Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

La cosmogonie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 04:48 (2012)    Sujet du message: La cosmogonie Répondre en citant

En premier lieu, je parlerais ici de cosmogonie ancienne, antique. Ce ne sera pas forcément dans l'ordre, mais j'essaierais d'aller vers des formes de cosmogonies les plus anciennes possible. 


Parler de cosmogonie, c'est assez vaste,  ce n'est pas simple, mais c'est nécessaire.
Donc si certaines notions restent floues malgré les tentatives d'explication, il ne faudra pas hésiter à poser des question et demander des exemples.


La cosmogonie est un domaine visant à expliquer comment l'univers est apparu : Ses  origines, ses causes et sa finalité.
On peut tout aussi bien la désigner comme une philosophie que comme une science. Tout ne dépend que de la façon de l'aborder.
Si l'on se réfère à l'aspect cosmologique, astronomique, calculatoire, chronologique, alors c'est une science.
Mais si l'on se réfère aux grands questionnements qui justifient la pensée cosmogonique, alors c'est une philosophie.
Quoi qu'il en soit, la cosmogonie fonde les religions et les grandes traditions.
Elle est pour une bonne part dans le fondement des mythologies.
Elle trouve différentes expressions : Par les textes sacrés, mais aussi dans l'art, dans nombre de réalisations humaines.


Aujourd'hui, le terme "cosmogonie" est devenu un peu obsolète. On parle plutôt de cosmologie, la science qui étudie la formation et les lois de l'univers. Mais en réalité, une théorie comme le big-bang par exemple pourrait tout à fait être désignée comme cosmogonique. Si l'on désigne les théories des sciences modernes comme cosmologiques, c'est parce que la cosmogonie englobe des notions qui débordent des sujets et des objets traités par la cosmologie. 


Si aujourd'hui, nous parlons de cosmogonie, c'est principalement dans le cas de traditions anciennes mentionnant la création du monde, la naissance des dieux, du cosmos tel que les anciens se le représentaient.


Avant de passer en revue quelques grandes cosmogonies de l'antiquité, nous allons essayer, d'abord, de retourner aux bases, et de retrouver les notions élémentaires :


1 - Il  y a les dieux : Les dieux sont des forces, des puissances, qui animent la Création, façonnent  le monde, régissent le Destin, commandent à tout ce qui existe. 
2 - Les éléments de la création : Le ciel et les étoiles-constellations, La lune et le Soleil, Certains astres comme Vénus, la terre, la mer, l'eau douce, la lumière également. 
3 - Les directions, figurées par les points cardinaux, qui peuvent être  liées à des corps célestes, des constellations, des vents, des régions.
4 - Les cycles, qui sont liés aux mouvements observables des corps célestes, aux saisons, aux phases lunaires, et à certains évènements géoclimatiques.
5 - Puis il y a des notions telles que la vie, la mort, la naissance et la renaissance; et depuis longtemps, dès la profonde préhistoire, un principe qui se rapproche de celui de l'âme, une partie de nôtre être survivant dans l'au-delà. On peut estimer que l'au-delà est une notion extrêmement ancienne, remontant prob. aux origines de l'humanité.


Pour l'instant j'arrête là, mais dès le prochain post, on repartira avec cette dernière notion qui est l'au-delà. Pourquoi?
Parce que le culte de la mort est certainement le plus ancien de tous et c'est un culte fondateur. Il introduit la notion du mystère et peut être à ce qui fut les premières formes de shamanismes, de pratiques mystiques sensées produire des connexions avec le monde des esprits (et donc des morts, des âmes des anciens). 


C'est comme nous le verrons, l'une des premières pierres de la cosmogonie, avec l'astrolâtrie. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Nov - 04:48 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 247

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 09:45 (2012)    Sujet du message: La cosmogonie Répondre en citant

C'est tres intéressant comme sujet ça dédale Okay

@ La cosmogonie est un domaine visant à expliquer comment l'univers est apparu : Ses origines, ses causes et sa finalité.

La methaphysique actuelle est-elel une forme de cosmogonie moderne Question parce que c'est ce qu'elle etudie aussi (ps que ça biesur mais ce sont des objectifs centraux)
Je suis néophyte dans le domaine mais chaque fois qu'il y a des documentaires / reportage sur l' univers ou interviews de metaphysiciens ça me passionne.

Est c e que la dimension " temps" était intégré dans ces comogonies anciennes ? Meme pour nous aujourd'hui c'ets extrement diffcile à bien definir ce qu'est le temps. En gros est ce qu'il y avait déjà une notion d'espace / temps par exemple dans leurs modèles ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dedale


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 698

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 14:05 (2012)    Sujet du message: La cosmogonie Répondre en citant

Citation:
La methaphysique actuelle est-elel une forme de cosmogonie moderne


J'allais y venir progressivement : Cosmogonie -> Métaphysique.

La métaphysique est la branche du questionnement philosophique initial qui s'intéresse à l'origine des choses : Il n'y a pas de cosmogonie sans métaphysique.

- Quand on parle de métaphysique ancienne, du questionnement initial, nos lointains ancêtres se sont simplement trouvés confrontés à des choses qu'ils percevaient et qui engendraient nombre d'interrogations.
- Quand on parle de métaphysique moderne, cela suppose que les aspects fondamentaux du questionnement initial (la vie, la mort, la renaissance, l'âme...) ont trouvés des outils d'investigation et des réponses, par le biais des théologies par exemple.

Ces réponses métaphysiques qui donnent aujourd'hui l'ascendance à dieu, aux dieux, ou du moins à des principes transcendants ou surnaturels, relèvent en droite ligne des théogonies et cosmogonies anciennes.
Donc oui, la métaphysique (moderne ou ancienne) est une forme, une branche, une spécialité dirons-nous, de la cosmogonie.

Mais on pourrait tout aussi bien dire que c'est la cosmogonie qui est une forme de métaphysique, car à l'origine la distinction entre ce qui est divin et ce qui ne l'est pas, n'existe pas. La Création est pour ainsi une image du divin, une émanation : les forces qui agitent l'océan ou font souffler le vent, sont des forces divines et originelles, relevant directement du domaine métaphysique, car elles ne sont pas directement perceptibles comme le sont les corps physiques, matériels.

Mais on va y revenir petit à petit, car je ne veux pas cramer les étapes : Disons qu'avant d'en arriver là, il y a quelques points importants qui méritent d'être approfondis.

Citation:
Est c e que la dimension " temps" était intégré dans ces comogonies anciennes ?


Je répond succinctement à ces questions, je les note pour y revenir ensuite en détail.

La notion de temps est complexe, du fait que le temps est une perception qui, sur le plan philosophique peut être déterminée de bien des façons. Chez les anciens, il y a en premier une perception cyclique qui répond à un besoin de se resituer : On peut penser au besoin de s'organiser selon les saisons, les migrations animales... L'humain étant une espèce animale, son métabolisme est une horloge à laquelle il obéit d'une façon ou d'une autre.

Secundo, le temps est effectivement une notion complexe et abstraite, mais qui, à la base, est déterminable selon des faits observables dont beaucoup sont potentiellement prévisibles (les crues, les éclipses, les marées, les levers des étoiles, les migrations, la germination, les récoltes, etc). Il y a des cycles. D'autres évènements par contre, ne sont pas prévisibles : Ce sont là des produits des humeurs impondérable des grandes divinités.

Maintenant, existait-il une dimension temps? A un degré ou un autre, certainement, mais pas forcément d'une façon démontrable. Le Temps pouvait être une abstraction, un principe incorporel régissant les cycles et le Destin cosmique, et étant au-delà des lois auxquelles le vivant devait se soumettre, il figurait comme une entité atemporelle, au-delà du temps. Car n'oublions pas qu'à l'opposé de ce qui est temporel, existait pour les anciens, l'éternité.

Citation:
En gros est ce qu'il y avait déjà une notion d'espace / temps par exemple dans leurs modèles ?


Le cosmos est une notion d'espace-temps : Il définit le le milieu dans lequel la création se manifeste selon un ordre divin. Il y a donc un instant de la création et d'autres instants marqués par des cycles, qui suivent celui de l'origine. La création, pour exister, nécessitait d'un espace que certains cosmogonistes on rapproché de la pensée divine. Pour les métaphysiciens, l'espace peut être défini de la même manière qu'un être non-manifesté, qui ne connaît pas de limite, qui n'est que pureté, voire lumière.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:02 (2016)    Sujet du message: La cosmogonie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo