Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse -

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Lun 21 Avr - 18:35 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant


L'énigme Jésus

Une enquête qui donne un point de vue historique sur qui etait réellement l' Homme.

Jésus de Nazareth est un Juif de Galilée, né vraisemblablement entre l'an 7 et l'an 5 av. J.-C.1. Il apparaît dans le cercle de Jean le Baptiste avant de s'engager, entouré de quelques disciples, dans une courte carrière de prédication itinérante d'un à deux ans et demi, essentiellement en Galilée, en pratiquant guérisons et exorcismes. Il suscite engouement et ferveur, s'attirant la méfiance des autorités politiques et religieuses, avant d'être arrêté, condamné et crucifié vers l'an 30 à Jérusalem pendant la fête juive de la Pâque, sous l'administration du préfet Ponce Pilate.

Biographie resumée  quasiment "officielle",  mais qui laisse une grosse part d'ombre de non dit et de questions en suspens sur l' homme et le réel contexte historique de l'epoque.

   
   
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Avr - 18:35 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Mar 22 Avr - 22:57 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Barabbas 
Le fils de dieu le père 
Ce personnage Biblique nous est connu par le nouveau testament dans les évangiles lors la passion de christ quand Pons Pilate demande au peuple juif, en donnant (l'amnistie)* lors de la fête de pâque, “qui voulez-vous que je libère Jésus ou Barabbas ” ? Et après le choix du peuple, s'en lave les mains publiquement. Les textes sacrés rajoutent (tardivement) en plus que son sang tombe sur nos têtes et celle de nos enfants Mt . VII (27,26) ces mots sont largement repris lors des persécutions des juifs depuis les derniers 2000 ans avec le Shoah comme la plus dramatique de cette lutte entre christianisme et judaïsme.
Qu'en disent les textes canoniques* de ce dernier : “ un détenu fameux ” selon Matthieu “un séditieux qui avait tué au cours d'une émeute” selon Marc et Luc, “un brigand ” selon Jean. Peut être un sicaire au service des
Zélotes le bras armé de l'armée de la libération de la Palestine de l'époque.
Vu
la justice expéditive des romains ou Hébreux nous pouvons être certains qu'il fut arrêté dans la semaine de pâque, peut-être lors des bousculades avec les fameux rameaux, dont les nerfs de ces feuilles servent de matraque ou inversé comme fouet encore de nous jours. Jésus fut accueilli comme libérateur et se trouvait dans une situation de séditieux La bousculade des marchants du temple n'est pas datée mais tout laisse penser que cette foire annuelle avait lieu dans cette même semaine.
Les tableaux maints fois reproduisent cette volte-face de Jésus tout seul renversant les tables
des négociants, pittoresque mais pas très réaliste. Premièrement Jésus n'est pas de stature imposant parce qu'il entre en ville sur le dos d'ânon que personne n'a encore monté Ma IV(11,4) , deuxièmement cet attaque (à mains armées ?) n'a pas pu être fait par un homme seul et armé de fouet il aurait été lynché par les dits marchands sans oublier la police du temple(ce type de police existe toujours dans certains pays arabe et un ami les ayant vu à l’œuvre m'a conseillé de les éviter à tout prix). Barabbas faisait-il parti de ce véritable hold-up; Pour mémoire cette bousculade se produisait dans la partie bancaire du temple. 
D'après les exégèses, le nom Barabbas vient de l'assemblage des mots bar = fils et abba = père en somme un nom courant en langue araméenne (la langue en Palestine et ne pas confondre avec arménien). Notre civilisation hérite de ce nom avec abbé. 
Tout juif religieux reçoit son nom lors du bar-mitsva et s'appelle donc bar- et le nom du père. 
Chez les Arabes fils = bin ou ben selon la vocalisation de B'N. 
Un croyant protestant donnait comme traduction pour Barabbas = étranger. 
Pourquoi pas, le nom d'une personne dont on ne connaissait pas les ascendants était forcement suspect ou ne faisait pas parti de la communauté. 
Suite à cette réflexion je donne donc la traduction suivant : fils de père inconnu sinon il aurait rajouté un nom. 
Plaçons-nous dans l'époque chez les Hébreux. Les enfants de père inconnu a dû être une exemption. Les femmes de mœurs libres terminaient souvent lapidés même le viol d'une femme en ville impliquait sa mort parce qu'en ville elle aurait crier pour se délivrer de son agresseur en somme c'était une façon bien commode de se débarrasser d'un futur cas à problèmes. Les allocations mères célibataires n'existaient pas encore et on avait conscience que l'éducation monoparentale n’était pas très souhaitable.
 
Il
est aussi possible qu'il se soit brouillé mais dans ce cas il ne passe pas sa bar-mitsva. Reste le cas, le fils ne peut pas révéler le nom de son père ; exemple être fils d'un leader d'une révolte mort ou vivant.
Un autre personnage illustre, de père inconnu, est Jésus le nazaréen. Ce nom qualificatif ne vient pas de la ville de Nazareth parce que la ville n'existait pas à l'époque des romains mais du mot Nazir qui veut dire homme pieux qui a fait les veux du nazirat ce mot fut également donné par les juifs comme sobriquet aux national socialistes allemand sous le forme nazi. 
Jésus a, d'après les textes, reçu une éducation religieuse il manque donc son nom de son père dont il se revendique souvent “je suis le fils du Père ”. Qui est le père de Jésus ?
Dans l'an 6 de notre aire César Auguste décide après la destitution de Archélaüs de faire un recensement de la population et récolte de ce fait la révolte des juifs qui voient dans cette mesure de faire payer davantage d'impôt au peuple. Le leader de cette révolte d'après Flavius Joseph est Juda de Gamela (héros de Dieu traduit en hébreux Gabriel)**qui meurt durent ces mouvements. Ce Juda est un candidat sérieux pour endosser la paternité de Jésus et je ne serais pas étonné que Jean Batiste soit son demie frère. Certains textes apocryphes parlent du saint esprit qui passait en travers l'oreille de la vierge Maria, il suffit de lire la puce à l'oreille de Duneton pour comprendre ce charabia. Tout enfant est conçu de la même façon y compris Jésus !
La naissance de Jésus l'an 6 n'est pas très sérieuse. Probablement s'agit-il d'une vie nouvelle un peu comme pour St. Paul qui se dit de Tars mais dont la nouvelle vie commence dans une clayette ou panier quand il passe le mur de Damas (le mot Tars en grec veut dire clayette) en tout cas la fuite en Egypte date de ce moment parce que le massacre de tous les descendants était une coutume courant et le jeune Jésus n'aurait pas été épargné
  • Si l’amnistie existe depuis au moins Hammourabi - 1792 B.C. avec le “ misharum ” ce coutume fut certainement pas utilisé par les Romains.
Jésus aurait donc du s’appeler Jésus Barjuda mais s appelait pudiquement Jésus barabba en rajoutant un “s ” nous trouvons nos coutumes indo germain pour dire fils, abrégeant le mot “son ”,  
exemple mon propre
nom Wijngaard veut dire vignoble ou vigne et en complétant avec “s ” fils de M. Vignoble. 
Dans le nom Jésus de Nazareth seul la particule est juste parce qu'il est de lignée royale (davidien) sa mère Maria s'appelle Miriam ce qui veut dire princesse en hébreux. 
Revenons à notre séditieux Barabbas, comme démontré ci-dessus le nom “fils du père ” est une ineptie il manque un prénom ! Lecture prise dans les saintes écritures nous donne dans l'évangile de Matthieu son prénom : Jésus, qu'est qualifié de rajout tardif selon les exégèses, mais nous donne une coïncidence troublant. 
Avec l'histoire de Barabbas le poisson était déjà suffisamment noyé pour qu'on puisse rajouter le maximum de vérité sur l'histoire sans pour autant dévoiler la vraie identité de Jésus fils de son Père (inconnu) et engendré par le saint esprit annoncé au préalable par le messager (angélous = messager le terme ange n'existe pas en langue et culture grecque) Gabriel le 25-3- l'an dominus 1. L'an “O ” n'existe pas le Zéro n'était pas encore inventé par les Indiens et transmis aux occidentaux par les Arabes vers le moyen âge. 
A la lecture des évangiles concernant Pilatus il ressort un certain malaise des rédacteurs qui laissent entendre que le déicide fut la faute des juifs. Les historiens laissent entendre que notre poltron fut compromis avec Jésus en voyant bien ce leader charismatique et légitime prendre la place des tétrarques hérodiens (on veut me couronner roi d'après les évangiles ). C'est là que Jésus fait volte-face ? Est-ce après une grâce que Jésus aurait déraillé du plan ou a-t-il dû libérer Jésus sous la pression du peuple ou contre attaque de ses partisans ? Diverses théories sont échafaudées mais vu le peu de textes historiques qui nous sommes parvenues sans être falsifié, il sera difficile de connaître un jour la vérité. Pilatus paye cher cet échec parce que convoqué à Rome pour se justifier auprès de l'empereur, son beau-père adoptif, il trouve en arrivant dans la capitale, Tibère remplacé par Caligula. La réputation de cet empereur fou n'est plus à faire et le gauleiter de la Palestine se trouve exilé en Gaule à Vienne où une mort violente l'attend !
Conclusion ; Jésus et Barabbas sont qu’une et indivisible, ce nom est tout simplement un nom de clandestinité comme tant de résistants de tout bord ont pris depuis toujours d'ailleurs il faisait de la résistance comme son père dont il se réclame, que la vérité absolue ne nous parviendra peut être à plus jamais. Une chose est néanmoins sûr nos saintes rédacteurs nous ont menti même s'ils l'ont fait pour notre bien il n'y a pas de prescription pour ce type de méfait.
*Dictionnaire de la Bible de André Marie Gérard
**Les lourdes secrètes de Golgotha de Robert Ambelain
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Mer 23 Avr - 01:48 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Merci oupelouri pour l'exposé de cet élément sur l'identité de Jesus.
Une théorie Jesus = Barabbas  que je ne connaissais absolument pas (ceci dit dans ce domaine là j'avoue ne pas connaitre grand chose Laughing )
Je te laisse d'ailleurs l'animation du sujet tu es bien plus qualifié que moi pour prolonger l'enquête Wink
N'hesitez pas a débattre avec Oupelouri de la question.

La video aussi soulignait la réelle différence entre Jesus de Nazaret (appélation tardive et semble t il non justifiée historiquement) et Jesus le Nazaréen qui serait alors la traduction plus exacte.
Ils disaient qu'une partie des Esseniens se faisaient appeler Nazaréen ?? est ce exact ?

L'enquête video postée semble très orientée vers l' hypothèse Communauté de Qram (dont sont issus les fameux rouleaux de la mer morte) = Esseniens
et proximité (pour ne pas dire appartenance) de Jesus à cette secte esseniene.

Cette orientation vous parait elle valable ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Jeu 24 Avr - 22:53 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Jai régardé la vidéo jusque 30 % bien que tout information est intéressant mais franchement in suportable sur le plan historique objective.
Jésus ( Jean? d'après flavius) est tous les jours autour du lac de galilée et la ville le plus important gamala ( de 6000 habitants comme jerusalem) n'est cité nul part dans les textes sacrées. Pourtant ils se sont fait une révolte contre les romains et qui termine à Massada et la fin par Titus fils de vespasianus qui avait inventé l'impôt sur les pissoties et disait à son fils voilà l'argent n'a pas d'odeur.
lire plus sur gamala nomdundieu.com
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 12:14 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

comme jésus et le catholicisme est au centre  de notre civilisation actuelle et des fondements de notre façon de penser le monde
je trouve intéressant non pas de se demander qui était Jésus mais de traiter la question "jésus" comme on traiterait un mythe pour tacher de décrypter dans l'histoire proposer ce qui peut être corroboré par des vestiges ou d'autres mythes, ou des faits avérés concordants et les explications attenantes .
donc juste de prendre les faits
et tacher de construire un puzzle plutot que tacher de " retrouver " quelque chose dont on présuppose l'existence réelle telle quelle est affirmée

si on regarde l'histoire selon la chronologie actuellement en vigueur
il a  au début l'apparition du christianisme notion indépendante de l'idée de "Jésus"
 puis à partir de quand on se réclame du catholicisme qui se différencie du christianisme
et qui le dit? l'affirme ? sur quelles bases?

commençons par les représentations du christianisme puis du christ puis du catholicisme
http://oratoiredulouvre.fr/documents/paleochretien.html
dans l'ordre on trouve l'apparition de représentations
- un signe de rlaliement des chrétiens évoquant les poissons ou un oeil selon qu'on considère la queue fermée ou pas, ou simplement un signe qu'on pourrait décrire comme deux 1/2 courbes partant d'un point qui se croisent vers la droite
- un jeune berger un agneau sur les épaules
au début seul, puis accompagné de colombes, de rameaxu végétaux faisant penser aux représentations antiques de l'olivier, le palmier, la vigne
 on note qu'en parallèle de la religion chrétienne , tous les "héros " de la mythologie juive (torah) sont des bergers,
- l'ancre ou un symbole y faisant penser
- assimilé à la recherche des documents vestiges évoquant le christianisme
 des représentation de peersonnes seule  bras en l'air  dans un geste évoquant la prière souvent désigné comme:  l'Orant  la prière n'étant pas le seul fait du christianisme
le fait de représenter des personnes bras en l'air ou donnant l'impression de s'adresser au ciel ou un public peut être le fait de n'importe quelle représentation d'un discours ou d'une religion sans spécifier laquelle
- apparition dans l'antiquité tardive proche et en lien avec la phase byzantine d'un glyphe le chrisme
- apparition antiquité  tardive(3/4ème s) de représentation d'un personnage (imberbe) entouré d'autres personne semblant donner lecture ou un enseignement
- apparition dans l'époque byzantine de représentations d'un homme jeune et barbu entouré des lettres alpha et oméga et souvent associé au chrisme
 à noter que nombre de représentations de l'époque byzantine montre des personnages barbus
alors que pendant l'époque romaine il n'y avait que peu de représentations d'hommes barbus

puis entre le VIème et VIIIème siècle de plus en plus de documents évocants clairement le personnage de Jésus tel que  relatif à l'évangile
seul hic la datation de ces documents souvent manuscrits
relativement peu de statuaire ou vestiges de pierre.


après 400 ap JC plusieurs empereurs ou rois se déclarent chrétien( mais pas catholiques)
selon les documents et les dires des historiens on peut noter une sorte de confusion entre l'utilisation des mots chrétien et catholique selon l'époque de référence des locuteurs
ainsi à partir de 1300 environ toute référence à des personnages chrétiens glissent vers une qualification catholique.

apparition d'une tradition byzantine l'iconographie, représentation abstraite( non réaliste) essentiellement de scènes relatives à l'expression du pouvoir impérial de la vie politique de l'époque marquant les évènements significateur de changement de l'état de droit de l'époque
l'empereur étant accompagné d'évêques ou représentant du pouvoir religieux qui dépendent de lui.

puis une évolution de cette iconographie vers des représentations de scènes bibliques à partir du VIème siècles ( datation floues)
plus surement à partir du VIIIème s

la distinction entre christianisme et catholicisme s'affirme autour de l'appropriation et identification autour du symbole de la croix.
puis à partir du XIIème s  du crucifix( jésus en croix)

puis ensuite commence vers l'an mil de façon plus surement  datée ,  les représentations du christ en croix
d'abord glorieux( abstrait) puis souffrant la passion

les représentations du christ martyr sur la croix se multiplient et peuvent être corrélée avec l'histoire de l'inquisition des dominicains aux jésuites


la seule et unique représentation et allusion interprétée comme chrétienne relative à jésus est un graffiti dans les catacombes daté du IIème s ap jc
représentant un homme bras levés devant '(?) une personne à tête d'âne crucifiée.+ insultes écrites interprétées comme une insulte au adorateurs du culte chrétien.
à la même époque un auteur connaissait un succès monstre( lié à la divulgation de son oeuvre à épisode dans les tavernes comme le furent les oeuvres de maupassant ou victo hugo ou eugène sue au XiXème
les métamorphoses d'Apulée ou le héros transformé en âne vit de nombreuses aventures
à noter que le héros est un séducteur qui s'en prend aux femmes mariées et peut donc être devenu un support pour évoquer les cocus

du coté des auteurs on a grégoire de tours ( 5ème s) dont les oeuvres sont rapportées et retranscrite par des auteurs du VIIIème s eux même rapportés par d'autres des époques ultérieures

l'ensemble de la documentation devenant cohérente et concordante après 1150

la question romaine devant le problème posé par les chrétiens par rapport aux autres croyances des autres peuples est la remise en cause de la pax romana par une unification du divin et l'anéantissement de la paix par
changer ce qui est stable par l'assimilationde toutes les autres divinités des autres panthéons par synchrétisme religieux,   pour l'inconnu lié à une unification du divin en un seul dieu.

la croyance chrétienne positionne l'individu comme maitre de ses croyances, ce qui sera repris par le protestantisme plus tard dans le rapport sans intercession entre l'individu et le divin

on passe d'un panthéon romain à un dieu unique

on passe à une gestion inconnue qui remet en cause le pouvoir politique assis sur le syncrétisme des croyances

le christianisme est perçu comme subversif parce qu'il proposait aux pauvres d'être l'égal des riches par une morale  gérée de l'intérieur de l'individu et non plus homologuée par le pouvoir en place

le catholicisme à modifié cette partie du message chrétien pour se poser en intercesseur moral entre l'individu et le divin. et reprendre le pouvoir religieux aux empereurs

le pouvoir romain percevait non seulement la subversion contre le pouvoir mais aussi l'économie parce que les croyances fondent les rapports dans les échanges bien  au dela du commerce des seuls produits de bases

ce qui explique les persécutions du départ
puis l'assimilation de la chrétienneté au pouvoir par un passage à une vision plus abstraite de la loi
sous les romains les lois étaient des principes constitutifs du réel et non un domaine abstrait issu du divin;
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 21:24 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Oui  Rahane  quand je dis  c'est pour cela que votre fille est muette ça te rappelle qui des acteurs  majeur du 17 ixième siècle.
renterez dans le sujet pour une réponse! 
Revenir en haut
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 04:27 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

 
Citation:
  comme jésus et le catholicisme est au centre de notre civilisation actuelle et des fondements de notre façon de penser le monde


Cela se discute, dans la mesure ou c'est faire peu de cas de ce qui existait avant et dont cette religion, sans spiritualité et s'imposant par la force, a du s'imprégner pour être acceptée...

Citation:
puis à partir de quand on se réclame du catholicisme qui se différencie du christianisme


Catholique : qui appartient à l'église romaine, "en communion" avec le pape.
Au contraire des orthodoxes d'Orient, refusant l'autorité de Rome : cela date du schisme des chrétiens d'Orient.
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 22:08 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

j'essaye de rassembler les éléments d'information neutre sans tenir compte de la part de l'histoire telle que racontée par l'église catholique
parce qu'on peut entendre le discours de l'église sans pour autant le prendre pour argent comptant d'une vérité historique
dans la mesure où nous avons été formaté jusque dans le sens des mots pour " croire"
par exemple
quand on dit  icone représentant : "l'empereur constantin entouré d'évêques"
que signifie "évêque"
est ce un commentaire issu de celui qui commente( à partir d'une autre époque )  ou un texte de l'époque qui le mentionne?
donc:
cherchons donc à comprendre qui et comment fut utilisé le terme évêque:
Étymologie
Le mot « évêque » provient du mot gallo-roman *EPISCU2, forme raccourcie du mot latin episcopus, lui-même adapté du grec Eπίσκοπος / episkopos qui veut dire « surveillant », c'est-à-dire modérateur, tuteur, responsable d'une organisation ou d'une communauté. Le mot est plusieurs fois utilisé dans les lettres de Saint Paul.
Aux premiers siècles
Article connexe : Irénée de Lyon.
Avant le christianisme, le terme était utilisé pour désigner toutes sortes d'administrateurs (ce mot est la meilleure traduction) dans les domaines civil, financier, militaire, judiciaire. Dans l'Église luthérienne, on garde le souvenir de cette étymologie en nommant les évêques des « inspecteurs ecclésiastiques ».
La première attestation de la structure hiérarchique de la communauté chrétienne est la Première lettre aux Corinthiens de Clément Ier( défini comme évêque par la tradition catholique elle-même alors qu'il est issu de la tradition judaique héllénistique) écrite aux alentours de 953.
La plus ancienne organisation de l'Église de Jérusalem ressemble à celle des synagogues juives, mais elle a un conseil ou un collège de prêtres ordonnés, le presbytérium. Le terme de prêtre ne se dinstingue pas encore à cette époque de celui de « surveillant » (en grec Eπίσκοπος / episkopos)4, le pouvoir au sein de ces premières communautés chrétiennes étant dévolu aux apôtres ou à leurs délégués. Le ministère épiscopal naît dans le courant du IIe siècle qui voit progressivement la figure de l'évêque présider ce presbytérium : les premiers episkopoi sont élus par les membres de l'Eκκλησία / ekklêsia, l'assemblée des fidèles (clergé et peuple de la ville, avec en plus les évêques suburbicaires pour l'élection de l'évêque de Rome), à la manière dont une association élit aujourd'hui ses dirigeants. Le dimanche qui suit, le nouvel évêque élu à vie est consacré comme évêque par l'ensemble des évêques de la province, au moyen de l'imposition des mains, au sein de la synaxe eucharistique. L’évêque n’est alors que le premier entre ses égaux, le primus inter pares,

ensuite l'histoire ( racontée par l'église catholique dit que victor 1er( berbère de naissance et 14ème évêque imposa une vision romaine de l'autorité évêques, ainsi qu'un début de hierarchisation entre les évêques eux-mêmes)
autre élément en 230 ap JC la messe commença a être dite en latin plutot qu'en grec
pour l'instant pas de document contradictoire de la part des autorités romaines puisque le culte chrétien était interdit
a noter que les premiers personnages marquant de la tradition chrétienne( et pas encore catholique) ont pratiquement tous des noms grecs ( parce qu'il sont originaire de la partie orientale de la méditérannée
irénée de lyon, eusèbe de césarée etc
les personnages marquant des début de la chrétienneté semblent avoir été de grand voyageurs et s'être beaucoup déplacé d'un bord à l'autre de la méditérannée.
une partie des textes romains les cite mais une autre partie de leur existence est très floue et souvent racontée au sein de l'historiographie établie par l'église catholique pour établir le lien apostolique entre tous ses membres.


au final
de jésus en soi on parle très peu avant le 8ème siècle hors au sein des textes issus de l'église elle-même
et même au 8ème siècle c'est souvent par l'intermédiaire d'un commentateur d'une époque ultérieure.

et soudain apparait le visage de jésus , visage quasi unanimement copié, peint sculpté et transcrit sans trop de modifications jusqu'à nos jours , visage qui serait issu du saint suaire ou le saint suaire issu du visage
selon son degré de croyance personnelle
.
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 22:16 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

plusieurs astronomes ont établi que plusieurs évènements du passé cités comme ayant eut lieu lors d'une conjoncture astronomique particulière sont  non concordantes avec les dates proposées
Képler, copernic etc
mais à l'époque pratiquer des sciences assez " fraichement " reconnues et autorisées
rajouter en insistant qu'il y avait des incohérences graves sur les chronologies proposées par l'église catholique à l'époque aurait pu mettre en jeu la reconnaissance de leurs autres travaux.
comme l'inquisition en avait brulé plus d'un  les siècles précédents, ça refroidit l'ardeur à affirmer une autre vérité.
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 22:16 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

http://www.youtube.com/watch?v=oMOF0IPn-g0
la version récentiste sur la question
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Ven 19 Sep - 22:31 (2014)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant


RAHANE écrite



l






http://www.youtube.com/watch?v=oMOF0IPn-g0
la version récentiste sur la question
_________________





Voilà une documentation fort documenté cette semaine j'ai vu aussi dans le journal russe en ligne « la voix de la Russie « en français un article sur des peintures rupestre en Inde de -10000BC représentant des extra terrestres . En générale ce type d'article sont en juillet parce que les journaux n'ont rien sous les dents.
Les russes ont des grand scientifiques mais ont aussi produit lyssenko.
Dernièrement j'ai vu un film sur » ils ne sont jamais allé sur la lune « , les twin towers sont dynamité
ou la catastrophe climatique de Algore, ouf.


Qui est Jésus ? D'après flavius Joseph il s’appelle Jean .Son père Juda de Gamela meurt l'an 6 lors de là révolte des juifs avec le recensement suite au destitution de Archélaus fils de Hérode le grand.
Il est obliger de quitter la Palestine et reste en Égypte jusque l'an 30 crucifié et résusité en 33


Les premières disciples sont des esséniens que flavius nous conte mais bizarre aucun mot dans les évangiles pourtant elles parlent des sadducéens et pharisiens rien non plus sur Gamela une ville grand comme Jérusalem et la guerre des juifs commence là.
En parallèle Shaoul (petit fils de Hérode )va à Rome en tant qu'ami de Sénèque et est courtisan de Néron , lire plus http://www.nomdundieu.com/1.5.1 Ces Dieux qui ont.htm


Shaoul devient Paulus et c'est lui qui crée les bases du christianisme et qui vont être élaboré par nos pères d'église jusque environ 400 pour être fixé en canon.


Les esséniens sont une secte juive et n'ont rien en commun avec notre christianisme de quelques siècles plus tard et disparaissent avec la guerre des juifs en 70
Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Ven 18 Sep - 11:22 (2015)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

La lute des juives date de bien avant la naissance de Jésus.




Le peuple juive fut mise sous domination romaine avec complicité de Hérode dit le grand . Non juif mais Nabatien en somme arabe.

Dès cette époque il y a trois groupes de juives :
1)Les Sadducéens , collabos avec les romains.
2)Les Pharisiens gestionnaires du temple.
3)les Esséniens secte judaïque intégriste pratiquant une obéissance particulier de la religion juive
Le nazirat est une pratique des hommes qui se consacres au Dieu avec abstinence divers exemple l’alcool.
Les Esséniens sont en fait des nazaréens pour la plus part et sont des nazirs. 2000 ans plus tard le sobriquet nazie vient de nazir donné par les juifs en concomitance avec nationale socialisme en somme des hommes supérieure élu de Dieu en se moquant.

Leur établissement est à Qumran mais certainement sur tout la parti nord est de la Palestine jusque les hauteurs du Golan et la Syrie et Damas où on trouve les zélotes et sicaires ou barjonas voir judas iscariote. C'est là que se situ un ville important sur un montagne à 10 km du lac de Tiberia. Son nom Gamela du fait de sa configuration d'un chameau. http://www.nomdundieu.com/9.4.1_Gamla.htm


Leur « maître de la justice » essénien fut déjà crucifié bien avant la venu de Jésus.
Ce sont eux qui se révoltent contre l'occupant avec leurs collabos et ont des suites dans les idées.


En 6 AC, à la destitution de Hérode Philippe ( sa femme Herodiade avec sa fille Salomée sont reprise par son frère) qui gouvernait une tétrarchie de Galilée. Il sera exilé en Gaule à Vienne éliminé avec coutume et l'usage de l'époque..
Rome décide de faire une recensement bien entendu pour imposer ce peuple . Les habitants l'ont bien comprise et se révoltent contre leurs occupants sous la bannière de Juda de Gamela ou dit aussi Juda de Galilée.


Juda meurt en tant que Héros de Dieu dit en hébreux Gabriel il a des fils dont l'aine s’appelle jean puis cinq autres noms qui correspondent au apôtres d'après flavius joseph.


Jean ou Jésus( étymologie le sauveur) n'a pas 6 ans, combien ? et est obligé de fuir d'après les textes avec son beau père Joseph et mère vers l’Égypte.


De retour de l’Égypte Il sillonne la Galilée et a due fréquenter tardivement la secte Esséniens et est est autour du lac tous les jours dont tous les bleds sont nommé dans les évangiles sauf Gamela qui est la ville de loin la plus importante ..
Nazareth n'existe pas encore par contre ce ville est une pur création des chrétien vu que Jésus fut appelé le nazaréen et il fallait bien trouver un explication.
La précipice dans laquelle une troupeau de porcs se tue, après l’exorcisme, est bien là mais c'est du flan allez voir sur place en plus élever des cochons dans ces terres est plutôt incongru par contre Gamela oui les habitants se sont jeté et tué lors du destruction en 68 par les romains,les rendez vous de Jésus au compagnons sont à la montagne devinez où.


Après la mort de Jésus tous les opposant au romains et sadducéens sont judéo nazaréens le temple à Gamela n'a rien de chrétien Même Shaoul (Paul est converti par Ananias qui est basé à Damas , voir
http://www.nomdundieu.com/1.5.1%20Ces%20Dieux%20qui%20ont.htm
La scission entre les nazaréen commence par Paul exemple suppression de la circoncision la lutte entre Pierre et Paul au sujet du droit de baptême puis l'élimination de Ananias et sa femme Séphira
on peut aussi parler des juives qui veulent tuer Shaoul ( pas encore Paulus) qui sont elles ? Partisans de Simon Pierre ? enfin notre début du christianisme prend 400 ans pour fixer les textes canoniques.
La lutte continue après Jésus avec Menagem ( le consolateur ) Barnabé fils du consolateur ensuite la guerre des juives avec vespasiennes et son fils Titus qui débute à Gamela et ça termine avec la destruction de Jérusalem puis Massada en 70.


Kokbar en je crois 135 AC reprends ça .
Ce sont des fous furieux avec des suite dans les idées voir les musulmans d'aujourd'hui. Merveilleux ça à construit la plus grand civilisation c'est à dire le christianisme dans l'empire romain et comme la suite des judéo-nazaréens avec l'islam au moyen orient et autres contrées mais l'histoire avec grand H est autre chose raconté par ces deux grande religions monothéistes .


Qui sont ces judéo-nazaréens ? Ce sont des juifs et ont des évangiles (oui ce furent des disciples de jésus )et ne pensent que à reconstruire le temple et reprendre Jérusalem.Jésus n'est pas encore fils de Dieu et même Dieu tout court et on attend le messie.


Shaoul plus tard Paulus est un greffon bâtard dans cet branche d'ailleurs un quart juif trois quart nabatien petit fils de Hérode le grand.
Sa venu à Rome en tant que courtisan de Néron fait que il n'en reste plus grand chose du judaïsme-nazaréen originale hormis les évangiles.
L'armée romaine vénère la culte de Mithra née d'une mère vierge dans un grotte le 25 décembre ça tombe bien la même chose est arrivé à Jésus.
Vu que l'empire romaine est partout y comprise la Palestine les chrétien ainsi formé par la succession de Paul et pères de l'église s'installent mais une parti reste judéo-nazaréens et installé depuis toujours en Syrie.Ils attendent toujours leur messie.


Le milieu de sixième siècle une terrible explosion du krakatoa qui provoque une refroidissement du climat et la température en Afrique autour des grandes lacs descend en dessous les 25 dégrées .
La moustique qui transmet la peste ne peut plus éliminer la bactérie et devient folle et pique tout ce que il peut.
Byzance importe des tonnes d’ivoire mais aussi la maladie et on meurt par centaine de mille .
Les judéo-nazaréens profitent de cette faiblesse et vont convertir les bédouins arabe à leur religion en fabriquant leur appartenance au même patriarche Abraham avec son bâtard Ismaël .
Byzance et l'autre empire Iran sont en difficulté et la coalition judéo-arabe conquiert Jérusalem et construit un temple qui sera remplacé deux cents ans après par le mosquée de Omar ou dit al-aqsa (l'éloigné) ou dôme du roché.


Mahdi le imam disparu qui doit revenir au jugement finale chez les les chiites
Sur un drapeau guerrière on voit l'imam en tête puis jésus marcher dans son sillage n'est autre que le messie des judéo-nazaréens.


La suite est raconté par Odon lafonteine acronyme donne Olaf avec son livre les grands secrets de l'islam qui est chrétiennement plus correct parce que parler sur les mensonges de l'islam le paradis ne vous sera pas interdit.


Je lui ai suggéré d'écrire un livre sur le début du christianisme mais en bon catho il ne veut pas donner suite dommage.
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 14:38 (2015)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

oupelouri a écrit:


Je lui ai suggéré d'écrire un livre sur le début du christianisme mais en bon catho il ne veut pas donner suite dommage.
tu m'etonnes Laughing ...  En tout cas merci pour ces données, ce n'est franchement pas ma spécialité mais ça l'air tres intéressant.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
OTOOSAN


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2015
Messages: 23
Localisation: AIX EN PROVENCE

MessagePosté le: Mer 23 Sep - 17:56 (2015)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Jésus le Nazoréen, rien à voir avec la ville qui n'est pas citée par l' Ancien testament ni Flavius ni le Talmud, ni les manuscrits...(cf nazir) La bourgade actuelle ne correspond pas à la description des évangiles (luc IV 29/30)
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Jeu 24 Sep - 02:33 (2015)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

OTOOSAN a écrit:
Jésus le Nazoréen, rien à voir avec la ville qui n'est pas citée par l' Ancien testament ni Flavius ni le Talmud, ni les manuscrits...(cf nazir) La bourgade actuelle ne correspond pas à la description des évangiles (luc IV 29/30)
Donc cette histoire de Jesus de nazareth c'ets du flan à posteriori, pour cacher le fait que ce fameux Jesus aurait fait partie d'une secte juive intégriste à l'epoque (possiblement en était le leader ?). Et bien sur l' histoire de la nativité dans la grotte le 25 decembre , et tout le tralala idem... (repris d'anciens cultes payens dont celui en autre de Mithra evoqué plus haut) Question c'ets cela ou ai je mal compris vos récents commentaires ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
OTOOSAN


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2015
Messages: 23
Localisation: AIX EN PROVENCE

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 18:25 (2015)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Ca dépend où on veut situer le débat, tant l'affaire est complexe. Si l'on veut être exhaustif, et honnête, on peut commencer par débattre sur l'existence même du personnage  Mr. Green  Il conviendrait aussi de (connaitre et ) garder à l'esprit la phrase de l' Abbé Bergier  (in Dictionnaire de théologie) " les hommes vraiment savant en matière d' exégèse et surtout sincères, reconnaissent que le texte du Nouveau testament n'a pas été fixé avant la fin du sixième siècle" à ce niveau là c'est clair, et ce n'est pas les deux pages de Flavius Josèphe (attribuée à alors que la manière d'écrire de ce texte est tout à fait singulière) qui peuvent prouver quoi que ce soit -lol-...Pour être clair aucun texte "originel" ne cite Jésus. Juste des copies remaniées établies des siècles plus tard... Il faut aussi se souvenir que plusieurs messies ont été crucifiés à jérusalem , ainsi Ezéchias dit fils de David...Cet aspect dépasse le cadre du forum...
Ensuite on peut répondre sur l'aspect "Nazareth". Ce n'est pas la seule confusion relevé dans les Evangiles, en effet les copistes n'étaient manifestement pas des juifs donc méconnaissaient certaines subtilité de ce culte et ont par conséquent écrit certaines bourdes...,ainsi l'institution du nazir : ". En ce qui concerne n.z.r, ce nom et qualificatif ne viendrait pas de la ville de Nazareth, mais plutôt, comme dit ci-dessus, du mot « nazir », qui désigne une personne pieuse ayant prononcé les vœux de nazirat. Le nazirat, à cette époque, connaissait un regain de faveur, et il y aurait eu en Israël des groupes de naziréens, en particulier les disciples de Jean-Baptiste, dont il existe encore aujourd'hui des adeptes." ciatation wikipédia . J'ajouterai , on peut être "nazir" cad consacré au Dieu Jéhowa, avant sa naissance ! rien à voir avec une ville quelconque...
Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 23:45 (2016)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Voilà Jean Luc, (personnage anonyme sur le net)


Ça c'est un sujet fondamentale et change des blagues et critiques sur ces méchant envahisseurs qu'on s’en-voit en boucle sur le net,bien que les Sionistes sont aussi des sales immigrants et ont foutu l'occident dans le réveille de l'islam avec tous les conséquences que nous subissons quotidiennement.


Le sionisme est déjà une mouvement ancien du fin dix-neuvième siècle, mon beau père est déjà allé en Palestine avec ses parent en 1924, il avait 12 ans.


Ce ne fut pas une mouvement pour caser un pauvre peuple errant mais bien une volonté de occuper cette terre. Pour mémoire les parents ont fait des brillants études de Ingénieur et Doctoresse en médecine en France en plus combattant blessé dans le légion étranger jusque 1917 une retour en France n'aurait pas posé des problèmes en quittant la soviet union.


Le problème juive d'aujourd'hui n'est pas que le Sionisme mais aussi la main mise sur l'occident d'un super classe mondiale dite oligarchie qu'est notre classe dirigent politico-financière.


Les antisémites utilisent souvent le terme antisioniste pour ne pas passer pour des affreux chasseur de juifs ou être assimilé avec des nazies.


Oui cet occupation et spoliation est une monstruosité et sur le plan juridique historique et morale.


D'abord sur le plan juridique revendiquer une terre qui aurait appartenu à ses ancêtres au bout de seulement une génération est déjà une faute énorme n'en parlons pas de 2000 ans
Nos lois d'aujourd'hui sont issu de la juridiction romaine qui eux ont inventé la prescription sinon au bout de 300 ans il y aurait encore des vendettas pour une simple vol ou coucherie entre cousins et cousines .Les juifs ont crée des lois in-prescriptible et nos arrières arrières petits enfants auront encore des indemnités à payer dans 10 000 ans parce que l'SNCF à fauté durant la guerre 40-45 comme dernièrement au USA sinon pas de contrats ou autre chantages .


Deuxièmement qui est ce peuple qui vivait jusque récemment ces terres ?


Un peu d'histoire ; la terre de Palestine fut coupé en deux après la règne de Salomon , le nord devient Israël et le sud Juda. Israël disparaît avec les assyriens (chose pas oublié ces temps ci contre la Syrie) reste Juda et qui donne le nom à ce peuple Jude Jood, Jew ,Juif etc.
Ce peuple juif est au fur et à mesure converti au catholicisme sous l'empire romain puis il en reste des juifs les anciens collabos sadducéens ou pharisiens et les juifs nazôréens en somme des zélotes et anciens résistants qui ont fait la guerre des juifs ( lire flavius Joseph ) qui ont guerroyé de la période de Jésus jusque la chute de Massada et même encore au delà avec Kokbar en 135 AC


Les nazôréens sont les anciennes esséniennes, des hommes pieux qui ont fait le veux du nazirat Jésus est un nazaréen et ne vient pas de Nazareth ville inexistant à cet époque et crée par Byzance à la période de Constantin.
Ces Nazôréens sont établi au nord-est de la Palestine et en Syrie comme à l'époque de Shaoul dit Paulus ou notre Paul chrétien quand il fut fait prisonnier par Ananias et quitte Damas dans un clayette( Tarsos en grecque et ne vient de cette ville) .


Dans le sixième siècle a eu lieu une grande catastrophe par l'explosion du volcan la Krakatoa en Indonésie avec une refroidissement du climat mondial et la température en centre Afrique descend en dessus de 25 C°. Les moustiques qui sont infecte par la bactérie de la peste ne peuvent plus évacuer ses matières en devient folle, conséquence une épidémie galopant de la peste .
Byzance grand importateur d'ivoire importe aussi cette maladie et l'empire Perse est aussi affaibli c'est là que nos fous furieux font un pacte avec des bédouins en les convertissant à leur religion judéo-nazaréens en somme du judaïsme avec des évangiles et ils veulent à nouveau construire la temple à Jérusalem.
Ils réussissent et bâtissent un temple qui finalement sera remplacé par le mosquée de Omar dit Al Aqsa 200 ans plus tard. Lire plus dans le livre de Odon la fontaine dit OLAF le grand secret de l'islam.


Mais voilà Mohamed n'a plus besoin de ses acolytes judéo-nazôréens et en fait massacrer bon nombre d'hommes et crée sa propre religion et convertit en grand nombre des occupant des ces contrées mais le peuple est toujours anciennement juif ,chrétien plus ou moins mêlé avec des Arabes, croisées et enfin turque.

Maintenant nous arrivons à nos sales envahisseurs sioniste .
Actuellement il y a trois peuples juif si on fait abstraction des quelques isolats par ici ou par là.
  1. les askanases
  2. les Séfarades
  3. Les falachas

les premiers sont des juifs de l’Europe du nord et sont de l'origine de Khazarie qui est un empire éphémère au nord de la mer Noir entre 800 et1000 AC un peuple turco-mongole dont un parti des dirigeants se convertissent au judaïsme et n'ont aucun goutte de sang sémite dans leurs veines.
À l'éclatement de cette royaume ces turco-mongoles hébraïsé font essaimer dans tout l'Europe du nord comme une métastase d'un cancer.
Leur retour au pays de leurs ancêtres ne peut au pire être le Crimée, Ukraine, le sud de la Russie,Moldavie.
Un Strauss-Khan c'est un Khan et ça n'a rien de sémite juif, hormis la religion qu'il doit pas beaucoup pratiquer vu ses frasques.
À lire le livre de Sholomo Sant (Salomon pour nous) chercheur Israélien qui ne s'est pas que fait des amis et je m'étonne qu'il est encore en vie , de gauche mais de comme cela j'en redemande.


Les séfarades non plus ont beaucoup de chromosomes sémite juif dans leur génétique. Ce sont des berbères judaïsé donc des ancien phéniciens ,romains, vandales pour rappel la Kahina princesse juif berbère qui lutte cotre les envahisseurs arabe. Ces dernier convertissant les autochtones ou les mettent en dimitude c'est à dire ils payent un impôt pour pouvoir vivre sur une terre Dar-islam.


Enfin les Falachas ne sont pas ethniquement sémite et viennent d'un tribu en Éthiopie donc des chamites ou race négroïde . Ceux là sont en nombre très limité qui furent accueilli à la période de Megistou, dictateur communiste de l’Éthiopie et en tout sont peut être 10 ou 15000 sur la terre d'haaretz.


Pouvait -on donc moralement occuper ce terre. Oui si on prend la morale et éthique de il y a 3000 ans on peut même massacrer tous le monde qui ne convient pas mais nous sommes aujourd'hui au 21ième siècle. Hélas ces religieux hébraïque ou musulmans sont dans les calendriers bien différent de la notre .


Maintenant notre Oligarchie mondialiste qu'est cornaqué par des juifs ou carrément acteur en première ligne sont étroitement lié au Sionisme comme des jumeaux siamois.


Le judaïsme par leur religion très sectaire avec une victimisation et solidarité exclusive crée par cette rigueur des enfants billant avec une connaissance biblique qui donne une structure mentale et dorsale mnémotechnique en plus polyglotte . De tous temps on les trouve proche des dirigeants des
empires et royautés et nations. Les chrétiens par leur suspicion concernant la monnaie pourtant bien biblique et qui perdure encore fort chez les musulmans ont laissé cet activité au juifs qui ont oublié ces textes .
Cette oligarchie domine dans presque tous les secteurs de nos sociétés , les médias en tête aussi bien audio-visuel que écrite sous tous les formes journaux, éditions, écrivains ,syndicats du livre,puis la finance, cinéma,théâtre,chansons,grand commerce , petites commerces,grandes escroqueries divers et variées ,la politique syndicats,juridictions avocats conseil constitution, médecin, dirigeant dans les entreprises semi publiques divers loges maçonniques principales, institutions internationales la mafia juive etc etc.


Je viens juste de terminer la dernier Faits&Documents n° 412 du fin mars qui trait le Dîner du Crif
c'est là que viennent prendre les affidés leurs ordres de cette organisation , c'est comme le club du Siècle, un club de rencontre et d'échange (de cartes de visites) . 800 invitées à 400à 900 €uros le repas. Lire le livre de Emmanuel Ratier « au cœur du pouvoir » .
Bon ils peuvent déduire 66% de leurs impôts merci les contribuables !


Cet semaine une sénatrice de « droit » pose la question pourquoi peut on déduire 60% de ses impôts si on subventionne Tsahal ? on découvre tous les jours !
La pauvrette a eu aussitôt reçu des menasses de mort.


La retour à la souveraineté de la France passe par une sortie de l'U€ ,l'€uro et L'OTAN mais ça nous libère pas de notre oligarchie française pour cela il vaut la référendum à initiative populaire pour virer un bon partie de ces gens corrompu .
Vu qu'ils ont les média en main et plein d'autres moyens de nuisance jusque créer la guerre ou guerre civile les changements ne vont pas être dans les douceurs.


En 1967 a eu lieu la guerre de 6 jours et de Gaule traite les juifs ; peuple dominateur et sûr d'eux en les condamnant ,10 mois plus tard Notre cher Dany Con bandit avec Gesmar sont en tête de l’insurrection de Mai 68 la famille américain de ces trublions avait aussi quelques comptes à régler vu que le grand Charles exigeait de l'or en bar contre des dollars . 69 on lui savonne la planche de son référendum sur la décentralisation et son compte fut réglé pour de bon.


Enfin quoi faire de Israël et de la Palestine ?
Déjà dit plus haut on ne peut plus revenir en arrière au bout d'une génération
Quoi faire des peuples palestinienne?Constituer un état avec les deux territoires sans lien terrestre et politiquement bien différent, mettre tous le monde ensemble dans un grand Israël ou un fédération comme la Belgique ,vu l'intégrisme des deux cotés, un chimère.
Ces fous de Allah et de YAWEH vivent dans une calendrier bien ancien je crains qu'ils trouveront une solution bien à leur conviction donc apocalyptique.
J'appris dernièrement que la cousine à Tel-avive a du se construire une abris antiatomique dans le jardin parce que elle rajoutait une étage sur la maison hérité des parents.


Le Christ est résussité et on a qu' attendre l'arrivée du saint esprit pour raisonner ces peuples barbares.
Carel Wijngaards
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 22:02 (2016)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

Salut. 
Cette these clairement antisemite de complot mondial sioniste j' y crois pas trop. Elle existe depuis la revolution française et on a vu ce qu'elle a produit comme monstruosité dans des esprits un peu derangés... 
Avant de s' inquieter d'eventuel vilains sionistes  y a quelques autres problemes qui nous impacte directemnt a regler... Ils se trouvent que c'est les pires enemmis
des sionnistes qui font parler d'eux ...  donc ils doivent pas etre bien puissant mondialement s'ils dirigeainet de façon secrete le monde,  puisque a priori le monde n'arrive pas neutraliser une poignée de fanatiques islamistes...qui veulent faire un pseudo etat...  Rolling Eyes


Pour la Palestine le seuls legitimes a revendiquer ces terres ca serait les pharaons egyptiens. bon y en a plus  Mr. Green   alors les phillistins qui etaient historiquement 
issus des migrations des "peuples de la mer" et qui après la defaite face aux egyptiens ont été placé (ou se sont placés d'eux même , on sait pas trop) dans cette zone. Ce n'étaient pas des semites , mais des indo européens.


 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
soucolline


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 506

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 06:37 (2016)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

La Palestine aux Sardes !

Les gens qui vivaient là-bas il y a 10000 ans puis ont amené l'agriculture en Europe étaient génétiquement proches de ceux que l'on pourrait appeler aujourd'hui les européens du Sud, en particulier les Sardes ( à 80%).
Selon certaines thèses, les PdM viendraient de méditerranée occidentale => ce serait un retour aux sources , une boucle rétro-active !
D'ou cette interrogation : Jésus était-il mafioso sicilien ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 07:07 (2016)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse - Répondre en citant

soucolline a écrit:
La Palestine aux Sardes !

Les gens qui vivaient là-bas il y a 10000 ans puis ont amené l'agriculture en Europe étaient génétiquement proches de ceux que l'on pourrait appeler aujourd'hui les européens du Sud, en particulier les Sardes ( à 80%).
Selon certaines thèses, les PdM viendraient de méditerranée occidentale => ce serait un retour aux sources , une boucle rétro-active !
D'ou cette interrogation : Jésus était-il mafioso sicilien ?




Laughing  pas mal comme question ça  Exclamation    Faudrait réadapter un peu le scenario  Mr. Green  en remplacent la sainte Trinité par la sainte Trinacria  mais c'est vrai qu' avec la bande des 12 apôtres ca fait organisation un peu clanique ^^  Le clan des Siciliens   Question   Laughing

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54 (2016)    Sujet du message: L'enigme Jesus... qui etait il vraiment ? - video incluse -

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo