Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> L' Histoire Hérétique et antédiluvienne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 01:44 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Présentation

3 sortes de divinités, qui trahissent un sentiment de communion intense avec la nature
  1. Les dieux correspondant aux diverses parties du monde (le ciel, la terre, les enfers).
  2. Les divinités astrales (soleil, lune, étoiles)
  3. Les forces de la nature (foudre, ouragan, et les dieux de la fécondité)



Hiérarchisation

  

  
                                       Les êtres primordiaux ( ap-zu et ti-ama / Lahmu et Lahamu / Anshar et Kishar/ Mummu)  

  

  
AP-ZU: Elle était à l'époque sumérienne la seule maîtresse du monde souterrain (elle est alors la parèdre de Gugalamma), et Nergal est devenu son mari simplement à l'époque akkadienneL'apsû (ou abzu en sumérien) est le nom de l'océan souterrain dans la mythologie sumérienne et akkadienne, il est composé d'eau douce. Selon cette croyance, les lacs, sources, rivières, puits et autres points d'eau douce découlent tous d'Apsû.
  
TIAMAT: personnifie les eaux salées des océans où règne le chaos. Son nom pourrait provenir du sumérien: ti (vie) et ama (mère), ou plus probablement du terme akkadien désignant la « mer » (tâmtu, forme ancienne ti'amtum)
  

 
Lahmu:ce qui signifie "poilu", est le nom d'une divinité protectrice et bienfaisante, le fils premier-né de Abzou et Tiamat. Lui et sa sœur Laḫamu sont les parents de Anshar et Kishar, le ciel père et de la terre mère, qui a donné naissance aux dieux

Lahamu: Lahamu était la première fille de Tiamat et Abzou dans la mythologie akkadienne.Lahamu est parfois considérée comme un serpent, et parfois comme une femme avec une écharpe rouge et six boucles sur la tête

Anshar:qui signifie «pivot du ciel» ou «axe du ciel", est un dieu du ciel. Il est le mari de sa sœur Kishar. Ils pourraient aussi bien représenter le ciel (un) et la terre (ki). Les deux sont de la deuxième génération des dieux; leurs parents étant les serpents Lahmu et Lahamu et grands-parents Tiamat et ABZU. Ils ont, à leur tour, sont les parents de Anu, un autre dieu du ciel.

Kishar : Kishar est la fille de Lahmu et Lahamu, les premiers enfants de Tiamat et Abzou. Elle est le principe féminin, sœur et épouse de Anshar, le principe masculin, et la mère de Anu. Kishar peut représenter la terre en contrepartie de Anshar, le ciel,  et peut être considéré comme une terre mère déesse.

Mummu est une divinité mésopotamienne. Dans l'ancien sumérien, son nom se traduit par «celui qui a réveillé". le vizir des dieux primordiaux APSU, l'eau douce, et Tiamat, l'eau salée.



 
Ces dieux sont représentations des forces de la nature ne transcendent pas la nature, ils la représentent seulement
La hiérarchisation des dieux ne repose pas uniquement sur leur importance les uns envers les autres mais se fonde également sur leur rôle respectif

  • Nammu  (Namma):la Mère, forme les eaux primordiales, on ne sait rien de sa naissance. Elle était considérée comme la déesse de la Mer Primordiale, la Mère qui engendra Enki et An, et par là, le Ciel et la Terre. Bien qu'étant au-dessus de la Triade en terme d'origine (elle engendre), elle ne joua jamais un rôle aussi important que ses fils dans l'histoire des dieux du pays de Sumer
  • An  (Anu): 

    An signifie " ciel " et " divinité ". Il règne par excellence. Son chiffre est le 60 il est représenté avec une tiare à cornes

    Sa parèdre est Antu: des démons et annunaki naissent de ce couple, cependant sa parèdre la plus répandue est Ishtar. On lui rattache Enlil, Nergal et Sin  
  • Enlil (Ellil) :
    Il est le seigneur-souffle, divinité de la terre ferme. Il est représenté avec une tiare à cornes et symbolisé par le chiffre 50. Divinté violente et active, il est l'auteur du Déluge et il fixe les destins. Il règne à Sumer avec sa parèdre, Nin-Lil, sa ville dévouée étant Nippur.
  • Enki (Ea) :
    Il règne sur l'abîme des eaux profondes (sur lequel repose la terre) et est représenté en tant que chèvre-poisson

    Il règne également sur les sources et fleuves et devient le maître des magiciens (grace au pouvoir incantatoire de l'eau). Il a transmis sa science à son fils " Marduk ". Il apparaît comme le créateur de l'humanité et son protecteur face à Enlil. Sa parèdre est Ninki, il est symbolisé par le poisson et le chiffre 40.





  • Ninhursag(ki) : ce qui veut dire la terre, est la reine des montagnes. C'est une déesse de fertilité qui a créé toute la végétation. Ninhursag est l'un des membres les plus âgés du Panthéon sumérien et a des titres prestigieux comme la " mère des dieux " et '" la mère de tous les enfants ". Elle s'appelle également " Ninmah ", " Nintu " ou encore " Mammi "
  • Nanna (sin) : Divinité sumérienne de la Lune, sa parèdre est Ningal. Il est représenté par la lune et symbolisé par un croissant et le chiffre 30.
    Son symbole est le croissant lunaire
  • UTU UBBA (Shamash) :
    Divinité sumérienne de la justice, sa parèdre est Aja. Il est représenté par le Soleil et symbolisé par un disque solaire et le chiffre 20
    il est avant tout le juge suprême dont les enfants sont Kittou et Mesharou, la justice et le droit. On le considérait comme le dieu de la justice, car de sa position dans le ciel il pouvait voir   tout ce qui se passait sur la terre
    Son symbole est un disque orné d'une étoile à quatre branches séparées par des faisceaux de rayons ondulés
  • Inanna (Ishtar) :
    Ishtar est la divinité féminine la plus importante
     Ishtar symbolise la guerre et l'amour
     Elle serait l'équivalent de Inanna en Sumer. Elle est représentée par une moitié de porte en roseaux.
     Elle fut la reine des cieux pour les sumériens, étant symbolisée par une étoile dans un cercle, par le chiffre 15, par la planète Vénus et représentée avec un arc, une flèche et un lion. Présente à Uruk, son culte gagna l'Assyrie et la Syrie euphratéenne (où elle sera renommée Ashtartu).
    Inana était avant tout renommée pour être la déesse de la liberté et de l'indépendance personnelle, sans oublier bien sûr son titre de déesse de l'amour.
    Ishtar était la déesse des prostituées
    Ce statut de prostituée " sacrée " la distingue de la déesse Sémiramis, plus mythique certainement que la femme de Nemrod, dont le culte apparenté est plus directement lié à celui dune " Vierge à l'enfant ". Avoir des relations sexuelles avec une prêtresse de ce temple permettait d'être lavé de tout péché et le " pénitent " devait alors s'acquitter d'un don.                          Elle est la sœur de Shamash, dieu de la lumière, et en même temps d'Ereshkigal, la divinité du monde infernal
  • Ninurta :
    divinité de la guerre et de la chasse, mais aussi de la pluie ... , il a comme parèdre " Gula " ( déesse de la médecine ). Il apparaissait comme le champion des dieux, vainqueur des monstres.Il fut connu sous le nom de Ningirsu à Lagash. Chiffre 50
  • NErgal : il est le maître des enfers. Sa ville dévouée est Kutha
    Sa parèdre était Mamitum ou Ninshubura. Le mythe classique explique comment il fut séduit par Ereshkigal et dû ainsi partager le royaume des morts. Il juge l'humanité aux enfers. On lui attribue la planète Mars
  • Dumuzi (tammuz): Dieu-berger, protecteur des pasteurs. Divinité agricole, il est représenté par la végétation, symbolisé par le serpent et le palmier. Sa ville dévouée est Uruk. Il est sans doute un ancien roi d'Uruk qui a été divinisé. Il est l'époux de la déesse Inanna / Ishtar. Dans la Descente aux Enfers de cette dernière, il subit son courroux, et se retrouve à passer la moitié de l'année sous Terre. Il devient alors une divinité chtonienne. Il deviendra Adonis chez les Phéniciens et les Grecs.
  • ERESHKIGAL  Fille de " An " ( Anu ) et de " Nammu ". Son époux est " Nergal " ( Gulalamma ). Ereshkigal, " la dame de la Grande Ville ", est la jumelle maléfique d' Enki " ( Ea )
    Elle était à l'époque sumérienne la seule maîtresse du monde souterrain (elle est alors la parèdre de Gugalamma), et Nergal est devenu son mari simplement à l'époque akkadienne
  • Marduk: Marduk
    était le dieu de Babylone. Il hérite des sciences de la magie et de la compassion de son père, il est le souverain des dieux et des hommes. Marduk fut à l'origine une divinité agraire et  s'approprie le rôle de Enlil ( Nippur ) et son pouvoir divin suprême et actif. Il est cristallisé par le Dragon, Jupiter, la houe et le chiffre 50. Son fils est Nabu, divinité de l'écriture et maître des scribes (d'où son importance, corrélative au grand pouvoir des scribes). Marduk sera nommé " Bel " à la basse-époque.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 01:44 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 09:34 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Le Voile se Leve

Marduk(50)(AMAR.UD/UTU)=En.Lil(50)=ellil=EL=Ba 'al

ceci est d'une importance capitale,...

En effet,....

Les trois religions monothéistes (Judaïsme, Christianisme,Islâm) se réclament d'Abraham
et le considèrent comme le modèle parfait du monothéiste, mais elles divergent sur son rôle, sa généalogie et sa première descendance.

C'est sous le nom "EL" que "'dieu"' adressa un appel a Abraham

Abraham, prit conscience que parmi tous les dieux qu'il adorait, El occupait une place à part, cette prise de conscience était évidemment due à l'appel de Dieu, le dieu du ciel, le Dieu unique oublié
simplement demandé de ne s'attacher qu'à une divinité particulière, c'est ce qu'on appelle "hénothéisme". Il est en effet très surprenant de constater que dans la Genèse, les patriarches ne prennent jamais position face aux autres dieux, ils se contentent de s'attacher à "El"

de MArduk/El/Ba 'al,.....

Marduk est l’un des Dieux les plus importants dans la tradition Sumérienne, avec Enki et Anu.
En Akkadien, on le retrouve sous le nom de Marduku, et si on le traduit en Sumérien, on obtient MAR (Appliquer, protéger, entourer), DUKU (Nom utilisé pour désigner le monticule sacré des Dieux, ou le domaine d’origine des Dieux), se qui va correspondre exactement aux fonctions de Marduk dans l’Enûma Elis.




Marduk est passé d'une divinité obscure dans le troisième millénaire avant notre ère pour devenir l'un des dieux les plus importants et la tête du panthéon mésopotamien au premier millénaire.
SUITE a sa victoire contre la Grande Tiamat devient le grand héros et dominant devant son père, Ea/EN.KI avec E.A maison de l'eau
C’est à partir de ce moment que Ea prend le nom de EN (Seigneur), KI (Terre), le seigneur de la terre, et que Marduk est nommé Enlil
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 11:13 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Avec EN.LIL

des termes « Seigneur » (EN) et « Air »/« Vent »/« Souffle » (LÍL)

suivant la cosmologie sumérienne qui attribue le Ciel (AN) comme résidence au dieu Anu, le monde inférieur (KI, plus précisément l'Apsû, monde des eaux souterraines) comme résidence du dieu Enki, laissant donc ce qui est entre les deux au dieu Enlil,
c'est-à-dire l'espace des humains (ce qui serait alors lié à sa fonction de divinité suprême)

Les plus anciennes attestations du nom d'Enlil écrit en cunéiforme n'utilisent pas la variante EN.LÍL,
mais plutôt EN.É, ce qui signifierait littéralement « Maître de la maison »

Lui est associé Dagon dieu des semences et de l'agriculture, dieu de fertilité
on le trouve représenté sous la forme d'un poisson (dag en hébreu , on soleil)
lui même associe a Shala dont le symbole est l'epi d'orge, shala es tliee a la constellation de la Vierge, qui pour les Mésopotamiens était la constellation de l'Épi.

DAGON:
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 11:32 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Comprenez ce que vous pouvez comprendre

Il n'y a pas de plus grande Religion que la Verité
La verité fera de nous des Hommes Libres
 
                                     
                                                                  



Sur la tête de chaque pape et eveque, on trouve la mitre babylonienne en forme de tete de poisson comme pour DAGON

 


Chaque prêtre est représenté portant une mitre de tête de poisson.
Une des façons les plus courantes de représentant Dagon est décrit par l'archéologue, Layard:

 "La tête du poisson formé une mitre dessus de celle d'un homme, tandis que son écailleuse, la queue en forme d'aileron est tombé comme un manteau derrière, laissant les membres humains et les pieds exposés

 
 
 

Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 12:12 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

EL est le dieu d'abraham

EL vient de Ellil,
qui provient de la sémitisation de EN.LIL (50)
a qui est associe Dagon, Dag(poisson)-on(soleil) et la mitre babylonienne du dieu soleil-poisson

Rien d'etonnant dans ce cas

Que les hauts Représentants de EL se coiffent de la mitre du dieu Soleil-Poisson

Ce qu'il y a entre AN(le ciel),résidence d'AN.U
et 
AB.ZU (apsu eaux douces souterraine) résidence de EN.KI
est laissé a EN.LIL, le mondes des humains

ce qui fait de EN.LIL/EN.E le maitre de la maison des humains
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 13:38 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Avant les Dieux , avant l'espace et les partie du monde (ciel terre enfer)

il y avait AP(eau sperme).ZU (savoir profond), AB.ZU "sagesse du père", "trou, puits de connaissance"
et Ti ama-t (tamtu, eau)

l'eau douce calme souterainne , cache MAIS CONNUE
et
l'eau de mer salee, le CHAOS non-connu

de leur union  les SERPENTS Lah-ma et Lah-a-mu

...

....


du serpent

NA'AS
na'hash

On traduit ordinairement le mot Na'hash par serpent, alors que son sens en hébreu
est plus large et peut désigner aussi toute espèce de reptiles et même des animaux
tels que le dragon.


Le Teth est un idéogramme très ancien qui désigne un Serpent qui se mord la
queue ou encore, un bouclier

le Thet est le symbole d'une perfection atteinte,
il introduit aussi inexorablement
la nécessité d'une destruction pour atteindre à une plus grande perfection encore
"le serpent change de peau"

le serpent est la plus sage barrière du champ de conscience
de l'homme car, dans la profondeur, le serpent se fait aussi barrière divine car son
nom, Na'hash est construit autour de la lettre de la huitième lettre
de l'alephbeth, et ce 8 couché représente le Grand Serpent Originel ∞, l'Ouroboros

l'Ouroboros, ce Serpent qui se mord la queue ou parfois représenté
sous la forme de deux serpents se mordant mutuellement la queue.

le Grand Serpent Originel representé par le  8 couché

Il y a aussi identité numérique, 358 [qui est une suite de Fibonacci et donc nous
donne le Nombre d'Or, Clé Universelle du beau et du bon, Tov]


Les serpents mythiques sont presque invariablement associés à l'eau

SEPRENT - DRAGON

les dragons que toute l'antiquite considere
comme les symboles de l'immortalite
et de la sagesse,
du savoir secret et de l'eternite

les hierophantes
de l'egypte, de babylone et des indes
se donnent generalement le nom
de "fils du dragon" ou de "fils du Dieu Serpent"

les duides des regions celto britannique
se donnaient egalement
 le nom de Serpents

"je suis un serpent, je suis un Druide"

Regarder:

crosse d'eveque




Nous distinguons clairement LA crosse Catholique en forme de SERPENT
qu'utilise les papes et les hauts responsable de l'eglise ainsi que la mitre babylonienne en forme de tete de poisson


Dernière édition par alamata le Ven 29 Aoû - 14:13 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 13:51 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

 


APKALLUS
7 sages pour établir la culture et à la civilisation de l'humanité
considérés comme des hommes de poissons comme qui ont émergé de la AP.ZU
Ils sont généralement représentés comme ayant le bas du torse d'un poisson, ou habillés comme un poisson

LEur SYMBOLE = Pomme de PIN

de la pomme de Pin









la pomme de pin est l'un des genres de plantes les plus anciennes de la planète, ayant existé près de trois fois plus longtemps que toutes les espèces de plantes à fleurs.

La pomme de pin est le précurseur de l'évolution de la fleur, et sa spirale  dans une séquence parfaite de Fibonacci dans les deux sens


Correspondance Symbolique et Historique




en relation avec Osiris,...

remonte à environ 1224 avant JC, représente deux serpents entrelacés hausse pour se rencontrer dans une pomme de pin.

Nous pouvons egalement faire un parralele avec le reperesentation de Kundalini,...

De plus, les représentations symbolique de divinités hindoues sont également
lies a des SERPENT et POMME de PIN

Shiva, le dieu le plus important dans la tradition hindoue,
est toujours représenté avec une tête,
 ou les cheveux enroulés, façonné dans la similitude marquée à une pomme de pin
et entrelacés avec un serpent ou serpents



la pomme de pin a ete historiquement utilisee pour symboliser
la vie etrenelle



Anciens palais, sculptures assyriennes datant de 713-716 avant JC

figures  détenant des pommes de pin, ou, dans certains cas, en utilisant une pomme de pin pour la pollinisation de leur représentation de l'Arbre de Vie -

 un hommage, peut-être, à à la fois symbolique l'immortalité
et son rôle en tant qu'icône de l'illumination.



une statue de la dieu mexicain "Chicomecoatl" ("Sept Serpents")
représente à nouveau la divinité offrant une suite de pommes de pin dans une main,
et un arbre à feuilles persistantes dans l'autre.




Les Grecs et les Romains ont également intégré la pomme de pin dans leurs systèmes élaborés de la croyance religieuse et la mythologie. Dionysos,...





Romains construisirent plus tard une sculpture énorme de bronze, la "Pigna", sous la forme d'une pomme de pin énorme trois étages

La Pigna est confirmé avoir servi d'une grande fontaine avec de l'eau déborde côté du temple d'Isis dans la Rome antique, cependant, la gigantesque statue se trouve maintenant directement en face du Vatican catholique dans la «Cour de la pomme de pin."






Les armoiries du Saint-Siège qui se trouve sur le drapeau du Vatican entre autres, dispose d'un empilement de trois couronnes étrangement similaires dans la forme d'une pomme de pin







Des pomme de pin apparaissent régulièrement dans les octogones encadrés franc-maçon sur les plafonds de loges maçonniques,
et des sculptures franc-maçon située sur le côté du bâtiment de Whitehall dans le district financier de New York va jusqu'à décrire deux énormes serpents entrelacés en spirale



pommes de pin caché dans le corps de l'icône de l'aigle nazi
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 18:18 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Nous pouvons dire  que

Les récits bibliques des 11 premiers chapitres de la Genèse sont inspirés des myhtes et légendes sumériennes.

Les textes sumériens sources sont :
 
    Gilgamesh et le Pays des Vivants -
    Gilgamesh et le Taureau céleste -
    Le Déluge -
    La Mort de Gilgamesh -
   Gilgamesh et Agga de Kish -
   Gilgamesh, Enkidu et les Enfers,


 exemple de PLAGIAT DES TEXTES SUMERIENS DANS LA BIBLE
 
Genèse [2.6]: Le paradis de la Bible est "emprunté" au poème sumérien (rédigé vers -2800) "Enki et Ninhursag"où l'Eden hébraïque et le Dilmun sumérien ne font qu'un: mêmes fleuves, même endroit, même souffrance, même péché originel.

Genèse [2.7] "L'éternel Dieu forma l'homme poussière de la terre" récupéré de la légende sumérienne ("poussière" se dit "tit" en hébreu et "ti.it" veut dire "ce qui est en vie" en sumérien).

Genèse [2.21] Le mystère de la côte d'Adam est aussi "emprunté" au poème sumérien "Enki et Ninhursag": c'est là ou est le mal d'Enki, la côte vient du jeu de mot sumérien "ti" ("côte" ou "faire vivre") jeu de mot qui n'a plus de sens en hébreu.

Genèse [2:22] La femme a été créée à partir d'une côte de l'homme. Faux! on pourrait même presque affirmer l'inverse: tous les embryons sont féminins et ne se différencient qu'au bout de quelques jours. Encore aujourd'hui, beaucoup de gens sont persuadés que l'homme a une côte de moins que la femme.

Genèse [2:14] Le genre humain est né au proche Orient près de l'Euphrate, (en Irak, ancien empire de Sumèr - Akkad - Babylone), là où ont vécu les rédacteurs. Au jour d'aujourd'hui, on ne sait pas exactement d'ou vient l'Homo sapiens (la théorie de l'Afrique de l'Est n' est pas fiable).

Genèse [3:2] Adam et Ève et le fruit défendu, un fable recopiée à l'identique d'une ancienne légende sumérienne qui fait dépendre l'origine du mal de la première femme qui, induite par un serpent à désobéir au dieu créateur, convainc son compagnon de manger le fruit de l'arbre interdit. Les sceptiques peuvent admirer le cylindre de la tentation au British muséum à Londres où l'on voit la femme, l'homme, le serpent et le pommier. Aujourd'hui, personne de sérieux ne croit en la réalité historique d'Adam et Ève. Source: "Au cœur des mythologies" Lacarrière

Genèse [6:14] L'arche de Noé: cette fable est reprise à l'identique d'une légende sumérienne (Utnapishtim qui débarque sur le mont Nishir et lâche une colombe puis un corbeau). Des générations de chercheurs chrétiens ont cherché les vestiges de l'arche sur le mont Ararat pour rien!

L'exode [2:10] Moïse retrouvé dans un panier flottant: encore une fable tirée du récit du roi mésopotamien Sargon 1er qui fonda le royaume d'Akkadé qui est retrouvé à sa naissance abandonné dans un panier flottant et sera élevé par le jardinier. On sait aujourd'hui que Moise, Isaac et Abraham n'ont pas existé. "Sargon d’Akkad : Abandonné par sa mère dans une corbeille de roseaux qui est confiée au fleuve, le nouveau-né est recueilli et adopté par un jardinier. La faveur de la déesses Ishtar fait plus de lui un échanson à la cour de Kish puis un prince."

L'exode [7:17] Le thème du "fléau du sang" et de l'ombrage protecteur est tiré directement du mythe sumérien "Inanna et Shukallituda ou le péché mortel du jardinier".

L'exode [20] Les dix commandements ont été recopiés du code babylonien du roi Hammourabi. (vers -1800)

Samuel [28] Inspiré du poème sumérien où l'on voit l'ombre d'Enkidu sortir du Kur et se jeter dans les bras de Gilgamesh.

Esther: L'Esther du livre d'Esther vient de la déesse babylonienne Ishtar. Mardochée est le dieu assyrien Mardukéa.

Le livre de Job: Le thème de Job découle directement des tablettes sumérienne de Nipur. Il utilise les termes même du "poème de la Création" qui décrit le combat de Mardouk contre Kingou: Yahvé brise le crâne de Léviathan comme Mardouk celui de Tiamat. (Source:, "Au cœur des mythologies" Lacarrière).

Cantique des cantiques: Une suite empruntée au chant sumérien du mariage sacré: même style, même thèmes, détails, vocabulaire, mêmes personnages, monologues, dialogues, même langage fleuri et redondant. Voir par exemple le chant d'amour de Shu-Sin au chapitre XXI. Shu-Sin qui ressemble fort au roi Salomon dont l'existence n'est pas certaine et, s'il a existé, son règne n'a rien à voir avec celui décrit dans la Bible.

Lamentations de Jérémie: Ces lamentations sont reprises de "La lamentation sur la destruction de Nippur", récit sumérien.

Ézéchiel: Inspiré de la déesse babylonienne Ishtar. Les sumériens l'adoraient sous le nom d'Innana, épouse de Dumuzi, le Tammouz de la Bible.

Isaïe [ 9:11] Inspiré du texte sumérien qui décrit la descente aux enfers du monarque Ur-Nammu qui arrive dans le Kur.

Les origines de la Bible viennent de la culture Mésopotamienne

Il est reconnu que le Judaïsme est le plus ancien et représente les bases de référence des  deux autres grandes  religions christianisme et islam

Si on remonte a Moise celui ci etait comme un prince egyptien, ayant acceder au secrets les plus gardes dans la maison de vie de pharaon

Cependant on ne saurais nie la FORTE INFLUENCE DE L"EGYPTE
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 19:17 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Continuons le cheminement ,...

Nous sommes maintenant en EGYPTE

prenons le debut,...


le NOM: Egypte provient du  latin Aegyptus qui vient du nom en moyen égyptien de la ville de Memphis







Ḥw.t kȝ Ptḥ
« Demeure du Ka d Ptah »


avec
qui represente un homme portant deux bras en opposition sur la tête et situé derrière le personnage.
Ce type de représentation concerne surtout le pharaon
car il est le seul à avoir son ka avec lui sur Terre.
Pour tous les autres, le ka reste dans l'autre monde.
Mourir se dit d'ailleurs « passer à son ka » ou « rejoindre son ka »

le ka c' est l'un des cinq éléments indissociables composant l'être de son vivant :
le double spirituel qui naît en même temps que l'humain et qui survit après la mort.
 Il représente la procréation et la force transmise d'une génération à l'autre.

Les autres éléments sont le djet (le corps), le bâ, shout, l'ombre, et le nom, le ren.

PTah

Ptah (Celui qui ouvre) est le démiurge de Memphis, dieu des artisans et des architectes , donc des BATISSEURS
Dans la triade de Memphis, il est l'époux de Neith et deviendra tardivement celui de Sekhmet, il est le père de Néfertoum

Ptah est le dieu impérial avec Rê sous l'Ancien Empire.
Par la suite et dès le Moyen Empire, il fait partie des cinq grands dieux égyptiens avec Rê, Isis, Osiris et Amon.

Ptah est le dieu créateur par excellence : il est considéré comme le démiurge qui a existé avant toute chose, et qui par sa volonté a pensé le monde.

 « Ptah conçoit le monde par la pensée de son cœur et lui donne la vie par la magie de son Verbe. Ce que Ptah a ordonné a été créé ; en lui les constituants de la nature, faune et flore, sont contenus. »
 
dont les trois pouvoirs créateurs du dieu : la puissance (ouas), la vie (ânkh) et la stabilité (djed).


 il incarne toutefois l'essence divine dont le dieu solaire s'est nourri pour venir à l'existence, c'est-à-dire pour naître, selon les textes mythologiques memphites
 Il incarne le dieu des nécropoles de Saqqarah
 
  Ptah s'incarne dans le taureau sacré Apis.

 Peu à peu il formera ainsi avec Osiris une nouvelle divinité que l'on nommera alors Ptah-Sokar-Osiris.

SOKARIS

 Sokaris signifie qui nettoie la bouche.
 Cette opération est rendue possible par le rituel de l'« Ouverture de la bouche » par Ptah
 

 

OSIRIS

Inventeur de l'agriculture et de la religion, son règne est bienfaisant et civilisateur.
Le martyre d'Osiris lui vaut de gagner le monde de l'au-delà dont il devient le souverain et le juge suprême des lois de Maât.
Il meurt noyé dans le Nil, assassiné dans un complot organisé par Seth, son frère cadet. Malgré le démembrement de son corps, il retrouve la vie par la puissance magique de ses sœurs Isis et Nephtys


Osiris est l'une des principales divinités du pantheon egyptien. Cependant les origines de son culte restent encore très obscures.


Tel le serpent Ouroboros qui se mord la queue, Osiris est lové sur lui-même.
Son corps forme un cercle et la notice dit que :
« C'est Osiris qui encercle la Douat».

Cette représentation du dieu est une manière de montrer que le temps est cyclique.
Le cercle symbolise la perfection et le mouvement.
Ce retour permanent des choses et des événements est une succession de régénérations.

 Osiris et Nout sont représentés à l'envers pour montrer que la Douât n'est pas soumise aux mêmes règles que l'univers ordonné,
le soleil y voyageant d'ouest en est
Ce monde de la nuit et de la mort est gouverné par Osiris
Le ciel à travers Nout est situé entre la Douât et l'univers ordonné. Il constitue le lien entre les deux mondes

NOUT

La déesse Nout fait partie, en tant que déesse originelle, du mythe de la création de l'Ennéade d'Héliopolis.
Selon ce mythe, elle est la fille de Shou dieu de l'air, de Tefnout déesse de l'humidité et la sœur jumelle et épouse de Geb, dieu de la terre.
Ils forment ainsi les quatre éléments primordiaux. Elle est en outre la petite-fille du dieu-soleil Atoum.

Le mythe de la création héliopolitaine a pour origine la ville de Héliopolis.

La grande diversité du culte de l'Égypte antique se retrouve également dans les mythes de la création qui varient en fonction des régions.

Issu du Noun, l'océan primordial (ou dans une autre variante, la pierre originelle), émerge le dieu créateur qui peut apparaitre sous trois formes : Rê, le soleil, Khépri le dieu à tête de scarabée ou encore Atoum, l'être achevé. En effet, le clergé égyptien expliquait que l'astre solaire pouvait revêtir des formes différentes lors de sa course dans le ciel : Khépri était le soleil levant tandis que Rê était le soleil à son zénith et Atoum, le soleil couchant.
En se masturbant, il met au monde Shou . De son crachat naît sa sœur, Tefnout, l'humide. De ce couple en naît un autre, Nout le ciel et Geb la terre. Viennent ensuite Osiris et Isis, Seth et Nephtys. Le premier couple symbolise le renouveau végétal et avec eux vient la légende d'Osiris, alors que le second est stérile


 À la fin des temps, seuls Atoum et Osiris demeureront
 Atoum lui annonce qu'eux deux, seuls, perdureront en retournant dans le chaos des origines sous la forme d'un serpent





Revenir en haut
oupelouri


Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2014
Messages: 129
Localisation: Viarmes

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 23:05 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

le Dieu Ouannes en effet est représenté par un prêtre avec un manteau en peau de poisson tête comprise ce Ouannes devient notre Janus avec double tête un côté la tête de poisson et l'autre celui du prêtre et bien entendu la gueule ouvert du poisson la mitre bien que notre cher Mithra portait une bonnet cher à nos charmants révolutionnaires français. voir plus dans nomdundieu.com chapitre Janus.
 la naissance de Ève c'est un jeux de mot summero-akkadien  la déesse NINTI on coupe le nom en deux NIN -TI    NIN = dame  TI= cote ou donner vie 
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 06:19 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Salut,...

merci pour ton intervention,... le lien,....et le travail,...

j'y vais de ce pas,... Wink
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 06:40 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

...
juste une petite question avant de commencer,...

oannes, nomme egalement : Uan, Uanna, Uannadapa ou Adapa

avec

Adapa :grand prêtre du dieu EN.KI/E.A

alors que dans le raisonnement precedent

dagon lui, est associe a EN.LIL

 

 
Citation:
EL est le dieu d'abraham

EL vient de Ellil,
qui provient de la sémitisation de EN.LIL (50)
a qui est associe Dagon, Dag(poisson)-on(soleil) et la mitre babylonienne du dieu soleil-poisson
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 09:33 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

...

concernant  l'intervention de oupelouri,...



 
Citation:

Chez les Sumériens existe des listes de la généalogie royale communément appelé « L.R. » accompagné avec la durée des règnes

exemple : 36000 ans qui s’écrivent en cunéiforme 600 shar = 600 x 60

Liste royale antédiluvienne d’après Bérosle sage (prêtre correspondant en akkadien et grecque)
Aloulime 28800 ans /600 =48 ans
Ouan Oannès
Alalgar36000 ansOuandouga Annèdôtos
En-men-lu –anna 43200 ansEnmedougaEnedôkos
En-men-gal-anna 28800 ansEnmegalammaEneugamos
Doumouzi le berger 36000 ansEnmeboulouggaEneuboulos
En-sipa-zi-anna 28800 ansAnenlilda Anèmentos
En-men-dur-anna21000 ansOutouabzou Anôdappsos
Ubar-tutu 18600 ans
Ziusoudra 36000 ans

il existe des liste ante et post diluviennes,...


les rois dans la liste royale de Ourouk ou selon la Bible Erech la ville de Warka actuellement Cette liste comporte 12 Rois qui ont vécu 2310 ans. Les 5 premiers sont :
 

Liste royale post diluvienne de Uruk 
Planète correspondante 
Nom Biblique 
Ziusoudra (liste antédiluvienne)  
Pas de place dans le ciel  
Noé  
Shamas (Dieu soleil)  
Soleil  
Cham  
1) Mes-ki-ag-ga-se-ir  
Saturne  
Koush  
(fils du dieu soleil)  
 
 
2) En-me-kar  
Jupiter  
Nimrod  
3) Lougalbanda  
Mars  
absent  
4) Doumouzi le pécheur pus tard c'est un berger  
La lune  
Tamouze  
5) Gilgamesh  
Mercure  
Nabu (chodonoso)  
 


des apkallus


7 sages,

des demi-dieux
civilisateur créés par le dieu Enki

Ils ont servi de prêtres d'Enki et en tant que conseillers ou sages aux premiers rois de Sumer avant le déluge.
Ils sont crédités de donner à l'humanité la Me
Ils étaient considérés comme des hommes de poissons comme qui ont émergé de la AB.ZU / AP.ZU de l'eau douce.

Ils sont généralement représentés comme ayant le bas du torse d'un poisson, ou habillés comme un poisson.

les 7 premiers rois sumeriens antediluviens sont associes  a un un des  7 apkallus, sage,  ab.gal.lu  avec  AB pere AP eau GAL grand LU homme

les rois post diluviens sont associes eux a des planetes



Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 10:11 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

nous avons vue  3 TYPE de divinites sumeriens partie du monde,astral, naturel  dans un ordre decroissant

Question Arrow Arrow le deluge( punition,...?)  provoque une rupture , une dégradation de COSMIQUE a STELLAIRE
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 10:44 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Enuma ELish



Dans la cosmogonie babylonienne, au terme d'une longue guerre, le jeune dieu Marduk tranche la mère des dieux Tiamat, incarnation de la Déesse du Chaos primordial et des mers1 : de son torse et sa tête, il crée les cieux, de ses jambes et membres inférieurs il créa la terre. De Tiamat naît l'eau venue en nuages et ses larmes deviennent la source du Tigre et l'Euphrate. Kingu, fils de Tiamat1 ainsi que son mari, périt lui aussi, et de son sang,

Marduk crée les premiers hommes.

cette creation de l'homme provoque

passage de E.A ===> EN.Ki
passage de MAR.DUK ===> EN.LIL
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 12:17 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

De plus,...

Ea, le pere de MARduk
à volontairement reconnu la supériorité de son fils
et lui cede le contrôle de l'humanité,...


DOnC amon sens

avant l'apparition de l'homme E.A maison de l'eau
avec l'apparition de l''homme E.A cede sa place a MArduk qui devient EN.LIL et E.A devient EN.KI seigneur de la terre

...

Eau se Transforme en Terre

permettant l'apparition d l''homme sous la regne EN.LIL, maitre de la maison des hommes

mais E.A ne se fait pas oublier et porte desomais le nom de EN.KI seigneur de la Terre
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 06:21 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

...Relecture

au Debut,

il y avait l'Iconnue et turbulante mer du chaos (TI.AMA) qui donne vie

et le Connaissant et calme Sage Père (AB.ZU), puits de connaissance(AP.ZU)


puis apres



E.A , la maison de l'eau, NOTRE TERRE (la planete bleu, la planete de l'eau)





avec  concernant E.A

AN.SHAR, le pivot du Ciel, le Principe MAsculin
et
KI.SHAR le Terre le principe Feminin

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
l'eau se retire, se trans-forme en terre

                    ===>    E.A devient EN.KI Seigneur de la Terre

puis
le(s) Fils de la Terre, du Seigneur de la Terre, fils d'EN.KI
celui qui protège la terre sacre des dieux, d'E.A/EN.KI
MAR.DUK
combat l'ignorance et le Chaos (TI.AMA)
arrivant a cela devient "Maitre de la maison" des hommes, EN.LIL
car E.A/EN.KI cede sa place a EN.LIL

laissant donc ce qui est entre AN et KI, a EN.LIL
Revenir en haut
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 06:40 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

...
par sa lutte incessante contre l'ignorance et le chaos,
l'homme connaissant peut prendre sa place
et devenir le trait d'union entre le ciel et la terre

place entre le connu et l'inconnu
inconnu que l'homme connaisant fait devenir connu

...
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 6 632

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 07:01 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

Okay bravo pour le dossier Alamata.

Oh que oui les 7 Apkalus qui deviendront plus tard (post déluge) les juges des enfers et des mondes souterrains
sont des personnages primordiaux dont on peut identifier l'histoire ... dans le monde entier ou presque Exclamation


Citation:

Le dieu mexicain "Chicomecoatl" ("Sept Serpents")
représente à nouveau la divinité offrant une suite de pommes de pin dans une main,
et un arbre à feuilles persistantes dans l'autre.


oh ! celui là m' avait echappé Okay Merci ! En effet il a tout d'un apkalu aussi vu par des meso américain cette fois Wink

Sinon Bible / Sumer / Egypte / marquent tous clairement 2 périodes distinctes dans l' humanité : Une ou les " dieux" régnaient (qu'on les apelle des horus , des apkallus , ou des patriarches ou autres ) avec des durées de reigne phénéomenales , puis le deluge , et après des humains qui prennent le relais ....
Difficile d' y voir des coïncidences fortuites. Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alamata


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2011
Messages: 824

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 07:25 (2014)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile Répondre en citant

que penserais tu d'etudier un cas en profondeur,...
portant sur le sujet

""Ubiquite Symbolique entre Egypte/Sumer/Maya""
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:52 (2017)    Sujet du message: Le Symbolisme des dieux sumeriens Lève le Voile

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> L' Histoire Hérétique et antédiluvienne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo