Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 03:26 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

C'est un sujet primordial que d'étudier les cultures qui ont été presentes en Egypte avant la 1 ere dynastie des Pharaons. 
Car globalement pratiquement toutes les bases qui vont déterminer la grandeur et la splendeur , l' essence  de cette civilisation Egyptienne , se determinent et se formalisent
entre 3800 avant JC et env 3150 BC qui marque le début de la premiere dynastie de pharaon avec Narmer / Menes  (considéré comme le 1 er  pharaon unificateur de la haute et Basse egypte). 


Evidemment je suis conscient que ça sera moins "attractif" que les secrets de Gizeh ou autres et que cela ne succitera  sans doute pas ( à tord ) la même curiosité de nos lecteurs et membres, mais je vais essayer de le traiter de la façon la plus intéressante, et ne pas trop insister sur des dates et chronologies, surtout qu' a ces périodes les datations sont la plus part du temps relatives et fluctuantes facilement à 100 ans près...  Idem j' éviterais d'abreuver le sujet en termes / periodes archéologiques techniques , mais il faudra s'y referer un minimum pour avoir quelques repères. 


Ce qui est intéressant dans tout cela c'est l'humain avant tout ,  les cultures en présence, savoir qui vivait à ces périodes en Egypte, comment ils s'organisaient , ce qu'ils etaient capables de faire déjà (ou de ne pas faire).


J' agrementerais le sujet de photos de ce qui a été découvert à ces périodes (artefacts , monuments, tombes etc...)  , je soulignerais également les zones d'ombres qui demeurent dans ces recherches. 


Dernière édition par Mitra le Ven 9 Sep - 06:09 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Sep - 03:26 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 04:39 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Les cultures premières en Egypte :


Ce sont des cultures préhistoriques qui étaient présentes sur le territoire egyptien. Même si leur héritage est limité au final pour la civilisation egyptienne
il est intéressant de savoir qui etait là des premiers temps à 4000 ans avant JC. 


   Culture Qadan  ( 13000 à 9000 avant JC)  dans la zone en rouge sur la carte]


La premiere vrai culture humaine organisée  en egypte date d' il y a environ 15 000 ans. 
On dira qu'elle s' appelait " QADAN", où elle nous a laissé une vingtaine de sites archéologiques , quelques cimetieres et tombes. C' était des chasseurs/pecheurs et  cueilleurs qui vivaient au Sud d' Assouan ( env 250 KM plus au sud) et consommait et semait quelques céréales sauvages pour améliorer l'ordinaire.
Une culture de chasseur cueilleurs plutot primitive qui enterrait néanmoins ses morts et avait fabriqué des lames en silex et des pierres a moudre le grain, des faucilles ,  et qui se querellait (traces de nombreux conflits inter tribaux ).


Il faut attendre les débuts de la vrai agriculture dans la zone pour avoir des cultures un peu plus organisée  c'est globalement la période 
entre 6000  à  4000 ans avant JC *


Idea  *             

















 POURQUI FAUT IL ATTENDRE  6000 Avant JC pour l' agriculture en Egypte

Bonne question  Mr. Green   En effet on suppose que l' agriculture n'ets pas arrivée avant en Egypte par le fait que jusqu' à cette periode 
la zone saharienne connaissait un climat humide propice , et que ce n'est qu' a partir de la dégradation des conditions (assèchement) que 
des populations pastorales ont migré vers les zones restées toujours humide du nil. 
Ce n'est  certainement pas une coincidence que les premières traces agricoles, se situe dans le Fayoum ( à l'ouest donc)  puis dans le reste de l’Égypte
                                                                                                                  










 Premières Zones d' ombres :

- On ne connait pas  en egypte comment s'est effectué la transition entre chasseurs cueilleurs et premières sociétés agricoles.  
- On ne sait pas excatement si la maitrise de l'agriculture  (en particulier céréalière) et de l'irrigation a été apportées par ces sociétés proto-pastorales venues de l' Ouest ou a été acquise localement
-  De même pour l' élevage ( domestication animale)















où l' on a en particulier  3 cultures intéressantes à présenter à cette periode: 


celle du Fayoum ( 6000 - 4000 BC) qui se developpe au Nord Ouest autour de cet Oasis , celle de Merimde (5000-4200  BC ) qui prospere au nord dans le delta du Nil,
celle de Badari ( 5500- 3800 BC ) au Centre et Sud (Centre / haute Egypte) . 


[On traitera plus tard  pour respecter la chronologie dans un autre groupe , 2 cultures très importantes Nagada et Maadi ]

Arrow  Fayoum




Les recherches archéologiques  aprtir des années 1980 ont mis en évidence une occupation intense du Sahara oriental au rythme d'alternances climatiques tour à tour humides (les populations occupent alors les bords de lacs saisonnniers) et sèches (les groupes fuient vers les points d'eau permanents que sont les oasis et la vallée du Nil),  de populations devenues pastorales dès le VIe millénaire avant notre ère. C'est ce qu'il se passe à Fayoum qui est une zone humide idéale  (Lac + "oasis" permanent car alimenté par un bras du Nil). 











 C'est au Fayoum que l'on rencontre pour la premiere fois en Egypte une economie basee sur l'agriculture et l' elevage.
Il est evident que la culture Fayoum n'est pas un developpement local issu de l' (epi)paléolthique . Les animaux qui y sont domestiqués
sont des "importations" du proche orient ( Chevres et moutons) et le fond culturel semble heritier des traditions sahariennes.












Les populations du Fayoum vivaient également de la pêche et semblaient posséder une meilleure technique dans la fabrication des vases de pierre et des armes et outils en silex.
Mais l'aridité accrue au cours du IV eme millénaire des zones desertiques  à l' Ouest du Fayoum et une regréssion sensible du lac , finissent par isoler et marginaliser cette culture. 

Quelques artefacts retrouvés dans la culture Fayoum  (6000 - 4000 BC env) .
 A noter qu'on a pas retrouvé d' habitats dans cette culture.  


Pricipales productions: pointes de fleches , divers outils en os , quelques pierres travaillées , poterie en terre  tres basique , sans décoration



















Kom W 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Kom K 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

























(source animation: ucl.ac.uk






Arrow               MERIMDE


 



Avec la culture de Merimde qui commence aux alentours de 5000ans  BC ( on passe a la vitesse supérieure en terme de néolithisation.
C'est une société pleinement agricole et d' élevage , dont les sites archéologiques  nous laissent des strates de 2.5 mètres d'epaisseurs 
soit environ un millénaire d' occupation continue.  On va presenter rapidement les phases archéologiques , puis focaliser
sur le plus gros site '( Merimde) de cette culture qui est déjà un "village" néolithique ayant pu avoir eu plus de 10 000 habitants  Exclamation


Le niveau 1 selon les archéologues ( 5500 BC ou 5000 BC selon les etudes) correspond à une culture originaire du Levant mais pas exclusive
car elle presente egalement des correspondances avec les populations des deserts occidentaux et des deserts orientaux .
Y etait déjà domestiqué : Des bovidés , Des Ovins, des Capridés , diffrentes plantes. Et le materiel céramique y est déjà abondant.


Le Niveau 2  ( 5000 à 4500 BC ) est archéologiquement tres différents. Les ceramiques changent et seraient la signature d'une culture ,
pleinement néolithique egalement , de tradition Saharo Soudanaise. 


Les Niveau 3 à 5  (env 4500 à 4000 BC) correspond à la culture "classique de Merimde " contemporain avec la fin de la culture du Fayoum
dont elle intègre des caractéristiques (et certainement des populations qui ont quitté la zone de fayoum pour les raison evoquées plus haut sur la fin du Fayoum)

Le Village néolithique de Merimde 


selon les datations au C14 , ce village aurait été fondé dès 5000 BC et se serait developpé jusqu'ne 4250 BC.
Ses dimensions sont importantes pour cette periode: Aire d'environ 200 000 M2 . Plan d' implantations des habitations  circualires et ellicoidal.
Les habitations etaient essentiellement des petites huttes de roseaux . On a cependant retouvé des trous de poteaux et qui supposent des batiments collectifs plus importants.


Pas de necropoles , mais les tombes (de type ovales) etaient creusées en periphérie du village. Peu de matériel funéraires d' offrandes mais on retrouve dans ces tombes
quelques coquillages , perles de pierres , roseaux , et parfois des petites amulettes.
A noter que les tombes ne concernent que des individus aldultes feminins et des enfants. Les hommes adultes devaient etre entérrés directement sur leur lieux de travail ( champs pour les agriculteurs , directement dans la nature pour les chasseurs) 


Les Poteries sont nombreuses mais encore assez basique en terre crue , légèrement décorées  type " Fish bone" (je posterais quelques photos)
L' Outillage etait fabriqué a partir  d' os / pierres / bois . Pas d'outillage en cuivre ou autre metal . 


L' alimentation etait assez variée : divers cérérales en farine , sorghum et une sorte de  pois , moutons et autres betails , canards, cochons (sauvage ou domestiqués) ,
Gibiers (une vingtaine d'espèces dont gazelle, crocodiles, hippos , oiseaux sauvages) , Poissons , ainsi que tortues. 











 A noter , on doit a cette culture  2 types d'artefacts emblematiques et qui vont être un heritage majeur pour les periodes suivantes 


Les premieres massues de pierre (arme) piriforme ( en forme de poire)


 ( 5000  ans BC) 





L' apparition des premieres statuettes humaines et même du premier visage en détail :















Parmi les plus belles Poteries Merimde: 


  (rares)


mais sinon c'ets généralement plus basique: 
 
  decoration type: 
 



Rarissime : un Dessin sur Ostracon ( debris de poterie )


 MM14133  Merimde (c.4800-c.4300 BC), Predynastic Period


 lame de couteau  


 
  differentes haches polies de pierres


Idea Okay  Conseillé :Base de données pour nombreuses photos artefacts de la culture Merimde: http://collections.smvk.se/carlotta-mhm/web





Arrow  Badari 




Il existe un certain flou sur la date à laquelle débute cette Culture. Certains archeolgues et historiens estiment que celle ci commence dès 5500 ou 5000 BC, d'autres 
ne la font commencer que vers 4400 voire 4000 BC . De même pour ses origines. Certains voyait en elle uniquement une pre -phase de Nagada , ce qui est faux car même si elle est géographiquement proche de Nagada , elle a ses propres specificité  Dans tous les cas elle entretien des liens avec le neolithique soudanais , la zone des deserts occidentaux et orientaux , mais semble avoir été aussi peu influencée par les cultures du Nord ( Fayoum , forme des ppointes de fleches identiques , Merimde : acquisition du même betail, etc..). 
Son mode de vie est pleinement néolithique , elle elève egalement des animaux ( même souche orientale pour ces animaux que pour Merimde).
Comme les autres sociétés néolthiques d' egypte , la chasse et la pehce restent des activités importantes 


Les specificités et l' heritage de Badari :


- Huttes ovales en roseaux 
- C'est une culture qui nous a laissé beaucoup de tombes etc'est surtout la premiere culture ou l'on voit une differenciation sociale dans le mobilier funéraire plus ou moins riches selon les tombes. Badari semble de façon générale apporter plus de soins et d'offrandes que les autres cultures pour ces defunts. 
- C'est la culture qui a semble t il inventé les palettes à fard , concept et objet qui sera tres important durant tout le reste du predynastique et les premieres dynastie egyptienne
-  C'est une culture qui semble être (à) un carrefour commercial , car on y retrouve , pour la premiere fois des perles de cuivre et des objets tres simples (type epingles) en cuivre martellé a froid  [Le cuivre provenant du Sinai ] 
- C'est la première culture e la zone ( à ma connaissance)  a travailler / faconner de l' ivoire ( d' hyppopotame )  à integrer la turquoise dans des colliers , à utiliser de la stéatite
pour ses bijoux ( jolis colliers de perles )
- Même si elle n'en est pas l' inventeur la poterie rouge à bord noir caractéristique de cette zone y est travaillé avec beaucoup de soins
- C'est à mon sens la culture la plus précise (précédant les statuettes de Nagada) concernant la sculpture de petites figurines humaines feminines.


Arrow  De part ces elements , même si c'est une culture encore "première" et à un stade moins avancé que Nagada , elle lègue un certain nombre d' éléments / concepts  déterminant pour la  future civilisation egyptienne. 


Photos d' illustration pour Badari


 pointe de fleche "badari"   vs pointe de fleche "fayoum" 


exemple de collier de perles Badarien: 



     Epingle de cuivre : 





1 ere palette a fard (cosmetique) 





Serie de statuettes en  os et / ou ivoire     / poterie Rouge a bord noir 


                           
  



  
                   







                                                                                            Pot à parfum en "trompette " (pour huile parfumée)  - possiblement d'influence " tasian"  










Idea  Lien conseillé pour consulter les artefacts badariens : UCL / musée Petrie / collection Badari. http://petriecat.museums.ucl.ac.uk/brief.aspx


 



 Zone d' ombre : A la différence de Merimde , on a peu d'implantation d' habitats à étudier concernant cette culture .  
Ses origines , sa chronologie  et l'étendue de sa zone d' influence  reste incertaine 






















Dernière édition par Mitra le Dim 11 Sep - 04:33 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 04:11 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Voila j'ai fini ma presentation des principales sociétés premières de l' Egypte  ( Ce n'est pas exhaustif Il y en a d'autres mais plus marginale).

Nabta Playa (culture megalithique tres ancienne en egypte env 6000 BC) et le néolthique de Khartoum (qui concerne plus la nubie mais impacte aussi l'egypte)  qui sont intéressants mais un peu en marge,  feront l'objet d'un developpement special sur le site directement dans la prochaine rubrique qu'on y lancera. 


Si vous avez des questions / remarques / rectifications ou complements d'informations a apporter c'est le moment . Je laisse quelques jours avant de passer à la suite des société un peu plus tardives  (et un peu plus developpées de fait ) du prédynastique. 


C'était intéressant je pense pour montrer que la future civilisation egyptienne disposait déjà , des cette epoque , de référents culturels assez diversifiés. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 03:32 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Les cultures Phares 


Si Fayoum / Merimde et Badari sont les racines , les cultures premières de l' Egypte prehistorique  et leguent un petit heritage et tronc commun culturel non négligeable,
les 2 prochaines cultures que nous aborderons :


- Au Nord ( Basse egypte ) celle de Buto-Maadi (on y integre Omari parfois)  
- Au Sud  (Haute Egypte) celle de Nagada 


en sont déjà les phares , ce qu'on appelerait aujourd'hui les pôles d'excellences. 


D'ailleurs c'est de leur terreau  que vont naitre plus tard dans le predynastique les 2 cités references et rivales pour le pouvoir et lle controe global 
de l' egypte : Buto  et Nekken (Hieronkopolis) et la lutte sera farouche et seculaire entre le " Cobra" de Buto, et le "faucon"  de Nekken. 


Il ets donc important de comprendre et d'apprehender l' heritage de ces 2 cultures , qui vont determiner aussi les personnalités et identités culturelles
des futurs leaders , qui vont modeler durablement les 2 visages de l' egypte , et dans la mesure de nos moyens essayer de trouver les sources et raisons préhistoriques de cette dualité.


Apres ce teasing  Mr. Green  , je commencerais a poster des informations sur elles a partir de Lundi. 
 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 17:12 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

BUTO-MAADI  env 4000 - 3200 ans BC


Bon on va commencer par Buto-Maadi . Je vais poster un certain nombre d'elements bruts qe je redigerais mieux pour l' article du site.

Buto-Maadi est une ulture globale du Nord de l' egypte (basse egypte) qui s developpe a partir du delta du nil , de façon contemporaine a 2 autres culture tres importantes
Nagada en haute Egypte et Uruk à Sumer . Il est important de noter cette "synchronicité" de developpement de ces cultures car globalement elles commencent et s'achevent en même tempsc'ets a dire entre 4000 et 3200 ans av JC (sans rentrer dans le detail ds differentes phases arhcéologiques)

Archeologiquement Buto-Maadi couvre l'ensemble de la basse egypte , ce qui n'implique pas forcement une unité "poltique" de cette zone pour autant.



Maadi est un grand centre culturel (proche du caire , ce qui ne facilite pas sa conservation ... urbanisme , pillage recurents d'artefcats etc;..) qui est trés intéressant car
il dispose a la fois des le IV millenaire de zone d' habitats et de necropoles.


Elle pratique l'agriculture et  l'elevage de boeufs , chevres , cochons , ainsi que domestication d' ânes. A noter que la part de la peche et d ela chasse diminue fortement
par rapport aux autres cultures de basse egypte précédente. 


Son habitat est assez original et denote d'une influence "exotique" de ceux du neolithique Levantin. Il est composé de Hutte Ovales de tradition locale ( comparable aux huttes de la culture Merimde)

Mais le fait architectural majeur à Ma’adi, qui constitue l’originalité du site, est la présence de plusieurs structures semi-enterrées construites partiellement en brique crue et en pierre, ou totalement aménagées en pierre calcaire. Ces constructions se présentent comme des « caves » accessibles par des escaliers en pierre. Ce type d’abri souterrain est inédit dans l’Égypte préhistorique.

Photo ci dessous :




Le plan Sub-rectangulaire est d'inspiration Sud Sinai mais les Maadi ont completement adapté le concept et ont innové en en faisant des structures semi entérrées. 
On ne connait pas exactement l'utilité de ces structures pour eux ( stockage alimentaires problable - jarres -  mais on aussi decouvert des figurines en cuivres dans ces structures) 

Au niveau des necropoles environ 450 tombes ovales ont été decouvertes a Maadi mais qui n'avait rien d'exceptionnelle tant dans leur contenu (offrande limitée a des vases assez communs , pas d'objets en cuivre ou autres objets d evaleurs) , que dans l' orientation des corps ( pas de regle specifique. La tendance reste la tete vers le Sud , et le corps positionné sur la droite). Il n'y avait pas de signe de differenciation sociale au niveau des sepultures. ni d'eventuelle artefact de cultes (style statuettes ou autres)




Source images: Grepal .free.fr



























 
























Figure 3: Les trois modèles de vaisselle les plus courants à Ma'adi 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


La production de vaiselles en ceramique et pierre est abondante . Les archéologues n' hesitent pas a dire qu'on est déjà une production standadisée et de masse. 


Maadi fabrique egalement des bols à decoration " ligne blanche" et fabrique ou importe (10 % envron de l'ensemble des vases) les vases rouge a top noir qu'on a deja presenté dans les cultures de l' haute
egypte  , ce qui indique des contacts ou des influences avec la haute Egypte egalement. 
Ils importent egalement des jarres et des cruches de type "Palestinien ". 
Importées egalement de Haute egypte les fameuses massues discoidales :





Mais la specialité majeure de Maadi reste son savoir faire dans la fabrication ds vases en Pierre (majoritairement en basalt dont ils exploitent un gisement local) déjà de belle facture:


 
 



Ces vases sont exportés par Maadi en Haute Egypte vers Nagada , mais aussi dans le levant et en Jordanie.


Autre artisanat : Fabrication Perles de couleurs , en particulier en cornaline


Maadi est egalement un centre metallurgique important. Elle importe des lingots de cuivre de Jordanie 





qu'elle transforme en hameçons, haches de cuivres et egalement en artisanat pour des statuettes en cuivre. 
Elle importe egalement beaucoup de bitume provenant de le mer morte 


Resumé cartographique du Commerce à l' epoque de Maadi 




Donc comme on le constate Maadi est une culture "ouverte" et orientée sur le commerce. Le transport indispensable pour son commerce s'effectué principalement grace aux ânes, 
dont on trouve la premiere traces de domestication en Egypte à Omari (basse egypte)  vers 4500 ans BC.
Par ailleurs la forme etudiée de cruches / jarres à double anse est un plus de la culture Maadi , lui permettant de transporter des denrées sur de longues distances





L'’origine de Ma’adi  repose sur une double base : :
Le fond des ancienneces cultures de basse Egypte ( Fayoum , Merimde , et Omari)  qui s'associe à une forte composante de population d’origine palestinienne, comme c’est le cas sur un horizon un peu plus ancien dans le nord du Delta dans le premier village de Bouto.

 Ce phénomène de migrations de populations de la Palestine vers le Delta est tres net à partir de 4000 ans BC , et correspond à la premiere phase de cette culture.


Concernant Specifiquement BUTO


Si Maadi est un centre commercial  terrestre (caravannes) et fluvial ( Nil), Buto de part sa position géographique est déjà un Port maritime pour cette culture
qui permet l'importations et l'exportations de nombreuses denrées  en provenance et vers la zone Palestinienne mais aussi probablement vers d'autres civilisations
dont ... Sumer !


A Buto (dont l'implantation etait alors bien plus proche de la mer qu'aujpurd'hui) on a en effet constaté cette route commerciale  maritime d'importations et d'exportations concernant les vins , huiles , bois .mineraux , poteries , 


A Buto ont été retrouvés des cones d' argiles (colorés et a colorer) , cones qui etaient utilisés dans les decorations des Temples sumeriens d' Uruk  Exclamation


Cette decouverte confirment des relations longues distances (certainement maritimes)  et contacts entre ces 2 civilisations dès cette periode. 






Conclusion sur Maadi Buto : 

On peut considerer que cette culture laisse un heritage precieux à la future civilisation egyptienne :


- Elle lui legue en premier lieu son savoir faire en matiere de commerce , et ses reseaux commerciaux et relations longues distances avec d'autres culture profiteront incontestablement à la futurel' Egypte unifiée.
- Elle lui lege son savoir faire en matiere de travail de vases en pierre dure (basalt) ainsi que de la cornaline (tres recherchée dans toute l' asie et le proche orient)  qui sont un artisanat tres valorisé et prisé.
- Elle legue ausi à l' Egypte, sur son sol, ses premieres constructions d' habitat en " dur" (pierres)

Arrow  Je reserve la primeur pour notre site et twitter (quand j'aurais fini la redaction de l'article pour notre site)  d' un rapport de fouilles faites a Buto par une equipe d' archeologues allemands qui liste l' ensemble des elements sumeriens retrouvés sur ce site 




On peut d'ores et deja affirmer que "Egypte" (via culture Buto-Maadi) et Sumer (periode Uruk (periode IV-VI) etaient en contacts dès la fin du 4 eme millenaire 









Voila je pense que l'essentiel est dit sur la Culture Buto- Maadi mais si vous avez d'autres informations ou question avant que nous passions dans quelque jour à l'autre culture phare ( Nagada) n' hesitez pas. J'avertirais le forum quand la outure finale de l'article sera redigé sur le site.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
quercus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2013
Messages: 188

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 18:19 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Très intéressant tout ça Okay

Une question annexe que je me pose. Le Néolithique égyptien semble être en grande partie et conventionnellement lié au Néolithique saharien dans son ensemble, et le tout semble avoir été animé par plusieurs vagues importantes venues du Levant (donc forcément passées par la vallée du Nil) qui ont apportés des innovations progressives.
D'après toi lesquelles de ces cultures correspondraient bien au début de la vague de le "Période bovidienne" dans le Sahara? Merimde ou les cultures suivantes?
Je pense que cette grande vague, plus que les précédentes, a dû constituer une grosse part du peuplement de base de ce qui deviendra plus tard l’Égypte ancienne (mais il peut y avoir eu d'autres vagues plus tardives mais qui n'ont pas changé le fond de la population, mais seulement l'élite au pouvoir éventuellement).
(pour donner un exemple plus tardif, le passage entre la fin de la Période bovidienne et le début de la Période équidienne dans le Sahara correspond à merveille avec la Seconde période intermédiaire en Égypte et l'arrivée des Hyksos, qui sont aussi, encore, issus du Levant)
Revenir en haut
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Jeu 22 Sep - 20:05 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Pour la basse egypte , je pense Fayoum / Merimde ont une identité "saharienne". les cultures suivantes sont déjà plus impregnées d'influences et d'apports levantins
Pour la haute egypte , il faut que j'etudie plus le neolthique saharo soudanais (neolithique de khartoum) et la premeire periode de Nagada pour te repondre. .
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 06:27 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

quercus a écrit:
Très intéressant tout ça Okay

Une question annexe que je me pose. Le Néolithique égyptien semble être en grande partie et conventionnellement lié au Néolithique saharien dans son ensemble, et le tout semble avoir été animé par plusieurs vagues importantes venues du Levant (donc forcément passées par la vallée du Nil) qui ont apportés des innovations progressives.
D'après toi lesquelles de ces cultures correspondraient bien au début de la vague de le "Période bovidienne" dans le Sahara? 



Oui liée au Néolithique Saharien (Septentrional mais aussi Soudanais pour la haute egypte) dans un premier temps , puis tres influencés par le levant (pour la basse egypte du moins).
Par contre il n'est pas sur que la periode Bovidienne dans le sahara soit née d'une vague venue du levant et passée par la vallée du nil.
Globalement la domestication du boeuf s'effectue au sahara vers le V eme millenaire av JC (peut etre VI eme même) par ces populations pastorales sahariennes.
La domestication s'est faite à partir d'une souche sauvage d'aurochs (Bos Primigenius). Par une souche africaine donc.
Le petit betail ( chevres, moutons ) est ausi representé dans l' art bovidien ( il ya d eforte chance qu'il soit de souche levantine - mais a verifier) mais pas au debut du bovidien - au bovidien final.
Le debut du bovidien ce sont des personnages de type negroide (noir ) puis metissés avec des souches capsiennes , et noir "elancés" qui y sont plutot representés , et à mon avis ils viennent plus d'une remontée de peuples africains (sael / soudan / voir Kenya / ethiopien) vers les zones humides du sahara d' alors.
Et apres ils sont progressivement remplacés dans les representations par des d'Iheren-tahilahi qui sont des europoides (méditerranéens) uniquement (les fameuses dames du Tassili par exemple) mais la par rapport a ta question ce n'est pas au debut du bovidien mais au bovidien final.
Eux possiblement viennent du Levant ou de mediterranée orientale.mais eux ne sont pas dans la zone avant 3000 ans BC. Je ne sais pas specialement s'ils ont influencés les cultures prehsitoriques egyptiennes vers cette date (ou un peu avant mais pas beaucoup plus)
Par contre à Fayoum et / puis Merimde (à l'ouest ) est lui déjà constitué d' un premier rmouvement des premiers "bovidiens sahariens" vers la zone du nil.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 08:28 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Un petit probleme personnel m'a empeché de finaliser l'article pour le site web. je le remet a plus tard . 


En fait Buto-Maadi (qu'on regroupe par simplification car il est tres possible que Buto et Maadi soit 2 poles concurrents pour la basse egypte , mais comme ils se developpent sur les mêmes bases et avec les mêmes influences  , on les associe dans un même ensemble géographique culturel) 


C''est un peu l' Egypte ( base prehistorique de Merimde) sans etre ...L' Egypte , tellement elle est typée "Levant" néolithique , et de part son ouverture sur le commerce longue distance.  Il faut se la representer comme une culture ouverture avec des marchands etrangers ( palestiniens, caanaites, jordaniens , urukiens etc...) qui viennent y vivre , qui s' y installent pour leurs activités.  


SI on faisait une uchronie , en disant que finalement vers 3200 ans BC , l'unification basse / haute Egypte , à priori et essentiellement sous l' impulsion de la culture Nagada ( de haute egypte ) qui prend le dessus sur les cultures du delta, n'avait pas eu lieu , et que Buto et Maadi continue a prosperer , tres certainement aujourd'hui on appelarait pas cette Zone l' Egypte ... ca serait "autre chose",  et le Caire actuel se situerait dans cet autre chose ou peut etre n'aurait pas existé  On peut imaginer que ca serait Buto la capitale historique et economique de cet ensemble 


Et l' egypte du sud serait peut etre un vaste ensemble Nubien / Soudanais qu'on appelrait Egypte ou autrement. 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mitra
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 7 062

MessagePosté le: Sam 8 Oct - 04:35 (2016)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte Répondre en citant

Idea  Voila , comme promis , la mouture finale de l' article sur Buto-Maadi est disponible sur notre site 
intégrant les preuves formelles  de la connection de cette culture avec la civilisation d' Uruk ( Sumer)




http://www.histoire-secrete.fr/265475298/4215757/posting/les-cultures-phares-de-la-pr%C3%A9histoire-en-egypte-buto-et-maadi




Prochain article sur Nagada mais il me faudra du temps , car Nagada est un gros "morceau" ou avant de pouvoir faire un artiile de synthèse , il faut etudier de nombreux aspects
et c'est une culture qui evolue fortement entre sa premeire periode archéologique et sa derniere. Il convient de bien comprendre les facteurs de cette evolution pour la future présentation qu'on en fera.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:09 (2017)    Sujet du message: Etude des composantes préhistoriques et prédynastiques de L' Egypte

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Mystères des Civilisations et Monuments étranges du passé -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo