Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Une histoire d'îles -
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra



Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 01:35 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Revue du message précédent :

Il parait que c'est un livre incroyable , en 4 volumes encyclopediques pratiquement. Impossible de le trouver sur le net , et rares sont les bibliothèques qui en possède des copies. j'ai vu un compte rendu qui disait rencenser de cet ouvrage 102 preuves etayant la localisation du royaume atlante en europe du Nord  Shocked Exclamation
rien que ça ...

Pour completer ton approche soucolline , je pense que l' Etude de Felice Vinci " Homère dans la baltique" (paru en 1998)devrait t'aider et semble aller dans le sens de ton hypothèse " reverbere"

Un petit resumé (en français) exceptionnel de cet ouvrage:
http://www.centrostudilaruna.it/homere-dans-la-baltique.html

---

Même l'enigmatique et improbable athenes mythique de Platon dans Critias (qui s'oppose aux atlantes) y trouve un eclairage:
"L’Athènes mythique, pays natal de Thésée, se trouve dans la région de l’actuelle Karlskrona au sud de la Suède (cela explique pourquoi Platon, dans son dialogue du Critias, en parle comme d’une plaine onduleuse remplie de rivières, qui est totalement étrangère à la rude morphologie de la Grèce)"






Sinon j'espère que tu pourras continuer a apporter des elements a cette hypothèse  j'ai encore de nombreuses questions en souffrance.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Sep - 01:35 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Dim 8 Sep - 05:16 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Citation:
Cette ile l' a n'est pas l' atlantide puisqu'elle etait encore l à l'epoque de Phiteas


Et à quoi cela sert que je commence par un exposé sur la mer du Nord, et sur la ville de Bruges....?

Bon, je fais un point. On a donc :
Une île. A l'embouchure d'un fleuve.
Avec un jardin. Et des pommes 'extraordinaires'.
Avec un 'astrologue', c.a.d quelqu'un qui lit (l'avenir) dans les étoiles.

C'est..........?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 01:15 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Pour moi c'est le jardin des hesperides pour l'instant. ce qui n'est déjà pas si mal.
ce n'est pas encore acquis qu'il faille positionner Atlas ou Poséidon dans cette zone ?
Ya t il des traces archeologiques qui pourrait se referer à Atlas ou à un culte de poséidon dans cette zone ?

soucolline a écrit:
Atlas, le fils de Fosite/Posite/Poséidon


De quelle façon peut on assimiler Fo(r)site à Poseidon par exemple ?
Intrinsinquement il semble y a avoir peu de point commun avec le Poseidon des grecs:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Forseti_(dieu)
dieu de la justice et du droit ... ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 05:54 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Citation:
Pour moi c'est le jardin des hesperides pour l'instant. ce qui n'est déjà pas si mal.


Perdu.
C'est Asgard.
Une île, qui est 'le jardin des ases'. Avec des pommes 'magiques' qui rendent ces ases immortels.
Une île qui contient l'arbre géant Yggdrasil, qui soutient le ciel...
Le principal ase est Odinn qui, grimpant très haut dans l'arbre (dans les étoiles ?), trouva les runes qui permettent de lire l'avenir...
Odinn est souvent représenté comme un vieillard borgne. Il est le vieil Ase = Alt Ase = Atlas.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 13:17 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Aïe encore un nouveau jardin  Very Happy .  On peut le rajouter a la liste:

*Jardin d' Eden  (Edinu / Edin en Akkadien / Sumerien)
* Paradesha en Perse
* Dilmun des Sumeriens
* Jambu Dvipa (l'ile a l'arbre du fruit Jambu - une sorte de grosse pomme aussi) pour les indiens + meru axe du monde
* Le Kun Lun pour les chinois (placé dans les contrées occidentales pour eux, et où pousse le péché d'immortalité)
* Jardin des Hesprides et de ses pommes d'or
*  Le Tulan ou "Tulan des eaux"  des meso americains (un eventuel rapport avec Thulé ?)
*  Le Aztlan  des peuples nahual américains (dite l' ile blanche - un eventuel rapport avec le pays des ases ?)
* Mag Meld (plaine de la Joie) ou Tir na n'Og des celtes
* et donc dans la mythologie nordique le Asgard (le jardin des ases) avec ses pommes, son immortalité, son arbre et son axe.

10 jardins (j'ne oublie peut etre)  qui decrivent plus ou moins la même histoire (classé en rayon mythologie par nos modernes savants) , de quoi mettre la puce à l' oreille à nos historiens un minimum curieux Mr. Green Question
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 13:48 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

soucolline a écrit:


Odinn est souvent représenté comme un vieillard borgne. Il est le vieil Ase = Alt Ase = Atlas.
Aie , ayant beaucoup de lacunes en mythologies nordiques ( j'ai commencé par  l'orient , les mythologies méditerranéenes enfin le parcours "classique" Laughing ) il va falloir m'aider pour expliquer ses identifications mythologiques . Odin est connu depuis quand dans le monde méditérranéen ??
Pour moi ça me semble récent (style contact avec les goths lors de leurs invasions barbares).
Atlas ça me parait plus ancien que Odin non ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 17:17 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Les mythes ayant été fixès par écrit bien plus tard dans le nord de l'Europe, les sources concernant Odin sont bien entendues bien plus tardives.
Mais c'est sans importance.
L'important, c'est que les grecs ont une histoire d'île(s) avec un jardin et des pommes 'extraordinaires', des colonnes soutenant le ciel, et un Atlas 'astrologue', tout cela 'au Nord' (chez les hyperboréens, j'y reviendrai).
Et au nord, les locaux ont une histoire d'île qui est un jardin, avec des pommes 'extraordinaires', un arbre qui soutient le monde, et un 'vieux sage' (Alt-Ase) qui peut lire l'avenir.

On peut croire que c'est une coïncidence, mais je n'y crois pas une minute....
Pour moi, ce sont deux versions de la même histoire: une version 'presque locale' ( celle des scandinaves), et une version 'délocalisée' (celle des grecs).

Tu te demandais s'il y avais un rapport entre Fosite et Poséidon, au-delà de l'enchainement Fosite-Posite-Poséidon. A priori, aucun.
Sauf que.....que fait Poséidon en Atlantide ? Il dicte les lois. Et les rois atlantes se réuniront pour rendre la justice en son nom au pied de la colonne que contient l'île (tiens, encore une colonne !).
Comme les ases se réunissant autour d'Yggdrasil, l'arbre-pilier.
Au moyen-age encore, et malgré l'avénement du christianisme, les juges dans le monde germanique rendront la justice sous un arbre...en souvenir de Fosite ?
Des survivants doriens ( "venus des contrées de l'extreme nord, chassés de chez eux par un terrible cataclysme" ; Timagenes) seraient-ils arrivés en Grece avec l'idée que Posite était désormais 'sous l'eau', donc Dieu sous la mer...?

Citation:
ce n'est pas encore acquis qu'il faille positionner Atlas ou Poséidon dans cette zone ?
Ya t il des traces archeologiques qui pourrait se referer à Atlas ou à un culte de poséidon dans cette zone ?


Dans cette partie du monde, les lieux de culte étaient des sites naturels ( cours d'eau, mares, arbres sacrés que ce bon vieux Charlemagne fera abattre en masse, ...). Et puis, à ces époques, sans la diffusion de l'information telle que de nos jours, en l'absence même d'écriture dans la plus grande partie du monde, il n' y avait pas cette uniformité toute moderne...
Pense que le seul Dieu indoeuropéen vraiment reconstitué ( le ciel diurne/père; DZeus Pater - Dju Piter...Djesus "notre père qui êtes aux cieux ?) est tantôt le roi des Dieux, tantôt un dieu mineur selon les différentes mythologies...
Alors ne cherches pas trop de ressemblances quand même.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Lun 9 Sep - 20:59 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

soucolline a écrit:

L'important, c'est que les grecs ont une histoire d'île(s) avec un jardin et des pommes 'extraordinaires', des colonnes soutenant le ciel, et un Atlas 'astrologue', tout cela 'au Nord' (chez les hyperboréens, j'y reviendrai).
Et au nord, les locaux ont une histoire d'île qui est un jardin, avec des pommes 'extraordinaires', un arbre qui soutient le monde, et un 'vieux sage' (Alt-Ase) qui peut lire l'avenir.

On peut croire que c'est une coïncidence, mais je n'y crois pas une minute....
Pour moi, ce sont deux versions de la même histoire: une version 'presque locale' ( celle des scandinaves), et une version 'délocalisée' (celle des grecs).
Exact moi non plus je ne crois pas une minute aux coincidences à ce niveau de proximité des récits.

soucolline a écrit:


Tu te demandais s'il y avais un rapport entre Fosite et Poséidon, au-delà de l'enchainement Fosite-Posite-Poséidon. A priori, aucun.
Sauf que.....que fait Poséidon en Atlantide ? Il dicte les lois. Et les rois atlantes se réuniront pour rendre la justice en son nom au pied de la colonne que contient l'île (tiens, encore une colonne !).
Comme les ases se réunissant autour d'Yggdrasil, l'arbre-pilier.
Au moyen-age encore, et malgré l'avénement du christianisme, les juges dans le monde germanique rendront la justice sous un arbre...en souvenir de Fosite ?
Des survivants doriens ( "venus des contrées de l'extreme nord, chassés de chez eux par un terrible cataclysme" ; Timagenes) seraient-ils arrivés en Grece avec l'idée que Posite était désormais 'sous l'eau', donc Dieu sous la mer...?


oui d'accord. le Poseidon "atlante" avait en effet ce role là de legislateur / justice.

Par contre si on suit la description du temple atlante , il aurait déjà une dimension de divinité marine
puisqu'il est dit etre entouré de Néerides dans la figuration faite dans son temple. Bon ceci dit ça peut etre une invention / rajout à posteriori de Critias/Platon.

Justement le fait que l' Atlantide possède un temple et une figuration monumentale (dans tous les sens du terme) de son dieu , n'est ce pas contradictoire (si on veut localiser l'atlntide chez les hyperboréens) avec le point que tu soulèves à raison:

soucolline a écrit:


Dans cette partie du monde, les lieux de culte étaient des sites naturels ( cours d'eau, mares, arbres sacrés que ce bon vieux Charlemagne fera abattre en masse, ...).

Je rajouterais à cela que pour un grec ancien, La vue d’une divinité ne semble possible qu’à travers une médiation, comme les récits mythiques, ou les rêves. Au quotidien les dieux ne s’offrent pas directement à la vue des humains, même pour leurs protégés.  Donc faire une statue de poseidon aussi ostentatoire que celle qu'il y a dans l' Atlantide de Platon, n'est pas un comportement acceptable chez les grecs à mon avis. Et ça ne semble pas coller non plus par rapport aux habitudes de cultes des Ases.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 04:13 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Citation:
Je rajouterais à cela que pour un grec ancien, La vue d’une divinité ne semble possible qu’à travers une médiation, comme les récits mythiques, ou les rêves. Au quotidien les dieux ne s’offrent pas directement à la vue des humains, même pour leurs protégés. Donc faire une statue de poseidon aussi ostentatoire que celle qu'il y a dans l' Atlantide de Platon, n'est pas un comportement acceptable chez les grecs à mon avis


http://fr.wikipedia.org/wiki/Statue_chryséléphantine_de_Zeus_olympien

Citation:
Par contre si on suit la description du temple atlante , il aurait déjà une dimension de divinité marine
puisqu'il est dit etre entouré de Néerides dans la figuration faite dans son temple. Bon ceci dit ça peut etre une invention / rajout à posteriori de Critias/Platon.


Tout à fait. Cela peut-être un embellissement du récit. Ne pas oublier que Platon a un but politique ( la critique de son Athenes contemporaines), et qu'il doit mettre les 'Atlantes' sur un piedestal pour mieux les faire tomber....


Allez, dernière étape, l'Hyperborée :

Solin/Solinus ( III-IVeme BC), Polyhistor, chap 7, XVII 
« Ce que l'on a raconté des Hyperboréens devrait être regardé comme une fable, un vain bruit,
si ce qui nous est parvenu de ce pays avait été cru à la légère; mais comme les auteurs les plus
accrédités, les plus véridiques, s'accordent sur les mêmes choses, personne ne peut en faire l'objet d'un doute. Parlons donc des Hyperboréens. Ils habitent près du Ptérophore, que nous savons placé au delà des contrées du nord. C'est un peuple très heureux. Quelques-uns l'ont placé en Asie plutôt qu'en Europe, d'autres entre le soleil couchant des antipodes et notre soleil levant; ce que l'on ne saurait admettre, vu l'immensité de la mer qui sépare ces deux parties du globe. De fait, ils sont en Europe, aux lieux où se trouvent, dit-on, les pôles du monde, où finit le cours des astres, où le jour a six mois pour une nuit de vingt-quatre heures seulement; quoique quelques-uns prétendent que le soleil n'éclaire pas ce pays chaque jour, mais qu'il se lève à l'équinoxe d'été, et qu'il se couche à l'équinoxe d'automne : de sorte qu'il y aurait six mois de jour continu, six mois de nuit non interrompue. La plus douce température y règne; l'air y est toujours salubre; aucune exhalaison malsaine ne le vicie. Leurs demeures sont des forêts, des bois sacrés. Les arbres leur fournissent leur nourriture journalière. Ils ne connaissent ni discorde, ni chagrins, et sont naturellement portés au bien. Ils vont au devant de la mort, et hâtent par un trépas volontaire leur dernière heure. Ceux qui sont las de la vie, font un festin, se parfument, et d'un certain rocher se précipitent dans la mer. Cette sépulture est, à leur avis, la plus heureuse de toutes. On dit aussi qu'ils avaient coutume d'envoyer par les jeunes filles les plus irréprochables les prémices de leurs moissons à Délos, au temple d'Apollon. Mais plus tard, étant revenues sans que les lois de l'hospitalité eussent été respectées à leur égard, ces jeunes filles se contentèrent d'exercer dans leur pays ce ministère de consécration, dont elles s'acquittaient au dehors. »

Apollonios de Rhodes (295-215BC), Argonautiques, IV, 611, trad. Emile Delage et Francis Vian, 1981, Paris, Les Belles Lettres.
Les Celtes, eux, ont inventé cette légende-ci : ce [les morceaux d'ambre] sont les larmes d'Apollon, le fils de Leto, qu'emportait les tourbillons [de l'Eridan], ces larmes innombrables qu'il versait jadis en arrivant chez le peuple sacré des Hyperboréens après avoir quitté le ciel lumineux devant la menace de son père, car il était irrité au sujet du fils que, dans l'opulente Lakéreia, la divine Coronis lui avait enfanté sur les rives e l'Amyros. Telle est la tradition répandue chez ces hommes.

Scholies à Apollonios de Rhodes, Argonautiques, IV, 611, trad. Edm. Cougny, 1986, Paris, Errance.
Les Celtes ont dit que l'ambre venait des larmes, non des Héliades, mais d'Apollon, lorsque désolé de la mort d'Asclépios, il se retira chez les Hyperboréens, à cause du blâme de son père.

Diodore de Sicile (90-30BC), Bibliothèque historique, XLVII
Maintenant, pour notre part, comme nous avons fait mention des régions de l'Asie qui sont au nord, nous croyons qu'il n'est pas hors de propos de discuter de la légende des Hyperboréens. Selon ceux qui ont écrit sur les anciens mythes, Hécatée et certains autres disent que dans les régions situées au delà des Celtes, il y a dans l'Océan une île pas plus grande que la Sicile. Cette île, continue le récit, est située au nord, et est habitée par les Hyperboréens, qui sont appelés par ce nom car leur domicile est l'endroit d'où souffle le vent du nord ; et l'île est à la fois fertile et productrice de toute culture, et s'il arrive que le climat soit tempéré, elle produit deux récoltes chaque année. Mieux encore, la légende suivante est racontée, la concernant : Leto est naît sur cette île, et c'est pour cette raison qu'Apollon est honoré par eux plus que les autres dieux ; et les habitants sont considérés comme des prêtres d'Apollon, d'après l'habitude qu'ils ont de prier le dieu chaque jour, continuellement et en chanson, et de l'honorer avec excès. Et il y a aussi sur l'île à la fois une magnifique enceinte consacrée à Apollon et un remarquable temple qui est orné de nombreuses offrandes votives et qui est de forme sphérique. De plus, il y a une ville qui est consacrée au dieu, et dont la majorité des habitants sont des joueurs de cithare ; et ceux-ci jouent continuellement de leur instrument dans le temple et chantent des hymnes de louange au dieu, glorifiant ses actes.
   « On raconte que des Grecs visitèrent cette contrée d’Hyperborée, et qu’ils y laissèrent de somptueux présents avec des inscriptions votives tracées en caractères grecs. De la même manière, Abaris, un hyperboréen, visita la Grèce en des temps très reculés, renouant ainsi les liens d’amitié de son peuple avec ceux de Délos. 
          « On dit aussi que la Lune semble toute proche de leur île et qu’on y distingue un relief, comme sur la Terre, et que le Dieu visite cette île tous les dix-neuf ans, période dans laquelle s’accomplit le retour des étoiles à la même place dans le ciel ; cette période étant appelée par les Grecs Année Métonienne. À la date de ce retour, il joue de la Lyre et danse tout le temps, depuis l’équinoxe de printemps jusqu’au lever des Pléiades, pour exprimer la Joie de Ses Succès. Et les Rois de la cité, Gardiens de l’Enceinte sacrée, sont nommés Boréades étant les descendants de Borée et se succédant héréditairement au sein des mêmes familles.
          « Le gouvernement de cette ville et la garde du temple sont confiés à des rois appelés Boréades, les descendants et les successeurs de Borée .

Pline l'Ancien (Ier BC), Histoire Naturelle, Livre VI, XXXIX
Jusqu'à présent nous avons exposé les observations des anciens. Les modernes les plus exacts ont rapporté le reste de la terre à trois parallèles : l'un part du Tanaïs, traverse le Palus-Méotide, les Sarmates jusqu'au Borysthène, et embrasse les Daces, une partie de la Germanie, les Gaules, et les rivages de l'Océan; il est de seize heures. Le second comprend les Hyperboréens et l'île de Bretagne; il est de dix-sept heures.

Appolodore, (Chroniques, II-5)
 Au IIe siècle AEC, Apollodore nous rappelle que les pommes d'or ne se trouvaient pas en Lybie11 "comme certains l'ont affirmé", mais "chez Atlas, dans le pays des Hyperboréens" (Chroniques, II-5). Car :  Atlas est debout, dans le pays des Hyperboréens ! »

Bon, que retenir.
Premièrement, ce n'est pas une terre 'mythique' habitée par des Dieux, mais une terre bien réelle habitée par des hommes.
Deuxièmement, géographiquement, elle est 'au nord'. Puis, le halo du réverbere s'agrandissant avec l'augmentation des connaissances, Pline la situe, Oh hasard !, en mer du Nord, alors qu'il ne connait pas cette mer.
Troisièmement, comme par hasard, on trouve l'Hyperborée associée avec des histoires d'ambre...
Et quatrièmement, petit rappel, Atlas y a ses quartiers.

C'est drôle, non ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Mer 11 Sep - 11:34 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Oui à mon sens aussi , il n' y a pas lieu de douter :

- de l'existence physique des hyperboréens
- de leur localisation en europe du Nord voire même septentrionale (l'occasion de rappeller d'ou vient ce nom: celui des pôles du monde qui est situé près des sept étoiles de la Petite Ourse).
- de relations entre cette zone et les premiers grecs

On a l'ambre en indicateur dont on retrouve des quantités non négligeables dans les tombeaux mycéniens par exemple, un certain nombre de contes , légendes , dieux ( je pense à Appolon)  importés et assimilés dans la zone hélène, égéenne et asie mineure.

J'aimerais creuser et avoir plus d'information concernant le lien privilégié  Hyperborée / Delos . est ce une fable ou les historiens ont il la possibilité de retrouver ce lien ?
"Abaris, un hyperboréen, visita la Grèce en des temps très reculés, renouant ainsi les liens d’amitié de son peuple avec ceux de Délos." (plus l'histoire des vierges hyperboréennes qui se rendent à Delos).
Je rappelle qu' en Grèce , Délos est une ile des cyclades minuscule ( autour de 3 Km²)  On vient pas a Délos (d'autant plus depuis l' hyperborée , une sacrée trotte lol..)  par hasard comme dit la Pub aujourd'hui Laughing
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 05:51 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

http://fr.wikipedia.org/wiki/Délos

Apollon....
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 06:20 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Pélasgie (l'« île des Pélasges »). tiens j'ignorais que c'etait aussi le nom de Délos.
C'ets marrant comment l' histoirien choisit de nommer tel ou tel peuples anciens quand
ne disposant que peu d'informations. Les protos grecs ? des pelasges bien evidemment.
Ca fait de suite le gars qui sait ...
Evidement comme on est dans les petits papiers de l'ex oriental lux , les pélasges ne peuvent venir que d' anatolie ou de l' Orient Mr. Green c'est mieux ... c'est mieux vu pour sa carrière que de dire qu'ils viennent d' hyperborée...

Sur Delos , Apollon biensur , Apollon l' hyperboréen dans toute sa splendeur , n'en deplaise aux orientalistes.

Sinon mythologie de la creation de l' Ile de délos:

  • par le plongeon d'Astéria (sœur de Léto) dans la mer, pour échapper aux poursuites de Zeus ;
  • par Poséidon, à la demande de Zeus. D'un coup de son trident, le dieu de la mer fit sortir de l'eau deux rochers plats (Délos et Rhénée).
Arrow Rappelez vous de ce qu'on a dit d'Astéria en debut de sujet ... autre nom possible de l'atlantide ( Ile dans l' estuaire pour resumer) . Astéria qui plonge dans la mer pour echapper a Zeus ( engloutissement de l' atlantide peut etre ?). C'ets clair que les habitants de Délos ont ramené cette tradition dans les bagages memoriaux...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 06:27 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

http://racines.traditions.free.fr/apollona/index.htm

Je ne peux que conseiller de sauvegarder les pdf de ce site, au cas ou....
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 06:32 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

C'est fait  Okay merci soucolline et je le lirais tres attentivement dans la journée.
A plus Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 07:19 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Tu as tout sauvegarder en 5 mn ?

Sinon, j'aime bien les remarques comme quoi Apollon était représenté au début par un simple pilier...

Ou ces histoires de Dieu-père ayant un fils qui ressuscite tous les ans au solstice d'hiver, soit prés du 25/12.....
Il semblerait que les premiers missionnaires chrétiens en Europe n'aient pas repris que l'habit blanc des druides. Shocked
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Ven 13 Sep - 07:42 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Intéressant en effet le pilier . ah non excuse pour les pdf j'ai enregistré que celui d'apollon. je vais m' y atteler dans la journée pour les autres  Wink
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 08:30 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Voici une carte issue d'un livre de Spanuth :



C'est une carte d'Helge Landt de 1650.
Sa forme n'a rien à voir avec l'actuelle Heligoland.
En haut à droite, il y a un "templ. Phosetae"....
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 10:44 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

le nom de ce temple correspond a la déesse Phoseta(foseta , fosta) qui est une deformation assez recente
du nom du dieu teuton Fosete.

Fo(r)sete C’est le Dieu de la justice et il est le fils de Balder et de Nanna qu’il perdit suite au piége tendu par Loki. Il règne dans le beau palais Glitnir, qui sert de cour de justice où tous les conflits légaux sont réglés. Glitnir a un toit d’argent qui est soutenu par des colonnes d’or rouge. Même s’il n’était pas aussi puissant que les autres Dieux, il savait régler les plus graves conflits générés entres les hommes et les Dieux: Ils portent également d’autres noms. Forseti (Président) , Forsite pour les Frisons. Le peuple de Helgoland prie également un Dieu nommé Fosite.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Jeu 19 Sep - 02:10 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

En plus d' Apollon , je reviens sur un autre lien qui unie l' Hyperborée à l'ile de Délos.

Il s'agit de Leto.  Leto quitte l’Hyperborée déguisée en louve pour la Lycie  en Anatolie puis pour l’île de Délos. Pourquoi ? parce que pour se venger qu'elle soit enceinte de Zeus , Hera lui lance une malediction. Toute terre ferme doit fuir le pied de Leto pour l'empecher d'accoucher ( si ça ne ressemble pas a une submerssion des terres ça Mr. Green ...) Elle finit par trouver une seule ile en refuge ... l'ile Astéria (encore elle Mr. Green ) qui permit à Leto d'accoucher.  Ce qui est intéressant c'ets que cette ile refuge dans les mythes a un coté " ile qui flotte artificiellement" (comme si elle avait été fabriquée par l' homme , style peut etre citée lacustre , ou ile sur les sables d'un estuaire , difficile a definr)
Cette Ile d' Astéria fut plus tard assimilée à L'ile de Délos.

Par hasard soucolline tu n'aurais pas trouvé un petit lien entre Leto et Atlas Question ça serait bien.

j'ai trouvé un lien et c'ets du lourd entre Leto et l' Egypte mais bon pour ne pas tout melanger j'aimerais  qu'on continuer d'avancer l' hypothèse hyperboréenne de l' atlantide.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Sam 21 Sep - 06:31 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

 
Citation:
 Par hasard soucolline tu n'aurais pas trouvé un petit lien entre Leto et Atlas


Pas à première vue.
Disons que Leto ramène à Héra, qui peut ramener à Heraklès, et de là à Atlas.

Mais, en règle générale, j'ai l'impression qu'il y a deux canaux d'informations :
Le premier est 'ante-catastrophe' : c'est la partie Atlas-Fosite, avec Héraklés en lien avec le monde grec.
Le deuxième est 'post-catastrophe' : c'est la partie Apollon-Hyperborée.

J'ai toujours aimé le fait qu'Apollon aille passer trois mois hivernaux en Hyperborée : quand on sait que l'ambre était ramassé en automne, on se dit que c'était bien agencé pour un local ayant émigré en Grèce, pour revenir commercer, participer à la grande fête du solstice d'hiver en laissant passer la mauvaise saison, et redescendre au printemps....
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 254

MessagePosté le: Dim 22 Sep - 06:15 (2013)    Sujet du message: Une histoire d'îles - Répondre en citant

Idea Pourquoi et comment  les pommes d' or. ça va te passioner je pense Wink
Seul un rattachement aux connaissances astrologique d'une tradition du Nord permet d'expliquer
ce qu'est le jardin des hesperides et les pommes d'or.



Héraclès, fils de Zeus, fils du Soleil, représente l'homme accomplissant la quête de l'Esprit.
L'Homme est né du système solaire, son Père biologique est Zeus le Soleil, pour accéder à l'éternité, il doit accomplir 12 tâches, symboliquement une par ère, l'ensemble constituant son cycle d'initiation.
La boucle zodiacale des 12 constellations visibles sur le plan de l'écliptique se déroule en 26.000 ans.
Le 11ème travail d'Héraclès consiste à rapporter à Eurysthée, 3 pommes d'OR du jardin des Hespérides gardé par un dragon Ladon.

Nérée révèle à Héraclès que le jardin des Hespérides se situe en extrême occident.
Les pommes d'OR seront cueillies avec le concours d'Atlas.
Atlas a la même fonction que Nout en Égypte, il soutient la voute céleste.
Le jardin de l'Espérance, tel le jardin d'Eden, désigne un lieu en occident où le Ciel doit être regardé. Les pommes d´OR brillantes, sont des étoiles, pourquoi 3 étoiles ont-elles tant d'importance ?
Que doit trouver Héraclès en quête de ces étoiles ?


L'Irminsul et les pommes d'or
Comment 3 étoiles ou "pommes d'or" sont intimement liées à la symbolique de l'Irminsul des saxons.
Certaines versions du mythe précisent qu'il s'agit pour Héraclès de rapporter trois pommes d'OR.
Situé au centre du cercle l'observateur face au sud, sera placé au pied de l'Arbre Cosmique, l'Irminsul des saxons, ou l'Yggdrasil des scandinaves, il aura au dessus de sa tête Almaak, derrière lui Polaris, devant lui El Nath et Mira.
C'est l'arbre sacré à trois branches qui porte les trois pommes d'OR.
La lettre rune R, 17ème lettre, du grand alphabet de 76 runes, (ou encore la lettre Z du Futhark de 24 runes).
C'est aussi, en élévation, le signe de la patte d'oie et de la grue sacrée.

Les pommes d'OR dessinent le R rune,
l'Irminsul.


Une géométrie pratiquement parfaite, met en équidistance Polaris et Mira de part et d'autre d'Almaak.
Elles sont chacune disposées sur les bases des 2 triangles équilatéraux inscrits dans le cercle.


Personnellement j'y reconnais aussi le trident de Poséidon et le signe de ralliement de l'atlantide 
mais bon c'est à un stade encore plus avancé de la reflexion Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:56 (2016)    Sujet du message: Une histoire d'îles -

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Etude de cas -> Atlantide Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo