une météorite.


Pour moi l'Atlantide a été détruite en plusieurs fois : un grand séisme , puis durant des siècles de petits séismes ayant détruits les ïles restantes. Le seul point qui s'oppose est le fait de faire remonter une civilisation très avancée à l'époque de la pré-histoire. D'un autre côté, plus l'on "cherche" plus l'on trouve des traces de constructions, de cités à des dates reculées - à des époques où il n'y a pas si longtemps l'on croyait que nos ancêtres ne vivaient quasiment que des des grottes ! 
Il y a aussi toutes les légendes qui parlent de civilisations perdues, qui parlent de géants - inconscient collectif ? je trouve que l'on met souvent beaucoup de choses sur l'inconscient quand l'on ne peut rien expliquer ou quand l'explication remettrait beaucoup de choses en cause. Je ne suis pas une scientifique, mais plus je vous lis plus je me dis : il y a un truc qui ne va pas avec l'histoire officielle !
 
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 11:56 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

En 3 fois exactement l' atlantide a été detruit - la derniere phase de destrcution ne correspondait plus déjà à un continnet mais a un archipel d'iles.


Ase a écrit:
On parle d'un dit continent il y a quelques milliers d'années, en rapport avec le mythe atlante.
Or il n'y a pas de trace de continent en Atlantique.
.


comme dans 50 millions d'années il n' y aura plus trace du continent americain . Et pourtant il aura existé , et pourtant il aura abrité de grandes civilisations.

Cf le phneomène d'expansion des fonds oceanographiques et des zones de subduction.

La theorie de derives des continents est valable mais elle ne peut expliquer a elle seule les changements de physionomie de notre planete. C'est le renouvellement des fonds marins qui font et defont également les continents.
En Atlantique le fond marin n'a pas plus de 180 millions d'années par exemple.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 15:26 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Mitra a écrit:
l'ancêtre du chameau a fait ses premiers pas en Amérique du Nord, il y a 45 millions d'années


C'est le protylopus, et il est aussi proche des lamas que des chameaux.

Citation:
Le chameau est priginaire d'amerique et sa disparition sur ce continent remonte à 12 000 ans pas plus.


Celui qui s'est éteint voici 10 000 ans dans le nord-ouest américain est le camelops, c'est un genre de camelidae. Mais ce n'est pas un camelus comme par exemple le camelus bactrianus ou tartarus d'Asie. Il y a des différences génétiques, et on ne peut absolument pas dire que le chameau (camelus) afro-asiatique descend du chameau américain. Ils descendent tous d'un ancêtre antérieur au camelus, à une époque ou l'Amérique et l'Asie était attachée.

Citation:
C'ets fou come la berengie est tres utilisé pour toutes les especes - une veritable autouroute a double sens . bien pratique pour eluder certaines questions


Eluder quelles questions : De savoir si les chameaux auraient traversé à la nage?

La grande migration des camélidés qui était alors un groupe assez diversifié s'est effectuée voici 5 millions d'années, vers l'Amérique du Sud, l'Asie et l'Afrique, avec d'autre espèces. Je pense que s'il y avait eu une migration "atlantique", on trouverait des fossiles en Europe occidentale, or ce n'est pas le cas. Les plus anciennes traces suivent le trajet Amérique-Asie-Afrique.

La Beringie n'est pas une élucubration mais un fait a posteriori, justifié par des preuves. Cela fait longtemps maintenant que l'on pense que le détroit de Bering permettait le passage d'espèces, mais des éléments le prouvent, ce n'est pas qu'une théorie venteuse.

[quote]Et pas de chaines de montagnes , de chaines d evolcans , de sources d'eaux chaudes , etc ... ?
La principale caractéristique du fond de l'océan Atlantique est une longue chaîne de montagnes sous-marine appelée la dorsale médio-atlantique. Le centre de la dorsale est occupé par un fossé profond de plus de 1 000 m et large de 25 à 50 km. De part et d'autre de ce fossé, la dorsale s'élève à moins de 1 500 m au-dessous du niveau de la mer, plusieurs montagnes s'élèvent même au-dessus de l'eau et forment des îles.

Citation:
L'ocean atlantique n'a t il pas varié de niveau sur le dernier million d'année ? Ce qui etait immense ile il y a 800 000 ans n'etaiyt peut etre plus qyu' archuipel il ya 12 000 ans et apres la fin de l'ere glaciere et le rechauffement , plus rien de tout d'imergé ?


La dorsale est une chaîne volcanique et l'océan atlantique a connu des variations de niveau très importantes. Ce n'est pas ça le problème. Le problème est de savoir si des traces indiquent bien l'existence d'un ancien continent dans l'Atlantique. Pourquoi? Parce qu'il n'y a pas forcément d'ancien continent partout où il y a des chaînes volcaniques et des variations du niveau de la mer. Donc cette logique n'est pas complète pour déterminer si un continent existait bien. C'est tout.

Citation:
C'est pour ça en autre qu'on peut affiirmer que l'actuel grand rift en Afrique sera un jour le fond oceanique d'un nouvel ocean !

Par ailleurs l’activité des dorsales médio-océaniques, provoquent des changements de volume des bassins océaniques.

Par exemple l' europe n'a été longtemps qu'un archipel d'iles tellement le niveau des eaux etait haut... je ne crois pas que tout le monde en soit conscient aujourd'hui ?

Tout comme le fait que dans 50 millions d'année le continent americain n'existera plus et va "sengloutir" au niveau de la zone de subdiction apparu sur s acote Est .

Les archeologues dans 50 millions d'années vont etre bien emmerdés pour prouver qu'une civlaisation americaine hautement avancée dominait alors la planète ..
.

Qui peut dire ce que les futurs archéologues trouveront ou pas? On ne peut même pas prévoir ce que seront les découvertes de demain.

Citation:
avez vous vu cela ?
http://www.dailymotion.com/video/x8qgd7_l-atlantide-retrouvee-grace-a-googl… mais cela parait tellement énorme que je n'y crois pas trop !


D'après les enquêtes que j'ai lu l'année dernière, ce sont des sillons sur les fonds marins causés par le passage des navires.

Citation:
le fait de l'effondrement tiendrait de la théorie es "ponts continentaux" seule théorie qui s'oppose à la théorie de la dérive des continents, mais ...... comme souvent la réalité ne serait-elle pas un mélange des deux ???


Il y a des zones d'effondrement : au large des Açores. Mais j'ai peur que si cette théorie fonctionne pour des îles (on observe des îles apparaître et disparaître dans le Pacifique par exemple), ça ne fonctionne pas pour les continents, ou les grandes îles continentales.

Il y a une différence entre tout ce qui est en mesure de rendre éventuellement possible l'existence de l'Atlantide transocéanique, et ce qui en démontre l'existence.
Ce n'est pas parce qu'il y a eu effondrement des fonds marins, qu'il y avait un continent habité : C'est de la spéculation, puisque ce continent supposé disparu au milieu de l'océan n'a aussi bien jamais existé. D'abord il faut prouver ou apporter de fortes présomptions qu'il ait bien existé, avant de penser qu'il a disparu. Sinon c'est le monde à l'envers.

Citation:
Pour moi l'Atlantide a été détruite en plusieurs fois : un grand séisme , puis durant des siècles de petits séismes ayant détruits les ïles restantes.


Tu as pas mal d'exemples de pays frappés par de forts séismes depuis des millions d'années : Disparaissent-ils? De plus l'activité volcanique ne fait pas que faire disparaître, elle fait aussi apparaître des terres, des îles, des montagnes. Faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Avant de faire disparaître l'Atlantide, il faut la faire apparaître.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 15:40 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

@dedale: Avant de faire disparaître l'Atlantide, il faut la faire apparaître.

Ca ce n'est vraiment pas un probleme - Je peux te citer l' europe comme exemple. Qui n'etait que un archipel d'ile à une epoque et qui est devenu un continent emergé.

Concernant la Berengie , evidemment que je ne conteste pas cette realité là de "pont trans continental" mais faut il encore ne pas en abuser ce que font les scientifiques pour expliquer tous les cas ... à n'importe quelle periode. puisque c'est inverifiable de savoir quand exactement ils etaient emergés ou pas , "praticables " ou pas .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 16:13 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Des continents qui disparaissent et apparaissent ça a existé dédale et ça continuera a se produire . De même pour des mers ou des fleuves.


Ase a écrit:

Donc si il y a eu existence d'Atlantes platoniciens (ce dont je doute fortement), ils n'étaient pas sur un continent aussi grand que décrit par Platon dans l'océan Atlantique.


Ils l'ont été mais ne l'etait plus au moment de la disparition de leur(s) Ile(s) principale(s). Quant aux peuples dits atlantes pourquoi douter de leur existence . Par exemple tu remplace l'appelation "Berbere" donnée par les romains aux peuples d'afrique du nord et tu remplaces par le mot "atlante" , ça fait un peuple tout a fait éligible à la description faite par Platon.

L'atlantide de Platon n'a rien d' "extraordinaire" ni d'impossible pour un groupe d'hommes qui aurait evolué dans un milieu très favorable.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 16:32 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

Eluder quelles questions : De savoir si les chameaux auraient traversé à la nage?

Non de savoir s'il n' y a pas eu de civilisation trait d'union entre les continents americains et l'ancien monde, de part leur position géographique. J'esaye d'etre logique et d ecomprendre pourquoi les peuples americains parle d'un Aztlan , les hindous d'un Atala , les mediterranéens d'une atlantide , tous iliens , tous terre des dieux , et tous ayant disparu dans un cataclysme.

J'essaye d ecomprendre pourquoi certains de part et d'autres de l'atlantique ont decide de transformer le crane de leurs bébé en ballons de rugby et si c'etait une pulsion biologique universele pourquoi d'autres ne l'ont pas fait.

J'essaye ausis de comprendre certains rapprochements linguistique et culturels entre peuples qu'un océan est censé separé depuis 180 millions d'années.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 16:59 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

sans chercher très loin :

Selon une équipe de chercheurs basés en Angleterre, la Grande-Bretagne serait devenue une île suite à une inondation colossale qui l'aurait séparée du continent européen.

C'est la revue scientifique Nature qui fait l'écho du travail de trois scientifiques de l'Imperial College London et un responsable du Bureau hydrographique du Royaume-Uni(1). L'équipe, menée par Sanjeev Gupta un géologue, a mis en évidence de solides témoignages géologiques d'une époque cataclysmique où l'actuelle île constituée de l'Angleterre, de l'Ecosse et du pays de Galles aurait été séparée du continent au dernier âge glaciaire.

Cette théorie n'est pas nouvelle puisque cela fait plus de 20 ans(2) que des scientifiques avaient préssentis que le détroit de Douvres était le résultat d'une inondation massive, toutefois sans preuves géologiques tangibles. Aujourd'hui les preuves existent d'après l'équipe anglaise.

Pour vérifier cette théorie, Sanjeev Gupta et son équipe ont exploité les données du Bureau hydrographique du Royaume-Uni qui dresse des cartes des fond-marins pour sécuriser la navigation dans la Manche. En complétant les informations existantes avec des relevés par GPS et des mesures sonar hautes résolutions, les scientifiques ont pu reconstituer une image en trois dimensions de cette région caractérisée par une gigantesque vallée large de dizaines de kilomètres et profonde d'une cinquantaine de mètres creusée dans le fond crayeux de la Manche. Cette marque laisse penser au passage d'un puissant torrent dans une roche tendre.

Il y a des centaines de milliers d’années, une barrière rocheuse, connue sous le nom de Weal-Artois s'étendait entre Douvres et Calais. Cette bande de terre entre l'Angleterre et la France, d'environ 45 km de large permettait notamment aux premiers Hommes et mammifères de migrer.
Au nord-est de cette digue naturelle, l'avancée des glaciers venus de Scandinavie dans l'Atlantique Nord avait engendré un immense lac glaciaire alimenté par des fleuves comme le Rhin et la Tamise.
Or, il y a environ 425 000 ans, la fonte des glaces a entraîné la montée des eaux de ce lac qui s'évacuèrent par le détroit de Douvres avec une force estimée à environ un million de mètres-cube d’eau par seconde (le débit actuel de l'Amazone, le plus puissant, est de 150 000 mètres-cube d’eau par seconde).
200 000 ans plus tard, durant le dernier âge glaciaire, le même phénomène se reproduisit avec une puissance peut-être inégalée sur Terre, plus forte encore que la première fois. Le lac glaciaire créé correspond à l'emplacement actuel de la Mer du Nord. Cette deuxième catastrophe détruisit complètement la barrière rocheuse qui devint alors le détroit de Douvres que nous connaissons.
L'Angleterre était devenue une île qui ne fût ensuite reliée au continent qu'à la suite de baisses très fortes du niveau de la mer.
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 17:41 (2012)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos ! Répondre en citant

j'ai aussi trouvé cela :
Il y a 130 000 ans, alors que I'homme de Neandertal arrive en Europe, les conditions climatiques étaient comparables aux conditions actuelles, voire plus clémentes. Assez régulièrement, malgré des périodes de recul, le volume des glaces a augmenté pour atteindre un premier maximum il y a environ 60 000 ans, puis un dernier voici 20 000 ans, à l’époque de l’homme de Cro-Magnon. Dans les hautes latitudes de l’hémisphère Nord,  les inlandsis  recouvrent de deux à trois milles mètre de glace l’Amérique du Nord et une grande partie de l’Europe du Nord. Puis, très rapidement, en moins de 10 000 ans, toute cette glace disparaît. La déglaciation se réalise en deux temps : assez lentement (de -18 000 à -15 000 ans), le quart des glaces fond; puis la fusion s'accélère il y a 14 000 ans, et, en dépit d'un dernier coup de froid et d'une réavancée des glaciers de montagne il y a environ 12 000 ans, les dernières traces de calottes glaciaires américaine et européenne disparaissent il y a 7 000 ans
Cette déglaciation est un phénomène extrêmement brutal ; à certaines époques, le niveau des mers est monté de un à deux mètres par siècle. La calotte nord-américaine semble s'être en partie disloquée sous forme d'icebergs et, dans certaines régions, le front du glacier a parfois reculé de plusieurs kilomètres par an


entre - 12000 et - 7000 nous nous trouvons dans la période supposée 
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:38 (2017)    Sujet du message: L' atlantide probablement retrouvée à tartessos !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 6 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo