Histoire Secrète Index du Forum Histoire Secrète
Le passé de notre humanité avec ses mystères et ses secrets
 
 FAQ   Rechercher   Membres   
 S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

Dans la tête d'un Mésopotamien - Etude sur la psychologie de cette civilisation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitra
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 15 Jan 2011
Messages: 5 260

MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 20:30 (2011)    Sujet du message: Dans la tête d'un Mésopotamien - Etude sur la psychologie de cette civilisation Répondre en citant

   ETUDE DE LA PSYCHOLOGIE DES MESOPOTAMIENS

Le Sumerien et l' akkadien,  s'intéresse à l' astrologie, aux mathématiques, au droit, à la médecine, à la divination. Il etst doué d'une grande rigueur logique déductive, et d'une certaine rationnalité dans ses raisonnements et demonstrations. Il aime decouvrir par etape et reflechir par association.

Sa conception du monde est souvent binaire , il aime definir les choses en les opposant. Mais il adopte aussi une conception ternaire en association deux idées extremes et une idée moyen terme entre ces 2 extrêmes.
Cette conception ternaire se retrouve dans son panthéon dominé par 3 divinités An , Enlil , Enki.

Il utilise egalement l' analogie . Lorsque Marduck pourfend tiamat en deux moitié se faisant face, la terre répond au ciel , comme une image et son reflet , l' AN (cieux) et le KI (les terres)

Le Verbe : Les Mésopotamiens croyaient en l'identité de nature entre la chose et son nom. Un être ou une chose n'arrivaient à l'existence qu'une fois nommés. Notion qui découle de la cosmogonie : il suffisait au dieu créateur de prononcer un nom pour que la chose désignée existât. Les Mésopotamiens se livrèrent donc de façon systématique à la spéculation verbale.

Marriage du signe et du sens: 
Pour eux le sens nait dans le signe lui même. L 'écriture cunéiforme, écriture polysémique,est riche de virtualités de lectures et de sens. A travers un même signe, on passait d'une chose à une autre ou d'une idée à une autre.
La pluralité des interprétations repose sur l'analyse des éléments contenus dans le pictogramme.
Des associations phonétiques aux associations sémantiques, l'interprétation pouvait suivre un cheminement complexe et nécessitaient une érudition étonnante. Chaque signification appelait immédiatement la foule de toutes les significations supposées présentes dans le terme étudié. Par exemple Le signe pied, pouvait, selon les circonstances, évoquer l'action de marcher, se tenir debout, porter ou emporter.


Le Mesopotamien religieux

Le Mésopotamien observe la nature immense et puissante qui lui renvoit l'image de sa propre vulnérabilité.
Il a déjà conscience de ce qui le dépasse: la naissance du monde, l'origine et la destinée de l'homme, le sens de son existence.
Il se crée une cosmogonie  qu'il mèle à l' anthropogonie pour créer sa théogonie . Selon la définition de Jung et de Mircea Eliade c'ets le premier homo religiogus ! Le rapport avec ce qui les dépasse a donné naissance à la pensée religieuse, aux rituels, au culte. La transcendance, la justice, la sagesse, trouvent leurs définitions originelles, et l'érudition et la richesse de la langue donne lieu à des élaborations où le rationnel s'affirme.


Le mariage harmonieux des Sumériens et des Sémites, conduira plus tard au monothéisme mosaïque et au rationalisme grec. A défaut de philosophie véritable, ils inaugurent cette confrontation entre imaginaire et rationnel.

Le Mesopotamien philosophe

Le Mésopotamien  se cherche à travers les mythes, comme il cherche son origine et sa finalité. Il recherche aussi la sagesse.
le Sage est détenteur de la connaissance révélée des choses qui conduit à la vérité. En sumérien, le Sage était désigné par un mot définissant tout détenteur d'un savoir spécialisé, scribe, arpenteur, artisan ou artiste. L'akkadien disposait d'autres termes qui marquaient l'idée de profondeur ( emqu ) ou la faculté d'entendre et de comprendre "hss", " l'homme au vaste entendement, littéralement à l'oreille large ". A toute époque, les sages furent des personnages essentiels de la société mésopotamienne, les familiers du Roi, qu'ils éclairaient de leurs conseils. La notion de sagesse impliquait celle de révélation
.
Dans la pensée de ce temps, la parole était de nature magico-religieuse et c'était dans son efficacité que le sage pouvait trouver la certitude d'être le dépositaire de la vérité.

Si la sagesse révélée ne peut être assimilée à la connaissance philosophique, on trouve des témoignages sur l'effort de certains hommes pour percevoir les idées directrices qui président à l'ordre cosmique, ou à la cohésion de la terre. On peut y voir l'ébauche d'un esprit philosophique.
Les Mésopotamiens prisaient les débats académiques au cours desquels s'affrontaient deux personnes sur un sujet où chacun essayait de démontrer sa supériorité. C'est bien là une expression de la pensée dialectique qui s'exprime au moyen d'un dialogue. Or la philosophie se manifeste dans ce cadre dialectique.


Arrow La Théodicée babylonienne : chaque interlocuteur reprend les arguments de l'autre pour les corriger ou les contredire et s'échappe du particulier pour s'élever au général.

Un exemple de débat philosophique  sumérien: Est son défaut d'intelligence qui ne permet pas à l'homme de comprendre la pensée et les actions des dieux Question


Le Mesopotamien ou la tête dans les Etoiles ! Le Mesopotamien "adict" de divination

Les premiers textes cunéiformes traitant de l'astrologie apparaissent vers le 18ème siècle. LE mesopotamien fait une association directe dieux - Etoiles !  (par exemple Enlil = L'etoile D'Enlil)
le Soleil, la Lune, les Planètes, les Etoiles fixes, les Météores, les Vents, Pluies, Orages , Tempêtes, avaient chacun leur divinité.
Etudier les etoiles et leurs deplacements  c'est comme communiquer avec les Dieux

Les hommes ayant été fabriqués par les dieux pour tirer parti des ressources naturelles, étaient tenus de se conformer aux obligations et prohibitions que l'on imaginait promulguées par les Maîtres du monde. En cas de transgression, les hommes s'exposaient à des punitions, que d'autres entités surnaturelles, les Démons, leur infligeaient. Les maladies, les malheurs, calamités et tracas de toute sorte viennent alors assombrir la vie.

Mais les dieux avaient besoin des hommes, et ils faisaient en sorte d'offrir le remède en même temps que le mal. Les procédures d'exorcisme, faites d'un mélange de prières et de gestes ritualisés, avaient des chances d'influencer les Juges suprêmes et de conduire les Démons à suspendre la peine.


Pour éviter cette justice punitive, les dieux ont élaboré une conduite préventive, en leur révélant à l'avance le sort qui leur était assigné, leur destin à venir. Mauvais, ils sauraient s'en garder en recourant à l'exorcisme, favorable, c'était un encouragement. Cet avenir, les dieux le dévoilaient par la Divination
. Les mésopotamiens en sont expert.

Arrow divination déductive : message écrit, au moyen de graphismes. Nombreuses Interpretations de tout type de signes même les plus farfelus. les devins, formés par de longues études. Ils avaient recueillis tous les présages imaginables et les avaient classés en d'innombrables traités et décryptés en oracles spécifiques.

Arrow Astrologie comme outil social et politique : Essentiel pour eux est d' observer, enregistrer, étudierles astres et leur mouvement, les étoiles fixes et leur constellations, dont ils ont établi une séquence zodiacale au 1er millénaire, mais également les lampadaires du jour et de la nuit, le Soleil, la Lune, surtout qui commandait à leur calendrier. Et les Planètes, Venus Ishtar, patronne de l'Amour, Jupiter, l'Astre blanc, Mercure, Le Mouflon, Mars, L'Enflammé, et Saturne, Le Constant, dont ils prévoyaient sans faute les levers, les cheminements, absences et éclipses.

Ce travail séculaire prépare l'avènement de l'astrologie, vers 1800, qui prendra, en quelques siècles un essor considérable et sera formulée dans plus de 70 tablettes contenant plus de 10000 présages, avec le déchiffrement de chacun. les astres n'ont pas été créés par les dieux seulement pour définir et régler l'ordre du temps, mais pour que l'on y trouve, en les observant, des communications d'en-haut. Ainsi sont prévues les sécheresses, les maladies du bétail, les crises économiques, les révoltes, les attaques des ennemis, les maladies et la mort du souverain. Mais aussi les chances de réussite, de bonheur pour la population et le Roi, les promesses de naissances, de stabilité, etc.. Ces chances et ces malchances émaillent la vie quotidienne, mais concernent le pays, le peuple, le Roi, unique chef dont la bonne ou mauvaise fortune déterminait celle de l'ensemble des sujets. A la différence de la divination déductive, dont les messages concernent la destinée de chacun, l'astrologie les affiche aux yeux de tous, sur le livre du ciel, car ils ne portent que sur le "secteur" public.

Les Rois entretenaient partout dans le pays, un grand nombre d'informateurs, astrologues de métier qui scrutaient le ciel et transmettaient au Palais le fruit de leurs observations et leur interprétation des phénomènes. Les derniers grands Rois d'Assyrie, Asarhaddon ( 680-669 ) et Assurbanipal (668-627 ) accordaient une grande importance aux analyses des astrologues qui induisaient leurs décisions.

Arrow Naissance des horoscope individuel

L'astrologie a pris le pas sur les autres techniques de la divination déductive, l'aruspicine et l'hépatoscopie. Du service du Roi et de la collectivité, elle passe au service des individus dont la destinée était également soumise au pictogramme céleste. Le tournant de la vie d'un homme pouvait se situer à un moment particulier, coïncider avec un segment du temps, un mois, par exemple. Et parmi ces moments décisifs, figurait sa naissance.


Quelques traits de caractères à travers l'etude littéraire.

Le sumerien aime l'exceptionnel , est orgueilleux , a besoin de reconnaissance , de seduire, de prestige , aime l' apparat, la frivolité la demesure, le combat viril. Il cultive un sens de la supériorité par rapport à d'autres peuples, capable de débordements,
de vivre pleinement en jouisseur, En cel il a un caractère qu'on pourrait qualifier aujourd'hui de "Latin".

Les différentes tablettes "judiciaires" ou codes de lois,  montrent que le sumériens n'echappent pas aux travers de toute société ou homme: mensonge, vol , meurtre , violence , usurpation, arnaque, divorce, abus de pouvoir, manipulation,  prostitution, moeurs douteuses, abus d'alcool,  matérialisme prononcé, jugement sur l'apparence,racisme et disparités sociales evidentes, etc...

Mais il est aussi épris de justice, de raffinement , de savoir , de sagesse, de culture, de stabilité affective , d'amitié , de sociabilité , d'amour.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Mar - 20:30 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoire Secrète Index du Forum -> Histoires alternatives -> Astronomies - Cosmologies - Magies et Religions anciennes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
MylStargate theme by SGo