Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Un tsunami en meditérannée à l'époque de la redaction du Timée et critias !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Lun 29 Avr - 16:12 (2013)    Sujet du message: Un tsunami en meditérannée à l'époque de la redaction du Timée et critias ! Répondre en citant

La date de rédaction du Timée et du Critias , recits fondateurs du mythe de l' atlantide d Platon est généralement fixée aux alentours des années 355 avant J.C.
Comme vous le savez y est decrit la disparition d'une grande civilisation dont l'ile / capitale disparait dans la mer en une nuit...

Souvent les grands recits et fictions s'inspirent de l'actualité de leurs contemporains... Platon a t il pu vivre puis s'inspirer d' un tsunami pour decrire la disparition de son atlantide ?



En mediterranée et en - 365 av JC (nota: soit quelques années avant la redaction de ces 2 dialogues qui mettent en scene l'atlantide)
Un puissant séisme de magnitude 8-8,5 sur l'échelle de Richter a conduit à un énorme tsunami en Méditerranée Orientale, selon une récente reconstruction par une équipe sous le pool scientifique Alina Polonia de l'Institute of Marine Science (ISMAR). L'institut, Orqui fait partie du Conseil national de recherches (CNR) italien, a publié ses conclusions dans la revue des rapports scientifiques du groupe Nature.

La découverte est sous-tendue par la présence au large de la côte sicilienne d'une zone de haute mer des sédiments marins mesurant jusqu'à 25 mètres d'épaisseur, au fond de laquelle sont des dépôts rugueux traîné à cette profondeur par la force catastrophique des courants. 

Les dépôts sont connu sous le nom'' Augias homogenite'' ou'' Augias turbidite'', et d'occuper une grande partie de la Méditerranée orientale. Un certain nombre de théories ont été élaborées pour expliquer leurs origines: le plus fortement accréditée avait été l'explosion du volcan Théra (Santorin) en 1627-1600 BC qui ont détruit la civilisation minoenne.

Selon les recherches menées par l'équipe de Polonia, la cause de l'énorme dépôt sédimentaire était plutôt un tsunami créé par un tremblement de terre destructeur qui a frappé la Crète en 365 AD avec une magnitude estimée entre 8 et 8,5 sur l'échelle de Richter. 

L'ouvrage publié dans la revue Nature a fait remarquer que le tsunami créé était comparable à celle qui s'est produite en 2004 à Sumatra, et probablement eu des effets similaires en termes de destruction des régions côtières. 

Les chercheurs, rapporte le site CNR, sont arrivés à leurs conclusions en analysant une grande quantité de données géophysiques et géologiques, y compris les images acoustiques à haute résolution de les dépôts sédimentaires et des échantillons de sédiments prélevés dans le lit de la mer à près de 4.000 m en dessous du niveau de la mer. 

Cette découverte a été rendue possible grâce à la datation précise des dépôts et la constatation qu'ils étaient venus de différentes parties de la Méditerranée. 

Une tremblement de terre et le tsunami résultant de son peuvent se déplacer d'énormes quantités de sédiments qui, à partir des zones côtières se retrouvent dans les zones les plus profondes du bassin. 

les conclusions scientifiques recoupent également les mots de l'historien latin Ammien Marcellin, qui a documenté les effets dévastateurs d'une tsunami frappant Alexandrie, en Egypte, le 21 Juillet, 365 AD 

Il a écrit plus de 700 km de l'épicentre énormes vagues ont conduit à des destructions massives et des milliers de blessés. Il est intéressant aussi de parler de la découverte par les chercheurs d'autres événements similaires de grandes proportions en méditérranée. et qui remontent loin dans le temps. Ceci suggère que le tsunami en 365 AD n'était pas le seul dans l'histoire de la Méditerranée. 


Source: ANSA [Avril  2013]

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Avr - 16:12 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Dim 28 Juil - 00:56 (2013)    Sujet du message: Un tsunami en meditérannée à l'époque de la redaction du Timée et critias ! Répondre en citant

un complement d'information sur ce tsunami contemporain à Platon:

source du complement: http://symposia.fltr.ucl.ac.be

à l'époque de Platon, un cataclysme important, dont la réputation survécut à de nombreuses générations, puisqu'on trouve des allusions chez Strabon (I, 3, 18; VIII, 7, 2), Pausanias (VII, xxiv, 6-13; xxv, 4 et 8-9), Pline (H.N. II, xxiv, 206; IV, v, 12), Sénèque (Quest. Nat. VII, v, 3 et 4), Bianor (Anth. Grecque,IX, 423) et chez Ovide (Métam. XV, 293-295) :
 
« Si vous cherchez Hélicè et Buris, villes de l'Achaïe, vous les trouverez sous les flots; les matelots montrent encore leurs ruines, entourées de leurs remparts submergés » .

 
Platon a très bien pu y trouver la source principale de son inspiration, eu égard à l’ampleur de la catastrophe. En 373 a.C., en effet, en l'espace d'un jour et d'une nuit deux villes  d'Achaïe, Hélicè et Bura furent rayées de la carte par un séisme suivi d'un raz de marée. Les Anciens attribuèrent le plus souvent ce cataclysme à la colère de Poseidon, bafoué par les habitants de ces deux cités. C’est Diodore de Sicile qui nous a transmis le récit le plus complet de la catastrophe:
 
« Cette année-là, villes et campagnes du Péloponnèse furent ravagées par un tremblement de terre et un raz de marée d'une violence inouïe (σεισμοὶ μεγάλοι καὶ κατακλυσμοὶ χώρας καὶ πολέων ἄπιστοι) [...]; le moment où survint la catastrophe accrut son ampleur: le tremblement de terre ne se produisit pas de jour, quand les victimes auraient pu se secourir elles-mêmes, il frappa de nuit. La violence des secousses ébranla les maisons qui s'écroulè­rent, et la population, surprise dans l'obscurité à l'improviste par une catastrophe sans précédent, ne put rien faire pour sauver sa vie. La plupart des gens périrent ensevelis dans les décombres de leur maison, quelques-uns réussirent à sortir au lever du jour et se croyaient hors de danger quand s'abattit sur eux un fléau encore plus terrible et plus inouï que le premier: la mer se souleva et il se forma une vague énorme qui engloutit tous les habitants en même temps que la terre de leurs ancêtres. Ce furent deux cités d'Achaïe, Hélikè et Boura, qui furent frappées de cette manière: Héliké était l'une des cités d'Achaïe les plus réputées avant le séisme » (Diod. XV, 48, trad. Cl. Vial).
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mbetter95


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2013
Messages: 1

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 12:34 (2013)    Sujet du message: Un tsunami en meditérannée à l'époque de la redaction du Timée et critias ! Répondre en citant

Dionysius de Mitylene est egalement la source historique de Fiodore de Sicile quand il nous relate l' Histoire des Amazones faisiat la guerre aux Atlantes.
Les Amazones apres avoir defait plusieurs tribues numides et africaines , fondèrent une cité appelée Cerconesos ou Peninsula.
Au bord du lac de Triton ou " Petite Syrtis" .
_________________
Certkiller http://www.cert-killer.info/
Testking testking
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 18:15 (2013)    Sujet du message: Un tsunami en meditérannée à l'époque de la redaction du Timée et critias ! Répondre en citant

Salut . Oui les atlantes selon diodore de sicile ou ses sources antérieures sont un peuple qui se situe en afrique du Nord. et qui sont voisins ds amazones avec qui ils combattent . Autre enemies des amazones selon Diodore ,les gorgones aussi je crois. Et si on en croit Pline ces Gorgones se trouvaient dans les "îles Gorgades (iles du cap vert), jadis le séjour des Gorgones".

Arrow Dans le livre III de sa Bibliothèque historique, Diodore de Sicile (-1s av.Jc) prétend que Cerné était une ville atlante et qu'elle a été prise, ainsi que les iles des Gorgones, par les Amazones:

" Les Amazones soumirent un grand nombre de Libyens et de nomades du voisinage et elles fondèrent à l'intérieur du lac Tritônis (l'actuel chott Djerid en Tunisie) une grande ville qui fut appelée Chersonèsos à cause de sa forme. Utilisant cette ville comme base, elles entreprirent de grandes opérations, animées qu'elles étaient d'un ardent désir d'envahir de nombreuses parties de la terre habitée. "

Cerconesos c'ets sans doute plutot  "chersonesos" qui signifie " Peninsule" en grec (d'ou la refleixon qu'elle fut appelée ainsi à cause de sa forme).

Contrairement à ce que lit dans beaucoup de sites , il y a de nombreuses mentions de l' atlantide en dehors des textes de Platon .  Voir içi par exemple le site d' atil qui en resume quelques unes:

http://atil.ovh.org/noosphere/atlantide.php
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:57 (2016)    Sujet du message: Un tsunami en meditérannée à l'époque de la redaction du Timée et critias !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo