Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 05:08 (2012)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant



Ah ces fameuses colones d' hercule . Un des rares mais principal point de repère géographique dans le recit d el' atlantide de Platon.

L'antiquité designe par ce terme le detroit de gibraltar et ses 2 montagnes qui se font face... en général mais quand on y regarde de plus près
les colonnes d' hercule ne sont pas ces 2 montagnes là en tout cas.

****
Regardons ce que nous indique Didore de Sicile dans son livre V - Bibliotheque historique.

Il fait une description de la pluspart des iles en méditérannée en partant d' Est en Ouest.

Apres nous avoir parlé de la Sicile , de la sardeigne , puis de la corse , voila le passage:

"Après en avoir assez dit de la Sardaigne, nous allons continuer la description des autres îles.

XVI. On rencontre ensuite l'île Pityuse , ainsi nommée à cause de la grande quantité de pins qui y croissent. Elle est située dans la haute mer, à trois jours et trois nuits de navigation des colonnes d'Hercule, à un jour et une nuit des côtes de la Libye, et à une journée de l'Ibérie."


Peu importe l'identité de cette ile meme si certains auteurs pensent qu'il s'agit d e l'Ile actuelle d' Yviça.

Elle est à 3 jours et trois nuit de navigation des colones d' hercule - a 1 jour et 1 nuit des cotes de la Lybie (afrique du Nord) et à uen journée de l' Ibérie

Donc ça veut dire que dans un sens Est- Ouest on trouve d'abord les colones d'hercule , puis la cote d'un des pays d'afrique du Nord , puis enfin l' iberie( peninsule espagnole)

Donc les colonnes d'hercule sont au moins à 2.5 jours ( 72 h env) de navigation en amont (à l'est) du detroit de gibraltar actuel.

C'est un detail mais qui peut avoir son importance dans notre recherche.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 05:08 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Jeu 12 Juil - 05:47 (2012)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Ceci dit peu apres dans le livre V , on retrouve hez Diodore la localisation " classique" des colonnes d' hercule . En parlant des pheniciens et leursexpedition dans l' ocean au dela de ces colonnes:

Extrait: "les Phéniciens exerçaient de toute antiquité un commerce maritime fort étendu ; ils établirent un grand nombre de colonies dans la Libye et dans les pays occidentaux de l'Europe. Leurs entreprises leur réussissaient à souhait, et, ayant acquis de grandes richesses, ils tentèrent de naviguer au delà des colonnes d'Hercule, sur la mer qu'on appelle Océan. Ils fondèrent d'abord sur le continent, près des colonnes d'Hercule, dans une presqu'île de l'Europe, une ville qu'ils nommèrent Gadira. 20 Ils y lirait toutes les constructions convenables à cet emplacement. Ils y élevèrent un temple magnifique consacré à Hercule, et instituèrent de pompeux sacrifices d'après les rites phéniciens."

J'ai du mal à comprendre cette divergence.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Ven 13 Juil - 19:45 (2012)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Citation:
J'ai du mal à comprendre cette divergence.


Diodore est imprécis, tout simplement. Ce n'est pas une référence en matière de géographie, du moins c'est ce que pensent les historiens. Pour moi, Diodore apporte une importante source terminologique qui nous permet de retrouver des noms anciens d'origine grecque pour la plupart, mais qui étaient diffusés dans le latin et les autres langues importantes de l'Europe, ce qui permet de faire des analyses comparatives assez complètes.

Mais se baser sur l'ethnogéographie de Diodore, ça peut conduire n'importe où. Sa cartographie n'est pas beaucoup plus évoluée que celle d'Hérodote. Et l'avantage d'un Hérodote, d'un Solon ou d'un Platon, c'est que c'était des voyageurs, surtout les deux premiers : Diodore aussi avait voyagé, mais il passait le plus clair de son temps à dépouiller les textes anciens, alors que l'ethnogéographie d'Hérodote est issue de ses carnets de voyages - la démarche est beaucoup plus empirique, très "grecque" chez ce dernier.

La cartographie d'Hérodote est l'une des plus précise de l'antiquité : Il place des peuples longtemps considérés comme mystérieux par l'histoire très exactement où nos archéologues retrouvent les sites (ex : les Garamantes), et c'est encore grâce à lui qu'on situe les Atarantes dans l'oued du Touat. Et partant d'Egypte vers ses fameux Atlantes, il nous compte son trajet en jours de marche. Et enfi, un avantage considérable : il nous donne des noms locaux ("les Atlantes se nomment eux-mêmes ainsi", et cela, avant Platon). Qui fait mieux?

Bon, Hérodote fait des erreurs, c'est certain, mais sans commune mesure avec Diodore ou Strabon qui sont pourtant plus récents.
Citation:
Y a-t-il encore un sens aujourd’hui à s’occuper sérieusement de Diodore et de son chantier historiographique, après des siècles de Quellenforschung qui l’ont littéralement déconsidéré et des générations d’éminents chercheurs qui ne l’ont pas épargné de leurs jugements féroces, sarcastiques et – ce qui est le pire – fondamentalement justes ? Y a-t-il encore un sens à discuter de son mode de travail et à chercher à en tirer quelque utilité, au-delà de l’utilisation pure et simple que nous faisons de la Bibliothèque, quand nous la citons dans nos travaux pour des faits de l’histoire antique qui, autrement, resteraient inconnus, ou pour quelque version différente concernant les événements et la chronologie ?
source : http://anabases.revues.org/3017
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 01:24 (2012)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

C'est exact dédale . Ses connaissances en géographies n'egalent pas sa connaissance des traditions de tous les peuples d el' antiquité.

Et elles sont enormes et inestimables n'en deplaise aux commentaires pedants d' anabase , qui toutefois sont bien content d epouvoir puisé dans une telle source aussi détaillée et complète.

Parce que je m'excuse mais j'ai fait d elong en large pas mal de forum et de sites d'histoires et je n y 'ai pas apris un dixieme de ce que me procure la lecture de la Bibilotheque de Diodore de Sicile. Et encore un dixieme parce que je suis magnagnime ... Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 14 Juil - 13:19 (2012)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Citation:
Parce que je m'excuse mais j'ai fait d elong en large pas mal de forum et de sites d'histoires et je n y 'ai pas apris un dixieme de ce que me procure la lecture de la Bibilotheque de Diodore de Sicile. Et encore un dixieme parce que je suis magnagnime ..


Tu as raison : Diodore n'y est pour rien en lui-même. Ce sont surtout les Romains qui refaisaient le monde. Les Romains nommaient le territoires qu'ils conquéraient, ou dont ils avaient connaissance grâce à leurs éclaireurs, par leurs propres noms. L'Espagne fut presque totalement renommée en noms latins. Et certains de ces noms ressemblaient à des noms plus anciens, ou en étaient dérivés. Et souvent, certains territoires héritaient de plusieurs noms, ex : Baltia, Basiléa = Scandia, le premier nom vient de la Baltique et le second du peuple Skande. Pour eux c'est logique, pour nous c'est du travail de recherche en plus. Ces dénominations ne sont pas inexactes en soi, elles sont plutôt déroutantes, confuses ou même contradictoires, pour celui qui cherche la précision.

Sur les forums en général, on trouve des amateurs éclairés (parmi d'autres qui le sont moins). Mais la critique que je me permet de formuler est que, bien souvent, cela repose sur des connaissances acquises, parfois même, considérées comme indiscutables : Alors que ce n'est pas du tout ça. Certains faits historiques sont effectivement indiscutables, mais pas tous, loin de là. L'histoire n'est pas un dogme.

Dans l'histoire ancienne, il faut plus que de la connaissance acquise, il faut chercher, analyser, comparer - et se tromper nécessairement. Il n'y a que comme ça qu'on avance. Rien n'est définitivement établi. L'histoire ancienne, ce n'est pas de l'histoire, bien que cela en demande nécessairement; c'est une spécialisation qui appartient quasiment aux sciences humaines, qui demande une certaine appréciation du symbolisme, de l'art, de la culture ancienne, de l'ethnologie, de la linguistique, de l'étymologie, de l'histoire des religions, etc. C'est un domaine beaucoup plus spéculatif, philosophique, que l'histoire.

Puis, certains sujets semblent être de l'histoire. Mais sous la surface, c'est beaucoup plus compliqué, on plonge dans les strates labyrhintiques de la culture ancienne; c'est une plongée et non recherche.

Et puis, pour étudier à fond l'histoire ancienne, les mythologies, et tout ce que cela implique d'incertain, faut être un peu ésotériste, mystique....un peu fou.
Revenir en haut
Blagotin


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2016
Messages: 12
Localisation: Saint-Tropez

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 15:21 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

J'ai trouvé ce lien intéressant qui traite des colonnes d'Hercule, qui auraient pu désigner les Dardanelles initialement :
http://www.comoria.com/8515/Colonnes_d'Hercule

Pour le mythe de l'Atlantide, cela pourrait être riche de sens, puisqu'il y a bien eu autour de la mer noire des cultures remarquables, ainsi qu'un cataclysme particulièrement impressionnant (voir Walter Pitman et William Ryan).
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Lun 13 Juin - 15:11 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Blagotin a écrit:
J'ai trouvé ce lien intéressant qui traite des colonnes d'Hercule, qui auraient pu désigner les Dardanelles initialement :
http://www.comoria.com/8515/Colonnes_d'Hercule

Pour le mythe de l'Atlantide, cela pourrait être riche de sens, puisqu'il y a bien eu autour de la mer noire des cultures remarquables, ainsi qu'un cataclysme particulièrement impressionnant (voir Walter Pitman et William Ryan).





Oui tout a fait pour les civilisations disparues de la mer noire. On a en a pas mal parlé sur le forum egalement .


Pour les colonnes j'ai toujours eu un doute dans la formutation de pretre egyptien ,  de memoire qui disait " au dela de ce que vous appelez dites vous les colonnes d' Hercule "  sachant qu'il s'agit d' un dialogue qui aurait eu lieu vers - 590 av JC entre Solon le grec et Sanchis l'egyptien  (le grand prete du temple de Sais)...
Il est possible qu' a cette epoque les grecs n' appelaient pas encore le detroit de gibraltar "les colonnes d' Hercule " mais designaie,t peut etre une autre detroit. Parce que des Hercules et des colonnes erigées ou des temples a colonnes dediés à hercule ... il y en a eu beaucoup ... dans l'antiquité.


D'autant que plus loin dans le dialogue  l'ocean (la mer) dite Atlantique ( comprendre la mer des atlantes) est decrit comme une mer fermée ... avec une serie d'iles qui permettaient d'acceder au continent "en face" , ca ne ressemble pas du tout a l' ocean atlantique que nous connaissons qui n'est ni fermé [sauf si on considere que les continents américains le ferme ] et semble bien trop immense et vaste pour pouvoir etre traversé grace a des chapelets d'iles...


 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 03:58 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Blagotin , merci pour ton lien , j'extrait ceci qui me semble primordial pour comprendre la problematique de telles recherches :


Hérodote(-484, -425 av J.C.) dans ses Histoires IV- 9, IV-42-43 et 185, montre la cohabitation à son époque de deux versions géographiques des Colonnes: Pontique et Lybienne. 
- Selon la version pontique (Histoires IV-9), qui apparaît comme la version archaïque, l’Océan n’est encore ni Atlantique, ni occidental; il est encore l’anneau qui cerne l’univers: «Les Grecs qui habitent le Pont présentent les choses comme il suit: Héraclès, poussant devant lui les vaches de Géryon, serait arrivé sur cette terre, déserte alors, que les Scythes habitent aujourd'hui. Géryon, disent-ils, habitait hors du Pont, il avait sa demeure dans l'île que les Grecs appellent Erythée, île située tout contre Gadeira, en dehors des Colonnes d'Héraclès, près des rives de l'Océan. Lequel Océan, prétendent-ils, mais sans le démontrer par les réalités, aurait sa source aux lieux où le soleil se lève, et coulerait autour de la terre toute entière.» 


----
C'est en fait du revisionnisme "pontique "  Laughing . Parce que concretement  Ile ERythée, Gadeira , ont été precedemment identifiés comme des elements de l'actuelle zone de Cadix [espagne] .  Car pour les Grecs cette zone là c'etait l' Eldorado , le mirage "occidental" , la promesse de grandes richesses de l'or et surtout des mines d'argent du royaume de Tartessos. 


Mais au V eme siecle  (periode d' Herodote ) la donne a changé ... Les nouveaux territoires a conquerir et que "lorgne" l ' Athenes imperiale se situe a cette epoque dans le nord de la mer noire. L'intéret du public grec est "réorienté" vers cette zone. 


Le probleme c'est comme on 'avait vu on a des traditons en miroir qui reprennent exactement les mêmes elements  mais qui sont à l'opposé géographique  du bassin mediterranéen ...   Y a autant d'arguments en faveur d'une atlantide lybique  ... que d'une atlantide Pontique et caucasienne.   . Par exemple Les amazones  il y en a en Lybie (afrique occidentale au sens large) , en Phrygie , et en mer d' Azov... Lesquelles sont réellement  les voisines turbulentes des Atlantes  Laughing Question
C'est de la tradition a "géographie variable "  le fantasme/ desir collectif d'une nation, succeptible d'evoluer dans le temps , se translate d'une zone à l'autre au gré des intérets politiques, economiques  , ou des decouvertes et des besoins ,


De la meme façon Pourquoi une region du caucase a été designé par le meme nom que la peninsule iberique mediterranéenne ?





C'est pour cela et en cela je te rejoins , les colonnes d' hercule comme tout le reste ont du / pu bouger dans le temps... Surtout si on en fait un symbole de conquete ou de bornes géographique du monde connus pour les Grecs.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 08:42 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Ceci dit je reste persuadé que l' Ocean Atlantique actuel n'etait pas ... la mer Atlantique dont parlait le prêtre egyptien...
et donc ça change beaucoup de chose forcement pour la localisation de cette satanée Ile de l' Atlantide...


Un petit montage visuel pour resumer cela:





ce qui n'exclue pas qu' à l'image des Phénciens .... les Atlantes eurent pu se rendre maitres d'autres iles en Méditérranée voire d'archipels ou autre iles réellement océaniques.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Neith


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2015
Messages: 67

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 09:08 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Juste pour apporter un élément de réflexion :

Les Grecs donnaient le nom (sémitique ?) de Lectonie ou Lyctonie (13) à un vaste pays que Neptune aurait (lors du Déluge) précipité dans les flots, et dont les débris seraient Chypre et l'Eubée, avec les îles intermédiaires. La légende ou le mythe laisse de côté la Crête, ce qui est fort extraordinaire, et semble dire que l'Asie Mineure était bordée, au sud du Taurus, par une large zone de basses terres qui s'étendait de Chypre jusqu'à Rhodes, et de Rhodes au nord-ouest jusqu'aux côtes de la Béotie et de la Locride. Le nord de la mer Égée aurait ainsi formé un bassin isolé qui n'aurait point communiqué avec la mer de Crête. Quoi qu'il en soit de cette Lectonie, elle a laissé si peu de traces de son existence dans la mémoire des hommes, qu'on peut affirmer qu'elle n'existait déjà plus lors de l'arrivée des Noachides dans l'Asie Mineure, et qu'elle avait péri dans le grand cataclysme diluvien (14).

(13) La vraie leçon doit être Lectonie, d'après le cap Lecton, sur les confins de la Troade et de l'Eolide. (Pline, Hist natur., V, 32-41.)

http://www.regard.eu.org/Livres.16/Histoire_de_la_Terre/07.html#13
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 09:22 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Neith a écrit:




Neith a écrit:
Juste pour apporter un élément de réflexion :

Les Grecs donnaient le nom (sémitique ?) de Lectonie ou Lyctonie (13) à un vaste pays que Neptune aurait (lors du Déluge) précipité dans les flots, et dont les débris seraient Chypre et l'Eubée, avec les îles intermédiaires. La légende ou le mythe laisse de côté la Crête, ce qui est fort extraordinaire, et semble dire que l'Asie Mineure était bordée, au sud du Taurus, par une large zone de basses terres qui s'étendait de Chypre jusqu'à Rhodes, et de Rhodes au nord-ouest jusqu'aux côtes de la Béotie et de la Locride. Le nord de la mer Égée aurait ainsi formé un bassin isolé qui n'aurait point communiqué avec la mer de Crête. Quoi qu'il en soit de cette Lectonie, elle a laissé si peu de traces de son existence dans la mémoire des hommes, qu'on peut affirmer qu'elle n'existait déjà plus lors de l'arrivée des Noachides dans l'Asie Mineure, et qu'elle avait péri dans le grand cataclysme diluvien (14).

(13) La vraie leçon doit être Lectonie, d'après le cap Lecton, sur les confins de la Troade et de l'Eolide. (Pline, Hist natur., V, 32-41.)

http://www.regard.eu.org/Livres.16/Histoire_de_la_Terre/07.html#13





Shocked  wao . belle trouvaille Neith , je n'avais jamais entendu parlé de cette Lectonie engloutie . A creuser d'urgence et en priorité  Okay
un bassin independant au Nord de la mer égée , tre sintéressant. Et en correlation posisble directe avec la zone mer noire/ caucase donc. 
Il est clair qu'il y a eu dans cette zone caucase le berceau d'une grande civilisation possiblement rayée de la carte par le deluge ...
D'ailleurs selon les traditions c'est sur le sommet du mont Arrarat que l'arche de Noe se se serait echouée ... 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blagotin


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2016
Messages: 12
Localisation: Saint-Tropez

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 09:23 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Merci Mitra pour ces infos, et d'une manière générale pour ton travail ;-)

Concernant les îles évoquées, Jacques Collina-Girard, géologue, a déterminé que le détroit de Gibraltar était parsemé d'ilots avant qu'un cataclysme ne balaye tout il y a ... 10.000 ans. Cela cadrerait avec Platon.
De plus, à une de ses conférences, il démontrait que la transmission orale pouvait conserver des éléments très anciens. Néanmoins, comment expliquer que les Egyptiens mettent en avant un évènement d'il y a 10.000 ans à l'autre bout de la Méditerranée, contrairement à la catastrophe de Santorin beaucoup plus récente et à leurs portes …
Au passage, pour expliquer cela, il citait l’hypothèse d’une étudiante en histoire selon laquelle le livre des morts égyptien relatait la géographie de la migration d’ancêtres des Egyptiens de la zone près du détroit vers leur emplacement actuel.


Néanmoins, l’hypothèse de la mer noire me semble la plus plausible, de fait de la nature cataclysmique de la submersion et du degré de développement des populations à son pourtour.
Deux derniers éléments que je te soumets :
- Dans la description que fait Critias de l’Atlantide, il décrit des pierres « blanches, noires et rouges ».  Ces trois couleurs ont une résonance particulière chez les indo-européens. Indo-européens dont l’origine, quelles que soient les hypothèses (Kourganes, Anatolie ou Balkans) n’est jamais loin de la mer noire.
- Pour les orthodoxes, nous sommes en l’an 7.524. Ils fixent la naissance du monde à 5.508 avant JC. Or cette date cadre étonnamment bien avec la date du cataclysme de la mer noire établie par Walter Pitman et William Ryan.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 09:42 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Blagotin a écrit:
Merci Mitra pour ces infos, et d'une manière générale pour ton travail ;-)


- Dans la description que fait Critias de l’Atlantide, il décrit des pierres « blanches, noires et rouges ».  Ces trois couleurs ont une résonance particulière chez les indo-européens. Indo-européens dont l’origine, quelles que soient les hypothèses (Kourganes, Anatolie ou Balkans) n’est jamais loin de la mer noire.
- Pour les orthodoxes, nous sommes en l’an 7.524. Ils fixent la naissance du monde à 5.508 avant JC. Or cette date cadre étonnamment bien avec la date du cataclysme de la mer noire établie par Walter Pitman et William Ryan.






Merci a toi . Je propose beaucoup de pistes , certaines s'avèrent etre des impasses , dautres non , y a forcement du déchet mais il faut brasser beaucoup
, et quelques membres apportent regulierement  des elements egalement [merci a vous donc ] et tout ca nous permet d'avancer doucement , mais d' avancer qaund même sur de nombreux points concernant notre histoire tres anciennes et les anciennes civilisations en général. 


Code couleur Indo européen : 100 % d'accord 


 http://histoiresecrete.leforum.eu/t325-Blanc-Rouge-Noir-le-code-Indo-Europeen.htm?q=indo+europ%C3%A9en


Essai egalement qui t'intéressera sujet "le deluge a eu lieu en mer noire "  : 
http://histoiresecrete.leforum.eu/t210-Les-civilsations-qui-ont-vecu-le-del…


et moins  sur mais tres intéressant aussi :  http://histoiresecrete.leforum.eu/t257-L-axe-Mer-Baltique-Mer-Noire-Mesopotamie-Egypte.htm
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 10:02 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Oups j'oubliais ce sujet aussi en rapport direct avec ton intervention:


http://histoiresecrete.leforum.eu/t310-5600-av-JC-An-1-du-monde-apres-le-de…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blagotin


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2016
Messages: 12
Localisation: Saint-Tropez

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 13:01 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Merci pour ces liens.

Je vois qu'il y a pas mal de références à Vinča.
J'ai vu passer une petite anecdote à ce sujet : lorsque les archéologues découvrir cette culture, les similitudes qu'ils virent avec la Mésopotamie leur fit dire qu'il s'agissait certainement d'une colonie sumérienne.
Mais manque de bol, Vinča était plus ancien et les analogies s'arrêtèrent net. C'est très scientifique quoi.
Revenir en haut
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 18:59 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

plusieurs histoires similaires ont pu se produire et finir par un mythe unique
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Mar 14 Juin - 19:55 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Astéroïde a écrit:
plusieurs histoires similaires ont pu se produire et finir par un mythe unique










C'est possible aussi Astéroide.  



Blagotin a écrit:
Merci pour ces liens.

Je vois qu'il y a pas mal de références à Vinča.
J'ai vu passer une petite anecdote à ce sujet : lorsque les archéologues découvrir cette culture, les similitudes qu'ils virent avec la Mésopotamie leur fit dire qu'il s'agissait certainement d'une colonie sumérienne.
Mais manque de bol, Vinča était plus ancien et les analogies s'arrêtèrent net. C'est très scientifique quoi.










Les intrants de Vinca dans les cultures précedent l'explosion civilisationnelle qu' a connue la Mesopotamie sont des evidences archéologiques
(en particulier chez les halafiens ) soulignées par les vrai specialistes de ces civilisations mais cette information n'est pas exploitée ou diffusé à un large public ...
pourquoi  ?  par frilosté , par facilité pour ne pas tout devoir reviser , par peur que cela favorise un eurocentrisme peut etre jugé par certains excessif ou dangereux... 
A croire que pour certains il est preferable qu'un « orientalisme » immuable,  doit  continuer et contribuer à cimenter l’identité européenne...
coute que coute quitte a occulter , nier , denigrere des pans entiers de l' histoire du monde...


Vinca  (et d'autres civilistions européennes avancées) et Atlantide même combat  pour essayer de  les sortir des oubliettes auquel elles ont été condamnées


 Sauf que si pour les atlantes on peut nous reprocher de ne pas s' appuyer  sur des preuves archéologiques identifiables comme etant " atlante" et que paradoxalement , le recit de Platon  a plus fait de mal que de bien aux atlantes "historiques". Platon pour l' Atlantide c'est disons un mal nécessaire...
Sans lui on ne serait pas là pour en parler. Mais avec lui on est pas pret de retrouver la trace des vrais Atlantes, et non de ceux qu'il a revisité...qui ont crée tellement d'attente et de fantasmagorie...au fil du temps amplifié par d'autres auteurs sur le sujet...


Pour Vinca et les autres,  les preuves archéologiques existent mais là elle sont ignorées...ou minimisées.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lydie


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 256
Localisation: Loiret

MessagePosté le: Jeu 16 Juin - 20:23 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Parfois j'ai l'impression que les différents éléments donnés par Platon pour décrire l'Atlantide sont comme des facettes d'une sorte de Rubik's cube démoniaque impossible à recomposer  Evil or Very Mad ... C'était peut-être voulu d'ailleurs... Ou pas. Si seulement il nous restait davantage de documents issus de l'Antiquité pour faire des comparaisons !


Quoiqu'il en soit merci pour les liens sur les colonnes d'Hercule et la Lyctonie, c'est vraiment très intéressant. 
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 205

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 07:09 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Oui c'est une bonne image Lydie  Okay
Platon n' a pas inventé l' atlantide de toute pièce  parce qu'on en a des bribes d'informations hors son recit ... mais comme tu dis , pas assez , ca reste des bribes , d'infimes indices . même si potentiellement il avait sans doute plus d'information que nous sur l' Atlantide , il a pas mal brodé et synchretisé d'autres civilisations autour pour en faire le portrait.
Du coup au final pas suffisant pour etre certains de leur parcours...et de qui ils etaient réellement. Ce qui fait et n'en soyez pas etonné qu' au fil des recherches 
et des mini indices qu'on trouve on puisse d'un coup focaliser sur Cadix, puis peu apres sur le Maroc, puis la Sicile , puis la Crete,  la Phénicie , puis le Caucase ou la mer noire, etc .. Laughing   c'est un peu deroutant je le conçois , mais comme tu le dis c'est le sujet "Atlantide" dans son ensemble qui l'est... 
Au moins c'est un joli pretexte pour s'intéresser aussi à tout un ensemble d'anciennes civilisations   Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lydie


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2016
Messages: 256
Localisation: Loiret

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 11:49 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait... Répondre en citant

Oui à chaque fois qu'un ou plusieurs éléments semblent coller, il y en a d'autres qui ne vont pas et c'est rageant... Mais comme tu dis ça permet de s'intéresser à d'anciennes civilisations peu connues et qui sont tout aussi intéressantes au final !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:24 (2016)    Sujet du message: Les colonnes d' hercule à Gibraltar ? pas tout à fait...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo