Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Titanomachie et Atlantide
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Jeu 21 Juin - 17:58 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant




Maintenant que nous avions etablis des liens d'identification entre ATLANTES et TITANS et la capitale des atlantes et la region de tarteros ( Le Tartare des titans)
il me parait necessaire de nous pencher de près sur les ecrits mythiques des grecs (dans un premier temps) qui aborde l' histoire de ces titans de façon mythique certes,
mais qui nous donnera certainement des indices sur les Atlantes.

Lien Atlantide / tartare / titan : http://histoiresecrete.leforum.eu/t379-Les-3-enceintes-concentriques-de-l-a…
Autres liens : http://histoiresecrete.leforum.eu/t378-Une-race-Atlante.htm et http://histoiresecrete.leforum.eu/t376-L-Atlantide-a-travers-la-source-Phen… et http://histoiresecrete.leforum.eu/t341-Identite-et-portrait-d-un-atlante.ht…


* * *

Les Titans : Divinites de la mythologie Greco-Romaine, fils et filles d'Ouranos (le ciel) et de Gaia (la Terre). Ils etaient au nombre de douze, six divinites masculines (Oceanos, Coeos, Crios, Hyperion, Japet, Cronos) et six divinites feminines (Theia, Rhea, Themis, Mnemosyne, Phoibe, Tethys), dites les Titanides. Une guerre (la Titanomachie) opposa les Titans à Zeus, qui les precipita dans le Tartare


* * *

Résumé de la Titanomachie (celle de la Théogonie d' Hesiode)

Titanomachie, celle de la théogonie d'Hésiode.

Après la création du monde vécurent Géa (la Terre, connue également sous le nom de Gaïa) et Ouranos (le Ciel), qui avait été engendré par Géa elle-même, avant de devenir son époux.
De peur de se faire détrôner par ses enfants qu'il nomma les Titans, Ouranos les emprisonna dans les entrailles de la Terre. Leur mère, indignée par cette injustice, fabriqua une faucille et invita ses fils Titans à mettre un terme à leurs malheurs. Cronos, le plus jeune mais aussi le plus audacieux, se cacha dans le lit de ses parents. Il attendit le moment propice où Ouranos se coucha et voulut étreindre Géa pour couper avec la faucille les parties génitales de son père, qu'il jeta dans la mer. De celle-ci et de l'écume des vagues naquit Aphrodite, tandis que les gouttes de sang tombées sur Gé donnèrent vie aux trois Erinyes, aux nymphes Méliades et aux Géants (voir Gigantomachie).

Ouranos ayant été émasculé, le pouvoir passa aux mains de Cronos. Celui-ci délivra immédiatement ses frères Titans et épousa la Titanide Rhéa, dont il eut Déméter, Hestia, Héra, Hadès et Poséidon. Mais le sort de ses propres enfants ne fut pas plus heureux, puisque, craignant d'être détrôné par l'un de ses descendants, il les dévorait l'un après l'autre dès leur naissance. Rhéa, exaspérée par ce comportement, demanda conseil à Ouranos et à Géa peu avant de mettre au monde son dernier enfant, Zeus. Grâce à leur aide, elle put le cacher dans une grotte, en Crète, et donna à sa place à Cronos une pierre emmaillotée dans des langes. Pour couvrir les pleurs de Zeus, les Courètes, fils de Rhéa, dansaient à l'extérieur de la cachette en frappant leurs boucliers de bronze. Le petit Zeus grandit en buvant le lait de la chèvre Amalthée, qu'il honora plus tard en donnant son nom à une constellation. De nos jours encore, les Grecs utilisent l'expression « corne d'Amalthée », là où nous disons « corne d'abondance ».

Devenu grand, Zeus rencontra son père, se mesura à lui en force et en sagesse et l'emporta. En se servant d'un vomitif, il contraignit Cronos à expulser de son ventre tous ses enfants, ainsi que la pierre qu'il avait avalée à la place de son dernier-né (Zeus, donc, si vous avez bien suivi). Puis il transporta lui-même cette pierre, symbole éternel de sa suprématie, à l'oracle de Delphes.
Les enfants de Cronos, voulant punir leur père, se regroupèrent derrière Zeus. De son côté, Cronos s'allia à la plupart de ses frères Titans pour livrer la fameuse bataille des Titans contre les futurs dieux de l'Olympe. Mais le Titan Océanos et sa fille Styx entourée des ses enfants (Cratos, Bia, Zélos et Niké, c'est à dire la Force, la Violence, l'Ardeur et la Victoire), ainsi que Prométhée, fils du Titan Japet, se rangèrent du côté des dieux. Les Titanides restèrent neutres ou rejoignirent Zeus pour certaines (Thémis, Mnémosyne). La mère elle-même des Titans, Géa, aida les dieux en prophétisant qu'ils gagneraient à condition de délivrer les Cyclopes et les Hécatonchires que Cronos avait emprisonnés dans le Tartare. Zeus réussit en effet à les libérer et ceux-ci jouèrent un rôle décisif auprès des dieux. Les Cyclopes offrirent même à Zeus le tonnerre et la foudre, à Poséidon le trident et à Hadès la cynée, casque en peau de chien qui le rendait invisible. Les Titans établirent leur camp sur le mont Orthys, tandis que les dieux choisirent l'Olympe. La guerre dura dix ans et les derniers combats furent particulièrement dramatiques. Hadès s'approcha, invisible, de Cronos et lui vola ses armes, Poséidon le menaça de son trident et Zeus le tua d'un coup de tonnerre. Les trois Hécatonchires jetèrent d'immenses rochers sur les autre Titans, qui prirent la fuite en entendant le cri effrayant du dieu Pan, qui engendrait la peur et l'épouvante (l'origine du mot panique vient de là ). Les Titans qui avaient survécu furent emprisonnés dans le Tartare, sous la garde des Hécatonchires. C'est ainsi que l'ancienne caste des dieux resta enchaînée dans les entrailles de la terre, tandis que les dieux de l'Olympe, vainqueurs, montèrent dans le ciel lumineux, apportant au monde des conceptions et des valeurs nouvelles.


Analyse et information complémentaire à suivre Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Juin - 17:58 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Ven 22 Juin - 13:48 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Si on en croit les traditions mythologiques ATlantes que rapporte Diodore de Sicile:

"Or, selon la tradition mythologique des Atlantes, leur premier roi fut Uranus (Ouranos). Ce prince rassembla dans l'enceinte d'une ville les hommes qui avant lui étaient répandus dans les campagnes. Il retira ses sujets de la vie sauvage ; il leur enseigna l'usage des fruits et la manière de les conserver, et leur communiqua plusieurs autres inventions utiles. Son empire s'étendait presque sur toute la terre, mais principalement du côté de l'occident et du nord. "

Arrow Le premier roi des Atlantes etait Uranus (que les Grecs ont traduit en Ouranos dans la titanomachie). Il semble avoir fait batir l' atlantide (l'enceinte d'une ville) , civilisé, urbanisé et militarisé les Atlantes.
Comme lkes prêtres de Sais à Solon , diodore de Sicile rapporte egalement l'existence d'un empire Atlante.

LVII. Selon ces mêmes traditions, Uranus (ouranos) eut quarante-cinq enfants de plusieurs femmes ; il en eut dix-huit de Titéa. Ces derniers, ayant chacun un nom particulier, furent en commun appelés Titans du nom de leur mère. Titéa, connue pour sa sagesse et ses bienfaits, fut, après sa mort, mise au rang des dieux par ceux qu'elle avait comblés de biens, et son nom fut changé en celui de Terre. (gaia) - diodore de Sicile -

Arrow Le couple Ouranos-Gaia de la mythologie grecque est en fait le Couple atlante du roi Uranus et de son épouse Titéa.

Maintenant nous allons nous attacher à l' histoire de leur progéniture (fils et fille) que les grecs nomment les Titans , qui sont en fait comme nous l'avons vu des natifs de l' atlantide , fils et filles du couple royal.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Ven 22 Juin - 13:56 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Certainement dans ce qui est une version mythifiée d'un coup d' etat , c'est le dernier fils du roi Uranus , Cronos qui pris la couronne d' Atlantide. et qui epôuse sa Soeur Rhéa
(à noter que c'est une pratique courante en egypte aussi que le pharaon epouse sa soeur - petite analogie sans doute pas anecdotique).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Ven 22 Juin - 18:17 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Idea Cronos roi d'atlantide

C'est une figure emblematique de l' age d'or decrit par les grecs mais on le retrouve aussi dans la liste des rois egyptiens pré-dynastiques:

 Papyrus de TurinManethon - liste des rois
PtahHephaestus
RaHelios
SuAgathodaemon
SebCronos
OsirisOsiris
SetTyphon
Horus. . .
Thoth. . .
Ma. . .
HorusHorus
Rappelons que Manethon precisait dans sa liste de rois pré-dynastique qui aurair reigné sur l' Egypte , que ces premiers rois reignaient sur L' Egypte non pas en egypte
mais à partir d'un pays etranger ( note: très probablement l' Atlantide)

Cronos chez les grecs s' appelle SATURNE. Chez les anciens egyptien sont nom est SEB ou KEB. Dans les premières versions grecques de la bible hebraique , son nom est REPHA.
Les hebreux , un temps vivant comme esclaves en egypte vont emprunter ce nom REPHA aux egyptiens , et dans leur langues vont le transformer en nom pluriel REPHAIM
trauit générallement par les auteurs modernes par " Géants" est qui est en fait une référence aux fils de Cronos (Repha) , les titans.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 06:52 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Propos stupide, débile, crétin ( liste non exhaustive).
Signé : Dédale au beau vocabulaire, maître des lieux.


Dernière édition par soucolline le Ven 21 Sep - 17:12 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 30 Juin - 16:25 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

A propos des Titans, du Tartare, je ne sais pas si on peut dire que Homère a confondu Tartare et Tartessos, comme l'a pensé Strabon. La plupart des auteurs ont suivi cette idée de Strabon, mais Homère n'a rien confondu du tout :

- Titans : Enfants de Titée (Titéïa)
- Titéïa : Déesse (téïa) de Ti (Tis, Tyr, Dyr, Dis, Thô, Attis, Hadès, Aidès, Teut, Thor, Thot, etc)
- Tartessos : le Bétis portait le nom de Tartesse (Ptolémée II, Thimostène).
- Tartesse, Tartessos vient de Tartestan, qui est un nom des Turdétans, également nommés Turtestans, Tartestans, Turtutans, Tyrtitans, Turzétans, qui semblent être des noms celtibères désignant les Titans, etTartessos le pays contigu de la ville de Cartéïa,/Tartesse/Héraclée sensée être située dans l'embouchure du Bétis/Tartesse.
- On peut assimiler les Turdétans aux Tardules, aux Tartessiens, aux Titans (Tyrtitans, Turtitans), et par extrapolation, à l'origine du mot "teuton" car les dieux Tyr, Tis se retrouve dans le protogermanique, et structurellement dans le gaulois, ex : Turtestan -> Teutatès, Toutatis. Simplement le "R" dur est typique du germanique/ibérique mais pas du latino-celtique : donc TeuRt devient Teut, et TyR devient Tis - et Tis, Dis, peut devenir Hadès
- Artémidore nommait les Tartéssiens les "Turtes" (Tourtos, Tourtoutanos)
- Les équivalences sur le plan des variations phonémiques peuvent aussi expliquer le nom de Dyris, dont nous cherchions l'origine.

- Les mots turtutan et tyrtitan semblent clairement relever d'une étymologie ibère (Tyrt-Itan, Turt-Itan) de souche celtique signifiant du "pays de Tyrt, de Turt, de Teurt, du pays des Turtes" ou "du dieu Tyrt, Turt". qui, dans ces cas là, peut être considéré comme éponyme, au même titre que Titéïa.

- Tartare : Prison des Titans et des Géants, par correspondance : prison souterraine, dans les lieux les plus inférieurs du cosmos archaïque. Le Tartessos, notamment la basse vallée du Guadalquivir, possède un riche réseau de mégalithes, dont des hypogées ou "tombes des géants", datant env. de 3000 avJC : Romeral, Antequerra, Menga, Viera, ..., situées sur les anciens comptoirs phéniciens.

- Ces variations sont le fait de capacités linguistiques : Certains peuples ne prononcent pas certains morphèmes, le "P" vaut le "B", ou le "V"; le "T" vaut le "D", certains ne prononcent pas le "R" préférant un bon vieux "W", ou un "Dh, Th, Z, S, Sh" au "T" . La question est de savoir comment les premiers explorateurs/conquérants phéniciens par exemple, ont rapporté aux grecs comme Homère, avant qu'ils n'aillent eux-mêmes explorer l'extrême-occident, les noms issus de langues exotiques, comportant des phonèmes, des mots, parfois imprononçables ou même intranscriptibles pour eux?

Donc Homère n'a fait que faire des correspondances entre certaines équivalences :
- Erebos/couchant/Extrême-Occident/Tartessos,
- Le Tartare est au-dessous de l'Erebos, dans l'Abysse, trouver Erebos/Hadès, c'est trouver Tartare.
- Okéanos/l'Abysse/Les forces primordiales/l'origine/Le séjour des Morts/l'Hadès,
- les marais protégant l'Hadès et ceux du Tartessos
- les Tombes des Géants/Titans (mégalithes) qui sont la prison des âmes (psychaï) de ces derniers.Les dépouilles des Titans reposent en Tartessos, au-dessous le Tartare (logique).
- La zone Bastule, agraire, où l'on retrouve le culte de la Grande Déesse : Cérès, d'où le nom de Cartéïa (punique : la ville (de la déesse) ). Et Cérès est la mère de Perséphone, compagne d'Hadès (Catachtonios : la Chtone)
- La zone Turdetane à proprement dit, celle d'où on extrait les métaux, sur les rives du Bétis : lieu de culte d'un ancien dieu suprême IE (Tyr, Dyr, Asir, Attis, Aidès...) que l'on retrouve d'un bout à l'autre de l'Eurasie et de la Méditerranée. La relation étrusque s'est faite ainsi : par rapport à certains mots, mais aussi sur le plan de la terminologie cultuelle : Adis, Attis, Asi qui désigne le dieu suprême des Etrusques (pas forcément son nom propre mais sa qualité de dieu suprême ! LE dieu,
- Et enfin la position cosmographique, au Couchant (Amenti, Hespéris) à la lisière des Ténèbres (Erebos), et du monde souterrain le plus inférieur (Tartare, le Tartara Inferna des latins), domaine d'Hadès. D'ailleurs, c'est le mot Hadès que l'on traduit par Enfer dans les textes homériques.

Donc en fait, il y avait bien assez d'éléments pour que Homère fasse directement le lien entre tartessos et Tartare.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Dim 1 Juil - 01:34 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

soucolline a écrit:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albion
Albion est le dieu tutélaire original de la Grande-Bretagne. C'est un Géant, fils de Poseidon et frère d'Atlas. Il a aidé Atlas et Iberius (dieu de l'Irlande) à barrer à Hercule l'accès à l'Occident2.

Ne dirait-on pas toute la façade atlantique faisant preuve d'une belle unité très 'celtique' ?

Dans "Pythéas le grec découvre l'Europe du Nord", B. Cunliffe montre que meme à la fin du 1er millénaire BC, les grecs étaient dans le brouillard une fois passé Gibraltar, de grands auteurs se contre-disant les uns les autres.

Et les fameuses iles Cassitérides étaient censées etre au nombre de....10. Une manie, tous ces archipels à 10 iles.

Il y a des chances que la Grande bretagne ( l' Ile d' Albion)  faisait partie intégrante de l'empire Atlante . merci pour ton post precisant qui etait albion et son lien avec les titans (les atlantes donc)

Diodore de Sicile donne une precision intéressante géographiquement sur l'empire atlante  du temps d' Ouranos ( Uranus , le 1 er roi atlantle)

"Son empire s'étendait presque sur toute la terre, mais principalement du côté de l'occident et du nord. " 

Principalement du coté de l' occident  et du Nord  ....  En gros ça englkobait en effet toute l'europe dite aujourd'hui celtique  et la facade  atlantique.

La capitale peut etre à tartessos un endroit strategique qui peut controiler a la fois l'entrée et la sortie vers le monde meditérranbéen . mais aussi la facde atlantique et les routes vers les iles d el' etain ( Albion et la GB) .

Dédale , meric egalement je suis mainteant 100 % convaincu de la relation tartare - tartessos .  Par ailleurs et là il va falloir relire Deruelle car ils avaient sans doute raison
L' atlantide est sans doute à lier aux peuoles megalithiques , comme tu le dis si bien , les megalithes " tombes des titans" .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 17:19 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Hello,

Citation:
Albion est le dieu tutélaire original de la Grande-Bretagne.


L'époque de cette information est assez difficile à situer.

- Normalement, le Titan Albion, Alebion, fils de Neptune, est situé dans les Alpes antiques : Selon Procope, on nommait "Alpes" la première terre qui se présente du côté occident et de l'océan, et qui s'étend de l'Espagne, par les Pyrénées, jusqu'aux Alpes actuelles. L'Albion tué par Hercule dans les 12 Travaux (le 11° qui consiste à voler les boeufs de Géryon) est un Titan de Ligurie. Le combat contre Albion et Bergion se situe sur un lieu nommé "Campus Lapidus", aujourd'hui le Crau, à l'embouchure du Rhone (dico de la fable et de la mythologie). Les anciens pensaient que la caillasse blanche du Crau résultait de la grêle de cailloux lancée par Zeus sur les Ligures et les Titans.
- Selon les versions mythologiques, Albion possède donc un frère Bergion, nommé aussi Dercynus, et un autre frère qui est peut être le même que Bergion, nommé Ligus, qui est l'éponyme, le chef, des Ligures (Ligues).

- Parallèlement, l'Albion brittanique a pour origine "Alba" qui est l'ancien nom de l'Ecosse, qui fut généralisé à toutes les îles de la Grande Bretagne comme "Albania", et Albion l'île la plus plus grande, tandis que l'Irlande, seconde île en taille après Albion, fut nommée "Hibernia" (géographie critique).
- Difficile de dire sir l'Albania britannique a un rapport avec l'Albanie actuelle ou l'Albania caucasienne. Sur le plan étymo. probablement, mais c'est très incertain pour la désignation.

- Albion, Alba, Albania, Alpes vient de albus (latin) signifiant "blanc" (albâtre, albatros...).
- Dans le gaulois, les "alpes" sont des passages de montagne.
- Dans l'IE, "alp, alb" désigne des reliefs escarpés.

- Alba s'applique très bien en tant qu'IE (alp) aux Highlands, tandis qu'Albion, Albania s'applique plus aux falaises crayeuses de la côte anglaise (couleur blanchâtre).
- l'IE "alp, alb" et le latin "albus" s'appliquent aux Alpes (actuelles) : Reliefs montagneux et glaciers permanents (blancs).
- Alp et Albus s'appliquent aussi aux rivages de Ligurie, les "cap ou hâvres blancs" de la Méditerranées, rivages escarpés rocailleux avec des petites lagunes de sable blanc que l'on retrouve dans le sud de la France, sur la Costa Brava et en face, côté Tunisien.

- Hibernia, nom de l'Irlande de l'époque romaine, vient d'Ivernia, déformation latine de l'irlandais primitif iweriu, viel irlandais eriu duquel vient l'Eire mythologique. Iweriu, Eriu = Déesse de l'Eire.
- racine IE *PiHwerjoHn" qui signifie "Le pays fertile" (Eire : l'île verte, l'île de la fertilité)
- Les anciens grecs nommaient l'Irlande "Lerné", mot qui se rapproche de l'Hernorium d'Aviénus (nom latin de l'Irlande au. 6° siècle avJC).

- Les Iverni ou Iberni ou Hiberni sont un ancien peuple celte d’Irlande mentionné par Ptolémée dans son ouvrage du iie siècle Géographie. http://fr.wikipedia.org/wiki/Iverni
- de Eriu, Eriw, déesse de l'Eire, mère des Tuath-ta-Danaan.
- Iweriu -> Iveria, Iberia,' Iberius', voire Erythéia ou même Aéria/Aéris (Eire/Eiren/Airain) ou Erynis/Déméter-Jument (Arcadie, Knossos, Mycène) -> (boeufs de Géryon puis combat avec Albion et Borgion en Ligurie). Fallait y penser à ce rapport : Ca m'étonne un peu d'un linguiste car ceci tient totalement de la correspondance symbolique et de la transmission cultuelle. L'hypothèse selon laquelle les équivalences supposées être étymologiques ne sont pas sensées pouvoir être toujours reportées sans démonter qu'elles possèdent une relation concrète. Bien que l'on puisse penser sans trop de risques qu'entre l'irlandais et le celtibère, les racines soient communes et proches. Mais bon on aura plutôt une Iweriu-déesse qu'un Ibérius, petit détail mais qui a son importance.
- Ibérius me fait penser à la période Fomore (Hibérius, Ibérius -> Hiver -> Hibernia). Les géants unijambistes du froid, enfants de Nuadhu et Danu, sont les équivalents des Titans, ou du moins, de certains titans du froid glacial.

J'en reviens donc, de ce fait, au Dyris :
- Dyris pourrait également provenir de Doris, Douris, qui est une océanide (la générosité de la mer), fille d'Okéanos et Thétys, compagne de Néréus, mère des Néréides et tante d'Atlas.
- Amphitrite est une Néréide, fille de Doris et Okéanos, et compagne de Poséidon. Amphitrite est l'une des grandes déesses de la mer des mythologie archaïques, très comparable à Eurynomé, Asherat, Dercéto.

- Amphitrite est la seconde compagne de Poséidon. Selon Homère et Hiésode, c'est durant le Partage du Monde que Poséidon devient le seigneur de la mer, ce qui n'était nullement le cas à l'époque mycénienne, où il figurait comme un dieu de la terre sans aucun rapport avec la mer. Et il avait pour compagne Da-ma-ta (Démeter, la démeter-jument-Erynis = Kôrè/Cérès). C'est à Knossos, selon Pausanias, que le culte du Poséidon-Etalon et Démeter-Jument est tombé en désuétude. A l'époque de Da-ma-ta, Poséidon est a-na-si-da-o-né (ébranleur, agitateur de la terre) : Il possède alors des similitudes avec Hadès en représentant les forces souterraines, de la même façon que Déméter, en cette époque, est proche de la Chtone.

- Il faudrait trouver la source qui raconte que Albion a aidé Atlas et Ibérius à barrer la route de l'occident à Hercule. On trouve effectivement cette info dans wiki, on la trouve aussi dans les théories de l'atlantide hyperboréenne de Lewis Spence et aussi, semble-t'il, dans celles du linguiste Alain Rey, Mais je ne la trouve pas dans les textes anciens. C'est peut être de la mythologie irlandaise.


Dernière édition par dedale le Lun 2 Juil - 18:02 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 17:48 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Propos stupide, débile, crétin ( liste non exhaustive).
Signé : Dédale au beau vocabulaire, maître des lieux.


Dernière édition par soucolline le Ven 21 Sep - 17:12 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 01:06 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

bien tout ça !

Albion nous ramene au la notion d' ile Blanche en effet.

C'est a dire l' ATALA ! Voila globalement ce que je sais de cette ile :

ATALA est decrit dans les textes vediques comme l' Ile blanche - Une ile située loin a l'Ouest qui serait le Homeland d'une race puissante et hautement civilisée , à l'opoosée du monde Indien à L'Ouest
dans ce que les Paran appelle "la Septième zone"  (est ce que ç'est le nord - 7 eme pour spetentrional pour eux - ? ça je ne sais pas.

En tout cas c'ts tres loin de l' Inde. Il ya des hypothes quicirculent pour que la 7 eme zone indienne soit en fait la zone entre le 24 eme et 28 eme degré de lattitude mais bon avec de grosses reserves.

Toujours est il que cette ile est decrite comme une ile de splendeur , que ces habitants vénrent Narayana "le fils des eaux" (Poseidon ? Neptune ?) et le "porteur sacré" (atlas ?)
qui est tenu responsable d'un espece de deluge , de destructions  par les eaux.
Atala elle meme aurait sombré lors d'une violente tempete . pas mal d'analogie avec le recit de l' atlantide donc ,  par une source indo européenne cette fois.

Atala est le centre du 7 eme monde selon les hindous (la terre du milieu ?) embelies par des palais sompteux, residences des grand dieux serpents et ou les enfants de Danu ( tiens encore eux !)
vivent heureux .

Les 6 autres mondes (ou regions) qui entourent Atala serait circulaire (les spheres de saturne) sur le modele imposé pour la consrtuction de sa cité par Saturne ( Cronos) . Les anneaux de saturne c'ets assez troublant...
Les astronomes anciens  auraient t ils  pu avoir eu connaissance de ces anneaux ? ou simple coincidence ?   7 etant par contre un chiffre purement symbolique de l'accomplissement des cycles dans de nombreuses cultures et mythologies. 

Atala est egalement decrite comme une il de mineurs riche en or , argent , cuivre et etain (tin en angalis ). les berberes doivent sans doutye se réferer ( ou synchretiser atala avec)  à tartessos dans ce cas.

Non content de disposer de ses richesses , le peuple d' Atala, cette fois dans les traditions berberes,  aurait initié une vague d'invaion militaires en Afrique du nord et en mediterranée , mais leur conquetes se seraient brusquement arrêtées suite à une catastrophe naturelle ayant anenanti  leur homeland.  Là aussi analogie avec le recit des pretres de Sais transmis à Solon !

Chez les berberes il y aurait une prophétie que Atala un jour réémergerait de la surface des eaux . Les nomades berberes du Shot El Haimena en tunisie se revendiquent etre descendants des "fils de la source de la source Atala" ... Loin  Géographiquement chez les norses  Atala  est appelée Landvivi  , l'ile blanche . Et chez les indiens cherokee le mot Atala signifie " Montagne"  aus


Dernière édition par Mitra le Mar 3 Juil - 01:55 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 01:40 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

je cite wiki concenrnat les anneaux de Saturne :

Invisibles de la Terre à l'œil nu, les anneaux de Saturne ont cependant une brillance suffisante pour être observés avec des jumelles.
Ils ont été aperçus en 1610 par le savant italien Galilée grâce à une lunette astronomique de sa conception. Celui-ci interpréta ce qu'il voyait comme de mystérieux appendices. Bénéficiant d'une meilleure lunette que Galilée, le Hollandais Christiaan Huygens va découvrir qu'il s'agit en fait d'un anneau entourant Saturne[3].

Peut etre qu'avec une lunette "antique" .... ça me rappelle l'histoire d'un artefact de l'impossible  (lentille polie retrouvée à Assyrie de mememoire non ?)
Enfin c'ets un detail mais bonl' histoire est faite de details.  sait on par qui et quand  cette planete a été nommée saturne ? Ca devait etre des la haute antiquité je suppose.

c'ets assez marrant aussi que cette fois les astronomes modernes ait decidé d' appelé Titan  un satelite de ... saturne . Digne hommage aux titans fils de Cronos (Saturne)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 02:11 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Idea Je continue a deroulé mon fil pour la planete Saturne :

Selon le sumerologue ,Dr Papke dans son livre « die Geheimebottschaft von Gilgamesch »

Le fils du dieux soleil Shamas s’écrite selon ce sumérologue « Meskiag-Kash(er) et la deuxième parti du nom donne Koush qui est pour les sumériens la planète Saturne .


Donc si cette donnée est bonne ça signifie que quand les antiques se revendiquent etre  du "pays de Koush"  ou fils de Koush , il faut comprendre en fait   du pays de Saturne ou fils de Saturne,
c'est à dire en réalité de l' atlantide et de filiation atlante !!  Enorme je trouve non ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 02:29 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Et on continue a derouler :

Raëma, fils de Koush  (un atlante donc)  qui s'est installé en egypte vers –3000B.C.




Je soupçonne qu les égyptiens de l' ait appelé  Râ dieu soleil comme son grand-père Cham  (samash) et quand on sait que l’écriture est venu dans ce période en Égypte...     
 
Les fils de danu ( proto celtes en quelque sorte) =>  Des (ou Les) anciens atlantes     
Les Sumeriens =>  Fils de Koush  ou habitant du pays de Koush  => une colonie d'anciens atlante     
Les egyptiens  fondé par Raema  (probablement ra)  fils de Koush egalement , donc une colonie Atlante egalement !     
Albion , fils de saturne egalemnt => colonie atlante en GB !     
 
Les bereberes se revendiquant egalement de la source d' Atala  (atlante aussi) 
 
et ce n'ets sans dout pas exhaustifs !!!   Tu as parlé dédale aussi des ligures je crois. Sans parler eventuellement de l'autre oté de l' atlantique.... 
 
Voila qui pourrait expliquer ce ques les anciens historiens antiques et le pretres de Sais nommaient "l' empire atlante" plus grand que la lybie et L'asie reunie      
et qui dominait le monde .... tout ça peu avant l'age de bronze ( les atlantes Hephaistos et Promothée ont bien diffusé le feu sacré de la metallurgie !)  à l'aube de toutes les grandes civilisations antiques !     
 
Comment dire .... ça serait titanesque Smile      
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 02:49 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Citation:
Les 6 autres mondes (ou regions) qui entourent Atala serait circulaire (les spheres de saturne) sur le modele imposé pour la consrtuction de sa cité par Saturne ( Cronos) . Les anneaux de saturne c'ets assez troublant...
Les astronomes anciens  auraient t ils  pu avoir eu connaissance de ces anneaux ? ou simple coincidence ?   7 etant par contre un chiffre purement symbolique de l'accomplissement des cycles dans de nombreuses cultures et mythologies. 


Ces légendes étant très anciennes, je ne pense pas que les anciens cosmographes pouvaient observer les anneaux de Saturne. Par contre, il y a bien un astre dont on observe les anneaux :
- La lune dans 2 cas :
1) le halo :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=anneaux lunaires&qscrl=1&ba…
2 ) le soleil et la lune dans le cas des éclipses.

http://fr.euronews.com/image-du-jour/2012/05/21/une-eclipse-solaire-rare-un…

Attention parce que le dieu Saturne n'est pas forcément la planète de l'astronomie.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 03:08 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Oui dedale mais les anciens connaissaient bien et observait  la planete . apartir de quand on lui a donné le nom du dieu "Saturne" . ça m'intersserait de savoir ça  ? 
Par contre c equ'il faut retenir pour l'instant c'est que le fil conducteur de l' histoire de l' Atlantide c'est le roi/dieu Saturne (Cronos) sous diffrent noms biensur selon les peuples.
A prioiri plutot solaire que lié à la planete aujourd'hui appelée saturne c'est vrai.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 03:35 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

D'ailleurs , je vais peut etre un peu loin (on sera toujours a temps de faire marche arrière lol)  mais je me demande si ceux qui se revendique comme les fils de koush (saturne Atlante - filiation solaire Samash)
ne le font pas en memoire à une opposition avec ceux qui eux se revendiquaient des fils de la Lune .  On retrouverais là l'opposition Atlante (solaire) vs  Proto grecs (clairment ayant choisi le culte lunaire eux)
et en adequation avec le recit des pretres de Sais qui font réference au conflit Atlante - contre proto grecs (atheniens en l'occurence) - 
Tu en penses quoi ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 04:00 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

D'autant que ' histoire atlante si on la recherche atravers la titanomachie ne doit pas etre simple et faire de nombreuses branches , oppositions , divisions .
Par exemple et on detaillera plus tard , on peut regrouper les Titans en plusieurs groupes :

Titans hésiodiques
TitansCoéosCriosCronosHypérionJapetOcéan
TitanidesMnémosynePhébéRhéaTéthysThéiaThémis
KoionidesAstériaLéto
KrionidesAstréosPallasPersès
HypérionidesÉosHéliosSélénéTitan
JapétidesAtlasÉpiméthéeHespérosMénétiosProméthée
Titans divers
(selon les auteurs)
AnchialeAnytosAristéeAstrée/DicéAuraDionéÉosphoros/HespérosEurynoméHécateLélantosPhorcysOphionTyphon
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 05:18 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Citation:
Oui dedale mais les anciens connaissaient bien et observait  la planete .


Oui, c'était l'un des 7 astres de la tradition, observable à l'oeil nu. Cependant n"oublie pas qu'on a parfois donné plusieurs noms à un astre, du fait qu'on pensait que ce n'était pas le même selon les configurations qu'il avait.

Citation:
apartir de quand on lui a donné le nom du dieu "Saturne" . ça m'intersserait de savoir ça  ? 


"Saturne" est latin, l'origine est des plus anciennes: on retrouve ce nom dans toutes les langues : Saturn, Sadorn (breton), Shadôn, Shaïtan (arabe anc.), Ashartatan (arabe anc.), Shaddam, Sadour, Cathour (langues est-europe), Shatur, Cathyr (russe), Sata-orna, Seth donc Sothis, Sao-Tho (viet), zohal (arabe), zohari (ouganda) - par exemple.
Il y a une liste sur wiki vers la fin de la page : http://fr.wiktionary.org/wiki/Saturne

Le mot "saturn" est diffusé dans toute l'Europe. sa figure la plus archaïque le fait être un dieu des moissons (la faux, instrument des moissons) (sadorn-tan : les célébrations -> les feux de la moisson). En matière d'ancienneté, tu as de la marge, ça remonte aux pasteurs, aux civilisations agraires (au moins).L'origine est préhistorique. Je pense.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 11:49 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

Merci pour ta réponse et lien concernant le nom "saturne" .
Maintenant LA grande question par rapport au sujet qu'on traite . Faut il croire à l'existence du roi Cronos qui aurait été ensuite divinisé et pris le nom de Saturne (ou equiv selon les langues).
Peux t on affirmer que les titans , fils de Saturne (de Cronos) ont réellement existé et etaient  le peuple Atlante historique ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 14:43 (2012)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide Répondre en citant

réponse non scientifique "il n'y a pas de fumée sans feu"
bizarre que tant "d'histoires" concordantes circulent .....
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:24 (2017)    Sujet du message: Titanomachie et Atlantide

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo