Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoire Secrete -> L' Agora
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 15:35 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant



Monsieur Demoule est Professeur de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre de l’Institut Universitaire de France. Auteur egalement de nombreux ouvrages sur cette  periode.

Parlant des lacunes et des dangers de l'orientation des programmes scolaires de l' Histoire dans l'enseignement
public , j'ai noté cette réflexion qui résume tous les problèmes:

" En résumé, l’histoire commence avec les Etats constitués, leurs hiérarchies et leurs armées, et tout cela va de soi. Les trajectoires qui y ont mené ne sont pas un problème, ni même un sujet."



JP demoule:
« À l’école primaire, les élèves ont étudié les premières traces de la vie humaine sur lesquelles on ne reviendra pas au collège. Ils y ont également abordé l’Antiquité à travers l’approche de la Gaule et de sa romanisation. En sixième, après un premier contact avec une civilisation de l’Orient, les élèves découvrent la Grèce et Rome, […] l’émergence du judaïsme et du christianisme, […] les empires chrétiens de l’Orient byzantin et de l’Occident carolingien »
- arrêté ministériel du 15 août 2008 -

La connaissance de la préhistoire et son contenu light est adapté pour des petits enfants , mais plus tard on y reviendra plus...
Toute la proto histoire (période clé qui explique pourquoi les civilisations sont apparues) est zappée.
Mais aussi à l'intérieur de cette période c'est la génèse du continent européen et toute sa culture qui est zappée... Toutes les premières cultures européennes sont absentes des programmes scolaires par exemple...
Après faut pas s'étonner du manque d' adhésion au sentiment européen par exemple.

Il ne faut donc pas également s'étonner que les gens s'interrogent sur les  anciennes civilisations , sur ce qu'elles ont été capables de faire (et surtout sur ce qu'ils pensent comme n'etant pas possible d'etre fait par elles), puisque on ne leur présente pas d'ou elles viennent et tous leurs acquis en amont ...






 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Mai - 15:35 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
peace on earth


Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2014
Messages: 25
Localisation: sud de la france

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 11:12 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

ah les programmes scolaires et le formatage de la pensee unique tout un programme
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 17:56 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

devant la rétrogadation à presque rien de la tranche horaire de l'enseignement de l'histoire dans les programmes scolaires
 je me suis interrogée sur le mobile
- parce que pour passer à l'enseignement  d'une autre version de l'histoire il faut passer par un passage à vide?
afin d'éviter la confrontation réactive d'avec l'ancienne version
- simplement pour couper les gens du contact avec la dimension historique  , la dynamique de leur situation présente dans un continuum chargé de sens
- pour éviter de travailler sur le sens de l'histoire parce que c'est impossible et réducteur de la liberté de pensée( encore que normalement l'école est là pour donner un cadre au sens d'un tuteur pour que la pensée ou l'éducation puisse y trouver support)
- parce que dans un monde tout-marchand il n'y a plus de place pour un être s'interrogeant sur son positionnement historique( et que là est le programme actuel)
- pour pouvoir modifier le contenu ou la structure  de l'enseignement de l'histoire au niveau des professeurs eux-mêmes qui ne font qu'être le relai de ce qui fut professé avant eux et si on veut changer de programme il faut changer les profs d'abord.
- parce qu'on ne sait pas enseigner la vérité du fait qu'on ne la connait pas du moins sur un plan historique
- parce que ce n'est pas rentable.( autant escompter sur la curiosité et la fascination pour le mystère afin d'avoir plus de recrues dans les rangs des touristes gourmands de vestiges à regarder)
....
 bref
peut-être tout à la fois.( ne désespérons pas tous tout de suite)

de tout temps on a enseigné aux enfants
et principalement ce qui fut avant ceux qui ont parlé à ceux qui parlent à présent.
la transmission
qu'est ce que l'état décide de transmettre ou pas en tant que représentant de la chose publique( qui disparait elle aussi)?
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 17:59 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

plutot qu'enseigner l'histoire au sens d'une compil de faits interprétés à la sauce d'une vision
 on devrait enseigner la conscience historique
et l'état de la connaissance actualisé
( oui mais alors cela couterait cher de refaire les bouquins chaque année..)
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 05:50 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

Globalement d'accord.
Par contre la conscience historique c'est quelque chose d'assez subjectif malheureusement.
Chaque civilisation (passées ou présente) a sa propre conscience historique et ses propres relations avec l' espace-temps.

Pourquoi par exemple privilegier pour nos bambins une vision judeo chretienne du passé plutôt que leur transmettre l' histoire du Dream Time
des aborigènes australiens ? Qu'ets ce qui est plus légitime pour eux Question et Pourquoi ?

Une histoire moulinée par des jésuites , ou des traditions et des visions du monde inspirées par les premier migrants homo sapiens.

L'histoire des Etats Unis , c'est la conscience historique des migrants blancs ou celles des amérindiens , ou celles des précolombiens ?

Ce sont des choix forts l' histoire... c'est le problème aussi.

en reduisant la transmission à sa portion congrue ... dans le style courage fuyons, le problème est résolu lol

A une epoque ou il est de bon ton de ne pas choisir par peur de leser un tel ou tel ... de considérer que les identités du passé
n'ont rien apporté de bon au monde , qu'il vaudrait mieux gommer tout ça... Pour gommer tout ça , ben le plus simple c'est de ne plus le transmettre.ou de le faire dans la superficialité.

Comme si , ceux qui nous avaient précédé eux, n'avait pas fait des choix pour construire leur identités... C'est sur que si on ne veut que transmettre le "politiquement correct" ou l' "acceptable" ou le "raisonnable" ou " l'evident" de leurs héritages , on transmet à la fin une daube asseptisée , inintéressante au possible, et forcement "ultra light" tant en quantité qu'en qualité....

Un des objectifs majeurs que devrait avoir l' histoire au niveau scolaire c'est au moins d' aiguiser la curioisité et l'envie d'en apprendre plus par sois meme sachant pertinemment que faute de moyen , de temps et de volonté politique , le passé le plus intéressant n' y est pas (ou peu) abordé...

A defaut de ne pas alimenter correctement les esprits, donnez leur au moins l'envie d'aller se nourrir de leurs passés (pluriels) Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 06:43 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

DONNER LEUR LE GOUT DE L'EFFORT ET L'ENVIE DE SAVOIR
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 06:44 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

mais pour cela il faut combattre l'ignorance et le chaos
car la verite fait de nous des homme libre
et le savoir est une arme

arme que nos dirigeant n'aime pas voir dans nos mains
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 06:52 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

mais la donne a changer
avec le NET

le probleme n'est plus trouver l'information
mais trouver LA BONNE,...

il est important developper l'eSprit critique et le questionnement

mais y a til encore d ela place pour ce genre de chose dans note monde actuel,...

standardisation, arme de distraction massive uniformite
Revenir en haut
RAHANE


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2014
Messages: 109
Localisation: rhone alpes

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 08:45 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

on a au moins une longueur d'onde commune sur ce sujet
_________________
Que la grâce soit avec vous
Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 08:58 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

Un esprit libre est comme un animal sauvage qui cherche sa maigre pitance et refuse tout ce qu'on lui donne.
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 09:12 (2014)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires Répondre en citant

vivre 1 jour comme un lion ou cent ans comme un mouton,...

Mon choix est fait,... Wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:56 (2016)    Sujet du message: Reflexion de JP Demoule sur l' Histoire et les programmes scolaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoire Secrete -> L' Agora Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo