Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

L'hypothese australe de l' atlantide
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra



Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 11:54 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Revue du message précédent :

Je reponds en gras sur tes quotes pour gagner du temps

dedale a écrit:


Désolé mais il y a aussi Yuruty en Bolivie, qui est une mine de je ne sais plus trop quoi (pierres précieuses je crois), dans la région de Santa Cruz.
Si on cherche objectivement des mots ressemblant à Routi, Routa, on va en trouver des centaines.


***

des centaines je ne pense pas mais bon. oui et alors ? ça remet quoi en cause qu'on trouve un "Yruty en bolivie" . on a la chance d'avoir le nom d'un des monuments les plus prestigieux et mysterieux d'egypte (le sphynx de Gizeh) . Nom qui correspond à l'ile principale d'une civiilisation perdue dans le pacifique , et d'une ile de l' Amenti Egyptien que beaucoup rapproche d el' atlantide , et d'un de leur dieu representé soit comme les 2 lions jumeaux ou comme un homme a tête de lion. Et tu penses que je vais stopper cette piste parce que tu me dis qu'il ya un vague Yuruty en bolivie ? tu ne me connais pas alors Laughing

Citation:

Oui, parce que, s'il on en croit les textes égyptiens, le Nil qui forme l'axe cosmique nord-sud, et le trajet héliaque est-ouest, constituent l'architecture de leur cosmologie (des égyptiens). On parle de la rive est et de la rive ouest du Nil, qui constitue en fait comme une sorte de frontière entre 2 mondes qui ne sont pas tout à fait sur le même plan (un plan céleste ascendant et un plan descendant)
On retrouve d'ailleurs cette image de dieux qui embrassent l'est et l'ouest (les points cardinaux) dans les épithètes d'horus, exemple : Horus des 2 horizons. Et il me semble également avec Osiris et d'autres divinités dont le nom change selon qu'elles sont situées à l'est du Nil ou à l'ouest.
C'est avant tout en rapport avec le trajet des astres dans le ciel.

C'est la cosmographie, et cela explique pourquoi les édifices sont orientés d'une certaine manière, selon des points astronomiques en rapport avec l'axe nilotique, le trajet héliaque, et certaines étoiles.



Oui ok en général mais les iles des bienheureux et L' Amenti sont positionnées à l'extreme ouest . Par Horizon les egyptiens signifaient aussi des localisations lointaine en Asie ou tres loin à l' ouest aussi . Pas juste sur les rivages du nil.

Citation:


- Mu est une invention de Churchward. Ca n'empêche pas que la région indo-pacifique ai connu des civilisations disparues.
On a vu quels genres de cataclysmes géoclimatiques peuvent s'y produire assez fréquemment.


Oui d'accord.quand je dis "Mu" c'est faute de mieux d'avoir leur nom exact , on peut les appeler "Rutas" si tu fais une allergie au nom MU et à chunward.

Plusieurs choses à ce que tu dis :
1 - Les égyptiens ne mentionnent pas les Routy comme étant des puissances civilisées d'orient et d'occident



Ma réponse est valable pour tes remarques 1 2 et 3: Je vais meme te dire mieux ! Les Egyptiens n'ont même jamais mentionnés les sumeriens !! Et pourtant ils étaient contemporains et Sumer etait la civilisation la plus civilisée d' Orient !
Alors imagine que même ses brillantes civilisations contemporaines ils ne l'ont pas mentionnée ... Pourquoi auraient alors du mentionner les Routy ou les atlantes plusieurs milliers d'années avant eux ?


Citation:

Au premier abord, tu cherches encore la relation Atlantide-Lanka. C'est le contraire qu'il faut faire : D'abord tu as un indice qui mette cette relation en lumière, puis tu développes sur cette base.
Si tu me dis que Lanka est la capitale de l'Atlantide, tu dois me fournir un peu plus que quelques vagues relations symboliques.



Bien decidement soit tu ne me lis jamais ou tu fais dans la memoire selective. Je refairais pour mes besoins une sujet comparatif Lanka / Atlantide mais bon à priori ça ne servira pas a grand chose pour toi...
Je "dois te fournir" ?? tu es devenu grand maitre Atlante qui valide les thèses des élèves ?
Et puis on remet les choses à niveau dédale . Je vais n'apporter de preuves archologiques sur ce sujet à personne. Et toi non plus je pense. Je fais pas une these , je n'ai rien a prouver à qui que se soit sauf a celui qui m'amenera sur le lieu ou est l' atlantide ou qui financerait des recherches à ce sujet ... Je donne gracieusement , et je suis des pistes. ceux qui ne sont pas convaincus des elements que j' apporte , je vais pas monter une secte des fils des atlantes de Lanka . ils suivent pas cette piste et voila.
Mais bon sur un sujet comme celui là c'ets esentiellement des elements symboliques qu'on peut ressortir.
Si a chaque fois tu me ressors que c'ets des lements que symboliques , on peut clore le chapitre atlante d'ores et deja. Je vaispas pouvoir inhumer un suqelette atlante.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Nov - 11:54 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 19:34 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Citation:
Oui ok en général mais les iles des bienheureux et L' Amenti sont positionnées à l'extreme ouest .


Pas l'extrême ouest, mais le Couchant. L'Amenti n'est pas un lieu géographique. C'est très bien expliqué dans le livre des morts. Et ce sont les dieux eux-mêmes (Osiris entre autre) qui te l'expliquent.
Peut être oui, les ïles des Bienheureux sont les Canaries, je n'ai rien à redire à cela.

Cependant, j'ai quand même lu des textes d'Hérodote si je ne me trompe, qui en faisaient des oasis : l'Oasis de Kargha par exemple.

Citation:
Kharga est la plus méridionale des oasis du désert occidental égyptien, qui s'égrènent depuis Baharyia, au nord, jusqu'à Kharga, sur une ligne à peu près parallèle à celle du Nil. Située à deux cents kilomètres environ à l'ouest du fleuve, la région des oasis s'étend sur cent cinquante kilomètres du nord au sud, de la latitude de Louqsor à celle de Kom Ombo. C'est en fait une vaste zone d'effondrement – les Égyptiens désignaient à juste titre les oasis par le terme wahat, « chaudron » – formée à la fin de l'ère tertiaire, lorsque se retira la mer qui recouvrait la majeure partie de l'Égypte, laissant des dépôts d'argile couverts de fossiles : bancs d'huîtres et gisements d'oursins ne sont pas rares dans toute la région. Cet effondrement s'est produit dans le grand plateau qui s'étend jusqu'à la Libye à l'ouest et jusqu'à la vallée du Nil à l'est. Il est ainsi limité au nord, à l'est et à l'ouest par un escarpement rocheux qui s'élève à environ 450 mètres, alors que le fond de l'oasis est à la cote 60.
source : http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/l_oasis_de_kharga_dans_l_antiquite.asp


Citation:
Par Horizon les egyptiens signifaient aussi des localisations lointaine en Asie ou tres loin à l' ouest aussi.


Les égyptiens définissaient l'horizon comme la limite visuelle. (Mais Horus voyait au-delà de la capacité humaine, au-delà des montagnes et de l'horizon, il voyait jusque dans l'Amenti.)

Ne vas pas chercher en Asie ce qui se trouve en Egypte.

Citation:
Alors imagine que même ses brillantes civilisations contemporaines ils ne l'ont pas mentionnée ... Pourquoi auraient alors du mentionner les Routy ou les atlantes plusieurs milliers d'années avant eux ?


Je n'imagines rien. Tu dis que les 2 lions Routy symbolisent Yuruti de l'Amenti et les Routas, donc ils connaissaient ces Routas pour les symboliser ainsi.
Tu dis que les égyptiens ne connaissaient pas Sumer, mais ils connaissaient l'empire akkadien, pour en avoir subi des invasions; ils connaissaient Babylone ne serait-ce qu'en raison de la présence phénicienne en Egypte, etc.

Citation:
Bien decidement soit tu ne me lis jamais ou tu fais dans la memoire selective.


Ce n'est pas une question de mémoire mais de sélectivité tout court.

Citation:
Je "dois te fournir" ?? tu es devenu grand maitre Atlante qui valide les thèses des élèves ?
Et puis on remet les choses à niveau dédale . Je vais n'apporter de preuves archologiques sur ce sujet à personne. Et toi non plus je pense. Je fais pas une these , je n'ai rien a prouver à qui que se soit sauf a celui qui m'amenera sur le lieu ou est l' atlantide ou qui financerait des recherches à ce sujet ... Je donne gracieusement , et je suis des pistes. ceux qui ne sont pas convaincus des elements que j' apporte , je vais pas monter une secte des fils des atlantes de Lanka . ils suivent pas cette piste et voila.
Mais bon sur un sujet comme celui là c'ets esentiellement des elements symboliques qu'on peut ressortir.
Si a chaque fois tu me ressors que c'ets des lements que symboliques , on peut clore le chapitre atlante d'ores et deja. Je vaispas pouvoir inhumer un suqelette atlante.


Pas la peine de t'exciter ou de me faire un complexe à la soucolline.
La symbolique, on lui fait dire ce qu'on veut.

Maintenant s'il te faut des investisseurs pour raisonner, pour rester dans le cadre d'une atlantide qui n'est pas dispersée aux 4 coins du monde - pas de problème : Tu ne seras pas le premier ni le dernier à nous chier des atlantides en série, des colonnes baladeuses, et des atlantes au pôle nord.

Ce n'est qu'une légende, on peut la triturer comme on veut, la ridiculiser comme l'on fait les curés, voire même considérer Platon comme une espèce de mythomane affabulateur.
Ca me désole.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 21:04 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

dedale a écrit:
Citation:
Oui ok en général mais les iles des bienheureux et L' Amenti sont positionnées à l'extreme ouest .


Pas l'extrême ouest, mais le Couchant. L'Amenti n'est pas un lieu géographique. C'est très bien expliqué dans le livre des morts. Et ce sont les dieux eux-mêmes (Osiris entre autre) qui te l'expliquent.
Peut être oui, les ïles des Bienheureux sont les Canaries, je n'ai rien à redire à cela.


Ca c'ets verifiable egalement avec les inscriptions d' Edfu. L'amenti a une dimension symbolique que je ne conteste pas mais aussi
une localisation et existance physique.

Citation:


Citation:
Alors imagine que même ses brillantes civilisations contemporaines ils ne l'ont pas mentionnée ... Pourquoi auraient alors du mentionner les Routy ou les atlantes plusieurs milliers d'années avant eux ?


Je n'imagines rien. Tu dis que les 2 lions Routy symbolisent Yuruti de l'Amenti et les Routas, donc ils connaissaient ces Routas pour les symboliser ainsi.
Tu dis que les égyptiens ne connaissaient pas Sumer, mais ils connaissaient l'empire akkadien, pour en avoir subi des invasions; ils connaissaient Babylone ne serait-ce qu'en raison de la présence phénicienne en Egypte, etc.


C'est pour ça que je précise bien Sumer et non l' Akkad. Et idem Sumer semble ignorer l' Egypte , il n' y a rien dans leur corpus de textes qui fasse mention de quelque chose de rattachable a l'egypte. Ce 'nets pas pour autant que ml' egypte n' ajamais existé ou que Sumer n' ajamais existé.

Citation:

La symbolique, on lui fait dire ce qu'on veut.

Maintenant s'il te faut des investisseurs pour raisonner, pour rester dans le cadre d'une atlantide qui n'est pas dispersée aux 4 coins du monde - pas de problème : Tu ne seras pas le premier ni le dernier à nous chier des atlantides en série, des colonnes baladeuses, et des atlantes au pôle nord.

Ce n'est qu'une légende, on peut la triturer comme on veut, la ridiculiser comme l'on fait les curés, voire même considérer Platon comme une espèce de mythomane affabulateur.
Ca me désole.


J'etudie toutes les pistes possibles sans discrimination et après chacun se fait son opinion dessus. mais quand je prends une piste j'essaye de la tirer jusqu'au bout. Justement parce que la symbolique offre un large choix d'interpretation possible , il faut bien etudier toute les possibilités. C'ets pour sa qu'on a parlé de l' atlantide aux canaraies , de l' atlantide dans la peninsule espagnole tartessienne, de l' atlantide dans le monde berbère , de l' atlantide à meroe , de l' atlantide boréale et liée aux peuples de la mer , de l' atlantide megalithique , de l' atlantide "pontique" et maintenant j'aborde l'atlantide australe et l' atlantide indienne . comme j'aborderais un jour l' atlantide 100 % egyptienne ou l' atlantide égéenne ou amerindienne.
Sur un recit assez concis au départ - timée - (il me parait évident que Platon a brodé ensuite dans Critias "son atlantide" , de tranmissions assez indirecte et imprécise (souvenir d'un enfant de 8 ans retransmis 60 ans apres d'un recit lui meme detenu par les egyptiens qui en ont fait une "traduction et adaptation" pour un interlocuteur grec. Egyptiens qui eux meme ont fait la traduction d'une autre source ! ... A part ça les critères fondementauix sont infaillibles ??)

J'aime bien etudier toute les possibilités. Avec les critères fondamentaux personne n' a jamais trouvé l' atlantide. Soit on conclu que c'ets de la foutaise pure et simple , soit on peut imaginer qu'il faille chercher différement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 00:25 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

On sait par ailleurs tres bien qu'il y a un doute sur la date de construction du sphynx , certains géologue ont avancé une date de - 10 500 av JC par l'etude des traces d'erosions constatées. Et un fort doute aussi que ce soit les egyptiens qui l'ai réalisé. Repris, à l'image d'une tete remodelé plus probablement. Ruty est dans leur pantheon mais ce n'est pas un dieu principal.

Il n' ya avait quasiment plus de lions sauvages en egypte aux dates dynastiques - toute les associations dieux / Lions remontent à des periodes préhistoriques dans cette zone.

Faut les etudier en detail pour etre sur.

La pluspart des deites Felines (lion et chats) etaient feminines chez les egyptiens comme Sekhmet et Bastet et Wadget.
La pluspart du temps considérées comme des "Yeux de Re", responsable de la destruction de l' humanité ( pour faire clair des asteroides... ou ab minima des periode d'intense chaleurs entrainant la desertification)

Pour le dieu Ruty , male , c'est un couple de lion ou un sphynx qui le symbolise. male donc. On retrouve généralement associé à Ruty , les dieux Shou et Tefnut.

Les dieux lion sont les gardiens des horizons Est et Ouest . ça on est d'accord je pense. Apres jusqu' ou va l' horizon pour les egyptiens... au portes de leur royaume ou plus loin ?

***

Pourquoi Ruty est associé à Shou :
Déjà Shou chez les egyptiens c'ets ça :
Shou est représenté comme un homme barbu debout ou à genou près de Geb, et soutenant Nout, les bras tendus. Parfois aussi, on le voit sous l'apparence d'un lion ou d'une colonne d'air. Il était coiffé d'une plume d'autruche ou de quatre hautes plumes.

Shou c'est ATLAS ... Exclamation

Pouruoi Ruty est associé à Tefnut :
Déesse d'Oxyrhynchos, soeur et épouse de Shou, elle est la mère de Geb et Nout.
Tefnout est également la personnification de la Déesse Lointaine. Elle prend alors l'aspect et les attributs des déesses dangereuses et incarne alors l'œil de Rê, le cycle du soleil brûlant et dévastateur.

C'ets la mere de Geb et Nout . c'ets a dire extrememnt ancienne et rattachable directement aux premières lignées atlantes. pourquoi :
pour les egytiens Geb , un dieu de la terre parfois egalement appellé Gae, Gea, Keb
Lui Père d' Horus, Isis, Nephthys, Osiris, Set pour les egyptiens.
C'est le " Gé" des pheniciens , père des titans atlantes !

Donc pour resumé on a Ruty (même nom de dieu que 2 iles qu'on pense faire partie d el' archipel de l' atlantide) qui est representé par un sphynx en Egypte , monument dont les origines et datations restent tres incertaines , et ce dieu là chez le eguyptiens est associé à ATLAS , et à la mere de la lignée des titans atlantes ...
A part ça cette piste ne vaut rien biensur Exclamation
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 10:19 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Citation:
Ca c'ets verifiable egalement avec les inscriptions d' Edfu. L'amenti a une dimension symbolique que je ne conteste pas mais aussi
une localisation et existance physique. 


Je n'ai pas voulu dire ça Mitra. Je ne parlais pas de dimension symbolique. Je pensais plutôt à l'Amenti comme un élément cosmologique.
Le Couchant n'est pas qu'un symbole, c'est un évènement cosmologique observable, localisable, qui possède donc effectivement une réalité physique, utilisé comme point d'origine de la cosmogonie et point d'orientation cosmographique.

C'est un peu comme dans la mécanique quantique et son horizon des évènements, ici on a un horizon cosmogonique qui va au-delà des limites de la perception et de l'existence humaine, qui s'étend sur le plan subterrestre.

Citation:
Ca c'ets verifiable egalement avec les inscriptions d' Edfu


D'après ce que je me souviens (justement, il faut absolument que je retrouve ces textes, il ne me reste que des notes), dans les textes d'Edfou, il est mentionné un pays de l'Amenti et d'autres précisions dont les concordances avec l'Atlantide (de Platon) sont assez nettes. On avait déjà discuté de ça avec Ase, il y a longtemps.

- Tu as raison sur le fait que certains passages des textes d'Edfou laissent penser que les îles des Bienheureux seraient dans l'Atlantique, mais la relation n'est pas directe.
- On y parle d'un engloutissement du pays de l'Amenti.
- L'Île des Morts de situe au Couchant (Amenti)
- L'Île des dieux se situe au-delà de l'Atlantique.

Maintenant, la question est de savoir qu'est-ce que ce pays de l'Amenti.
- Si on en croit Théopompe (mais les grecs avaient leurs propres interprétations des récits égyptiens), Silène (un être moitié surnaturel) avait rapporté à Midas, que ce pays était hors de l'enceinte des 3 grandes îles qui formaient le monde d'alors (Asie, Europe, Lybie) et qu'il était habité par des géants mesurant 2 fois la taille d'un homme et dont l'existence était bien plus longue.

Citation:
"Si l'on en croit Théopompe, Midas, roi de Phrygie, s'entretint un jour avec Silène (Silène était fils d'une nymphe, et à ce titre, quoiqu'il fût par sa naissance d'un ordre inférieur aux dieux, comme eux néanmoins il était immortel, et fort au-dessus de la condition des hommes). Après s'être entretenu de différentes choses, Silène dit à Midas: "L'Europe, l'Asie et la Libye sont des îles que les flots de l'Océan baignent de tous côtés : hors de l'enceinte de ce monde il n'existe qu'un seul continent, dont l'étendue est immense. Il produit de très grands animaux et des hommes d'une taille deux fois plus haute que ne sont ceux de nos climats : aussi leur vie n'est-elle pas bornée au même espace de temps que la nôtre; ils vivent deux fois plus longtemps. Ils ont plusieurs grandes villes, gouvernées suivant des usages qui leur sont propres; leurs lois forment un contraste parfait avec les nôtres. Entre ces villes, il y en a deux d'une prodigieuse étendue, et qui ne se ressemblent en rien. L'une se nomme Machimos (la Guerrière), et l'autre Eusébie (la Pieuse). Les habitants d'Eusébie passent leurs jours dans la paix et dans l'abondance : la terre leur prodigue ses fruits, sans qu'ils aient besoin de charrues ni de boeufs; il serait superflu de labourer et de semer. Après une vie qui a été constamment exempte de maladies, ils meurent gaiement et en riant. Au reste, leur vie est si pure, que souvent les dieux ne dédaignent pas de les visiter. À l'égard des habitants de Machimos, ils sont très belliqueux : toujours armés, toujours en guerre, ils travaillent sans cesse à étendre leurs limites. C'est par là que leur ville est parvenue à commander à plusieurs nations; on n'y compte pas moins de deux millions de citoyens. Les exemples de gens morts de maladie y sont très rares. Tous meurent à la guerre, non par le fer (le fer ne peut rien sur eux), mais assommés à coups de pierres ou à coups de bâton. Ils ont une si grande quantité d'or et d'argent, qu'ils en font moins de cas que nous n'en faisons du fer. Autrefois, continua Silène, ils voulurent pénétrer dans nos îles; et après avoir traversé l'Océan avec dix millions d'hommes, ils arrivèrent chez les Hyperboréens : mais ce peuple parut à leurs yeux si vil et si méprisable, qu'ayant appris que c'était néanmoins la plus heureuse nation de nos climats, ils dédaignèrent de passer outre."

Autrefois, continua Silène, ils voulurent pénétrer dans nos îles; et après avoir traversé l'Océan avec dix millions d'hommes, ils arrivèrent chez les Hyperboréens : mais ce peuple parut à leurs yeux si vil et si méprisable, qu'ayant appris que c'était néanmoins la plus heureuse nation de nos climats, ils dédaignèrent de passer outre.
http://remacle.org/bloodwolf/historiens/elien/3.htm


Comme tu peux le remarquer, les noms des villes (Machimos, Eusébie) sont directement tirés des égyptiens (île de la paix, île de la guerre).

Ce texte nous apprend certaines choses :
1 - Que l'Hyperborée n'est pas forcément au nord mais "au-delà des vents de Borée" qui peut être une région méridionale située hors de portée des vents froids nordiques
2 - Que les uns décrivent des îles et les autres des cités, et que le nom "île" s'appliquent à toutes les terres.
3 - Que l'expression "traverser l'océan" peut avoir plusieurs signification, pas seulement "traverser en large", mais simplement "aller d'un point à l'autre" relativement à la technique de l'époque qui était la circumnavigation. Donc on traversait bien l'océan mais tout en longeant les terres.
4 - Ces textes possèdent des sources anciennes chez les grecs puisque cela commence avec Homère qui parlent des Îles Fortunées, dont l'équivalence avec les îles des Bienheureux n'est plus à démontrer (mêmes noms, même localisation, etc). La source homérique n'est pas la source grecque classique : on l'attribuerait plutôt aux anciens perses, aux phéniciens, aux égyptiens, et plus généralement aux traditions dites pélasgiques.
5 - Ce texte revient également à se poser la question sur ce qu'était l'océan atlantique de l'époque. C'est une lourde erreur de considérer que nos anciens avaient une vision moderne de la géographie, et donc que l'Atlantique était tel que nous le pensons aujourd'hui : Nôtre Atlantique n'existe que depuis Mercator, qui a repris ce nom d'un océan plus ancien sensé "contenir" le monde.
6 - Par élimination, si tu veux trouver un peuple de géants, ce sur quoi tu as toi-même basé tes propres recherches, ce n'est pas de l'autre côté de l'atlantique ou en Asie, et encore moins en extrême-orient, mais en Afrique : Dans la partie de l'Afrique qui était inconnue des anciens à l'époque de l'Atlantide et qui fait revenir à la légende des Sao du Soudan : Les ancêtres légendaires des Sao étaient des Titans, et vu le gabarit des hommes de cette région, il n'y a pas de mal à s'imaginer qu'ils furent considérés comme des géants, de fameux guerriers qui autrefois vivaient dans un énorme empire subsaharien qui bordait l'antique Atlantique à l'est par l'Erythrée, et qu'on nommait Atlantia.

Pourquoi systématiquement localiser ces atlantes à l'ouest?

Ce sont les colonnes d'Hercule qui sont à l'ouest et qui donnent accès à l'Atlantique, mais ensuite, quand on dépasse ce lieu en longeant les côtes, et cela sans cartographie, sans savoir que l'Afrique est en réalité un immense continent, qu'on ne connaît pas l'Afrique plus loin que le sud de l'Egypte et qu'on pense qu'au-delà de cette zone subsaharienne, il y a l'océan : Alors on ne peut pas situer précisément l'immense lac Soudan que l'on peut confondre avec une mer ou un océan, et cela particulièrment si l'on considère comme c'était le cas que le Nil lui-même venait de cet océan pour se jeter dans la mer intérieure.

Quelle autre région du monde considérée comme ayant un accès occidental par l'océan, lié au peuples de l'Atlas, en dehors du monde connu, pouvait abriter des millions d'âmes et envahir le monde méditerranéen?
Une région dite plus grande que l'Europe et l'Asie réunie, peuplée de géants...

Il y a d'autres régions, en Asie par exemple - mais on n'y vas pas en passant par Gibraltar, on n'identifie pas ces peuples à ceux de l'Atlas, entre autre car la liste des différences est un peu longue pour y revenir.
Tu comparais le Détroit de la Sonde à celui de Gibraltar, j'ai fait les 2 en bateau et je pourrais t'en faire une très longue description : Il n'y a strictement aucun rapport. Quand je suis passé à la Sonde, il y avait un volcan à je ne sais combien de km : On pouvait apercevoir la luminosité de la lave qui coulait de son sommet. En outre,ça ne se ressemble pas du tout et le faisceau mythologique y est très différent.
Dans les traditions (je ne les connais certainement pas toutes, bien sûr) la Sonde ne fait pas le lien entre une mer intérieure et l'extérieur du monde.

Non parce qu'autrement, on peut comparer tous les détroits.

Citation:
C'est pour ça que je précise bien Sumer et non l' Akkad. Et idem Sumer semble ignorer l' Egypte , il n' y a rien dans leur corpus de textes qui fasse mention de quelque chose de rattachable a l'egypte. Ce 'nets pas pour autant que ml' egypte n' ajamais existé ou que Sumer n' ajamais existé.


Qu'est-ce que tu me chantes là? Qui parle de l'existence des civilisations? Il était question de la relation symbolique entre Routy et Routas.
- Une civilisation ne peut pas intégrer des correspondances emblématiques (genre symbolique royale) avec ce qu'elle ne connaît pas.

Par contre, pour la relation Egypte-Sumer, tu te trompes. Si tu veux trouver une relation, primo, elle n'est pas à Sumer mais en Egypte, et secundo, ce n'est pas dans les textes : Utilisation du Lapis-lazuli, des sceaux cylindriques et de styles céramiques propres aux sumériens. Et vu que c'est la civilisation sumérienne la plus ancienne, c'est elle qui a "vendu" ses produits aux égyptiens, et non le contraire. Prob., les sumériens ont-il été indifférents aux égyptiens, pour des raisons qui ne sont pas définies. D'autant plus qu'il y a une transmission avec variation de style de l'empire d'Uruk vers l'Egypte via l'ancienne Perse qui en fut une conquête avant même que la nation égyptienne n'existe. Donc cela ne s'est fait que dans le sens sumer-égypte, et dans une faible proportion.

Si on se basait seulement sur ce qui reste des textes on ne saurait quasiment rien.

Citation:
J'etudie toutes les pistes possibles sans discrimination et après chacun se fait son opinion dessus. mais quand je prends une piste j'essaye de la tirer jusqu'au bout.


Je ne te reproche rien dans ce style Mitra. Tu es certainement l'une des personnes qui bossent dur pour faire vivre un forum. Et effectivement quand tu y vas, tu y vas jusqu'au bout.

Citation:
Justement parce que la symbolique offre un large choix d'interpretation possible , il faut bien etudier toute les possibilités. C'ets pour sa qu'on a parlé de l' atlantide aux canaraies , de l' atlantide dans la peninsule espagnole tartessienne, de l' atlantide dans le monde berbère , de l' atlantide à meroe , de l' atlantide boréale et liée aux peuples de la mer , de l' atlantide megalithique , de l' atlantide "pontique" et maintenant j'aborde l'atlantide australe et l' atlantide indienne . comme j'aborderais un jour l' atlantide 100 % egyptienne ou l' atlantide égéenne ou amerindienne.


Ca non plus je ne le reproche pas. Simplement, il y a 36 000 atlantides déduites mais une seule est induite.
Je suis désolé d'avoir un échange "paternaliste", je ne joue pas au prof ni au maître, et tu n'est pas le petit scarabée.

En fait, je vois cette théorie de multiples atlantides comme une façon de démontrer l'irréalité, l'inconsistance, de l'histoire de Platon. Voilà pourquoi je tique.
Revenir en haut
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 18:01 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Citation:
J'aime bien etudier toute les possibilités. Avec les critères fondamentaux personne n' a jamais trouvé l' atlantide.


Et en la dispatchant aux 4 coins du monde, on fait mieux peut être?

Au moins en suivant la piste platonicienne, on tombe sur d'autres auteurs que Platon : Hérodote, Diodore, Théopompe, Strabon, etc, ainsi que des références égyptiennes, des relations avec éléments berbères, lybiques, avec la zone subsaharienne, jusqu'à l'Ethiopie. Celui qui me fera un bilan clair et net de tout ce qu'on a trouvé avec cette piste pourra dire : Bon on n'a rien trouvé avec les fondamentaux, allons chercher à pétaouchnok.

Citation:
Soit on conclu que c'ets de la foutaise pure et simple , soit on peut imaginer qu'il faille chercher différement.


Si tu n'es pas capable de considérer ce qui a été trouvé en suivant le fil de la source platonicienne, tu peux toujours aller chercher ailleurs. Je te défie de trouver le centième.

Citation:
Sur un recit assez concis au départ - timée - (il me parait évident que Platon a brodé ensuite dans Critias "son atlantide" , de tranmissions assez indirecte et imprécise (souvenir d'un enfant de 8 ans retransmis 60 ans apres d'un recit lui meme detenu par les egyptiens qui en ont fait une "traduction et adaptation" pour un interlocuteur grec. Egyptiens qui eux meme ont fait la traduction d'une autre source ! ... A part ça les critères fondementauix sont infaillibles ??)


Tu n'as pas à juger. Tu as des paramètres, c'est tout : Sont-ils exacts? Peut-on en vérifier certains au moins? Existe-t-il d'autres paramètres qui les confirment ou les contredisent? Est-ce que ces paramètres collent (en partie au moins) avec des éléments de la réalité, avec l'ensemble du faisceau d'histoire ancienne? Réponse : oui.
Tout le reste n'est que baragouinage. Qu'est ce que tu me batailles avec la fiabilité d'un texte? Rien n'est fiable, et encore moins le rapport Routy/Routas.
Et tu penses que c'est fiable, les puranas?

Citation:
On sait par ailleurs tres bien qu'il y a un doute sur la date de construction du sphynx , certains géologue ont avancé une date de - 10 500 av JC par l'etude des traces d'erosions constatées.


Que je sache, aucun géologue ne fait remonter les traces d'érosion aussi loin. La date de -10 000 fut lançée par Edgard Cayce.

Citation:
Et un fort doute aussi que ce soit les egyptiens qui l'ai réalisé.


Tu veux dire quoi par là? Un autre peuple?

Citation:
Il n' ya avait quasiment plus de lions sauvages en egypte aux dates dynastiques - toute les associations dieux / Lions remontent à des periodes préhistoriques dans cette zone.


La date estimée du Sphinx est environ vers 3500 avJC il me semble, c'est encore la préhistoire, l'Egypte n'est pas encore une nation. Par contre, il faut se méfier car les égyptiens capturaient des lions (comme les grecs et les romains) et les maintenaient en captivité pour différentes raisons (culte et sentence).

Citation:
Pour le dieu Ruty , male , c'est un couple de lion ou un sphynx qui le symbolise. male donc. On retrouve généralement associé à Ruty , les dieux Shou et Tefnut.


Amon aussi, et j'ai lu qu'Osiris aussi pouvait être ainsi figuré.

Citation:
Shou c'est ATLAS ...


Il a une fonction identique.

Citation:
Donc pour resumé on a Ruty (même nom de dieu que 2 iles qu'on pense faire partie d el' archipel de l' atlantide) qui est representé par un sphynx en Egypte


Ce sont des noms qui se ressemblent dans nôtre langage, mais est-ce que ce sont des hiéroglyphes identiques?
Ou est-ce que leur étymologie est la même?

Tu ne peux pas associer des choses simplement parce que leurs noms se ressemblent : Tu ne comprends pas, ça? Quand il s'agit de notions comme ici, c'est le sens, la fonction, que tu mets en correspondance et non leur dénomination.

Si tu met Shou et Atlas en correspondance, c'est par la ressemblance de leur fonction. le nom est secondaire. Non?

Citation:
A part ça cette piste ne vaut rien biensur


Je ne sais pas Mitra où cette piste aboutit. Pour le moment je me limite à comprendre les relations que tu fais.

J'ai bien compris qu'il y avait un mythe comparable à l'Atlantide, avec les Routas. Ca oui. C'est un fait.
C'est un fait de mythologie comparative.

Par contre certaines correspondances que tu fais (pas toutes) me semblent légères. C'est tout.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 19:41 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Pour l'age du sphynx , il ya un geologue qui confirme cette date (autour de - 10 500 av JC) . il ya un sujet sur ce forum même d'ailleurs. je crois que Ase et un autre membre en ont donné le detail.

Pour Théopompe , ça m'etonne de toi que tu t'accroches à ça. C'est semble t il une parodie grottesque de l' atlantide. donc inexploitable.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Méropis
C'est ce que dise les specialistes de littérature grecque . Après je ne sais pas mais ça me semble bien etre du domaine d ela fable en tout cas.

Pour les paramètres , c'ets pire j'ai oublié d'indiquer que c'teiat le grand pere de Critias qui recoit le recit de Solon et non Critias lui meme
Tu realises un peu Dédale : On a une source egyptienne sur l' atlantide redigé a priori en langue non egyptienne. Qu'il retranscrive déjà une premiere fois . Ensuite La donne a Solon en traduisant pour un grec des noms de lieu, personnage . Une adapatation donc. Lui même ne la retranscript pas de suite mais à la fin de sa vie je crois au grand père de Critias qui lui retranscrit à la fin de sa vie quand Critias à 8 ans .... Et celui çi n'en parle que bien des années plus tard lors d'une reunion. Et in fine c'ets Platon qui en fait la redaction...
Mais bon les parametres sont d'une extreme fiabilité , c'est evident !

Ca me plairait beaucoup de voir ce que deviendrait le recit d'un mythe typiquement chinois, q'un japonnais essayerait de transmettre en anglais à un americain qui le retransmettrait bien plus tard à son fils , qui lui meme n'en reparlera qu' à la fin de sa vie à son petit fils de 8 ans. Petit fils qui garde ça dans un coin de la tete et n'en reparle que quand il devient vieux. Temoignage repris enfin par ecrit par une tierce personne.

ça doit etre assez marrant le resulat par rapport à l' original... C'ets l' homme qui a vu l' homme qui a vu l' homme , qui a vu l' homme qui a vu L' Ours , et en plus dans 3 langues differentes , et en plus avec des laps de temps de transmissions enormes entre chaque intermediaire !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 19:58 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Je veux simplement dire que tu agis comme si les parametres de Platon sur l' atlantide etait des lois scientifiques gravées dans le marbre . Il ne le sont pas du tout parce que vu le processus de transmission, c'ets impossible qu'ils le soient.
Mais je ne t'en veux pas , il ya plus brillant que toi qui se sont cassés le nez sur ça... Enstein par exemple qui en se basant sur les paramètres fondamentaux du recit voulait trouvait de spreuves irrefutables de l'atlantide. Il est mort avant d'ne apporté ne serait ce qu'une seule.
Et pourtant on peut pas dire que ce n'etait pas quelqu'un de structuré , rationnel , etc ...
Tous simplement le meilleur chercheur s'il reflechie sur des parametres initiaux eronnés , il ne trouvera pas ! c'ets pas tres compliqué a intégrer je pense.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 08:26 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

En plus voius savez quoi ? J'ai la preuve formelle que Platon est un embrouilleur de première Exclamation
Il a expres melangé plusieurs mythes , traditions egyptiennes , lybiques et asiatiques ( dont indiennes), il s'ets inspiré de faits historiques qu'il a translaté volontairement à une date antérieure de 9000 ans etc ... Je ne parle même pas des descriptions du critias qui sont un patchwork de differentes cultures pour broder un grand et beau costumes à des atlantes somme tout "classiques".

J'ai retrouvé un auteur antique qui avant Platon parle simplement d' Atlantis et le localise sans embrouille lui... parce que son but n'etait pas de duper ses congenaires comme Platon. Et sans doute que cet atlantis là est la vrai Atlantide sans toutes les elucubrations et mensonges de Platon.

Mais je ne donnerais pas l'information içi et pas maintenant. Pour ne pas enfreindre les parametres fondamentaux Laughing. J'en ferais une action speciale. Je vous tiendrais informé une fois diffusée.

En tout cas la recherche de l' "atlantide de Platon" s'arrête ce matin pour moi . Le travail sur la " vrai atlantide" commence en privé-
Mais je continue a investiguer avec vous sur ce forum les autres cas passionnants et enigmatiques de civilisations anciennes authentiques.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 09:29 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Citation:
Pour l'age du sphynx , il ya un geologue qui confirme cette date (autour de - 10 500 av JC) . il ya un sujet sur ce forum même d'ailleurs. je crois que Ase et un autre membre en ont donné le detail.


Je suppose que tu veux parler de Graham Hanckok qui date le Sphinx selon son alignement (simulé) avec Orion en 10 500 avJC. C'est en adéquation avec la corrélation d'Orion qui concerne le plateau de Gizeh.
Disons que cette théorie est intéressante puisque d'autres monuments ont été datés selon des méthodes identiques; maintenant reste à savoir si le Sphinx était un lion à l'origine, car les proportions de sa physionomie et la posture rappellent celle d'Anubis, et certains éléments démontrent que le Sphinx a été retravaillé.

- Si c'était un lion, normal qu'il soit orienté vers la constellation du même nom, dont l'alignement se situe en -10500.
- Mais si c'était un Anubis par exemple, cette corrélation ne joue plus.

Citation:
Pour Théopompe , ça m'etonne de toi que tu t'accroches à ça.


Je ne m'accroche à rien, je te cite juste un passage.

Citation:
C'est semble t il une parodie grottesque de l' atlantide. donc inexploitable.


Pourquoi Grotesque? Ce n'est pas plus grotesque que le reste.
J'ai pris Théopompe, mais j'aurais pu prendre Diodore ou Platon lui-même, ou d'autres.

Citation:
Pour les paramètres , c'ets pire j'ai oublié d'indiquer que c'teiat le grand pere de Critias qui recoit le recit de Solon et non Critias lui meme


1 - Bienvenue dans l'histoire ancienne.
2 - Si tu as mieux, il faut m'en faire part.

Citation:
Tu realises un peu Dédale : On a une source egyptienne sur l' atlantide redigé a priori en langue non egyptienne. Qu'il retranscrive déjà une premiere fois . Ensuite La donne a Solon en traduisant pour un grec des noms de lieu, personnage . Une adapatation donc. Lui même ne la retranscript pas de suite mais à la fin de sa vie je crois au grand père de Critias qui lui retranscrit à la fin de sa vie quand Critias à 8 ans .... Et celui çi n'en parle que bien des années plus tard lors d'une reunion. Et in fine c'ets Platon qui en fait la redaction...
Mais bon les parametres sont d'une extreme fiabilité , c'est evident !


C'est un constat : On n'est sûr de rien.
Les paramètres sont ce qu'ils sont. Le seul et unique moyen de les fiabiliser, c'est de les vérifier. Donc on vérifie tout ce qu'on peut.
Et c''est justment parceq'on est sûr de rien qu'on doit recouper, vérifier, examiner le faisceau mythologique : Pour voir comment ça tient la route.

Tu m'as l'air presque désappointé que c'est pas du tout cuit.
J'aime la mythologie parce que, justement, c'est comme une partie perdue d'avance.

Citation:
Ca me plairait beaucoup de voir ce que deviendrait le recit d'un mythe typiquement chinois, q'un japonnais essayerait de transmettre en anglais à un americain qui le retransmettrait bien plus tard à son fils , qui lui meme n'en reparlera qu' à la fin de sa vie à son petit fils de 8 ans. Petit fils qui garde ça dans un coin de la tete et n'en reparle que quand il devient vieux. Temoignage repris enfin par ecrit par une tierce personne.

ça doit etre assez marrant le resulat par rapport à l' original... C'ets l' homme qui a vu l' homme qui a vu l' homme , qui a vu l' homme qui a vu L' Ours , et en plus dans 3 langues differentes , et en plus avec des laps de temps de transmissions enormes entre chaque intermediaire !


Raison de plus pour ne pas en rajouter à ces incertitudes en faisant éclater le cadre de la source platonicienne.

Citation:
Je veux simplement dire que tu agis comme si les parametres de Platon sur l' atlantide etait des lois scientifiques gravées dans le marbre


Je n'agis pas "comme si", j'agis ainsi parce que c'est ainsi : Tu connais d'autres sources que celle de Platon?
Sans Platon, il n'y aurait pas d'Atlantide.

Citation:
Il ne le sont pas du tout parce que vu le processus de transmission, c'ets impossible qu'ils le soient.


Ce sont ces mêmes processus qui ont permis à l'homme de découvrir tout ce qu'il sait, de se questionner à propos de tout ce qu'il ne comprend pas : La preuve, c'est ce que nous faisons.

Les erreurs de transmission peuvent toujours être corrigées; par contre une absence de transmission laisse dans l'ignorance. Et comme la perfection n'est pas de monde, il vaut mieux choisir la première option.
Un paramètre n'est pas forcément une information exacte, mais dans nôtre cas, c'est tout ce que nous avons. Le tout est de savoir l'utiliser.

Citation:
Mais je ne t'en veux pas , il ya plus brillant que toi qui se sont cassés le nez sur ça... Enstein par exemple qui en se basant sur les paramètres fondamentaux du recit voulait trouvait de spreuves irrefutables de l'atlantide. Il est mort avant d'ne apporté ne serait ce qu'une seule.
Et pourtant on peut pas dire que ce n'etait pas quelqu'un de structuré , rationnel , etc ...
Tous simplement le meilleur chercheur s'il reflechie sur des parametres initiaux eronnés , il ne trouvera pas ! c'ets pas tres compliqué a intégrer je pense.


Déjà, je te remercie de me comparer à un esprit brillant.

Secundo, tu te trompes : Einstein a totalement débordé du cadre des paramètres initiaux. Son collaborateur Charles Hapgood était partisan d'une atlantide polaire et ils cherchaient tous deux en ce sens. En elle-même la théorie d'Hapgood, soutenue par Einstein, est bien évidemment plus que correcte sur le plan géologique : Il s'agit principalement d'un évènement soudain de glissement de terrain causé par le poids des calottes glaciaires, entrant en compte dans la dérive des continents, alors que cette dérive était figurée comme progressive et sans à-coups (16 km / 1 million d'années). Ce phénomène contribue à expliquer la disparition soudaine de régions dont certaines furent habitées.

Donc Einstein et Hapgood ont apporté des preuves de leur propre théorie.
D'autres ont apporté des éléments déterminants, qui ont convaincu nombre d'historiens, avec l'atlantide crétoise.
Il y a des preuves, des témoignages, de chamboulements et de civilisations disparues, un peu partout dans le monde, même là où on ne s'y attendait pas.

Seulement voilà, à quoi ça sert de prendre pour référence le récit de Platon si c'est pour aller chercher aux antipodes? Dans ces cas là, on ne cherche pas particulièrement l'Atlantide mais plus généralement des civilisations disparues.
Le récit de Platon n'est pas plus infiable que d'autres récits mythologiques, voire même historiques.

En cherchant des civilisations disparues, le défi, l'objectif, n'est pas le même. Il n'y a pas besoin de se référer à des récits mythologiques pour chercher des civilisations disparues :Les archéologues y tombent dessus tôt ou tard. Et ils trouvent bien plus que tout ce que les mythes peuvent raconter sans avoir à interpréter des textes sibyllins, dont le sens nous échappe parfois, et qui nous conduisent à des ancêtres légendaires dont l'existence tient plus du prestige que de la réalité.

Nous cherchons l'Atlantide : C'est Platon qui a conduit tous les chercheurs sur cette piste, et cela depuis 2500 ans. Doit-on chercher des preuves formelles en prenant les arguments de Platon au premier degré? Pour savoir cela, il faut d'abord savoir où conduisent les arguments de Platon - en l'occurrence vers d'autres sources, vers l'Egypte, la Lybie antique, Tartessos; il y a eu transmission et il faut retrouver les traces d'une source ou d'un faisceau d'indications originel - pour confirmer.

Mais Platon ou d'autres avant lui, les égyptiens, ne connaissaient pas les Amériques, ni une bonne part de l'Asie ou même du sous-continent indien. Les cartographies de l'époque n'attestent pas d'une immense connaissance de la géographie.

Et les atlantes, bien que sensés appartenir à l'extérieur de la terra cognita, envahissent les peuples de la Méditerranée - donc ils ne sont pas si loin que ça, ils ne viennent pas de l'autre côté du monde. Ils viennent simplement d'une région que les grecs ou les égyptiens ne connaissent pas. On sait seulement qu'on peut y accéder par Gibraltar.

Citation:
Tous simplement le meilleur chercheur s'il reflechie sur des parametres initiaux eronnés , il ne trouvera pas ! c'ets pas tres compliqué a intégrer je pense.


Les paramètres initiaux sont-ils erronés? Ben non! En cherchant là où approximativement Platon donne des indications, on trouve bien des éléments, mais peut être pas comme certains se l'imaginent.
Et tant qu'on trouve des éléments, il faut continuer car cela signifie que la piste est bonne.

Soit on trouve l'Atlantide soit on ne la trouve pas.
Mais on ne la réinvente pas.

Je n'ai jamais prétendu qu'il y avait des preuves formelles : Il y aura au plus des éléments qui attesteront du bien fondé de ce mythe.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 12:34 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

[quote="dedale"]
Citation:
Pour l'age du sphynx , il ya un geologue qui confirme cette date (autour de - 10 500 av JC) . il ya un sujet sur ce forum même d'ailleurs. je crois que Ase et un autre membre en ont donné le detail.


Je suppose que tu veux parler de Graham Hanckok qui date le Sphinx selon son alignement (simulé) avec Orion en 10 500 avJC. C'est en adéquation avec la corrélation d'Orion qui concerne le plateau de Gizeh.

C'est un plus qui recoupe la date expertisée du géologue mais ce n'est pas Hanckok. ragrde dans le sujet sur notre forum. le nom m' echappe mais je crois qu'il y a le detail dessus.

Citation:

- Si c'était un lion, normal qu'il soit orienté vers la constellation du même nom, dont l'alignement se situe en -10500.
- Mais si c'était un Anubis par exemple, cette corrélation ne joue plus.


Pourquoi donc un Anubis ? quelle drole d'idée. son nom ne serait pas Ruty dans ce cas . ça serait Anubis , ou un dieu canin ou je ne sais quoi mais pas un dieu lié au Lion.

Je ne m'accroche à rien, je te cite juste un passage.

Citation:

Pourquoi Grotesque? Ce n'est pas plus grotesque que le reste.


Oui remarque ce n'ets pas plus grottesque que le bobard monté par Platon pour donner du credit à son atlantide. qui de mieux que son ancêtre , un des 7 sages d' athenes Solon pour lui servir de caution. Biensur un mort ça risque pas de faire un dementi.


Citation:
Tu connais d'autres sources que celle de Platon?
Sans Platon, il n'y aurait pas d'Atlantide.


Lourde erreur. j'en etudie actuellement X sources avant Platon... que ne les ai je pas etudiées avant ! pour m'éviter de perdre du temps !
tu verras plus tard . la je ne produit rien de plus pour l'instant et rien en ligne. je ferais peut etre meme un petit livret . On verra.

Citation:


Déjà, je te remercie de me comparer à un esprit brillant.


Biensur que tu es brillant , mais des fois un peu trop rigide ou obtu Laughing
"Si vous croyez savoir, vous ne savez pas" Lao-Tseu . trop d'affirmations Dédale et pas toujours juste en plus . en articulier sur des sujets plus "historiques". Après pour les autres domaines , je ne critique pas au contraire.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 14:54 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Citation:
"Si vous croyez savoir, vous ne savez pas" Lao-Tseu .


Désolé mais Lao-Tseu faisait ce qu'il pouvait selon ce qu'il croyait. Donc affaire suivante.

Citation:
Biensur que tu es brillant , mais des fois un peu trop rigide ou obtu


Rigide? absolument pas! Je suis réfractaire à la multiplication des atlantides. Question de bon sens.

Citation:
trop d'affirmations Dédale et pas toujours juste en plus . en articulier sur des sujets plus "historiques"


Je n'ai pas développé de sujets historiques, que je sache. Lesquels?
Pour être franc, ça ne m'intéresse pas beaucoup du fait qu'il n'y pas grand chose à rajouter à des faits historiques.
La seule fois où vraiment tu m'as vu intervenir, c'est dans le cas de certaines notions de l'ethno-anthropologie : chasseurs-cueilleurs et civilisation agraire transitionnelle, par exemple. Et là, je ne vois pas quel historien viendrait me contredire, car c'est une analyse qui déborde du cadre de histoire.

Tu ne vas pas me raconter que de faire remonter la civilisation maya à -5000, c'est historique. Donc je nous vois bien les 2 en train de ramer dans la même galère.

Et l'Atlantide n'est pas, non plus, à proprement dit, un sujet historique.

Citation:
Lourde erreur. j'en etudie actuellement X sources avant Platon...


D'accord.

Citation:
Pourquoi donc un Anubis ? quelle drole d'idée. son nom ne serait pas Ruty dans ce cas . ça serait Anubis ,


Rien ne dit que routy soit son nom d'origine; Et ce n'est pas plus étrange un Anubis qu'un lion, notamment en tant que gardien d'une immense zone funéraire comme le plateau de Gizeh.
Cette corrélation sphinx-anubis n'est pas un secret : les proportions, sa posture, son orientation vers l'Amenti, le laisse penser. Mais c'est une hypothèse

source : http://www.sphinxmystery.info/reviews.html

En fait il y a des référence, comme le Sphinx de Hetepheres, qui était avant sa forme finale de Sphinx, une effigie d'Anubis.
L'effigie d'Amenhemet (19° dynastie) à Tanis est également celle d'Anubis.

source : http://yufo.eu/1/article/198
Il y en a d'autres.
Pour une fois les sites soucoupistes et new-age montre une pertinence que j'apprécie.
J'aimerais cependant savoir les sources car j'avais vu ces théories il y a déjà un certain temps. J'ai peut être zappé.

Citation:
Oui remarque ce n'ets pas plus grottesque que le bobard monté par Platon pour donner du credit à son atlantide. qui de mieux que son ancêtre , un des 7 sages d' athenes Solon pour lui servir de caution. Biensur un mort ça risque pas de faire un dementi.


A mon avis, Platon se foutait royalement de tout ça. Est-ce que mon grand-père cherchait un quelconque crédit quand il me racontait ses légendes de vieux marin?
Dans les légendes on apprend bien d'autres choses que de l'histoire.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 17:36 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

message hors sujet

Dernière édition par Mitra le Lun 19 Nov - 01:05 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 05:15 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

message hors sujet total (gobleki tepe , neolthique , chausseurs cueilleurs, maya...)
dansun sujet sur l' atlantide australe ... Shocked Exclamation
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 07:36 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Par contre s'il y a un connection entre Egypte et civilisation Orientale ou Egypte et Iles Canaries , dans tous les cas elle n' a rien a voir avec l' atlantide pour revenir au sujet de depart (ouf d'ailleurs , parce les Hors sujets ont tendance a devenir un peu trop envahissants)

reste du message hors sujet


Dernière édition par Mitra le Lun 19 Nov - 00:49 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 08:30 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

message hors sujet
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 08:58 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

message hors sujet

Dernière édition par Mitra le Lun 19 Nov - 00:47 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 20:30 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Message Hors sujet
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 00:37 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

Dorenavant j'editerais tous les messages qui sont hors sujet .
par la mention " message hors sujet" .

Pour les plagiats de Platon tu as un sujet special pour reagir . merci

http://histoiresecrete.leforum.eu/t446-L-Atmantide-ou-les-plagiats-de-Palto…

Ici on parle d'une éventuelle Atlantide (ou civilisation assimilée comme telle) de l' Océan Pacifique / Indien.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 983

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 01:11 (2012)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide Répondre en citant

on va peut etre pouvoir parler de chaque sujet au bon endroit sans poluer l'esprit et le sujet de disgrissions verbeuses et hors de propos ? ça serait bien . du style quand je parle de cusco (Inca) , de pas me parler des elephants chez les mayas , et quand je parle des elephants dans le territoire maya de pas me faire une these sur les chassuers cueilleurs chasseur du néolithique anatolien ...
_ça sera beaucoup plus confortable pour reflechir et pour la lecture.

donc la j'ai supprimé a titre de sujet exemple tous les messages qui ne conernanit pas directement l' hypothese australe.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:39 (2017)    Sujet du message: L'hypothese australe de l' atlantide

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo