Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
L' Atlantide ou les plagiats de Platon
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
soucolline



Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 17:55 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Revue du message précédent :

Platon, un plagiat !?
Je n'ose l'imaginer.
Et d'ailleurs, qui pourrait inventer cette histoire folle d'agresseurs envahissant toute la Grece....toute ? Non !
Une ville peuplée d'irrésistibles athéniens leurs résistera encore et toujours !

 on me susurre dans l'oreillette 'Retour des Héraclides', 'arrivée des Doriens'.....
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Nov - 17:55 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Ven 30 Nov - 18:02 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Platon, un plagiat !? (bis)

Et d'ailleurs, qui pourrait imaginer cette histoire folle de rois grands et beaux sombrant dans la folie et partant en guerre contre leurs voisins, et de finir par énerver les Dieux qui après conseil, demande à Poséidon de leurs mettre une bonne branlée....sauf que quand Poséidon s'énerve, ça pète grave et à la fin agresseurs comme agressés finissent au tombeau...

Au merde ! y parait qu'y a un type qui s'appelle Homere ......Homere ? celui des phéatiens ? avec leur ville toute ronde et tout et tout ....?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 01:12 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

soucolline a écrit:
Platon, un plagiat !?
Je n'ose l'imaginer.
Et d'ailleurs, qui pourrait inventer cette histoire folle d'agresseurs envahissant toute la Grece....toute ? Non !
Une ville peuplée d'irrésistibles athéniens leurs résistera encore et toujours !

 on me susurre dans l'oreillette 'Retour des Héraclides', 'arrivée des Doriens'.....


Si Athenes avait été une grande puissance militaire ça se saurait . le seul grand fait d'armes de la cité athenienne et d'avoir pu s'opposer au Darius Roi des Perses puis à son fils Xerxes . une fois sur la terre et une dizaine d'année après sur la mer .

En voila un episode ou la Grande Athènes s'est erigée en stoppeur de l' envahisseur qui avait fait tomber l' egypte et menaçait tout l' occident ... mais c'etait pas des atlantes Mr. Green mais les armées perses il me semble juste un gros siecle avant l' ecriture du Timée ou Critias Laughing

Comme il est très bizarre aussi que les armées d'atlantes decrites par platon adoptent les mêmes divisions en nombres d'hommes que celles des ... Perses Exclamation

Mais Platon un plagieur , quel blasphème sinon (mode ironie on aussi) Laughing
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 15:36 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

soucolline a écrit:

Au merde ! y parait qu'y a un type qui s'appelle Homere ......Homere ? celui des phéatiens ? avec leur ville toute ronde et tout et tout ....?


En plus on peut etablir un lien en effet entre Atlantide et Phéaciens. C'ets un peu complexe a faire mais il y a bien un lien .
Personnellement je m'etais amusé a essayer de localiser les phéaciens a partir du recit d' Homère.

En gros pourquoi Phéaciens d' Homère = peut etre Atlante de Platon . Outre un plagiat possible du recit d' Homère par platon,
on peut dire que les phéaciens sont dans la meme lignée que les atlantes :

(wikipedia ) Arrow peuple mythique appartenant à la race des Géants. Leur roi Alcinoos est en effet fils de Nausithoos, lui-même fils de Poséidon et de Péribée3. Péribée est la plus jeune fille du roi des Géants, peuple guerrier et sauvage que combattirent les dieux olympiens. Quant à Nausithoos, il eut deux fils, dont l'un engendra Arétè ; le second fils est Alcinoos lui-même, le roi des Phéaciens. Ce dernier épousa sa propre nièce, Arétè, la fille de son frère4. Ce mariage incestueux aux yeux des Grecs situe le peuple des Phéaciens entre deux mondes : entre celui des Géants auquel ils appartiennent par leur ascendance et par leurs unions endogames, et celui des hommes, qui vivent dans des cités, en organisation politique, et respectent la règle de l'exogamie. Le roi Alcinoos affirme lui-même être proche des dieux : « Quand nous faisons pour les dieux nos fêtes d'hécatombes, ils viennent au festin s'asseoir à nos côtés, aux mêmes bancs que nous ; sur le chemin désert, s'ils croisent l'un des nôtres, ils ne se cachent point : nous sommes de leur sang, tout comme les Cyclopes ou comme les tribus sauvages des Géants » Comme ces peuples anthropophages et guerriers, les Phéaciens habitent aux marges du monde des humains. Ils ne sont donc plus tout à fait des dieux, sans être encore véritablement des hommes.

Arrow Mitra Very Happy : Ils se revendiquent de la meme lignée que les atlantes c'est a dire les titans qui sont des atlantes.

Le pays des Phéaciens :

(wikipedia) : Les Phéaciens habitaient autrefois « dans l'Hypérie à la grand'plaine, près des Cyclopes altiers, dont ils devaient subir la force et les pillages. Aussi Nausithoos semblable aux dieux les avait-il emmenés en Schérie, à l'écart des hommes laborieux6. » Le nom de cette Hypérie ne correspond à aucune terre du monde connu, pas plus que l'île de Schérie où ils se sont établis par la suite. Pour un Grec, ce nom de Σχερία, rapproché de σχερός, évoque seulement une côte longuement prolongée. Nausicaa précise peu après que les Phéaciens vivent « à l'écart, au milieu d'une mer houleuse, si loin que nul mortel n'a commerce avec eux » Tout indique donc que le peuple des Phéaciens et leur île appartiennent au monde de la fiction *

Fiction ... pas sur ! Le pays des phéaciens (Mitra) : peuple venant de l' l’île Shérie/ Skhéria
La Phéacie est la Skérie qui accueillit Ulysse à son retour, et leur roi est Alcinoos . dans l'ancienne langue norroise " skerja " signifiait " récif ". il ya asans doute un lointaine origine commune avec le peuple norrois !

Par ailleurs La Schérie est le nom que le poète grec Homère donna dans les chants VI, VIII et XIII de l’Odyssée à un ensemble d'îles formant l'archipel des Phéaciens (en grec ancien οἱ Φαίακες / hoi Phaíakes, de φαιός / phaiós, « gris ») .
PS: Tout comme l' Atlantide est egalement un archipel d' Iles !

Phaios renvoit à l' ethimologie " gris" et donc aux racines même de la Grèce !
L es Grecs disaient descendre des trois Grées, les grises : ce sont des Phorcides, descendantes de Phorcus ou Orcus, le Grand Dieu Noir de la mort, apparenté aux enfers. La racine porcus figure dans le nom des Parcaé, les trois Parques ou Moires. Bien proches en sont ces trois femmes âgées/ grises nommées les Péliades qui desservaient le sanctuaire de Dodone et interprétaient les oracles en observant le vol de trois colombes. Certes, le terme Péliade évoquait la colombe mais, dans un dialecte parlé en Épire, le mot péléiai signifiait également “vieille” (les Grées. les Grises). Ce qualificatif renvoyait symboliquement à la “grand-mère”, une déesse nourricière archaïque qui transmit son nom, Maïa89 (grand-mère), à l’aînée des sept Pléiades (qui sont les atlantides)*

" Les Grées, les Graiai, forment un trio. Comme les Gorgones, elles sont des jeunes filles, mais des jeunes filles qui sont nées vieilles." Les Grées qui étaient les filles de Phorcys une divinité maritime (sanglier de mer Mar-svin ou narval*/ capricorne)
J'ai deja fait un sujet sur le lien Atlantes / capricornes.

Graeci signifie “adorateurs de la vieille femme”, la Grée . D'ou le nom Grèce. Les Doriens appelèrent alors les mères survivantes de leurs genos les Grées, ces “Vieilles” couvertes de "limon" (pan) et, lors de certaines de leurs fêtes*, les Grecs s’enduisaient encore de gypse. Pourquoi ? Parce que Héra (la Terre du Marais) chargea les Titans (les Atlantes) de mettre à mort Dionysos . Pour cela ils s'enduirent le corps et la tête de Gypse. On pense aussi que c'est en souvenir d'une grande submersion que ces titans/atlantes se recouvrait le corps et la tete de limon.

Voila c'ets complexe mais le lien Phéaciens / Altalantes / proto grecs / doriens est tout a fait envisageable.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 16:31 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

si j'ai bien compris ton raisonnement  l'Atlantide serait la Grèce  
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 17:01 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Mitra, ça vient de Racines et traditions ?

Asteroide : non , les doriens descendraient des Atlantes/Phéaciens.
Sauf que les doriens prétendaient descendre des hyperboréens ( enfin, je crois...).
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Sam 1 Déc - 17:52 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

soucolline a écrit:
Mitra, ça vient de Racines et traditions ?


exactement - je n'ai juste fait que rapprocher Phéaciens dont l' ethymologie renvoit au " Gris" avec les données de racines et traditions qui dit pourquoi ce gris .

Sinon Astéroide pas les grecs mais pltut les Doriens

ça donnerait atlantide point de départ - Migrations des Doriens (ou atlantes ou voisins des atlantes) pour une raison inconnue (soit suit cataclysme , soit invasions , soit fuir un conflit dans leur regions d'origines) vers l'europe Orientale et la partie egéenne , ou il s'installe dans cet archipel d' Ile que sont les iles egéennes des Phéaciens.
Donc La "Phéacie" n'est pas l' atlantide mais la recreation de la patrie mère dorienne en méditérranée orientale. D'ou certaines ressemeblance entre description de la pheacie et de l' atlantide. C'est envisageable. C'est historiquement cohérent avec la date des invasions doriennes et le contexte metallurgique de ces peuples.

De toute façon il y a un modèle egéen suffisament proche du monde grec pour leur permettre de decrire une Atlntide lointaine qu'ils ne sont supposés jamais avoir vu...


Dernière édition par Mitra le Dim 2 Déc - 03:30 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 03:28 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

la transplantation des phéaciens ( doriens en fait) en mer Egée on peut en interpreter une de ces causes dans le chant 6 de l' Odysée:

Odyssée, chant 6:

.... Jadis ils habitaient Hauteville en sa plaine, mais près d'eux ils avaient les Cyclopes altiers dont ils devaient subir la force et les pillages.
Aussi Nausithoos au visage de dieu les avait transplantés loin des pauvres humains et porté en Schérie. Il avait entouré la ville d'un rempart, élevé les maisons, crée les sanctuaires et partagés les champs.

Arrow Nausithous ou Nausithoos est un roi phéacien dans l' histoire antérieure à l' oddysée et à leurs installation dans l' archipel d'iles de Schérie. Schérie est peut etre une ile mythique dont la racine du nom est nordique , comme probablement l'origine de ces phéaciens (doriens) mais par contre ll' ile est decrite dans un contexte méditérranéen puisque par exemple c'est sous un olivier qu'on retrouve ulysse dans sa première scene en Phéacie.

Donc par exemple racine et tradition fait une erreur en situant l' Ile de Schéria en europe du nord . Par contre , qu'elle fut construite comme la capitale de leur ancienne localisation et egalement dans un archipel d'ile est fort probable.

Par contre il ne faut pas confondre Hyperia et Hyperborée comme ils le font .

Homer, Odyssey 6. 3 ff :
"The Phaiakes (Phaiacians); these were a people that in times past had inhabited spacious Hypereia near the masterful Kyklopes(Cyclopes) race, who were stronger than they and plundered them continually. So king Nausithous the Phaiakes transplanted his people from Hypereia and settled them in Skheria (Scheria)."

Homère nous dit que les Phaeciens etait un peuple qui jadis avait habité dans la spacieuse Hypereia a coté de la race des Cyclopes qui les persecutaiient (pillait , faisiat des raids sans doute)

Or pour moi le pays des cyclopes c'est la meditérranée occidentale (voir le sujet sur notre forum en partie méditérranée) et il se trouve par ailleurs que d'autres sources encyclopediques situent hyperia et les cyclopes plutot en Sicile et même precisement dans le Sud ouest de l' Ile !

ENCYCLOPEDIA

CYCLO′PES (Kuklôpes), that is, creatures with round or circular eyes. In the Homeric poems the Cyclopes are a gigantic, insolent, and lawless race of shepherds, who lived in the south-western part of Sicily, and devoured human beings. They neglected agriculture, and the fruits of the field were reaped by them without labour. They had no laws or political institutions, and each lived with his wives and children in a cave of a mountain, and ruled over them with arbitrary power. (Hom. Od. vi. 5, ix. 106, &c., 190, &c., 240, &c., x. 200.) Homer does not distinctly state that all of the Cyclopes were one-eyed, but Polyphemus, the principal among them, is described as having only one eye on his forehead. (Od. i. 69, ix. 383, &c.) The Homeric Cyclopes are no longer the servants of Zeus, but they disregard him. (Od. ix. 275; comp. Virg. Aen. vi. 636 ; Callim. Hymn. in Dian. 53.)

Source: Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology.

Donc les Pheaciens sont plutot partie de Sicile pour se relocaliser dans la mer Egée. Ca vaudrait le coup d'etudier tres précisment le peuplement de la sicile pour le coup Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 07:28 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

 
Citation:
  il se trouve par ailleurs que d'autres sources encyclopediques situent hyperia et les cyclopes plutot en Sicile et même precisement dans le Sud ouest de l' Ile !
C'est un peu le problème de ce genre d'études: toutes les sources sont méditerranéennes, et en reviennent finalement à la seule chose qu'elles connaissent, la méditerranée...
Revenir en haut
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 10:30 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

l'olivier peut pousser ailleurs que sur les bords de la méditerranée :
"L'olivier ne résiste pas en général à une température inférieure à -15 °C sauf pour certaines rares variétés (Mouflal -25 °C), cet isotherme délimite sa zone de culture en latitude (en général 25°-45°) et en altitude. L'olivier résiste jusqu'à -10 à -12 °C en repos végétatif hivernal, mais à 0 à -1 °C, les dégâts peuvent être très importants pour la floraison. Néanmoins, un hiver marqué lui est nécessaire pour induire la production de fleurs et donc d'olives."
il  a des oliviers en Bretagne 
de plus l'olivier est un arbre symbolique - Ulysse sous un olivier : comme beaucoup "d'images" chez Homère c'est un symbole 
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 12:07 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

oui il ya peut etre une "médéterraneisation" de sources ou traditions autres. Cependant les cyclopes sont un bon indice d localisation. Les cyclopes sont des frondeurs comme on avait vu (une fronde autour de la tete dont la forme fait penser à un oeil unique) . A ma connaissance les plus fameux etaient en sicile et aux baléares. faut voir sir dans le nord de l'europe il ya vait des frondeurs ou pas aussi. Wink

D'ailleurs le nom " Baléares" signifie "celui qi combat avec la fronde" tellement les frondeurs etaient " mythiques" là bas , c'ets devenu le nom de leur archipel !

En tout cas là aussi la fronde des cyclopes nous permet de resituer la date du mythe : Les frondes les plus anciennes attestées par l'archéologie sont celles, tressées en lin, trouvées dans le tombeau de Toutânkhamon, mort vers -1325.

Docn si les atlantes ou phéaciens vivait et ont des problemes avec un peuple voisin de frondeurs , c'ets dans cette periode là au maximum et ... pas avant Okay

A travers le recit d'homère je vais essayer de renoter içi les indices possible de localisation de ces phéaciens.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Dim 2 Déc - 18:11 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

 
Citation:
 oui il ya peut etre une "médéterraneisation" de sources ou traditions autres
Oui, c'est le syndrome 'réverbère'.

Un type à 4 pattes sous un réverbère.
Un autre arrive et lui demande:
Vous faites quoi, là ?
Je cherche mes clés.
Et ça fait longtemps ?
4 heures.
Le premier regarde et dit:
Ben, elles sont pas là vos clés. Z'avez cherché plus loin ?
Non, plus loin, il fait noir...

La quasi-totalité des sources sont méditerranéennes.
La quasi-totalité des sources parlent de choses méditerranéennes....
Forcément, la quasi-totalité des solutions envisagées sont.....
Pourtant, le monde était déjà grand à l'époque.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 02:47 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

D'autant que c'ets une tradition qui est largement partagée de part le monde (en particulier le monde indo européen).
J'ai franchement du mal a dissocier Atlantide et recits des tradition antérieure des Hespéride . Même concept : iles , Même localisation extreme occidentale , Terre des dieux , du savoir , des fruits (symboliques de savoirs ?) ...
La fameuse Ile aux pommes (sous divers noms) de tous les celtiques , des grecs et des indiens (jambu dvipa) et meme des tibetains (jambu ling) !
D'ailleurs dans la mythologie grecque Atlas, était le père des Hespérides.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 17:06 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Pour la localisation des phéaciens:

"Jadis, ils habitaient Hauteville en sa plaine ; mais, près d'eux, ils avaient les Cyclopes altiers, dont ils devaient subir la force et les pillages. Aussi Nausithoos au visage de dieu les avait transplantés loin des pauvres humains et fixés en Schérie"

"Nausicaa aux beaux bras blancs" "des filles bouclées"

"les dieux nous aiment tant ! Nous vivons à l'écart et les derniers des peuples, en cette mer des houles, si loin que nul mortel n'a commerce avec nous..."

"Quand nous dominerons la ville, tu verras la hauteur de son mur, et la beauté des ports ouverts à ses deux flancs, et leurs passes étroites, et les doubles gaillards des vaisseaux remisés sur le bord du chemin, chacun sous son abri, et, dans ce même endroit, le beau Posidon, qu'entouré l'agora avec son carrelage de blocs tirés du mont, et, près des noirs vaisseaux, les fabricants d'agrès, de voiles, de cordages, les polisseurs de rames... Ne parle aux Phéaciens ni de carquois, ni d'arc, mais de mâts, d'avirons et de ces fins navires qui les portent, joyeux, sur la mer écumante!"

"Ces peuples, protégés par Neptune, se fient à leurs navires légers et rapides, et ils sillonnent sans cesse l'immense surface de la mer ; car leurs vaisseaux sont légers comme l'aile et rapides comme la pensée."

"Autant les Phéaciens surpassent tous les hommes dans l'art de diriger les rapides navires sur la mer ténébreuse, autant les Phéaciennes l'emportent sur les autres femmes et par leur adresse et par l'excellence de leurs tissus"

"Là croissent des arbres élevés et verdoyants, des poiriers, des grenadiers, des pommiers, des figuiers et des oliviers toujours verts. Là est aussi plantée une vigne"

"Si jamais un Phéacien voyageant solitairement vient à rencontrer des immortels, ils ne se dérobent pas à lui car par notre origine nous nous rapprochons autant des dieux que les cyclopes et la race farouche des géants."

"Au loin dans la mer s'élève l'île d'Ogygie qu'habité la fille d'Atlas, l'artificieuse Calypso, puissante déesse à la belle chevelure, que fuient et les hommes et les dieux[...] Pendant dix-sept jours je voguai sur la mer ; et le dix-huitième les montagnes ombragées d'arbres de votre pays m'apparurent."

"fût-elle même au delà de l'Eubée (une ile de la mer Egée). Ce pays est bien loin de nous, disent les Phéaciens qui l'ont visité lorsqu'ils se rendirent avec le blond Rhadamanthe"

Arrow Rhadamanthe, fils de Jupiter et d'Europe : « Il habitait les Champs-Elysées en Espagne, sur les bords de l'Océan. Alcinoüs, observe-t-on, veut faire entendre que son île est près de cet heureux séjour ; et, pour le persuader, il dit que Rhadamanthe se servit des vaisseaux phéaciens, à cause de leur grande légèreté.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 17:31 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Arrow Hypothèse au vu de ces elements : Les Phéaciens sont plutot des mediterranées occidentaux type celte ibères qui devaient vivre a proximité des baléares (patrie des cyclopes et des geants) avant d'être relocalisé vers les cotes atlantique de la peninsule iberique ou plutot sur une ile type acores , plus probablement madeire.
En fait c'est un exil loin des "vivants" , c'est a dire dans l'ocean atlantique houleux et tenebreux qui est considéré etre pour les anciens la patrie des occidentaux en d'autres termes des morts . d'ou le terme "transplantés loin des pauvres humains" ou " aucun mortel ne commerce avec eux"

Grosso modo , que se soit les Hesperides, les bienheureux , les champs elysées, Calypso , les phéaciens, l' atlantide , le continent cronien, etc... tous ces textes se referent à des traditions en dehors du bassin meditérranéen dans un contexte "atlantique".

Après ça peut etre tres proche de ce bassin ( et donc là c'ets plus l'hypothese iles canaries / tartessos , etc..) soit tres loin de ce bassin... difficcile a dire.

C'ets certainement pas chez Platon qu'on aura la reponse, pusiqu'ilse garde bien de donner une quelconque indice de localisation physique à part son très vague " au dela des colonnes d' hercule" .

Par contre dans l' odyssée d' Homère on voir que Hercule part de l' ile de calypso qui a priori ets encore plus située a l' ouest par rapport à la pheacie et navigue 18 jours avant de tomber sur les cotes de la Phéacie (ile de sherie).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 18:36 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

 
Citation:
 C'ets certainement pas chez Platon qu'on aura la reponse, pusiqu'ilse garde bien de donner une quelconque indice de localisation physique à part son très vague " au dela des colonnes d' hercule"
Bien entendu, puisque c'est le message politique qui importe à Platon.
D'une certaine manière, il n'invente rien en s'amusant à inventer un mythe en bricolant des mythes déjà existants.
Mais il n'a pas intérêt à être trop précis: sa farce serait dévoilée...

Réponds à tes mails...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 01:13 (2012)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

soucolline a écrit:
 
Citation:
 C'ets certainement pas chez Platon qu'on aura la reponse, pusiqu'ilse garde bien de donner une quelconque indice de localisation physique à part son très vague " au dela des colonnes d' hercule"
Bien entendu, puisque c'est le message politique qui importe à Platon.
D'une certaine manière, il n'invente rien en s'amusant à inventer un mythe en bricolant des mythes déjà existants.
Mais il n'a pas intérêt à être trop précis: sa farce serait dévoilée...

Réponds à tes mails...


J'ai repondu Wink

La piste des phéaciens d' Homère etait intéressante a suivre par contre. elle nous confirme déjà qu'un peuple important et dominant sur les mers se preservait / vivait en marge ou suffisament eloigné des autres peuples antiques. Un peuple se revendiquant de la filiation des geants / titans tout comme les atlantes mythiques. Un peuple qui a du se relocaliser et partir de son foyer originel pour construire une civilisation ilienne. Et qui connait tres mal la méditerannée orientale puisque ils pensent que vivent là bas , des immortels (les dieux olympiens en fait , dont ils ne connaissent pas l' apparence physique).

Maintenant je vais suivre une autre piste qui a probablement (comme les pheaciens) servi a Platon.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Sam 20 Juil - 01:28 (2013)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Tiens un passage du Critias que j'avais zappé et qui permet de confondre Platon dans sa manipulation concernant
une atlantide "patchwork" faite d'emprunt ça et là ...

"Tout le reste, les murs, les colonnes, le pavement, ils le garnirent d'orichalque. Ils y placèrent des statues d'or : le Dieu debout sur son char attelé de six chevaux ailés, et il était si grand que le sommet de sa tête touchait le plafond. En cercle autour de lui, cent Néreides sur des dauphins (tel était leur nombre, croyait-on alors)."

Arrow Char attelés de 3 chevaux à plus : Seuls les Lybiens (afrique du Nord) etaient capable de dresser de si gros attelage et l'ont appris aux grecs. Quant a l'anachronisme (un de plus et flagrant ...) de connaitre des chars attelés de chevaux en - 9600 av JC je demande a voir Mr. Green

mais surtout Arrow Pourquoi donc des atlantes (de l'ocean atlantique si on en croit platon)  auraient representé dans leur temple  des Néreides ! qui sont exclusives à la mythologie méditérranéenne, les filles d'un dieu marin, Nérée.Selon les auteurs, le nombre des Néréides varie de cinquante à cent, ce sont les nymphes de la Méditerranée, personnifiant chacune entre elle une forme ou un aspect particulier de la surface des eaux...
Quant à la polemique de savoir si elles etaient 100 ou 50 c'est une question que intéressaient surtout les grecs ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 529

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 07:12 (2013)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Ulysse XXXI court dans les couloirs de son vaisseau interstellaire quand il lit ce message de Mitra et dit : "Vivant ! il est vivant !...."

Petite question bête : les lybiens, il le tenait d'ou leur art 'hyppotechnique' ?
Revenir en haut
Astéroïde


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 102
Localisation: une planète perdue

MessagePosté le: Dim 21 Juil - 11:24 (2013)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Astéroïde sur sa planète lointaine : "le contact est rétabli avec Mitra !"


Oui bonne interrogation mais dès que l'homme a su domestiquer le cheval il a dû tenté de s'en servir, cet art a pu éclore a différents endroits
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 080

MessagePosté le: Mer 24 Juil - 10:42 (2013)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon Répondre en citant

Salut Asteroide. Salut soucolline.
 Oui le cheval domestiqué est apparu a diffrent endroit et periode ( asie centrale mais aussi arabie je crois) mais par exemple la roue n' existait pas avant le IV eme millénaire, le char bien plus tardif encore.
Donc un anachronisme de plus de Platon dans sa description de l'atlantide
soucolline a écrit:

Ulysse XXXI court dans les couloirs de son vaisseau interstellaire quand il lit ce message de Mitra et dit : "Vivant ! il est vivant !...."

Petite question bête : les lybiens, il le tenait d'ou leur art 'hyppotechnique' ?

Quand ils se sont sedentarisé dans le sahara vert. Les peintures rupestre d'algérie / du tassili  etc ... montrent des chars
avec plusieurs timons , sans rampe et d'autres specifictés (pilotes sans armes par exemple)  qui prouvent que se sont des chars utilisés dans le dressage d'attelages a plusieurs cheveaux. Ils ne le tiennent de personne que d'eux même avec une longue periode d'apprentissage de ces techniques dans cette zone.

Un lien intéressant sur ce point specifique: http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/antaf_0066-4871_1986…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:15 (2017)    Sujet du message: L' Atlantide ou les plagiats de Platon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo